Maître des âmes 77 : Avantage numérique

Auteur : Nightgale
Check: Miss X


Certains trouveront peut être ce chapitre jouissif, d’autres non, ou bien vous le lirez (ou pas) juste comme ça, histoire de meubler quelques minutes de votre temps…

Enfin, bref. Le voilà.

Et, comme d’habitude, un grand merci à Miss X qui soulagent vos yeux en corrigeant les fautes qui traînent.

Enjoy.


Eul et les autres étaient détendus. Le seul danger dans cette zone était les bêtes démoniaques, mais avec le niveau de leur groupe, c’était loin de poser un quelconque problème. C’est pour ça que leur réaction fut lente quand ils aperçurent une petite sphère apparaître de nulle part devant eux.

« Qu’est-ce que… »

Boum !

Avant que l’un d’eux n’ait eu le temps de terminer sa phrase, la sphère explosa et un épais nuage de fumée les engloutit subitement.

« J’adore ces bombes fumigènes. Dommage que ce soit si difficile de s’en procurer. »

Fang avait naturellement fait des préparatifs dans le but de libérer Meimei. Après avoir utilisé une de ces bombes fumigènes pour aider Varuh, il avait réalisé à quel point celles-ci étaient pratiques. Elles pouvaient servir à prendre l’adversaire par surprise ou bien faire diversion pour l’aider à s’enfuir. C’est pourquoi c’était un objet qu’il désirait grandement.

Malheureusement pour lui, les Vents Hurlants avaient quasiment épuisé tout leur stock et leur processus de fabrication était trop compliqué. Cependant, grâce au savoir de Shen, il avait réussi à créer un substitut. Mais malheureusement, les ingrédients nécessaires étaient si rares dans cette zone qu’il n’avait pu en faire qu’une seule au bout du compte.

De plus, sa bombe était d’une qualité inférieure à l’originale. Normalement, celles-ci étaient capables de réduire la perception de l’énergie environnante même pour quelqu’un au stade guerrier et sa fumée restait compacte en toutes circonstances.

L’efficacité de la bombe de Fang, quant à elle, était limitée face à un adversaire au stade guerrier. Heureusement pour lui, l’ennemi ne possédait pas de tel combattant dans leur rang.

Swooch !

Sans perdre un seul instant, Fang utilisa les [huit pas de l’ombre] et se précipita à la rencontre de ses adversaires. Il avait mémorisé chacune de leur position et ne tarda pas à trouver sa première cible. Celle-ci était plongée dans la confusion totale et n’avait pas remarqué la présence de Fang.

« Et de un ! »

Il empoigna sans hésitation le cou de l’homme et lui brisa la nuque. Celui-ci mourut instantanément avant même d’avoir compris ce qui lui était arrivé. Avant même que le corps inerte ne tombe de son cheval, Fang se jetait sur le deuxième homme à côté. Avec l’effet de surprise et la différence de force entre eux, la pauvre victime subit naturellement le même sort que son compagnon.

« Et de deux ! Le plat principal maintenant ! »

Si Fang s’en était pris d’abord à ces deux hommes, c’était avant tout parce qu’ils étaient sur son chemin. En vérité, sa cible prioritaire était le plus fort d’entre eux, Eul. Il voulait lui infliger un coup critique avant que celui-ci n’ait le temps de riposter.

« Le voilà ! »

Fang était à présent assez proche pour apercevoir Eul malgré l’épaisse fumée. Il exécuta à nouveau les [huit pas de l’ombre] et lança son poing en avant chargé avec les [milles ondes terrestres].

« Que… »

Était-ce de l’instinct ou bien un coup de chance ? Fang n’en savait rien mais Eul se tourna vers lui avant que son attaque ne fasse mouche. C’est alors qu’Eul prouva qu’il était un combattant expérimenté. Réalisant qu’il était trop tard pour esquiver, il se mit immédiatement en position défensive.

Boum !

Avec un son tonitruant, Eul fut projeté en arrière. Malgré l’impact, Fang savait que ce coup n’était pas décisif. Il se lança donc aussitôt à sa poursuite et finit par sortir hors de l’écran de fumée. La zone de portée de sa bombe était plus petite que les originales alors ce n’était pas étonnant en soi.

Par contre, ce qui surpris Fang, c’était qu’Eul était encore debout. Bien que celui-ci se soit protégé, les dégâts qu’il avait subis auraient dû être plus importants. Cependant, Fang découvrit rapidement la raison à cela en apercevant l’objet porté par son adversaire à travers ses vêtements déchirés.

« Un artefact défensif ! Pas étonnant », réalisa Fang.

Après avoir recraché un peu de sang, Eul se focalisa sur son ennemi et se mit en position de combat.

« Qui t’es, toi ? Qu’est-ce que tu nous veux ? Mais attends, tu me dis quelque chose… »

Eul resta un moment perplexe tandis qu’il dévisageait Fang. Après quelques secondes de réflexion, il se rappela enfin où il avait vu son agresseur.

« Toi… Tu es le garçon qui avait provoqué maître Borgr à Mura ! Qu’est-ce que tu viens faire ici ? »

« Va savoir. Peut-être que je suis juste curieux de savoir pourquoi le très estimé jeune maître de Gedo emploie des bandits pour kidnapper des jeunes filles ? » Répondit sarcastiquement Fang.

« Tu nous as vu faire l’échange ?! »

Eul serra les poings. De toutes les personnes possibles, il fallait que ce soit quelqu’un de Mura. Si ça avait été un parfait inconnu, il aurait eu l’option de s’enfuir. Mais puisque son adversaire connaissait son identité, ainsi que sa relation avec Borgr et les Vents Hurlants, il n’avait plus d’autre choix. D’une façon ou d’une autre, il devait le faire taire à tout prix !

« Bon, assez discuté. J’ai un emploi du temps chargé. »

Après avoir terminé sa phrase, Fang démarra les hostilités. Il ne s’était pas immédiatement jeté sur son ennemi par méfiance. Puisque Eul avait un artefact défensif, il craignait que celui-ci possède également un artefact offensif.

C’est pourquoi il avait échangé quelques paroles avec lui et attendu de voir si son adversaire allait sortir une arme. Puisque Eul n’en avait rien fait, Fang estima donc qu’il pouvait se lancer à l’assaut.

Bam ! Bam ! Bam !

Les deux combattants échangèrent ensuite coup après coup. Fang attaquait prudemment, observant son adversaire pour voir si celui-ci ne gardait pas un atout dans sa manche. Après quelques frappes, Fang décida d’être plus agressif, poussant ainsi Eul sur la défensive.

Bam !

Profitant d’une légère ouverture, le poing de Fang alla s’écraser contre le ventre de son adversaire, mais il sentit aussitôt son artefact absorber l’impact de la frappe. En réalisant qu’Eul s’en était sorti indemne, Fang en conclut qu’il avait deux options possibles.

La première était d’attaquer de toutes ses forces pour briser cet artefact. L’armure d’Eul n’était que de faible qualité et en utilisant les [milles ondes terrestres], il avait jugé que c’était réalisable.

La seconde était de viser les endroits que l’armure ne couvrait pas. Malheureusement, Eul était un combattant expérimenté et il devait surement s’attendre à ça. Déjouer sa garde risquait d’être difficile.

Eul était axé sur la défense pour une raison précise. Fang avait remarqué que celui-ci jetait de temps en temps des coups d’oeil vers le nuage de fumée derrière eux. Eul attendait tranquillement que ses compagnons le rejoignent pour l’avoir par le nombre.

« Heureusement, il y a une troisième option ! »

Fang avait conscience de l’objectif de son ennemi mais ça ne l’empêcha pas de repartir à l’attaque de plus belle.

« Tu arrives à lutter contre moi. J’admets que tu es doué pour avoir atteint le niveau 10 du stade humain à ton âge. Je m’en voudrais de gâcher l’avenir d’un garçon aussi prometteur. Si tu abandonnes maintenant, je te promets de te laisser la vie sauve », promit Eul tout en parant un coup de Fang.

Bien sûr, Eul n’avait pas la moindre intention de respecter cette promesse. Il ne le montrait pas mais il était très méfiant envers Fang. L’arcane que celui-ci avait utilisée au tout début lui avait donné des sueurs froides. Sans son artefact, il n’avait aucun doute sur le fait qu’il ne s’en serait pas sorti à bon compte.

Il voulait juste gagner un peu de temps en faisant hésiter le jeune garçon avec ses paroles. Cependant, son plan ne semblait pas avoir l’effet escompté tandis que Fang poursuivait inlassablement son assaut.

« Tch, imbécile. »

Tout ce qu’il avait à faire, c’était de patienter. Une fois la fumée dissipée, il aurait l’avantage numérique et sa victoire serait assurée. En attendant, il devait surtout se méfier de l’arcane de son adversaire. C’était donc avec une attention particulière qu’il se focalisait sur les mouvements du jeune garçon.

« Un coup de poing normal. Je peux laisser passer celui-là. »

Bien que Fang était au niveau 10, sans arcane, ses attaques n’avaient aucune chance d’endommager son armure. Confiant de ne subir aucun dommage, il se laissa frapper sur le corps.

« Puisque tu ne sembles pas avoir retenu la leçon, tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même. »

Profitant du fait qu’il n’ait pas à se protéger, Eul décida de contre-attaquer aussitôt. Mais au tout dernier moment, le sourire qu’il entraperçut sur le visage du garçon éveilla un mauvais pressentiment en lui.

Son instinct était juste. Au moment où il s’apprêtait à riposter, il vit une ombre bondir derrière son adversaire. Avant qu’il n’ait eu le temps de comprendre ce qu’il se passait, il vit une main s’approcher à toute vitesse droit vers son visage !

« ARGGHH ! »

Eul réagit rapidement. Il utilisa ses deux mains pour intercepter celle qui venait à lui. Seulement, au moment où il entra en contact avec ce coup venu de nulle part, les paumes de ses mains se mirent à saigner à profusion.

« Ce n’est pas un simple coup du tranchant de la main. Une arcane !? »

L’action ne dura même pas une seconde. Eul empoigna la main de son nouvel ennemi et le lança pour s’en débarrasser. Sans attendre de constater le résultat de sa riposte, il recula aussitôt pour éviter une nouvelle attaque de la part du jeune garçon.

Après avoir pris du recul, Eul observa la situation de plus près et découvrit l’identité de ce nouvel ennemi. Avec sa main entourée d’énergie naturelle formant une lame, la jeune fille le regardait avec une expression déterminée.

« P-Pourquoi… Comment tu t’es libérée ? Où sont passés les autres ? »

Derrière Fang et Meimei, la fumée avait presque entièrement disparu. Eul vit alors deux de ses hommes avec leur cou tordu tandis que les trois autres étaient allongés au sol dans une mare de sang.

« On dirait que tu comptais sur eux pour t’aider. Faut croire que les rôles sont inversés maintenant », déclara Fang avec un large sourire.

Si Fang ne s’était pas attardé sur les autres membres du groupe et qu’il ne s’était pas préoccupé de Meimei, c’était précisément pour ça. Pendant son séjour chez les Vents Hurlants, à chaque fois qu’il avait l’opportunité de rencontrer Meimei, ils avaient travaillé sans relâche pour réduire la résistance de ses menottes.

Fang avait pris particulièrement soin de ne pas les briser, tout en prenant garde bien sûr à ce qu’il n’y ait aucun signe extérieur. Ce fut une entreprise longue et difficile mais à force de persévérance et grâce aux conseils de Shen, ils étaient parvenus au résultat voulu.

Le reste du plan consistait ensuite à ce que Meimei se libère discrètement, dissimulée sous la couverture de la fumée. Ensuite, soit elle devait fuir, soit elle devait aider Fang à combattre, en accord avec les différents scénarios qu’ils avaient prévus.

Après que Fang ait utilisé sa bombe fumigène, Meimei avait brisé sans attendre ses liens et voyant que celui-ci ne venait pas la chercher, elle comprit qu’il avait décidé de combattre. Elle s’était alors débarrassé des ennemis restants, menant les choses à la situation actuelle.

« Ouf ! Tout s’est passé comme prévu. »

Malgré son air confiant, Fang avait des appréhensions. Une partie du plan reposait beaucoup sur la performance de Meimei. Si la jeune fille avait paniqué et s’était faite de nouveau capturer, les choses auraient été de suite beaucoup plus compliquées.

« Meimei, ça va ? » Demanda Fang.

« Oui, c’est bon », répondit Meimei avec un hochement de tête.

« Ok, il n’en reste plus qu’un. Je passe devant. Ne t’expose pas inutilement et profite de la moindre ouverture. »

Fang s’élança ensuite sur Eul, Meimei derrière lui.

« Sales gamins ! Vous pensez m’avoir aussi facilement !? »

Une fois la situation en sa défaveur, Eul perdit de suite son tempérament. Il passa à l’offensive mais Fang était à un niveau capable de le contenir. Eul avait l’avantage de l’expérience au combat mais Fang à lui seul lui donnait déjà suffisament de fil à retordre. Maintenant que Meimei était entrée dans la partie, il avait du mal à gérer les deux combattants à la fois.

« Les [milles ondes terrestres] ! »

Crac !

Après avoir été distrait par Meimei, Fang réussit à lui infliger son arcane une deuxième fois. La frappe créa de larges fissures sur l’armure d’Eul et les dommages internes qu’il reçut dans la foulée diminuèrent sa mobilité.

« On y est presque ! Encore un peu ! » S’exclama Fang.

Malgré son état de faiblesse, les deux jeunes combattants ne laissèrent aucun répit à Eul. Celui-ci n’avait même pas l’opportunité d’utiliser ses propres arcanes. Fang et Meimei possédaient tous les deux des arcanes de déplacement. Ce simple fait faisait qu’il était difficile pour Eul de les atteindre avec une technique puissante. En plus, l’utilisation de ce genre de coup laisserait forcément une ouverture facilement exploitable à l’un de ses deux adversaires.

Bam ! Bam ! Bam !

Eul lutta désespérément mais en vain. Ce qui devait arriver arriva inéluctablement et quand son armure vola en éclats sous le troisième arcane de Fang, il sut que sa fin était venue. Il tomba alors au sol, totalement impuissant.

« Maintenant ! Meimei ! »

Allongé par terre, la dernière vision d’Eul fut Meimei qui descendait des cieux comme un ange de la mort.

« Si j’avais su que ça se finirait ainsi, j’aurais pris sa virginité avant. »

C’est sur ces dernières pensées que son coeur fut transpercé par la main de Meimei, mettant ainsi fin à son existence.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

9 commentaires sur “Maître des âmes 77 : Avantage numérique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s