Newsletter n°18 (juillet 2017)

Hey~ !

*Mais qu’est-ce qu’ils ont en ce moment, on a des sorties régulières dans cinq traductions différentes, et en plus voilà une deuxième Newsletter à l’heure !*
Yay~ Non on ne fume pas le champignon (pas tous) et non on est pas shootés pour tenir la nuit (paraît-il) mais un regain de motivation souffle sur la Guilde des Chasseurs de Mythe alors que les affres annuelles des Incinérateurs de Rêves et Légendes (IRL) se terminent pour la plupart d’entre nous (exams)…

Avant toute chose, je rappelle que nous avons un serveur Discord, donc si vous voulez venir échanger avec nous ou simplement d’autres lecteurs, n’hésitez pas à y faire un tour : https://discord.gg/PCP2W96

Comme toujours, commençons par un tour de l’équipe :

Soreyawari -> Sore / Wari
SamiHuunter -> Sami
Nekoyashiki-san -> Neko
[      ] -> …
Keyleth -> Fenrir
Kairos -> Weaver
Ilanor -> Faust
Endgel -> Yuki
Nightgale -> Nile
Sinei -> Doll
MissX -> Lucy
Vhail -> Styx
Teldryn -> …
Harken -> …
Llaurence -> …
Hina-sama -> …

Et sur ce, on enchaîne directement le PoPro (ou le Point sur les Projets) :


Le Popro (soit le moment où on se rend compte que les Mythes peuvent devenir réalité…) :

Figurez-vous que, vous en avez peut-être entendu parlé sur nos chat, que nous avons réussi ce que l’on nomme le MOIS BLEU ! (intitulé ainsi parce que quand il y a une publication sur le site, la petite case du calendrier des statistiques devient bleue)
C’est la première fois depuis nos début que cet exploit se produit…

Comme toujours, si vous lisez le Japonais, le Chinois ou le Coréen, ou si vous voulez vous lancer dans la traduction d’anglais, rejoignez-nous !

  • Death March reprend vaillamment, le volume 6 est toujours en cours (chap 22/34) et d’une régularité sans reproche ce mois-ci 😉
  • Réincarné en Oeuf de Dragon, un chapitre sauvage est apparu comme par magie ces derniers jours, mais le reste est toujours au gré de la motivation de Sami. On abandonne pas !
  • The New Gate, manque de traducteurs motivés malgré la quantité impressionnante de travail, avis aux passionnés !
  • Galactic Dark Net a participé au mois bleu avec donc par conséquent une régularité magnifique… On approche le chapitre 60 !
  • Dragon Maken War a repris avec motivation et continuera de même~ ?
  • Concernant ma Réincarnation en Slime, la boule de Slime évolue tranquillement mais sûrement…
  • Konjiki no Wordmaster avance gaiement pour le plus grand malheur de son adapt 😉
  • Kuzu to Kinka no Qualidea, en arrêt officiel
  • Evil God Average, Fenrir disparu, deux projets à l’arrêt…
  • Les inquiétudes de Tilea… Tu nous manques mon loup…

Quelques promesses ou annonces apparaîtront sur le chat de Discord, et si vous voulez savoir quand le prochain chapitre sortira, c’est là qu’il faudra demander.

Et je m’arrête là pour le Popro.

Si vous vous sentez l’âme d’un écrivain les portes de notre section oeuvres originales sont grandes ouvertes et celles de la trad aussi, n’oubliez pas ! 😉Vous pourrez échanger avec nos auteurs, ceux qui sortent ce mois-ci, mais aussi d’autres qui préfèrent attendre plus tard~

Place aux petits mots de l’équipe !



Soreyawari :

Dans la plus haute tour de la guilde, bureau de la guildmaster…

“Hm… Ces attaques incessantes commence à me taper sur les nerfs…” murmura l’enchanteresse sans pour autant cesser son travail.

“La dernière a été trop dure pour la Guilde, il nous faut un endroit calme pour pouvoir travailler correctement, je me demande où nous pourrions—— !!! MAIS BIEN SÛR ! En plus il y fait bien chaud, on y passera un bel été et MissX et moi pourrons développer notre bronzage… Il faudra qu’on s’assure d’acheter de la crème solaire pour Faust, ses journées enfermées dans la bibliothèque donnent à sa peau une pâleur maladive…
Bon c’est décidé !”

Elle se leva et se concentra…

~ ~ ~ ~ ~

Alors qu’il passait tranquillement le col d’une montagne, un vieux berger eut la surprise de voir une scène bien étrange…
Il était passé par là des milliers de fois afin de mener ses bêtes aux meilleurs pâturages, mais là où se trouvait normalement un simple bois, se dressait actuellement un immense château.

Alors que le berger se frottait désespérément les yeux et se pinçait afin de vérifier qu’il ne rêvait pas, soudain, le château bougea !
Non, en fait il ne bougeait pas, il sombrait ! Dans un gigantesque portail, comme un lac encerclant les murs de la bâtisse…

Son bras maintenant affublé d’un impressionnant hématome, le pauvre berger ne put que rester figé sur place alors que les tours sombraient une à une, dans le portail dimensionnel d’où s’échappait à présent spectres et démons, hurlant leur bonheur face à une liberté retrouvée.

Alors qu’une créature sulfureuse s’approchait de lui, le berger s’évanouit.

~ ~ ~ ~ ~

“J’ai l’impression d’avoir oublié quelque chose…” murmura Sore, pensive, en observant le niveau du sol passer devant sa fenêtre.

Un cri retentit soudain : ”RAAAAHHHHHHHHH ! J’AVAIS ENFIN RÉUSSI À RÉGLER UNE PARTIE DES PROBLÈMES, QUI A OUVERT UN SALE PORTAIL SANS PRÉVENIR VERS LE MONDE DES VIVANTS ?!!
– AH ! Ça me revient ! J’aurais peut-être dû prévenir Vhail… Tehee~”

Elle haussa les épaules, passa dans sa chambre et en ressorti en maillot de bain, une serviette à la main.

”Bah, ça attendra après un petit bronzage~”



SamiHuunter vogue entre différentes activités



Neko sur le pont ! ^^
Maintenant que le paquebot a ses machines qui tournent à plein régime (chapitres publiés) et que le temps est au beau fixe (sorties régulières), nous pouvons profiter de cette croisière en toute tranquilité ! Bien qu’à certains moments les machines aient un peu surchauffé et qu’on ait donc frôlé l’explosion (Chapitre de dernière minute) ! ^^’
Maintenant, place aux Mythes !

aaaaahhh…

Pourquoi les barrières de cette forteresse volante doivent-elles être constamment réparées ? J’ai pas pu mettre le nez dehors pour voir comment est le voisinage à cause de ça.
Et Vhail qui n’arrête pas de faire des aller-retours en disant qu’il a quelques problèmes à régler au boulot pour éviter que les barrières soient abîmées à nouveau…

Je pige pas vraiment ce qu’il voulait dire par là, mais les takoyakis qu’il m’a donné pour me remonter le moral étaient sympas. Il a donné un avertissement bizarre comme quoi je devais pas en manger trop d’un coup pour préserver mes points de santé mentale, mais ils avaient un goût si particulier et nostalgique que j’ai fini la boîte d’un coup.
Là encore je vois pas pourquoi il a donné un avertissement parce que je vais parfaitement bien… je me demande s’il en rapportera la prochaine fois.

Dans la catégorie étrange, il y a aussi tous ces fantômes et âmes perdus qui essayent de s’incruster dans la base. À cause d’eux j’ai dû ériger une barrière contre les esprits. Et quand j’ai voulu invoquer les morts pour m’aider dans les travaux ma nécromancie ne fonctionnait pas peu importe le nombre d’essais.

Après presque un mois de maintenance et de déchiffrage de parchemins je pointe enfin le nez dehors ! Je me demande à quoi ça ressemble en-dessous…

Euh…

C-c’est une blague ?

Maintenant je comprends pourquoi ma nécromancie ne fonctionnait pas… Dans tout sort de nécromancie qui invoque des morts qui ne viennent pas de passer de vie à trépas, il y a une partie où l’on ouvre les portes des enfers pour ramener les âmes des défunts et les mettre sous notre emprise… Et la seule exception où cette partie devient inutile est… quand on est déjà en enfer.

Ils ont mis la base en enfer… pas étonnant que Vhail soit sans arrêt à faire la navette, ça doit être le bordel au boulot pour lui. Je plains vraiment ses collègues.
Une chose est sûre, IRL risque pas de nous trouver de si tôt ! Il faudrait être fou ou nous pour aller squatter un endroit pareil.

Bon, allons embêter quelques démons pour se défouler et goûter les spécialités locales !
Qui sait, je trouverais peut-être les fameux takoyakis que Vhail m’a apportés la dernière fois !

Ah ! N’oublions pas les contrats pour entrer dans la guilde des fois que des démons soient intéressés ! ^^

Repart en sifflotant après que son shikigami lui ait rapporté les contrats.

Et oui chers lectrices et lecteurs, le mois bleu comme nous l’appelons a bien eu lieu ! XD
Une publication par jour minimum sur le site ! ^^

Merci encore pour votre soutien constant et vos commentaires ! 😉
En espérant que vous continuerez à venir lire des Light Novels sur notre site pendant ce bel été et le reste de l’année !

Amicalement vôtre,
Nekoyashiki-san



[      ] :

Vous le savez tous ! Juillet ca rime avec “Truc frais” et vu qu’il a fait chaud récemment (et c’est peu de le dire !), je vais vous proposer une recette IN-CROY-ABLE, mais essayez d’y croire quand même, sinon ma NL elle sert à rien, et c’est pas cool, en plus ca fait un jeu de mot parce que cool ca veut dire frais en anglais, BREF !

FRAISES À LA CRÈME CHOCOLATÉE

Ingrédients (4 personnes)

  • 1 c. à soupe de cacao amer + cacao pour saupoudrer (Si vous aimez vivre dangereusement, toujours hein, faites pas trop les fous… Vous savez que dans le monde, ok j’fais des parenthèses trop longues…)
  • 1 c.à soupe de cointreau (AVEC MODÉRATION, on ne le dira jamais assez, buvez seulement avec un ami c: )
  • 2 c. à soupe de sucre en poudre (Euuuh, aucun commentaire)
  • 20 cl de crème fraîche (Parce que c’est un dessert frais en fait)
  • 100 g de petits biscuits enduits au chocolat (Parce qu’il faut du chocolat)
  • 50 g de cerneaux de noix mixés grossièrement (Parce qu’on savait pas quoi mettre d’autre et les noix ça donne un aspect poétique)
  • 500 g de fraises (Le premier mot de la recette c’est “Fraises”)

Fraises à la crème chocolatée

  1. Laver rapidement les fraises. Les équeuter (vous ne verrez ce mot, qu’ici, retenez-le bien) et les couper en deux (ou en 4 hein, ne soyez pas limités). Les mettre dans une coupe en verre en réservant quelques fraises pour la décoration. (ET SANS MANGER CELLES QUI RESTENT)
  2. Ecraser les biscuits avec un rouleau à pâtisserie. Les mélanger aux cerneaux de noix. Saupoudrer les fraises de ce mélange. (Nan, là j’ai rien à dire, je suis faible face au sucre)
  3. Fouetter la crème en chantilly en y incorporant peu à peu le sucre, le cacao et le cointreau. La répartir sur les biscuits. (Garder du cointreau de côté pour la dégustation c: )
  4. Décorer avec les fraises réservées (et non-mangées ._. ) et saupoudrer avec le cacao. Mettre au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.
  5. Envoyer à la maid et/ou à la personne qui vous a communiqué cette recette, votre réalisation, elle se fera une joie de tout manger (svp ;-;)

J’espère que vous saurez profiter de ceci pour vous rafraîchir et du cointreau pour passer une très agréable soirée !

Maidement vôtre
Bah euh… La maid… Bah oui, jfinis par Maidement, donc jsuis une maid v’voyez. Neko lui, il finit ses NL avec “Amicalement vôtre”, c’est parce qu’il est Amic…. Attendez…



Keyleth a disparu de la circulation… Pas pour trop longtemps on l’espère~



Kairos n’est pas présent pour cette NL~



Ilanor :

Faust fronça les sourcils. Quel était l’abruti qui l’ensevelissait sous les suppliques ? Les barrières de sa nécropole allaient finir par flancher à force de bloquer les tentatives d’intrusion de ce crétin.

Il soupira, carbonisa d’un revers de la main le démon qui voulait devenir son esclave, et ouvrit un portail. Maintenant qu’on était dans les enfers, ça simplifiait quelques petites choses.

***

“Wah, il s’est passé quoi ici ?”

La liche entra dans ce qui devait être un bureau, mais les murs noircis, les meubles calcinés et la fissure qui zébrait le sol n’étaient pas là la dernière fois. Jetant un coup d’oeil intéressé aux deux démons inférieurs qui apportaient un canapé, il s’adressa enfin à… la chose ? Enfin, le truc qui pleurnichait sur la seule chaise encore fonctionnelle.

“Et il t’est arrivé quoi ?
– Waaaaaaaa ! C… C’est mon intendant, il a été méchant ! I… Il veut me forcer à travailler !
– Oh, il a du courage.”

Le visiteur sourit intérieurement, et s’installa confortablement sur le canapé. Puis il regarda avec pitié le soit-disant maître des enfers et reprit.

“Je me disais bien que c’était bizarre qu’il n’y ait pas eu de scandale chez les succubes ces derniers temps. Et toi, tu te laisses faire, comme ça ?
– Mais… Mais, il y a les Grands Anciens, et puis et puis, il fait peur mon intendant…
– Enfin, mais ce n’est qu’un intendant ! Tu es le roi des démons ! Quels Grands Anciens, tu les massacres comme tu veux !”

Le démon leva un regard plein d’espoir sur la liche. Le monde à l’envers, mais c’était plus marrant comme ça.

“C… C’est vrai ?
– Mais bien sûr que c’est vrai !”

Le jeune homme allongé dans le canapé lui renvoya le sourire le plus angélique du monde, et croisa les jambes.

“C’est vrai ! Tu as raison ! Pour qui se prend-t-il ce minable ! Je vais lui montrer qui est le chef ici. Oh, oui, je vais lui rappeler qui est le maître des enfers !
– C’est l’esprit ! Bon, il faut que j’y retourne. Je t’emporte ce canapé d’ailleurs, il est vachement confortable. Bonne chance !
– Mmmh… Merci Faust ! Ça c’est un ami !
– Pas de problèmes.”

Le maître des enfers était déjà plongé dans ses calculs machiavéliques, et Faust s’en alla tranquillement comme il était arrivé. Avec un canapé en plus. Et bien sûr, il n’allait pas prévenir Satan que le gentil intendant était déjà en route pour son bureau~ Toujours aussi efficace.

“Ah, et j’ai un peu joué avec la barrière du quartier des succubes, donc évite de faire des bêtises !”

Maintenant dans sa bibliothèque, Faust commença à se rouler par terre en riant. Il avait hâte de voir dans quel état ce pauvre démon allait se retrouver. Après tout, la puissance de la Guilde était à son maximum…

***

Plus sérieusement, le retour de PN, un mois bleu, et de la régularité sur DMW ! C’est tout ce qu’il y a à dire, mais que ce soit réalité… Incroyable non ? À ce rythme là, on aura rattrapé les anglais dans 1 an et 3 mois ! –’



Endgel est coincée par IRL sûrement~



Nightgale :

Juillet…

Le ciel est bleu…

La mer est bleue…

Pour la guilde, ce fut un mois bleu…

Et mon compte courant est dans le rouge…

VDM



Sinei :

NL Sinei juin 2017 :
Voilà peu de temps que j’écris à mon tour des NL. Puisque j’ai l’intention de faire une œuvre originale quand j’aurais plus de temps, je profite alors de cet espace-là pour exercer mon imagination. Voilà un début d’histoire inspiré d’une image.

Dans les couloirs de ce beau château, je rencontre à nouveau la fille aux yeux vairons. Un œil bleu, un œil rouge, comme moi. Nous aurions pu être frère et sœur. Pourquoi étions-nous les seuls à les avoir ? Bah, peu importe. Une fois de plus ses longs cheveux blonds bouclés ondulaient derrière elle. Sa robe bleue était ravissante. Une fois de plus elle me sourit, d’un sourire pur, d’un sourire sans arrière-pensée, comme si elle me reconnaissait. Mais au fond c’est un sourire froid et distant, un simple sourire de politesse, je le sais. Pas que ce soit de sa faute, bien sûr, je ne peux juste pas lui parler. Tout simplement.

Je baisse les yeux alors qu’elle passe à côté de moi. Le sol blanc brille de la lumière du soleil qui resplendit dans le ciel. C’est véritablement un bel endroit pour vivre.

Alors que je continue mon chemin, la tête baissée, honteux de ne pouvoir adresser le moindre mot à cette jolie demoiselle, un lapin se plante devant moi.

« Quel pathétique personnage. Ça t’arracherait la langue de lui dire quelque chose ? » me dit-il.

Il n’était pas vraiment rare de croiser des lapins dans le château. Sur ces îles flottantes, où nous vivons, la nature est omniprésente. Beaucoup de nos couloirs sont à ciel découvert, et la plupart des murs sont couverts de feuilles et de plantes grimpantes qui assainissent l’air, embellissent le lieu et produisent des fruits divins. Nous savons prendre soin de la nature, et elle prend soin de nous. Elle prend soin de nous, certes. Mais depuis quand nous parle-t-elle ?

Je dois être en train de rêver. Je me baisse et cherche un peu de nourriture dans la poche de mon pantacourt. J’en ai toujours un peu sur moi normalement. Ah, trouvé !

« C’est pas très poli d’ignorer les gens quand ils te parlent, tu sais ? » reprit le lapin.

Je me figeai sur place. Cette fois c’était sûr, ça n’avait rien d’une illusion. Je relevai la tête subitement, faisant deux gros yeux au lapin qui s’adressait à moi.

« Mais quel visage ridicule ! On dirait que tu as vu un alien !
– J’ai vu un lapin qui parle ! C’est bien pire qu’un alien !
– Je ne suis pas tout à fait n’importe quel lapin. Bon, tu veux que je t’aide ou non ?
– Que tu m’aides… à faire quoi ?
– À approcher cette fille ! Allez vite ! Tu veux mon aide, oui ou non ? »

Tant de question se bousculaient dans ma tête. Ou plutôt, auraient dû se bousculer dans ma tête. Mais alors l’image de la fille me revint à l’esprit. Nous nous croisions régulièrement, et pourtant, jamais je ne lui ai seulement demandé son nom. A ce moment, toutes les questions que j’aurais dû me poser pour garantir ma sécurité se sont dispersées, et mon esprit ne me criait plus qu’une chose : « Réponds oui ! »

« Très bien, dit-il en esquissant un grand sourire. On va bien s’amuser, toi et moi. »

Et, devenant de plus en plus transparent, il disparut en un clin d’œil.



MissX :

Hey, ici MissX/Lucy/bien d’autres surnoms que vous n’avez pas à connaître,
je vous passe le bonjour depuis le monde des douze (pour ceux qui savent ^^ ).

À part ça, il y a peu à dire… Ah ! Si, il y a quelque chose…
ON A ENFIN FAIT UN MOIS COMPLET DE SORTIES À JOUR !!!!!! Sortez le champagne, les confettis et la fanfare parce que ça risque pas d’arriver si souvent que ça ^^’ .

D’ailleurs, ça a été juste plusieurs fois ce mois-ci, mais on l’a fait ! ON L’A FAIT, nom d’une Sore en bikini (ne cherchez pas à comprendre surtout, c’est pour votre bien) !

Sur ce, toutes ces émotions m’ont fatiguée, je vais retourner dans ma grotte en attendant la fiesta.

Bye~



Vhail :

L’explosion retentit dans tout le niveau des enfers et fit trembler plusieurs niveaux situés au-dessus et en dessous. Le démon Vhail se tenait face à Satan, son employeur du moment. Ce dernier écumait de rage et était à l’origine de l’explosion magistrale qui avait pratiquement tout détruit dans son bureau. Seuls subsistaient Vhail et la chaise sur laquelle il était assis.

En surface il paraissait détendu mais en vérité, il refoulait une folle envie d’atomiser son patron.

« Ose répéter ce que tu viens de dire et je te jure que tu vas souffrir pour le restant de ta misérable vie ! » éructa Satan.
« J’ai dit que vous n’étiez pas fichu de faire votre boulot proprement et que la situation en enfer en ce moment est un vrai bordel. »

Une explosion plus puissante que la première se fit entendre mais Vhail ne fût pas plus inquiété que par la première.

« Comment un misérable démon comme toi se permet-il de parler au grand Moi sur ce ton ? »

Vhail haussa un sourcil en sentant bien la présence de la majuscule au milieu de la phrase.

« Avant d’insulter les gens, il serait judicieux de savoir à qui vous parlez. » conseilla-t-il.
« Je sais très bien à qui je parle, un de mes minables subordonnés comme j’en ai des milliers. »

La patience de Vhail commençait à atteindre ses limites.

« Si vous ne passiez pas autant de temps à vous bourrer la gueule et coucher avec des succubes, vous sauriez que je suis l’intendant des enfers et que ça fait pas loin de 2860 ans que je gère tout à votre place allant de régler les problèmes de place récurrents à déjouer des complots visant à prendre votre place. »
« C’est bien ce que je dis, un minable pas capable de voir quand il se fait exploiter. » répondit l’autre avec un rire gras.

Une fissure parcourut le sol allant des pieds de Vhail à Satan alors que le démon se levait.

« Je crois que tu n’as pas compris à qui tu as vraiment à faire. » dit Vhail sur un ton relativement calme contrastant avec son état d’esprit à l’exact opposé.

Il s’approcha lentement du souverain des enfers qui eut une sensation d’oppression grandissante au fur et à mesure que la distance se faisait plus petite.

« N’approche pas plus ou tu vas le regretter, je suis ton patron ! » s’exclama-t-il avec une voix chevrotante.
« Ooh, comme c’est mignon tant d’innocence. Croire que tu es mon patron. Mais je ne suis pas à tes ordres mon petit vieux. Tu crois vraiment que quelqu’un de sain d’esprit aurait volontairement pris ce boulot ? Bien sûr que non, j’ai des ordres qui me forcent un peu à le faire. »
« Des ordres de qui ? »
« Des êtres encore plus puissants que toi. Les Grands Anciens. » dit-il avec un sourire sadique en arrivant à quelques centimètres de Satan.

Ce dernier pâlit instantanément en entendant ces mots.

« Alors mon petit père, tu vas te ressaisir et commencer à bosser normalement sinon je risque de devoir prendre des mesures drastiques. » compléta Vhail en attrapant son interlocuteur par le col du costard pour le redresser puis il rangea correctement l’habit qu’il avait défait avec ce mouvement.

Satan ne pût qu’opiner du chef et voir son intendant sortir du bureau comme si de rien n’était. Il avait compris que s’il voulait rester souverain des enfers il allait devoir travailler et cette idée ne lui plaisait guère. Mais après réflexion, c’était préférable à affronter la colère du démon qui venait de partir.

Diaboliquement vôtre,

Vhail



Teldryn est invisible ?



Harken est peut-être quelque part~



Llaurence participe dans l’ombre…



Hina-sama :

Hello tout le monde ! J’espère pouvoir continuer à tenir le rythme, mais ce n’est pas vraiment évident avec ces grandes chaleurs de ces derniers jours. * trop de mal à dormir* =_= Même si maintenant, ça va mieux, la sensation de faim a un peu de mal à revenir ^^’

Mais bon ! Grâce aux efforts de notre Adapt et de nos checkeurs et checkeuses, les sorties de Death March sont plus régulières. Youpiiii ! \(^o^)/

Allez, les grandes vacances sont enfin là pour tous les étudiants, les lycéens et les écoliers 😉 Y en a qui en ont de la chance quand même ! :p


Voilà qui conclut cette Newsletter n°18 !

Merci d’avoir lu jusqu’au bout et on vous souhaite comme toujours une bonne lecture !

La Guilde des Chasseurs de Mythes : Soreyawari & Co

Publicités

Un commentaire sur “Newsletter n°18 (juillet 2017)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s