Leur Langue

« Parler le gobelin, c’est compliqué ? »

Oui et non, j’ai envie de répondre à [Nom censuré] qui me pose cette question avec un air apeuré…

Pas parce que c’est réellement compliqué, mais parce que la langue est juste horrible… Des mots pleins de g, l, u, d, et j’en passe, qui se suivent pour former (miraculeusement) des mots sans pitié pour le pauvre humain qui n’y verra aucune ressemblance avec sa langue natale… brrr, j’en frissonne déjà !

Mais avec ‘Parlez le gobelin pour les nuls, édition révisée‘, n’hésitez pas à plonger avec moi dans les abysses des Gul et des glu !

Alors oui, je sais, pas la peine de me le dire, c’est affreux à prononcer, mais elle est parlée par des créatures fantastiques, alors prenez sur vous, bon sang !

Et puis, vous pourriez être plus mal lotis ! Ce n’est qu’une langue parlée, il n’y a pas d’alphabet ou même d’écriture, ça pourrait être pire ! N’est-ce pas !

P.S. : Le U est prononcé [U] et non [OU], n’ayez pas l’air idiot en parlant le Gobelin avec un horrible accent !

P.P.S. : Non, cette langue n’est pas terminée, elle est à peine entamée, alors ne vous étonnez pas qu’il y ait des trous ou des choses qui ne sont pas là, elle seront rajoutée quand je les ferai, alors prenez votre mal en patience !

Les mots

On trouve six classes de mots.

Un mot est mis dans une classe par rapport à sa première lettre. Cela donne à l’interlocuteur une facilité pour comprendre la formation de la phrase et de son sens :

  • Les mots qui commencent par la lettre B : Utilisé pour décrire des choses impalpables (comme les soleils ou les étoiles, le vent, les liens familiaux ou les éléments naturels) ou les indications spatiales, les endroits
  • Les mots qui commencent par la lettre D : Utilisé pour décrire des choses vivantes qui appartiennent à la famille des animaux.
  • Les mots qui commencent par la lettre G : Utilisé pour les verbes en général, mais peut également être des indications d’état.
  • Les mots qui commencent par la lettre L : Utilisé pour décrire les actions
  • Les mots qui commencent par la lettre M : Utilisé pour décrire les choses comestibles et les choses vivantes de la famille des insectes.
  • Les mots qui commencent par la lettre U : Utilisé pour décrire des choses non organiques ou les choses organiques non comestibles.

Notons que certains mots ne font partie d’aucune classe, la première lettre n’ayant aucune influence sur sa signification.

Le Changement de Classe

Certains mots peuvent changer de classes en fonction de leurs utilisations dans la phrase, ils prennent un sens différent, mais l’origine reste la même. Ceci est surtout vrai pour les mots commençant par L, car le changement de classe est fréquent avec eux.

Exemple, un mot d’action telle que Lbul (la chasse) peut changer de classe et devenir :

  • Un verbe d’actionGlbul (Chasser)
  • Un mot dans le sens original reste le même mais gagne une informationMlbul (la chasse de quelque chose de comestible/d’insecte) ; Ulbul (la chasse de quelque chose de non-comestible)

Un mot peut donc changer de classe en fonction de ce que l’on veut dire, mais notez que les changements de classe ne sont pas cumulable, par exemple, Mglbul ne va pas signifier ‘Chasser quelque chose de comestible’. On peut cependant trouver des mots auxquelles l’ajout du G en début de mot est possible.

Les Cas Particuliers

Pour en revenir aux changements de classe d’un mot, il se trouve que les gobelins ont eu la bonne idée d’ajouter un G devant un mot pour le transformer en un verbe ou une indication d’état quand associer avec le verbe d’état (voir plus bas).

Dans ce cas, après un changement d’état, l’ajout du G transforme le mot.

Exemple : Lbul (la chasse) devient Mlbul (la chasse de quelque chose de comestible), pour enfin devenir Gmlbul (chasser quelque chose de comestible)

La lettre G

Dieu qu’elle est coquine !

C’est une lettre multifonction, LA lettre qui est utilisé partout dans le Gobelin.

Elle a deux grandes fonctions, mais pas des moindres :

  • Ajouté en début de mot, elle transforme le mot (quel que soit sa classe) en un verbe ou une indication d’action si gul est utilisé avec.
  • Ajouté en fin de mot, elle transmet la pluralité : Fonctionne pour presque tout, sauf bien sûr

Les phrases

Houlà ! On rentre dans un sujet sérieux ! Les phrases !

Et bien non, ce n’est pas difficile, une fois que vous avez maîtrisé la manière dont les mots fonctionnent et que vous avez votre Vocabulaire Gobelin (trouvable plus bas), ces petites créatures verte et leurs attaques linguistiques tordus ne vous feront plus peur !

Les phrases en Gobelin sont en général courtes et simple. Elles peuvent contenir :

  • Un pronom personnel sujet
  • Un verbe/groupe d’état
  • Un nom
  • Un indicateur temporel/indicateur spatial
  • Une ‘ponctuation’
  • Une marque de respect

Une phrase ne peut pas avoir un indicateur temporel et un indicateur spatial en même temps, pour désigner le temps de la phrase et le lieu, il faut donc faire deux phrases.

Pronom personnel sujet

Il existe quatre pronoms personnels sujets :

  • Glu (Moi/Je)
  • Blu (Toi/Tu)
  • Dlu (Lui/Il/Elle)
  • Dul (Ça)

Avec l’ajout du G en fin de mot, qui est l’équivalent de la mise au pluriel, le Blu devient Blug (Toi, toi et toi = Vous), cela va de même pour Dlug (Lui, lui et lui = Eux/ils/elles) et Dulg (Ça et ça = Eux/ils/elles).

Il n’existe pas de pluriel à Glu, mais le nous est créé en ajoutant le pronom Glu avec le pronom qui désigne l’autre partie : Glu+Blu/Blug/Dlu/Dlug/Dul/Dlug.

Le Glu peut s’associer avec deux autres pronoms (mais pas les mêmes, évidement).

A savoir que pour blu et dlu, il n’y a pas de distinction si on s’adresse à une ou deux personnes, on le met au pluriel à partir de trois personnes. Dans le cas où il y a deux personnes, on allongera le u et on indiquera les deux personnes en les pointant du doigt.

Il peut également changer en fonction du statut social de l’interlocuteur (voir plus bas à Marques de Respect)

Mu est l’équivalent du blu mais en extrêmement dégradant, ne soyez pas surpris si vous vous faites attaquer après l’avoir utilisé pour désigner un gobelin ! Il existe son pluriel mug. Il peut être utilisé pour remplacer dlu en fonction du contexte de la conversation.

Le Groupe d’Etat

Pour clarifier les choses aux gens qui se demandent qu’est-ce qu’un groupe d’état peut bien être, c’est tout simplement le [verbe d’état] Gul (être/verbe d’état) associé à une [indication d’état] ou un [verbe].

Exemple : Glu gul glulb (Je suis fatigué).

Glulb est ici une indication d’état, dérivé du mot d’action Lulb (Sommeil) qui a subi un changement de classe pour devenir une indication d’état Glulb (Fatigué) avec l’ajout du g- en début de mot.

Notons qu’ici, le sommeil est un mot de la classe des mots d’action alors qu’il n’est pas réellement une action, mais étant lié à l’action du sommeil, qui est quelque chose de palpable, il se retrouve dans cette catégorie. Un changement de classe peut le faire devenir une chose impalpable : Lulb (le sommeil) devient Bulb (le rêve), avec le verbe dérivé Gbulb (faire des rêves). Gbulb (faire des rêves) et Glulb (dormir) signifie la même chose, avec une légère différence.

Les Verbes

Hum… Est-ce réellement nécessaire de faire un paragraphe sur quelque chose de si évident ?

Bon, comme dans le groupe d’état, on le trouve dans la classe des lettres en G.

N’importe quoi peut devenir un verbe, à condition que ce soit logique (les jeunes gobelins se trompent souvent, pauvres d’eux, mais ce n’est pas leurs fautes !). Pour ce faire, nous avons besoin d’un mot (quel que soit sa classe) et la lettre G qui va se greffer en début de mot.

Le plus difficile est bien sûr de créer un verbe à partir d’un mot commençant par B, car ‘faire l’impalpable’ est assez difficile, n’est-ce pas ?

L’Indicateur Temporel

Pour simplifier, c’est la conjugaison !

Si vous vous attendiez à quelque chose de compliqué pour ça, vous allez être malheureusement déçu… Les Gobelins n’ayant pas énormément envie de se compliquer la vie comme ces français et leur maudite conjugaison, il se contente de dire : le passé ou le futur.

Pour les phrases sans indications temporel, il s’agit du présent.

  • Du : Indique que la phrase est au passé
  • Bu : Indique que la phrase est au futur

Pas si compliqué que ça, hein ?

Le passé et futur mentionné sont compris dans une durée de deux jours maximum à partir du présent. C’est à dire que trois jours dans le futur ou trois jours dans le passé est indiqué respectivement avec bug et dug… et oui, on retrouve le g !

L’Indicateur Spatial

La Ponctuation

Ah ! Une ponctuation ? A quoi cela peut bien servir avec des gobelins ?

A quoi je vous répondrais, à donner une profondeur à la phrase !

On retrouve :

  • L’affirmation : un U long prononcé en fin de phrase (peut également s’écrire uu).
  • La négation : un Ubu prononcé en fin de phrase.
  • L’impératif : un Ug, que les gobelins prennent comme une affirmation impossible à refuser (dans l’idéal en tout cas)
  • Le questionnement : un Gu en fin de phrase indique que celle-ci est une question (il est également utilisé tout seul pour signifier son incompréhension, l’équivalent du bon vieux ‘Heing ?’

A un ordre, le silence indique la confirmation de la volonté de l’individu à suivre l’ordre (ils peuvent également crier un U très long, ce qu’ils font généralement lors d’un contexte de guerre, lors ce que les soldats reçoivent l’ordre de leur commandant). Un ubu signifie un refus.

A une question, la réponse, positive ou négative, est la reformulation de la phrase interrogative avec un remplacement du gu à la fin par u ou ubu en fonction de la réponse.

Marques de Respect

Parce que la société Gobeline est hiérarchisée, il faut des indicateurs qui indiquent si la personne à laquelle on s’adresse à un statut supérieur ou inférieur à soi-même.

Si on s’adresse à un ‘supérieur’ à la première personne, le pronom glu se transforme en bu et on ajoutera blug à la fin de la phrase (si le supérieur est seul ou avec plus de deux supérieurs).

Si on s’adresse à un ‘supérieur’ à la deuxième personne, le pronom blu se transforme en blug et on ajoute mu à la fin de la phrase. (si le supérieur est seul. On ajoute mug s’il y a plus de deux supérieurs)

Si on s’adresse à un ‘inférieur’ à la première personne, le pronom glu se transforme en glug et on ajoute rien à la fin de la phrase.

Si on s’adresse à un ‘inférieur’ à deuxième personne, le pronom blu se transforme en mu et on peut ajouter glu à la fin de la phrase (si l’inférieur est seul. On utilise mug s’ils sont plus de deux)

L’Appartenance

Un Peu de Vocabulaire

(Je n’y ai mis que quelque mots, la suite sera sans doute mise après ou je créerai une page dédié uniquement au vocabulaire gobelin, je verrais)

  • Dulgu : Être vivant qui marche (à deux pattes)/humanoïde
  • Dulgulu : Être vivant qui marche (à quatre pattes)
  • Dbulgulu : Un être vivant qui vole (oiseaux)
  • Bulbulu : Ami
  • Bulb : Rêve
  • Bubu : Réponse
  • Blub : Désir
  • Gug : Avoir/posséder
  • Gulb : Avoir des relations sexuelles/procréer
  • Glbul : Chasser
  • Gblub : Vouloir
  • Gbulb : Dormir
  • Glubu : Trouver
  • Glulbu : Préparer
  • Lbul : La chasse
  • Lulbu : Préparation
  • Lulb : Sommeil
  • Lubu : Trouvaille

Pfiouuuu ! ça en aura mis du temps ! J’ai pris deux heures pour faire tout ça au propre ! J’avais déjà un peu pensé aux règles quand j’ai commencé à écrire le Chapitre 7, mais là j’ai pris le temps de bien développer les règles…

Je précise que tout ceci est sujet aux changements et que ce n’est pas terminé (j’ai besoin d’un peu plus de deux jours pour inventer une langue, nanmého !), si je me rend compte que quelque chose ne colle pas ou simplement que je pense à quelque chose de meilleur, je risque de modifier le tout (et sans doute si cela à une répercussion sur ce qui est déjà fait, je changerai également les phrases en questions, mais on n’en est toujours pas là !).

Si vous voyez quelque chose qui cloche, par exemple des règles qui s’entrecoupent ou d’autres choses du même genre, n’hésitez pas à me le signaler ! Cela m’aiderait bien… mais enfin, je sais même pas à qui je parle puisque je vois mal quelqu’un qui aurait prit le temps de lire jusqu’à la fin cette page XD

Publicités