Soul Olympia: Chapitre 14: Dénouement Inattendue

Auteur : Griffpm
Check : [ ]


Bonne lecture et Merci à [ ] et Nekoyashiki-san !


Après une longue marche, Paul arrivait enfin à destination.
C’était une immense salle de plusieurs centaines de mètres carrés au bout de laquelle se tenait, enchaîné, un géant de 50 mètres dont chaque membre était attaché à la paroi. Du moins, cela aurait dû être le cas.

Actuellement, il ne restait plus qu’une seule chaîne retenant le géant qui se débattait furieusement afin de se libérer.

Il possédait un physique typiquement humain, malgré sa taille démesurée, et portait une toge en lambeaux, imbibée de son propre sang.

Remarquant rapidement la présence de Paul, il cessa de se débattre pour diriger toute son attention vers lui.

“Un humain ? Ici ?” Dit-il d’un air surpris. “Je pensais voir venir mes fils mais ce n’est qu’un humain”, pensa-t-il à voix haute.
“Jeune humain, pourquoi es-tu ici ?” questionna-t-il.

“Je me nomme Paul. Si tu veux savoir pourquoi je suis là et bien… Je suis là pour t’éclater la tronche avant que Zeus ne rapplique. Je veux voir la tête qu’il va faire lorsqu’il verra que j’ai accompli quelque chose qui lui est impossible.”

“Ahahahahahahaha— Voilà des paroles bien présomptueuses de la part d’un être inférieur tel qu’un humain, surtout d’une créature incomplète telle que toi.” Se moqua le Titan dans un rire tonitruant suffisant pour envoyer voler n’importe quelle personne normale..

“Incomplet ? Ah-je vois. Je comprends maintenant, tout est clair !” Dit Paul alors qu’un éclair de compréhension apparaissait sur son visage.

“Bah, cela ne change rien à la situation, soupira-t-il, je vais te vaincre comme on écrase un insecte puis je me chargerai de lui. Tu dois te douter du pourquoi de la situation actuelle, non ?” Tout en disant ces mots, il invoqua son épée puis envoya une lame d’énergie sur la dernière chaîne retenant Cronos.

“Hum ? Serais-tu vraiment fou petit homme ? Pourquoi me libérer ? Tu as plus de chances de me vaincre si je suis limité dans mes mouvements ! Bien que cela ne change rien au résultat, vu que tu vas mourir de ma main.”

“Quelle arrogance de la part d’un titan qui s’est fait botté le cul par ses fils.”

“Bien, s’exclama-t-il alors qu’un rictus apparaissait sur son front, puisque c’est ce que tu veux, ne viens pas te plaindre, et me supplier de te laisser en vie.”

Aussitôt, le géant lança son poing droit vers Paul, qui ne chercha pas à esquiver.

Il leva tout simplement le bras vers l’avant et tendit son index à la rencontre de l’ennemi.
Le poing géant et le petit doigt entrèrent en contact sans un bruit et toute force disparut.

“Quoi ?” L’incompréhension et l’incrédulité pouvaient se lire sur le visage du Titan, “Comment est-ce possible ? C-c’est impossible–une telle chose…”

“Ah- Je suis déçu. Et moi qui pensais que tu pourrais au moins faire accélérer mon rythme cardiaque. Même résister à la brise matinale me demande plus d’efforts que de bloquer ça.”

Paul bougea un peu sa main, et repoussa le poing de Chronos, suivit de son bras puis de tout son corps, qui alla s’écraser sur le mur de derrière.
Son corps s’y enfonça et des fissures de plusieurs mètres de long se propagèrent.

Le géant encastré dans la paroi hurla de douleur et se débattit afin de sortir de la roche.
“Comment as-tu pu faire cela ? Un mortel, un humain, c’est impossible ! Autant de puissance – C’est inconcevable !”

“Arrête de chercher des excuses pour ta faiblesse. Si tu ne me montres rien de plus intéressant, disparais !”

Paul disparut de l’endroit où il se tenait pour réapparaître devant le géant avant de lui donner un coup de poing dans le front.
La violence du coup fut telle que les yeux de Cronos devinrent blanc, avant qu’il ne s’immobilise comme si le temps s’était arrêté, et des craquelures se répandirent alors sur tout son corps.
Son corps ainsi recouvert de fissures, devint simple poussière, laissant derrière lui une orbe de lumière de la taille d’un ongle, que Paul se précipita pour l’attraper et l’absorber.

“Hou- malgré le fait qu’il ait été mis à l’ombre pendant aussi longtemps, il en a une grosse quantité.” commenta-t-il.

“Mais au final ce n’était qu’une divinité sans grand pouvoir, un faible ! Que c’est dur, d’exister et d’être reconnu parce qu’il fait parti du culte, mais comme il ne joue aucun rôle, d’être sans aucun pouvoir.”

“Ah !!!”

Une voix grave retentit soudain dans la salle, et Zeus fit son entrée avant de s’arrêter aux côtés de Paul.

“Où est-il ?”demanda-t-il

“Tu arrives en retard, j’en ai déjà fini avec lui, répondit Paul en se tournant face à lui.
– Quoi ? En aussi peu de temps ? Impossible !”
– Que tu le croies ou non ne dépend que de ta capacité de compréhension. Bien que cela ne change rien aux faits.”
– Je n’y crois pas !”
– Libre à toi de croire ce que tu veux, cependant ce n’est pas de ça dont tu devrais te préoccuper, tu ne crois pas ?
– Que veux tu dire ?
– Es-tu un idiot ? Ou alors serais tu devenu sénil ?
– De quoi veux-tu parler ?
– Ah~ comment Cronos a-t-il pu s’échapper alors que cela fait des millénaires qu’il restait emprisonné. Les chaînes qui le retenait, n’étaient-elle pas générées par vos pouvoirs, à toi et tes frères ?
– C’est en effet le cas. Comme tu le dit, il n’aurait pas pu se libérer à moins que la puissance des liens n’ait faiblie.
– Exact ! Et donc, qu’est-ce qui pourrait causer cet affaiblissement ?
– Mais rien !
– Vraiment rien ? Tes frères auraient pu arrêter d’alimenter en énergie les liens, non ?
– C’est impossible, ils n’auraient jamais arrêté de leur vivant-NON ! Cela ne peut être possi-ARGH !!!”

Alors que Zeus découvrit enfin l’horrible vérité, il sentit un métal froid s’enfoncer dans son torse, tranchant sa chair.
Devant lui se trouvait Paul, son épée à la main, dont la lame disparaissait dans son corps duquel le sang coulait à flot.

“T-toi…Tu-tu…c’est toi le responsable ?
– Et oui, tu ne t’y attendais pas on dirait.
– Mais pourquoi ?
– Pourquoi ? Ce n’est pas vraiment à moi de répondre, pas vrai les filles ?
– Que-
– Désolé Zeus, mais c’est nécessaire.“

Autour de Paul, une douzaine de femmes toutes aussi belles les unes que les autres apparurent dans un éclat de lumière.

“C’est de ta faute tu sais, tu as refusé de m’écouter.
– Athéna ? Mais-
– Assez avec tes questions. Tu sais bien que le monde est sur le point de changer et que peu importe le dénouement final, à la fin toutes les divinités périront. Ton obstination t’as menée à ta perte et nous nous avons parié nos vies. Nous avons pris contact avec Paul il y à un peu plus de 2 ans et lui avons expliqué la situation. Il est alors aller aux enfers et a assassiné Hadès pendant son sommeil mais n’a rien révélé. Lorsqu’il est revenu nous avons attiré Poséidon loin d’ici et l’avons tué discrètement en faisant attention à ce que le timing de l’arrivée de Paul coïncide avec le moment où les liens de Cronos seraient au plus faible. Le reste tu le connais déjà.

– Vous m’avez toutes trahi dans l’espoir qu’il réussisse et pour vous permettre de vivre plus longtemps. Juste pour vivre un peu plus longtemps…
– Arrête de te plaindre, ce qui devrait t’étonner serait que l’on ne t’ait pas trahi plus tôt. Non mais sérieusement, ça fait longtemps que l’on en a marre de toi. Paul lui est jeune et plein de promesses. Ah et ne t’inquiète pas pour les autres, nous nous sommes déjà chargé d’eux, tu es désormais le dernier dieu de l’Olympe. Adieu !”

Lorsqu’elle eut fini de parler, Paul trancha Zeus en deux qui tout comme Cronos, devint poussière et laissa une sphère blanche beaucoup plus brillante qu’il s’empressa d’absorber.

Alors que le vent balaya la poussière, Paul se tourna vers celle qui avait parlé, Athéna.

“Tu as été un peu cruelle avec ses dernier mots, non ?
– Après tout ce qu’il nous a fait subir, je ne pense pas.
– Vous êtes du même avis qu’elle ?
– “““Oui”””
– Très bien, dans ce cas, partons sans plus tarder, oh ! Athéna !
– Oui ?”

Sans qu’elle ait le temps de réagir, Paul s’était placé au plus près d’elle avant de tendrement l’embrasser.
Lorsqu’elles virent cela les autres se plaignirent.

“Pas juste, moi aussi”.

Ce qui s’ensuit est une autre histoire.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

2 commentaires sur “Soul Olympia: Chapitre 14: Dénouement Inattendue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s