Perdu dans la nuit : Prologue

Auteur : Ilanor
Check : Nekoyashiki-san


 

Un vieil homme, assis près d’une cheminée, regardait la dizaine d’enfants qui entraient dans la pièce. S’asseyant tour à tour au sol, les enfants restaient silencieux, attendant le début de l’histoire sans doute passionnante qu’allait leur raconter l’Ancien. Celui-ci débuta.

« Je vais vous raconter la légende de nos origines. Jadis, dans les profondeurs d’une immense forêt, la forêt d’Orbis, vivaient les Gardiens. Au centre de ces bois, les Gardiens avaient pour mission de surveiller la source de toute magie dans Alnar, notre monde : Le Nivmag. C’était un magnifique joyau, un diamant sans pareil, au sein duquel une lumière pure et blanche se logeait.

Cette gemme était la source de leur puissance. En effet, les Gardiens étaient respectés partout dans Alnar, et surtout, crains. En effet, bien qu’ils ne s’impliquent pas dans les affaires du monde, tous les dirigeants d’Alnar prenaient soin de ne pas les irriter. La raison ? La Sagmag, la grande magie.

La Sagmag était une magie mystérieuse. Elle est aujourd’hui perdue, mais autrefois elle permettait de rendre réel tout ce que l’on pouvait imaginer. Absolument tout. Et donc, personne ne pouvait s’y opposer…

Pourquoi ont-ils disparus alors ?

Et bien, les Gardiens vivaient très longtemps, et pour tromper l’ennui, ils parcouraient le monde à la recherche de connaissances. Au début, seuls quelqu’uns en avaient la possibilité, mais au fur et à mesure que le temps passait, de plus en plus choisissaient cette voie, et même exigeaient de pouvoir la choisir. A la fin, presque plus personne ne gardait le Nivmag.

Un jour, les derniers Gardiens fidèles à leur mission convoquèrent tous les autres. La plupart répondirent à l’appel, et, arrivés à la forêt d’Orbis, ils comprirent la raison de leur rappel… Leur forêt, autrefois lumineuse et luxuriante, n’était plus que l’ombre d’elle même. Des ténèbres y avaient élu domicile. Une fois qu’ils étaient tous rassemblés, on amena le Nivmag. La lumière qui y brillait auparavant s’en était échappée, remplacée par une boule de noirceur. Avec toutes leurs connaissances, les Gardiens comprenaient tous ce que cela signifiait. Ils allaient perdre leur droit à la Sagmag. Et surtout, qui avait corrompu le Nivmag ? On ne le sut jamais. A partir de là, nos ancêtres n’ont jamais transmis la suite de l’histoire. Simplement, la forêt d’Orbis a disparu de la surface…

Les rares Gardiens qui ont survécu se sont séparés en deux courants. Ceux qui n’avaient pas répondu à l’appel se sont faits appeler les Chercheurs. Avec les derniers vestiges de leur magie, ils voulaient trouver la vérité de ce qui s’était passé. Ceux qui avaient survécu à la catastrophe au contraire ont décidé de ne plus jamais avoir affaire à la Sagmag. Ce sont eux qui ont fondé notre village.

Mais l’histoire des Chercheurs depuis cette époque, et bien… je vous la raconterai une prochaine fois… »

Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

3 commentaires sur “Perdu dans la nuit : Prologue

      1. c’est sûr que ça s’est déja fait mais moi j’ai toujours adoré dans les romans, le passage où un vieux raconte les légendes du monde. Y’a toujours une certaine fascination devant les contes^^
        enfin ça se trouve, c’est que moi haha

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s