Maître des âmes 97 : Invitation

Auteur : Nightgale
Check: Miss X


Un chapitre assez tranquille parce-que… euh… Oh, et puis zut.

Enjoy.


 

« Fang, le chef demande à te voir. »

« Ça n’a pas traîné. »

À peine venait-il de rentrer avec Guin et Meimei que le chef Han voulait le voir. Celui-ci avait sûrement des informations intéressantes à lui faire partager.

« À tout à l’heure », dit-il à l’attention de Meimei et Guin avant de les laisser.

Il se dirigea ensuite vers la chambre de Han. À l’intérieur, celui-ci était installé comme à son habitude derrière son bureau. Comme si c’était maintenant devenu une habitude, Fang alla s’asseoir sur la chaise en velours près de la fenêtre. Les confiseries sur la petite table devant lui avaient été renouvelées et il ne se priva donc pas pour se servir.

« En premier lieu, je voulais te remercier pour tout ce que tu as fait. Sans toi, jamais nous n’aurions pu l’emporter. »

« Les choses ont l’air de bien se passer alors. »

Fang remarqua que le visage du chef Han était différent d’il y a quelques jours. Bien que la fatigue semblait toujours présente, son expression était moins sombre, comme si un lourd fardeau avait été retiré.

« En effet », dit Han en souriant. « Depuis la fin de la compétition, les négociations se passent à merveille. Avec tout ce qui lui est arrivé, Malksim ne sait plus où donner de la tête. »

« J’imagine… »

En plus des pertes subies à Lasfalle, Malksim devait à présent être au courant du sort des bandits qu’il avait manipulés. Sans eux, il ne pouvait plus exécuter son plan ambitieux d’attaquer les villages adverses après leur départ de la cité.

« Grâce à toi, j’ai pu informer les autres villages des plans de Malksim. En apprenant que la menace des brigands avait été éliminée, il se sont rapidement rangés de notre côté. Le visage de Malksim à ce moment-là était inoubliable », raconta Han en ricanant.

« Je vois. Mais il y a autre chose que vous voulez me dire, non ?

Fang avait du mal à croire que Han l’ait fait appeler uniquement pour partager ces nouvelles. En réponse à cette question, Han reprit une expression sérieuse.

« Je ne peux rien te cacher. En vérité, la raison pour laquelle je voulais te voir est assez… inhabituelle. »

« Comment ça ? » Demanda Fang.

L’attitude de Han avait piqué sa curiosité. C’était la première fois qu’il le voyait aussi perplexe.

« Mura a reçu une invitation. Pour être exact, c’est toi qui a été invité. »

« Moi ? Et pour quoi faire ? »

« Tu te rappelles quand je t’avais expliqué la récompense pour le vainqueur de la compétition de Lasfalle ? »

« Si je me souviens bien, c’était en rapport avec les veines d’énergie ? »

« C’est ça. Le rituel pour rediriger le flux de la veine d’énergie vers Mura va avoir lieu et tu as été officiellement invité. »

« Ohoh ! Excellent ! Moi qui pensais que ce serait difficile d’assister à ça. Voilà que la chance nous sourit ! »

La voix enthousiaste de Shen résonna soudainement dans l’esprit de Fang. Celui-ci se rappelait à quel point Shen était intéressé par le fait de pouvoir contrôler les veines d’énergies.

« Ça a l’air d’être un grand honneur. Est-ce qu’il y a un problème avec le fait d’être invité à ce rituel ? » Questionna Fang.

Contrairement à Shen qui était surexcité, Fang était plus calme. C’est pourquoi il remarqua que Han ne semblait pas être d’humeur spécialement joyeuse face à cette nouvelle.

« Ah, non ! Il n’y a aucun problème. Au contraire, c’est une chance unique pour toi et pour Mura. C’est juste que… »

« Que ? »

« C’est la première fois que je vois quelqu’un provenant d’un village participer à ce rituel. En plus, d’après mes informations, cette demande ne provient pas de Lasfalle mais de quelqu’un d’autre. »

« Est-ce que par hasard… »

S’il y avait bien quelqu’un qui avait une autorité suffisante pour que la cité accède à une telle requête, c’était bien cette personne.

« Comme tu l’as sûrement deviné, celui qui tient à ce que tu participes au rituel est l’invité de marque de Lasfalle. Le représentant du royaume d’Yildir : maître Vesley ! »

Fang resta un moment bouche bée. Cet homme mystérieux lui avait laissé une certaine impression durant la compétition.

« Est-ce qu’il a dit pourquoi il voulait que je participe ? » Demanda Fang.

Il ne pensait pas que Vesley faisait simplement preuve de générosité. Celui-ci devait avoir une idée derrière la tête.

« Je n’en ai absolument aucune idée. Ce n’est pas une personne que quelqu’un de mon rang peut approcher. La seule manière d’obtenir la réponse, c’est de la lui demander directement. »

« … »

Un silence s’installa ensuite dans la pièce. Après un petit moment d’absence, la main de Fang se remit en mouvement pour attraper une nouvelle confiserie qu’il porta rapidement à sa bouche.

« Bon, on verra bien comment ça se passe. Alors ? Quand va avoir lieu ce rituel ? »

Cette nouvelle aurait mis la pression à plus d’un mais Fang avait rapidement retrouvé ses esprits. Han n’était plus étonné par les nerfs d’acier que possédaient le jeune garçon et approuva son attitude d’un léger hochement de tête.

« Ils n’attendaient plus que toi pour commencer. Maintenant que tu es réveillé, je vais pouvoir t’y emmener dès demain », expliqua Han.

« Demain donc… J’ai hâte d’y être. »

Même s’il n’était pas aussi enthousiaste que Shen, Fang devait avouer qu’il était assez curieux d’assister à ce fameux rituel.

____

Le lendemain matin, Han et Fang marchèrent en direction d’un bâtiment situé en plein cœur de Lasfalle. Personne d’autre ne les accompagnait. Seul Fang avait reçu l’invitation et la présence de Han était seulement nécessaire pour le guider à travers la cité.

Au fur et à mesure qu’il se rapprochait, la sécurité était de plus en plus élevée. Il n’y avait désormais plus aucun passant aux alentours et après un énième point de contrôle, ils arrivèrent enfin à destination.

Le bâtiment était grand mais loin d’être aussi imposant que l’arène dans laquelle il s’était battu. Rien qu’en balayant la zone du regard, Fang avait facilement aperçu plusieurs dizaines de gardes postés ici et là. Un tel déploiement de force alors qu’il n’était même pas encore à l’intérieur de l’enceinte montrait bien que cet endroit revêtait une importance capitale.

« Halte ! Arrêtez-vous là !  » S’exclama le garde à l’entrée.

Han expliqua alors la raison de leur venue et après avoir confirmé que tout était en ordre, ils furent autorisés à entrer. L’intérieur était aussi vaste que vide. Le seul point notable était les nombreux piliers qui s’étendaient à perte de vue.

Des motifs étaient soigneusement gravés sur chacun d’entre eux , donnant une atmosphère ancienne et solennelle au bâtiment. Han et Fang restèrent un moment ébahis devant ce spectacle. Ils eurent l’impression d’être passés dans un autre monde au moment même où ils étaient entrés.

« Impressionnant, n’est-ce pas ? Ce temple a été bâti il y a plusieurs siècles de cela. Difficile de dire si ce temple a été érigé avant ou après la construction de Lasfalle. Même nos archives les plus anciennes n’en mentionnent pas les détails. « 

Accompagné par quelques servants, Artig fit son apparition. Han et Fang le saluèrent immédiatement et celui-ci hocha légèrement la tête en réponse.

« Chef Han ! Et voici celui qui a tant fait parler de lui ces derniers jours, Fang. »

« Seigneur Artig, c’est un honneur », répondit humblement Fang.

« Un garçon bien élevé ! J’aime ça ! Chef Han, merci de l’avoir amené jusqu’ici. Je vais prendre le relais maintenant. Suivez mes servants, ils vous préviendront quand nous en aurons terminé », dit Artig.

« Je m’en remet à vous, seigneur Artig. »

Han jeta un dernier regard à Fang avant de suivre docilement les servants. Il ne restait plus qu’Artig et Fang désormais. Après un court instant de silence, Artig initia le mouvement.

« Bon, et si nous y allions ? Il serait malpoli de faire attendre Maître Vesley plus longtemps. »

Artig se mit ensuite en marche, suivi rapidement par Fang. Aucun des deux ne prit la parole tandis qu’ils progressaient pilier après pilier.

« Qu’est-ce que Maître Vesley voit en ce jeune garçon ? »

Artig se posait cette question tandis qu’il observait le jeune garçon du coin de l’œil. Il est vrai que sa performance durant la compétition avait eu de l’impact. Cependant à ses yeux, ce jeune garçon dénommé Fang n’avait rien de si extraordinaire.

Le fait que celui-ci ait atteint le stade guerrier à son âge malgré le fait d’être né dans un petit village comme Mura était louable certes, mais pas si extraordinaire. Par rapport à ces villages, une cité comme Lasfalle voyait émerger des jeunes gens de ce niveau de temps à autre. C’est pourquoi il ne comprenait pas pourquoi Fang était convié à ce rituel auquel peu de personnes, même dans la cité, était en droit d’assister.

« Inutile de réfléchir davantage. Que maître Vesley ait vu quelque chose en lui ou que ce soit juste un caprice, je n’ai pas le pouvoir de m’opposer à lui de toute façon. »

Alors qu’il était perdu dans ses pensées, Artig arriva devant un escalier en colimaçon qui s’enfonçait dans le sol. Après avoir fait un petit signe à Fang, ils commencèrent la descente.

Plusieurs minutes s’étaient écoulées et les marches se succédaient inlassablement les unes après les autres. Bien que l’allure d’Artig soit modérée, Fang se demandait bien à quelle profondeur ils pouvaient être à présent.

Quand enfin ils touchèrent au but, Fang ouvrit grand ses yeux. Vu la profondeur à laquelle ils étaient descendus, il s’attendait à tomber sur une pièce assez sombre. Mais contre toute attente, l’endroit était parfaitement éclairé. En levant la tête, il pouvait apercevoir d’innombrables petits points lumineux qui s’étalaient sur toute la surface du plafond.

« Des lucioles des cavernes. Très pratique pour éclairer naturellement ce genre d’endroit », répondit Artig avant même qu’il n’ait eu à poser la question.

Fang était surpris mais ce n’était pas qu’à cause de ça. Ce qui le frappa surtout c’était la taille de cette pièce. Peut-être parce que celle-ci ne possédait aucun pilier, en tout cas à ses yeux, cette salle était encore plus grande que celle où ils étaient quelques minutes auparavant.

« C’est ici que va se dérouler le rituel. Quant à ta place… »

Artig commença à expliquer comment les choses allaient se dérouler mais il s’arrêta rapidement en voyant l’homme qui venait à leur rencontre. Il courba aussitôt le dos pour le saluer respectueusement et Fang en fit de même.

Cet homme était la raison de la présence de Fang en ces lieux. Avec un air toujours impassible, Vesley s’approcha d’eux avant de prendre la parole.

« Fang, c’est bien ça ? Suis-moi. »

Sans ajouter un mot de plus, Vesley se tourna et commença à marcher. Bien que perplexe, Fang le suivit sans rien dire également. De son côté, Artig émit un faible soupir avant de se mettre lui aussi en mouvement, il était maintenant habitué à l’attitude directe et stoïque de Vesley.

« Tu dois te demander pourquoi je t’ai fait venir ici, non ? » Demanda Vesley.

« En effet », répondit Fang, qui ne savait pas trop quoi dire.

« Tu sais manipuler l’énergie spirituelle, si je ne me trompe pas », déclara sèchement Vesley.

« Que… »

Artig était surpris. Il est possible de manipuler l’énergie naturelle avec plus d’aisance une fois le stade guerrier atteint. Cependant, pour l’énergie spirituelle c’était une autre histoire. Se servir librement de sa propre énergie n’était pas une mince affaire et beaucoup de combattants au stade guerrier n’en étaient pas capables. Cela demandait un talent et un apprentissage que peu de personnes à Lasfalle possédaient.

« Vous aviez deviné ? » Dit nonchalamment Fang.

Puisque Vesley l’avait percé à jour, ça ne servait à rien de le cacher.

« La façon dont tu as dissimulé que tu étais au stade guerrier était trop habile. Seul quelqu’un qui a été initié à cet art peut y arriver. À moins d’être un génie comme on en voit qu’une fois par siècle, tu n’as pas pu apprendre ça tout seul. Qui est ton maître ? »

« Un expert itinérant qui a fait un court séjour dans notre village. Je ne connais pas son vrai nom et il est parti je ne sais où à présent. »

Fang ressortit la même excuse qu’il avait sortie au chef Han autrefois. Après tout, il pouvait difficilement parler de Shen !

« Un expert itinérant ? Ça explique des choses… Cependant, j’ai l’impression que tu ne me dis pas tout. Sinon, comment expliquer la présence que je perçois dans ton âme ? »

Fang eut l’impression que son cœur s’était arrêté de battre l’espace d’une seconde. Est-ce que Vesley aurait découvert l’existence de Shen ?

« Du calme, petit. Il ne parle pas de moi. »

Comme s’il avait senti ses inquiétudes, Shen prit aussitôt la parole pour rassurer le jeune garçon.

« Mais alors de quoi il parle ?  » Demanda mentalement Fang, qui n’était toujours pas rassuré.

« Tu as déjà oublié ? Tu n’as pas assimilé une âme pour acquérir un nouveau pouvoir récemment ? »

« Tu veux dire… Qiblain ? »

L’âme de la bête spirituelle qu’il avait absorbée pour obtenir le pouvoir de manipuler la glace. En y repensant, les paroles de Vesley ne désignaient pas forcément Shen.

« Inutile d’être aussi surpris. C’est juste que ton niveau actuel est loin d’être assez élevé pour tromper mes sens. Ceci dit, la puissance de la bête spirituelle en toi n’est pas trop mauvaise. Un cadeau de ton maître ? »

« On peut dire ça. »

Sa réponse était évasive mais Vesley ne semblait pas s’en soucier. À son grand soulagement, celui-ci ne persista pas davantage sur ce sujet par la suite.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? » Dit Fang, sidéré.

Vesley s’était arrêté devant lui et, sous ses yeux ébahis, il pouvait voir des inscriptions gravées sur le sol. Des symboles plus complexes les uns que les autres s’emboîtaient, formant tantôt des cercles ou tantôt des lignes. Ces inscriptions s’étalaient sur des dizaines de mètres, si bien qu’il était nécessaire d’avoir un point de vue plus élevé pour apercevoir tout l’ensemble.

« Voici le lieu exact où va se tenir le rituel. Si je t’ai fait venir, c’est pour une bonne raison. J’avoue que je ne m’attendais pas à tomber sur quelqu’un pouvant manipuler l’énergie spirituelle ici. Même si tu n’es qu’un débutant, tu pourras m’être utile, et je suis sûr que tu en apprendras beaucoup par la même occasion. Alors qu’en dis-tu ? » Proposa Vesley.

Est-ce qu’il y avait matière à refuser ? Dans son esprit, il pouvait entendre la voix surexcitée de Shen qui l’incitait à accepter. Maintenant qu’il était là, il n’avait pas d’autre choix de toute façon.

« C’est un honneur que de pouvoir vous assister », répondit alors Fang.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

 

Publicités

6 commentaires sur “Maître des âmes 97 : Invitation

  1. Je vient de passer les 10 dernière heures a lire MdA.
    C’est vraiment un super novel.
    Vu le style d’écriture tu as du lire un bon nombre de novel avant de l’écrire et tu t’es inspiré du style chinois.
    Continu comme ça.
    Je pense que je vais plus pouvoir m’en passer.
    PS: Shen me fait beaucoup penser a toi. Je trouve que vous avez le même caractère.

    J'aime

  2. Je vient de passer les 10 dernière heures a lire MdA.
    C’est vraiment un super novel.
    Vu le style d’écriture tu as du lire un bon nombre de novel avant de l’écrire et tu t’es inspiré du style chinois.
    Continu comme ça.
    Je pense que je vais plus pouvoir m’en passer.
    PS: Shen me fait beaucoup penser a toi. Je trouve que vous avez le même caractère.

    J'aime

    1. Content de t’avoir fait perdre 10h de ta vie et merci pour les encouragements. ^^

      P.S : D’habitude on me compare à Fang, c’est la première fois qu’on me dit que je ressemble à Shen. Mais en vérité, je suis surtout comme Meimei.

      Pas besoin de faire ce regard, c’était qu’une blague.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s