Maître des âmes 66 : Assaut

Auteur : Nightgale
Check: Miss X


Je ne sais pas trop quoi dire, alors je ne vais pas en dire davantage.

Just enjoy.


 

« YAAAAAAHHHHHHH ! »

Le groupe de bandits hurlait à tout rompre tandis qu’ils déferlaient vers la tête du convoi.

« Vite ! Que ceux qui ne peuvent pas combattre se réfugient dans les chariots ! Gardes de Mura ! Déployez-vous autour du convoi ! »

Les ordres de Han ramenèrent tout le monde à leurs esprits et tous suivirent ses instructions à la lettre sans plus attendre.

« Hmm… Ils visent la tête du convoi. »

Alors que tout le monde autour de lui était en proie à la panique, Fang se contentait d’observer tranquillement la situation.

« Tu ne comptes pas aller les aider ? » Demanda Guin à proximité.

À ses yeux, Fang faisait parti des membres les plus forts dans ce convoi. Le fait qu’il se montre aussi passif face à cette menace le surprenait.

« Je ne sais pas l’impression que tu as de moi, mais je ne suis pas un fanatique des combats tu sais ? L’objectif de ces bandits semble être les tributs pour Lasfalle qui sont gardés à l’avant. Non seulement il y a le chef Han mais il y a aussi Shang, Sung et une grande partie de la garde de Mura. Tout ira bien. En plus, il faut bien des gens ici au cas où certains d’entre eux viennent vers nous, non ? »

En écoutant les explications de Fang, Guin réalisa qu’il avait été lui aussi influencé par la panique générale sans même s’en rendre compte. Il s’arrêta un instant pour faire le point et regarda autour de lui. C’est à ce moment qu’il réalisa que Fang avait vu juste. Mis à part le groupe qui était sur le point de rentrer en contact avec le chef Han et les autres, il n’y avait aucun bandit qui venait dans leur direction.

« Je dois dire que ton calme m’impressionne », avoua Guin.

« Ce n’est pas grand chose. Restons vigilants et regardons comment les choses se déroulent un peu plus loin », proposa Fang.

« D’accord. »

Les deux garçons portèrent ensuite leur attention sur l’affrontement qui allait se dérouler à l’avant. De son côté, Fang était tout particulièrement intéressé par Han et Shang.

« J’ai hâte de voir de quoi sont réellement capables les combattants au stade guerrier. »

C’était la première fois qu’il allait voir de ses propres yeux les deux dirigeants de Mura combattre. C’était une occasion à ne surtout pas manquer !

« Fais particulièrement à la façon dont ils utilisent l’énergie naturelle, ça te permettra d’en apprendre beaucoup », lui conseilla Shen.

Fang acquiesça d’un hochement de tête. Il affûta ensuite sa concentration pour ne manquer aucun détail des événements qui allaient suivre.

____

« FEU ! »

Sous les ordres de la personne qui semblait être leur chef, les bandits décochèrent une salve de flèches en direction du groupe de Han.

Swoooch !

Les flèches perçaient rapidement l’air dans un sifflement si bruyant que même Fang pouvait les entendre de là où il était. Rien que ce son témoignait de la force qui se cachait derrière cette salve.

« Ne sous-estimez pas ces flèches. Elles contiennent une légère trace d’énergie naturelle ! »

Tout en hurlant cet avertissement, Han ainsi que Shang s’avancèrent légèrement avant d’agiter leurs bras en avant. L’énergie naturelle dans l’atmosphère forma alors comme une barrière invisible contre laquelle vinrent s’écraser toutes les flèches sans qu’aucune d’entre elles ne puisse la traverser.

« Ils peuvent manipuler l’énergie naturelle avec autant de facilité ! »

Fang était sidéré par le spectacle qui s’offrait à ses yeux.

« Une fois au stade guerrier, il devient aisé de manipuler l’énergie naturelle autour de soi sans l’aide d’une arcane. D’ailleurs, ce n’est pas impossible pour toi de le faire au 10ème niveau du stade humain non plus, seulement la portée et la quantité d’énergie que tu peux manipuler est négligeable. À part impressionner ceux qui sont plus faibles que toi, ça ne sert pratiquement à rien. »

« Passer au stade supérieur créé une telle différence ? »

« Le point essentiel en passant au stade guerrier est la formation du noyau d’énergie spirituelle au coeur de ton âme. Ce sera la source de ta puissance qui te permettra de manipuler l’énergie comme Han et Shang. »

« Je vois… »

Shen, qui ne lui avait jusqu’ici expliqué aucun détail pour passer au stade suivant, révélait enfin les mystères qui se cachaient derrière. Ce geste réjouissait Fang car il connaissait la personnalité de Shen. Si celui-ci commençait à lui expliquer les détails du stade guerrier, c’est qu’il jugeait que le jour où il atteindrait ce niveau n’était plus très loin.

En effet, bien qu’il n’en soit pas encore à l’apogée, il était quand même au 10ème niveau du stade humain. Avec le soutien de Shen, arriver jusqu’aux limites de ce stade n’était qu’une question de temps. Après ça, il ne restait plus qu’une étape pour passer finalement au stade suivant.

« Maintenant que les deux sont en plein combat, je peux enfin avoir une idée précise de leur niveau actuel », ajouta soudainement Shen.

« Vraiment ? »

Fang était curieux de savoir à quels niveaux étaient le chef Han et Shang.

« D’après mes observations, Han est au 3ème niveau du stade humain et Shang au 2ème », affirma Shen.

« Niveau 2 et 3 du stade guerrier… »

Après sa courte interaction avec Borgr, Fang avait une vague idée de la puissance que possédait quelqu’un au stade guerrier. Han et Shang, qui possédaient un niveau supérieur à celui de Borgr, étaient loin d’être des adversaires faciles à battre.

« Je me demande si nos chers bandits seront à la hauteur », murmura Fang.

« Aucun d’entre eux n’est aussi puissant que Han et Shang. Si c’était une confrontation directe, l’affaire serait vite réglée. Cependant, les choses ne sont pas toujours aussi simples. Regarde… »

Suivant les conseils de Shen, Fang reporta alors son attention sur l’endroit où se trouvait le chef Han. À sa grande surprise, il constata que les bandits restaient éloignés du convoi, se contentant seulement de lancer des salves de flèches les unes après les autres.

La majorité des flèches étaient repoussées par Han et Shang. Quant à celles qui passaient à travers les mailles du filet, elles étaient stoppées par Sung et les membres de la garde de Mura.

« Ils restent à distance sans avoir la moindre intention d’approcher. Qu’est-ce qu’ils ont en tête? » Se demandait Fang.

« Parce que ce sont des bandits », lui répondit Shen. « Leur but n’est pas de battre leurs adversaires mais de piller le convoi. Tant qu’ils maintiennent cette distance et poursuivent leur barrage offensif, Han et les autres sont coincés. Leur objectif est probablement de les harceler jusqu’à qu’ils perdent patience et se lancent à leur poursuite, leur donnant ainsi une chance de dérober le butin. »

« Ils ont l’air d’agir selon un plan précis. Ce ne sont pas des bandits ordinaires », réalisa Fang.

« Ah ! Je reconnais ces brigands. Ils font partie des Vents Hurlants ! » S’exclama soudainement une voix.

Fang et Guin se tournèrent vers l’homme qui venait de prendre la parole.

« Les Vents Hurlants ? Ils sont dangereux ? » S’empressa de demander Guin.

« Oui, ce sont les brigands les plus connus de la région. On dit que leur chef est un combattant au stade guerrier », expliqua l’homme.

« Le stade guerrier… Est-ce que ce serait l’homme qui est à leur tête ? » Supposa Guin, avec un air inquiet sur le visage.

« D’après les fluctuations d’énergie qu’il émet, leur chef est au 1er niveau du stade guerrier », précisa Shen.

« Il est trop tôt pour paniquer Guin », intervint Fang. « Leur chef est peut-être au stade guerrier mais de notre côté, nous avons Han et Shang. D’ailleurs, on dirait qu’ils sont sur le point d’agir. »

Guin tourna alors le regard en avant. Comme Fang l’avait dit, il semblait bien que la riposte du côté de Mura allait bientôt débuter.

____

« Leur chef est là-bas ! Il n’est qu’au 1er niveau du stade guerrier ! Je m’occupe de la défense, Shang ! » Hurla Han.

Après s’être répartis les tâches, Shang ne se préoccupa plus des flèches qui continuaient à pleuvoir. Il fonça ensuite vers le groupe de brigands, accompagné de Sung et de quelques gardes de Mura.

« Essayez d’approcher pour voir ! »

En réponse à ça, quelques bandits allèrent à la rencontre du groupe de Shang.

« Père, je m’en occupe ! Vous autres, avec moi ! »

Sung devança alors son père. Il brandit haut vers le ciel son épée Dent de Lion avant de l’abattre vers le premier bandit qui approchait.

Slash !

Le bandit leva un bouclier pour se défendre mais celui-ci ne fit pas le poids devant l’artefact de Sung qui le fendit en deux d’un seul coup. Cependant, le bouclier avait suffisamment amorti la frappe pour que le bandit s’en sorte avec juste une légère entaille sur le torse.

« Attention ! Celui-là possède un artefact ! J’ai besoin de renfort ! » Hurla alors le bandit en reculant.

Répondant à son appel, deux autres bandits modifièrent leur trajectoire pour fondre sur Sung.

« Pff, trois contre un ? Il en faudra plus pour avoir ma tête », dit Sung avec une expression féroce.

« Argh ! »

« Aaah ! »

Alors que Sung s’apprêtait à repartir à l’assaut, il entendit des cris à l’arrière. Du coin de l’oeil, il vit deux bandits ensanglantés qui voltigeaient dans les airs. En dessous, Shang avançait à toute vitesse comme si de rien n’était.

« Maître Shang ! » S’exclamèrent les gardes de Mura.

Sung analysa rapidement la situation et donna immédiatement des directives.

« Gardes, laissez le chef des bandits à mon père ! Ouvrez-lui le passage et assurez-vous que personne ne vienne le déranger ! »

« À vos ordres, jeune maître ! » Répondirent à l’unisson les gardes.

Agissant selon les instructions de Sung, aucun autre bandit ne se mit en travers de la route de Shang qui n’était à présent plus très loin du chef des bandits.

« Chef, on devrait peut-être envoyer plus d’hommes », suggéra l’un des bandits.

Sans aucune trace d’inquiétude sur son visage, le chef répondit :

« Inutile ! Continuez à tirer des flèches pour garder le reste du convoi occupé. Je me charge personnellement de lui. »

Après ces paroles, le chef des bandits galopa sans hésitation en direction de Shang.

« Hm ? »

Shang fut légèrement surpris en voyant sa cible venir à lui de bonne grâce.

« Pour un simple brigand, tu as du cran ! Tu es peut-être au stade guerrier mais tu n’es qu’au premier niveau. Tu penses vraiment être de taille pour m’affronter ? Tu aurais dû t’enfuir quand tu en avais encore l’occasion ! »

Shang concentra alors son énergie dans son poing droit. Une grande quantité d’énergie naturelle convergea alors vers Shang à tel point que celle-ci était devenue visible à l’oeil nu.

« Le [poing du géant] ! »

C’était une arcane basique, utilisée couramment par Sung et les gardes de Mura. Cependant, l’ampleur de cette attaque prenait une toute autre mesure quand c’était Shang, un combattant au 2ème niveau du stade humain, qui l’utilisait ! Entouré d’un halo d’énergie naturelle, le poing de Shang était sur le point de s’abattre sur son ennemi.

« Il ne cherche pas à esquiver ? Serait-il suicidaire ? »

Voyant que son adversaire ne semblait engager aucune manoeuvre défensive, Shang se méfia une fraction de seconde.

« Fuh ! Ce n’est qu’un bandit après tout. S’il croit qu’il peut encaisser mon arcane aussi facilement. Eh bien, qu’il essaye ! »

Laissant ses doutes de côté, Shang poursuivit son attaque sans hésiter.

Boooom !

Après une explosion tonitruante, le choc leva un nuage de poussière qui engloutit les deux combattants. Un peu plus loin, tout le monde s’arrêta de bouger un bref instant. Ils se tournèrent tous vers l’origine de l’impact pour en voir le résultat. Très vite, ils purent apercevoir une ombre en émerger.

« Maître Shang ! »

Les gardes crièrent le nom de Shang avec joie quand ils le reconnurent.

« Père… »

Sung était sur le point d’exprimer sa joie également quand quelque chose l’interpella. Non seulement l’expression de son père était sombre, mais il pouvait également apercevoir un léger filet de sang qui coulait de son poing droit. Son père était blessé !

Alors que Sung était en train de se demander ce qui avait bien pu se passer, une seconde ombre sortit du nuage de poussière. C’était le chef des bandits ! De plus, celui-ci semblait n’avoir subi aucun dommage.

Sung remarqua alors une différence par rapport à tout à l’heure. Le chef des bandits tenait à présent une énorme hache à la main. Son apparence et l’énergie qui s’en dégageait montraient bien que ce n’était pas une arme ordinaire.

« Un artefact ? » Murmura Sung en observant l’arme de l’ennemi avec attention.

Il semblerait que les choses allaient s’avérer bien plus difficiles que ce qu’il avait prévu.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “Maître des âmes 66 : Assaut

  1. ──────────────────────────────────
    ▀█▀─█▄█─█▀█─█▄─█ ─█▄▀──█▄█─█▀█─█─█─
    ─█──█▀█─█▀█─█─▀█─█▀▄───█──█▄█─█▄ █─
    ───────────── Foя Tнє cнαpтєя ──────────

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s