Maître des âmes 84 : Bête spirituelle

Auteur : Nightgale
Check: Miss X


Chapitre 12… Que de nostalgie. Je suis sûr que la majorité des gens avait oublié.

Bah, peu importe.

Enjoy.


 

« Le meilleur ? Qu’est-ce que tu veux dire par là Shen ? »

« Tu es maintenant au stade guerrier, non ? Je t’avais dit, il y a un moment déjà, qu’il y avait quelque chose qui ne te serait utile qu’une fois que tu aurais atteint ce stade. »

Fang réfléchit quelques instants avant de se rappeler soudainement à quoi Shen faisait allusion. Précipitamment, il passa sa main sur son anneau à la recherche du fameux objet en question et le sortit sans plus attendre.

Elle n’avait pas changé depuis la fois où il l’avait obtenue. Le fait de la revoir fit remonter des souvenirs en lui. C’était la petite boîte que Rain lui avait offerte lors de leur première rencontre !

Bien qu’ils ne se soient rencontrés que très brièvement, la beauté et le charisme de Rain avaient fait forte impression sur lui. Le souvenir qu’il avait d’elle était encore vif dans sa mémoire.

« La terre appelle Fang… Alors, fini de rêver petit ? » Demanda Shen d’un ton moqueur.

« Dis-moi plutôt à quoi cet artefact va enfin servir, au lieu de raconter n’importe quoi », répliqua sèchement Fang.

« Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? Tu es au stade guerrier, alors utilise tes sens et vois par toi-même. »

Suite à ces paroles, Fang ferma les yeux et se concentra. Très vite, il visualisa son âme et remarqua qu’en plus de sa nouvelle taille, un petit noyau était apparu en son centre. Cette vision ne lui était pas étrangère et il ressentit un élan de joie en la voyant.

« Le noyau au fond de mon âme contenant mon énergie spirituelle ! Je peux maintenant l’apercevoir sans l’aide de Shen. »

C’était le signe distinctif de quelqu’un qui était au stade guerrier. Maintenant que son noyau avait pris une forme concrète, il pouvait sentir la puissance qui se cachait derrière.

« C’est donc ça qui fait la force d’un combattant à ce stade », réalisa finalement Fang.

« En effet, ce n’est pas seulement à cause de leur âme qui peut emmagasiner plus d’énergie. Le véritable secret réside dans ses bribes d’énergie spirituelle que peuvent puiser les personnes à ce stade. Ce n’est qu’une quantité infime pour l’instant, mais c’est suffisant pour faire la différence », lui assura Shen.

Fang serra légèrement ses poings. Il avait hâte de tester sa puissance actuelle.

« D’ailleurs, tu peux t’estimer heureux que Varuh n’avait quasiment aucun accès à son énergie spirituelle à cause du Poglao. Sans quoi, tu ne t’en serais pas sorti aussi facilement. »

Cette remarque donna un léger frisson à Fang. Maintenant qu’il avait conscience de la différence qui existait entre les deux stades, il ne pouvait qu’approuver les dires de Shen. Défier quelqu’un au stade guerrier alors qu’il n’était qu’au niveau 10 du stade humain était complètement insensé en temps normal. Si ce n’était pas pour les circonstances particulières de Varuh, il n’aurait jamais tenté une chose pareille.

Ceci appartenait au passé désormais. Il chassa rapidement cette pensée de son esprit pour reporter ensuite son attention sur l’artefact. Avec sa toute nouvelle perception de l’énergie, il arrivait à détecter une présence tapie au fin fond de l’objet.

« On dirait l’âme d’une bête démoniaque ?! Non, c’est différent… »

On pouvait la confondre avec une bête démoniaque. Cependant, l’énergie à l’intérieur semblait bien plus dense et plus profonde que celle qu’il avait extirpée de l’artefact de Varuh.

« Bien vu, petit. Tu as raison. Ce n’est pas exactement une bête démoniaque que tu as là. C’est une bête spirituelle. »

« Une bête spirituelle ? Qu’est-ce qu’il y a de différent ? » Demanda-t-il alors.

« Pour simplifier, quand une bête démoniaque atteint un certain niveau, elle évolue et devient ce qu’on appelle une bête spirituelle », résuma Shen.

« Mmmh… Bête spirituelle ou bête démoniaque. Au final, je vais juste absorber son énergie, non ? »

« Ce n’est pas entièrement faux, mais ce n’est pas entièrement juste non plus. Petit, tu es loin de réaliser la chance que tu as d’avoir cette bête spirituelle sous la main. Enfin… avant d’affirmer ça, il va falloir commencer par sortir cette bête de là et voir ce qu’il en est. Petit, à toi de jouer ! »

À la demande de Shen, Fang se concentra sur la boîte avec une curiosité renouvelée. Il essaya de manipuler l’âme à l’intérieur afin de l’en extirper.

« Qu’est-ce que ?! »

Dès l’instant où son énergie rentra en contact avec cette âme, ce fut comme si une tempête s’était déchaînée. La petite boîte qui paraissait si ordinaire à l’origine se mit à flotter dans les airs. Les motifs qui étaient gravés dessus se mirent ensuite à s’illuminer d’une pâle lueur. Tout d’un coup, des émanations d’énergie surgirent vague après vague. Face à ce phénomène, Fang faisait de son mieux pour tenir le coup.

« Argh… »

S’il avait été au stade humain, ça ferait longtemps qu’il aurait perdu le contrôle. Heureusement, grâce à la toute nouvelle puissance de son âme, il arrivait tout juste à joindre les deux bouts. Ça faisait déjà plusieurs minutes que Fang persévérait tant bien que mal. Au bout d’un moment, l’artefact se mit à trembler violemment.

« Encore un peu, petit ! Tu y es presque ! Je me demande bien quel genre de bête spirituelle va sortir », dit Shen avec excitation.

« Ouais, en attendant, c’est moi qui fais le sale boulot », grogna Fang.

Malgré ses complaintes, il ne relâcha pas sa concentration un seul instant. Ces efforts furent alors récompensés quand enfin, il toucha au but !

Bam !

Incapable de supporter davantage de pression, la boîte déjà bien endommagée explosa alors en mille morceaux. Ensuite, comme pour l’artefact de Varuh, une énorme masse d’énergie fit son apparition. Mais à la différence de la fois précédente, cette masse-là prit lentement une forme concrète sous les yeux ébahis du jeune garçon.

Une fourrure d’un blanc immaculé parsemée de taches noires, des pupilles violettes qui irradiaient d’une lueur mystérieuse. Sa queue était complètement entourée d’une couche de glace avec des petits pics pointus tout du long. On aurait dit un fouet de glace capable d’arracher la chair et de briser les os.

La bête rugit, révélant par la même occasion ses canines acérées. Ses pattes puissantes et musclées se terminaient au bout par des griffes qui semblaient également être faites de glace. Sous le rugissement de la créature, la petite grotte se mit à trembler durant plusieurs secondes. Ce n’est qu’une fois les tremblements terminés que celle-ci porta le regard sur la personne qui se tenait en face.

L’atmosphère qui se dégageait d’elle n’avait rien à voir avec tout ce que Fang avait pu ressentir auparavant. Complètement submergé par sa présence, c’est sans voix qu’il observait l’énorme panthère blanche tandis qu’elle prit la parole.

« Humain… Est-ce… toi… qui m’a… sorti de… mon… sommeil ? »

La voix de la panthère était faible, mais elle possédait toutefois une certaine lourdeur. Sans même que la bête ne fasse quoi que ce soit de spécial, Fang ressentait déjà une  pression incroyable. Il ne savait pas comment réagir.

« Ho ho… Cette bête possède encore une conscience. Elle devait être particulièrement puissante avant d’être enfermée. Tu es extrêmement chanceux, petit ! Si ta très chère Rain avait su quel genre de bête était cachée dedans, elle ne te l’aurait certainement pas cédée aussi facilement. »

Le ton léger de Shen ramena Fang à ses esprits.

« Est-ce que je suis vraiment capable d’absorber ce truc ? » Demanda-t-il alors.

Une trace d’inquiétude était perceptible dans sa voix. À ses yeux, la créature face à lui était totalement hors d’atteinte.

« Pas de soucis, petit. Son énergie semble impressionnante mais ce n’est qu’une façade. Ce n’est qu’un reste d’âme qui ne possède même pas un dixième de sa puissance d’origine. »

« Un dixième ? Ça ?! » S’exclama Fang.

Rien que ce fragment d’énergie suffisait à le rendre impuissant. Il n’arrivait même pas à imaginer quelle devait être la puissance de cette bête de son vivant, ni comment elle avait bien pu finir dans cet artefact.

« Bon assez traîné, petit. Commence à l’absorber ! »

« Ok. »

S’il avait été seul, il n’aurait probablement pas osé continuer. Heureusement pour lui, Shen était là. Avec ce mystérieux expert à ses côtés, Fang était confiant de pouvoir accomplir des choses qui lui paraissaient impossibles.

« Hnnnnn… »

Fang débuta l’absorption. Il sentit de suite la difficulté de manipuler une telle âme. Conscient qu’il devait donner tout ce qu’il avait pour réussir, il usa de toutes ses capacités du stade guerrier. Lentement et sûrement, le mouvement s’amorça et, bribe après bribe, l’énergie de la bête se dirigea vers lui.

« Humain… Tu penses… pouvoir… utiliser mon… pouvoir ? Soit… voyons… de quoi… tu es… capable. »

La panthère blanche ne dit ensuite plus un mot tandis que Fang s’attelait à sa tâche. Malgré que la température à l’intérieur de la grotte ait chuté suite à l’apparition de la bête spirituelle, Fang était en nage. Après plusieurs heures d’un effort sans relâche, il réussit finalement à absorber la bête en totalité. Cependant, les choses n’étaient pas encore terminées.

« Bien ! Il ne te reste plus qu’à assimiler cette énergie pour qu’elle t’appartienne complètement ! C’est la partie la plus dure ! Prêt, petit ? » Dit Shen avec enthousiasme.

« Haa… Haa… Tu veux me tuer ou quoi ? Même si j’ai pu récupérer quand je suis passé au stade guerrier, je suis épuisé. »

Il avait peut-être refait le plein d’énergie en absorbant l’énergie contenue dans l’artefact de Varuh mais la fatigue mentale s’était toutefois accumulée. Avec le passage au stade guerrier et cette bête spirituelle, ça faisait à présent des heures qu’il devait constamment maintenir sa concentration.

« Arrête de te plaindre pour si peu. C’est la dernière étape !  De toute façon, c’est trop tard pour arrêter en plein milieu. Si tu n’assimiles pas l’énergie que tu viens d’absorber, dans le meilleur des cas, elle disparaîtra au bout de quelques heures. »

« Et dans le pire des cas ? » Demanda Fang, même s’il ne voulait pas vraiment entendre la réponse.

« Boum », répondit simplement Shen.

Fang ravala sa salive. Il avait une vague idée de ce que ça signifiait et il ne voulait pas en savoir davantage.

« Très bien ! C’est parti ! » S’exclama Fang en serrant les dents.

« Bon état d’esprit ! La méthode que l’on va utiliser est différente par rapport à d’habitude. Suis mes instructions et tout ira bien ! » Assura Shen.

Fang acquiesça en hochant de la tête et se prépara mentalement à ce qui allait suivre.

« Je t’explique. D’habitude, tu diriges l’énergie absorbée vers le noyau au coeur de ton âme pour la purifier et ainsi l’assimiler. Seulement cette fois, avant de faire ça, on va retirer le composant élémentaire qui réside dans cette bête. »

« Composant élémentaire ? Qu’est-ce que c’est que ça ? »

« Ce qui fait que les bêtes spirituelles sont si puissantes vient de ce composant. En atteignant un certain niveau, certaines bêtes démoniaques obtiennent le pouvoir de manipuler les éléments, devenant ainsi des bêtes spirituelles et les plaçant ainsi au-dessus des autres. Quant à l’élément de cette panthère, je suis sûr que tu peux le deviner… »

« C’est… la glace ! » S’exclama le jeune garçon.

Avec l’apparence de la créature et la soudaine chute de température après son apparition, il ne faisait aucun doute pour Fang sur l’élément de cette panthère.

« Correct ! Eau, feu, terre et vent. Ce sont les quatre éléments de base qui constituent notre monde. La glace est considérée comme une variation de l’élément eau. »

« Donc si j’arrive à retirer ce composant de glace… »

Le coeur de Fang battait à tout rompre. L’excitation faisait bouillir son sang en imaginant cette perspective.

« En retirant ce composant, tu obtiendras le pouvoir de manipuler l’élément de glace », affirma Shen.

« Manipuler la glace à volonté ? Excellent ! »

Fang était survolté à l’idée d’obtenir ce nouveau pouvoir.

« Mais tout n’est pas parfait. Comme je l’ai dit, la glace est une variation de l’élément eau. Seulement, une fois que tu auras le pouvoir de manipuler la glace, tu ne pourras pas utiliser une autre variation du même élément. Par exemple, tu ne pourras pas manipuler l’eau à l’état pur », expliqua Shen.

« Est-ce que ça pose un problème ? Est-ce qu’il existe par hasard des variations plus puissantes que d’autres ? » Demanda Fang, inquiet.

« Ne t’en fais pas. Il n’y a pas une différence de puissance distincte entre les variations d’un même élément. Tout dépend surtout de la force et du degré de contrôle de son utilisateur. Petit, je sais que tu te poses encore plein de questions, mais mieux vaut te concentrer sur ce qu’il te reste à faire. Crois-moi, obtenir le pouvoir de manipuler la glace est une excellente opportunité pour toi. »

Sans Shen, Fang n’aurait jamais rêvé accéder à un tel pouvoir. Il décida donc de lui faire confiance et mit ses interrogations de côté. Sa concentration était à son paroxysme tandis qu’il commençait à retirer un à un les composants de glace résidant dans l’énergie de la bête.

Le processus fut long et délicat. Fang avait perdu la notion du temps. Ce n’était pas seulement son esprit qui était affecté mais aussi son corps. L’énergie de la panthère continuait à se déchaîner à l’intérieur de lui tandis qu’il poursuivait sa tâche.

Malgré tout, grâce à une volonté de fer et aux instructions de Shen, il toucha finalement au but. Un grand sourire était dessiné sur son visage tandis qu’il contemplait le petit noyau d’une couleur bleu ciel qui flottait librement dans son âme. C’était la concentration de tous les composants de glace qu’il avait extraits.

« En temps normal, la majorité des gens laissent ce noyau se diluer lentement dans leur âme jusqu’à ce que celle-ci s’en imprègne. Une fois que c’est fait, ils obtiennent la capacité de manipuler cet élément », expliqua Shen.

« Et si tu me dis ça, c’est parce que tu ne comptes pas faire comme tout le monde », répliqua Fang.

« Hé hé… Tu commences à bien me connaître, petit. Au lieu de laisser simplement ce noyau se diluer, j’ai l’intention de le séparer de ton âme ! »

« Attends, ça ne risque pas d’être dangereux ? »

L’âme n’était pas quelque chose qu’on pouvait toucher ou modifier à sa guise. Les craintes de Fang étaient parfaitement justifiées.

« L’opération comporte bien sûr des risques et, autant te prévenir maintenant, mais disséquer la partie de ton âme imprégnée de ce noyau va être incroyablement douloureux. C’est pourquoi je vais te laisser le choix ! Tu peux suivre la voie classique et laisser ce noyau tranquille ou bien me laisser faire. Ce sera risqué et douloureux, toutefois si l’opération est un succès, alors un chemin que personne n’a encore emprunté pourrait peut-être s’ouvrir à toi. »

Après cette proposition, Fang ne répondit pas immédiatement. Il repensa brièvement à tout ce qu’il avait vécu jusqu’ici. Pour arriver là où il en était, combien de fois avait-il frôlé la mort ? Le monde n’était pas gentil au point de lui laisser le temps de devenir plus fort tranquillement. Sung, Shang… Tant qu’ils restaient en vie, chaque jour qui passe représentait un danger pour lui et sa mère. Il devait les dépasser au plus vite et ce, malgré les risques à encourir.

Il avait pris sa décision. Avec un léger sourire aux lèvres, il s’adressa alors à Shen.

« Tu sais que si tu me présentes les choses comme ça, je n’ai pas d’autre choix que d’accepter. »

« Tu es prêt à me confier ta vie ? »

« Nos destins sont liés depuis que nous avons conclu le pacte. Tu te souviens ? Il est trop tard pour reculer maintenant », répondit calmement Fang.

« Puisque tu as fait ton choix, petit, je vais respecter ton courage et ta volonté ! Je suis impatient. C’est la première fois que je vais tenter une telle expérience ! » S’exclama Shen.

« Hey, hey… »

En voyant à quel point Shen était excité, Fang commençait à regretter d’avoir voulu jouer aux braves.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

4 commentaires sur “Maître des âmes 84 : Bête spirituelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s