JIM – Chapitre 54 : Quelque chose de dérangeant

Auteur : Vhail
Check : Miss X


Nouveau chapitre de JIM, vous vous en doutez. Ce serait surprenant de tomber sur autre chose que ça vu le titre mais bon, on ne sait jamais, le premier avril n’est pas loin … Bref, bonne lecture avant que je ne dise plus d’âneries.


 

Clément se retrouva une fois de plus dans cette plaine dévastée devant l’entrée de la forteresse qui représentait l’esprit de Faé. Cependant, contrairement à la fois précédente, la double porte massive qui en fermait l’accès était à présent ouverte comme pour l’inviter à entrer. Par rapport à sa dernière visite, la ville semblait s’être partiellement reconstruite d’elle-même comme pour montrer que le fait que Faé retrouve une partie de ses souvenirs lui permettait de retrouver qui elle était vraiment.

Il ne savait pas quoi penser de tout ceci mais il craignait que si Faé retrouvait sa personnalité d’origine, elle ne le laisse pour retourner à son ancienne vie. Bien évidemment, cette pensée était égoïste mais Faé était présente avec lui depuis le début de son aventure et même si parfois elle l’agaçait, il était sûr qu’il lui manquerait quelque chose si elle venait à partir.

Son premier pas dans la cité en cours de rénovation le transporta dans les rues d’une ville animée. Après un rapide coup d’œil aux alentours, il repéra Faé et tenta de la rejoindre avant de constater qu’il ne pouvait pas esquisser de mouvements. Il tenta de lancer un sort afin de dissiper ses entraves pour devoir se rendre à l’évidence que sa magie ne marchait pas en ce lieu contrairement à la ville précédente. Ce fait était étrange. Même s’il était logique qu’il ne puisse pas utiliser sa magie dans les souvenirs de Faé, pourquoi pouvait-il s’en servir dans la représentation de l’esprit de cette dernière ?

Sentant un mal de tête poindre s’il s’attelait trop à chercher une réponse à cette question, il la laissa de côté pour se reconcentrer sur la scène devant ses yeux. Bien qu’il puisse voir Faé, celle-ci ne semblait pas être en mesure de le voir. Il constata aussi que, tout comme lui, elle ne pouvait bouger après l’avoir vu essayer de se déplacer. Il fut ainsi entraîner avec elle dans ses souvenirs, en apprenant plus sur le passé de sa compagne de voyage pendant qu’elle le redécouvrait.

De même qu’elle, il fut éjecté des souvenirs de Faé au moment d’apprendre quelle magie multivers était en sa possession. Cependant, il se retrouva de nouveau dans la forteresse et non piégé dans le noir comme elle l’était. Il ne pouvait bien entendu pas se douter de son sort mais, remarquant qu’elle n’était pas revenue avec lui, il supposa qu’il devait de nouveau la sauver de sa double démoniaque pleurnicharde.

Il poussa un soupir en se disant qu’il avait bien fait de ne pas mettre fin aux jours de Nymyss sinon, elle l’aurait abandonné sans hésitation. Qui resterait avec une personne qui vient de tuer un de vos amis d’enfance ? Il s’avança donc dans les rues de la forteresse, des souvenirs de Faé étant portés à son regard avant de disparaître, soufflés par la brise parcourant les lieux. Au coin d’une rue, un mouvement attira son attention et en tournant le regard dans cette direction, il vit une forme humanoïde s’enfuir en prenant ses jambes à son cou.

La forme ne faisait clairement pas partie d’un souvenir et le simple fait qu’une autre personne que lui ait pu se glisser dans l’esprit de Faé l’inquiétait. Il prit donc la forme en chasse sans plus attendre et eut juste le temps de lancer un sort de traque sur elle avant qu’elle ne disparaisse au coin de la ruelle suivante. Dans son esprit, une carte des environs se dessina avec un point indiquant sa position et un autre pour celui de sa cible.

Ayant une vue d’ensemble de l’endroit, il constata que le palais qu’il voyait au loin se situait en plein centre de la forteresse mais que l’arrangement des habitations était chaotique et ne respectait aucun plan apparent. Sa cible se déplaçait à une vitesse remarquablement élevée et il n’eut d’autre choix que de se lancer un sort de vitesse s’il voulait la rattraper. Tout en prêtant attention à la carte, il s’élança à la poursuite de sa cible en essayant de prendre le chemin de plus direct pour la rattraper.

Il avançait pratiquement en ligne droite au gré des rues de la ville et était proche de rattraper la forme humanoïde lorsqu’il se rendit compte que celle-ci s’était immobilisée dans une ruelle adjacente. Il s’empressa de s’y engouffrer et, arrivé à quelques pas d’elle, il constata qu’elle était en train de manipuler un souvenir. Sa cible était à moitié cachée dans l’ombre et il ne pouvait donc pas distinguer clairement à quoi elle ressemblait. Le voyant approcher, elle s’enfuit immédiatement dans le sens opposé, laissant le souvenir sur place.

Clément s’apprêtait à s’élancer de nouveau lui aussi lorsqu’une sensation étrange le retint. Le vent s’était mis à souffler de plus en plus fort dans la ruelle mais peu importe son intensité, le souvenir ne se dissipait pas. Fort du fait qu’il avait placé un marqueur sur sa cible, Clément s’approcha du souvenir pour voir de quoi il retournait. Il se doutait bien que la forme avait fait en sorte que le souvenir soit persistant pour le retarder mais cela lui importait peu puisqu’il ne pouvait pas la perdre.

Il plaça une barrière à l’entrée de la ruelle pour bloquer le vent de plus en plus puissant qui commençait à hurler dans ses oreilles. Une fois ce petit inconvénient réglé, il se concentra sur la scène qui se déroulait devant ses yeux. Il voyait le souvenir comme s’il avait été à la place de Faé lorsque tout s’était déroulé.

Il se trouvait à bord d’un vaisseau spatial, dans une pièce qui semblait avoir été la chambre de Faé. Il tenait entre ses mains un livre recouvert d’un alphabet qu’il ne comprenait pas.

[Acquisition du Torien terminée.] résonna la voix de Faé-robot en sortant de nulle part.

Il semblait que peu importe l’endroit où il se trouvait, même s’il s’agissait des souvenirs d’une autre personne, il pouvait toujours apprendre de nouvelles langues grâce à sa magie multivers. Un choc sourd se répercuta dans tout le vaisseau et interrompit brutalement la lecture. Faé se leva de son fauteuil et ouvrit la porte de la chambre qui donnait sur une coursive chichement décorée. Elle prit à gauche en sortant, avançant d’un pas calme et assuré quel que soit l’endroit vers lequel elle se dirigeait. Une alarme que Clément ne connaissait que trop bien se mit alors à résonner dans tout le vaisseau. Il savait maintenant d’où Faé tenait le signal d’alarme qu’elle utilisait systématiquement à mauvais escient.

Elle arriva rapidement à une salle bien plus vaste qui, d’après ce que Clément pouvait voir, devait servir à préparer les repas et les déguster une fois terminés. Sauf que les tables renversées servant actuellement de couvertures aux deux camps qui s’affrontaient ne se prêtaient guère à un bon repas au calme. Des sorts fusaient des deux côtés mais Faé ne semblait pas s’en préoccuper, contrairement à ses deux parents qui s’empressèrent de la tirer au sol pour la mettre à couvert lorsqu’ils la virent.

Ce premier détail parut étrange à Clément. Pourquoi n’avait-elle pas déjà été touchée par un trait de magie ? Elle était restée plusieurs secondes debout, immobile et bien en vue en plein cœur d’un champ de bataille et les assaillants avaient forcément remarqué son entrée. L’opposition qui leur était proposée par les parents de Faé n’était pas des plus féroces bien que sa mère semblait être la plus compétente des deux. Elle était cependant gênée par le fait qu’en plus de repousser les attaques ennemies, elle devait aussi protéger son mari.

Faé était apathique et tout ce que sa mère lui hurlait pour couvrir le bruit de la bataille ne parvenait pas à ses oreilles. Elle semblait attendre quelque chose et bien que Clément soit à l’intérieur du souvenir, il ne pouvait pas accéder aux pensées que Faé avait eues à ce moment. Les tables protégeant la famille furent soudainement soufflées par une explosion plus puissante que les autres et les parents de Faé mirent leurs corps en opposition afin de protéger leur fille.

Ils furent bombardés sans merci par un nombre incalculable de sorts avant de s’effondrer au sol, blessés et inconscients. Sitôt qu’ils eurent touché le sol du vaisseau, le barrage de magie cessa et les assaillant s’approchèrent afin de vérifier l’état de leurs cibles. Ils étaient une dizaine en tout et quatre d’entre eux se chargèrent de récupérer les parents de Faé pour les transférer dans leur propre vaisseau. Les autres se dispersèrent afin de fouiller le moindre recoin des lieux et prendre tout ce qui avait de la valeur.

Faé resta là, seule assise contre le mur de la salle à manger à présent réduite à un champ de bataille informe. Un homme qui ne portait pas d’uniforme de combat s’approcha alors d’elle, lui tendit la main qu’elle accepta sans hésiter et l’aida à se relever. Clément eut juste le temps de voir qu’il s’agissait de Noa, le sourire aux lèvres avant d’être expulsé de force hors du souvenir. Au moment où il fut expulsé, sa barrière se brisa et le vent emporta le souvenir au loin.

Il avait un petit doute sur l’authenticité de ce qu’il venait de voir mais ne pouvait chasser le sentiment de véracité qui le tenaillait. Pour avoir une confirmation sur la scène à laquelle il venait d’assister, il n’avait d’autre choix que de rattraper sa cible qui semblait en savoir plus long que lui sur le sujet. Après avoir rapidement confirmé la position de sa cible sur la carte, il reprit sa course en espérant fortement ne pas avoir d’autres surprises de ce genre et que la recherche de Prima serait fructueuses.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “JIM – Chapitre 54 : Quelque chose de dérangeant

  1. J’ai enfin rattrapé tout les chapitres sortis et juste bravo vhail pour ce travail d’écriture remarquable dont tu fait fait preuve!!

    J'aime

    1. merci pour le compliment mais il y a encore pas mal de petites erreurs que je peux corriger et que je vais corriger à la réécriture quand j’aurais le temps de m’y mettre sérieusement. Content que ça te plaise. ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s