Newsletter n°28 (juin 2018)

Sore desu~
Ça fait longtemps ? En effet ! « En mai fait ce qu’il te plaît », on a donc décidé de ne pas sortir de Newsletter le mois dernier~ Vous y croyez ?
Moi non plus.
En fait pris par le temps et trop occupés, elle n’est jamais sortie.
Je ferai d’ailleurs remarquer aux Newsletter-sceptiques que ce n’est pas parce qu’on n’a pas sorti de Newsletter qu’il y a eu plus de chapitres. Au contraire, je vois cet exercice d’écriture comme une marque d’assiduité dans la team. Plus la Newsletter est longue, plus cela veut dire que les membres de l’équipe étaient impliqués et présents ce mois-là ^^’
Et sur ce, je vous laisse avec ce qui aurait du sortir le mois dernier, et ne sort que maintenant…

En ce mois de juin on accueille également un nouveau venu, Ethan Nakamura, qui se lance motivé dans la traduction de la suite d’EGA pour votre plus grand bonheur !

Avant toute chose, je rappelle que nous avons un serveur Discord, donc si vous voulez venir échanger avec nous ou simplement d’autres lecteurs, n’hésitez pas à y faire un tour : https://discord.gg/PCP2W96

Comme toujours, commençons par un tour de l’équipe :

Soreyawari -> Sore / Wari
SamiHuunter -> Sami
Nekoyashiki-san -> Neko
[ ] -> … (†)
Kairos -> Weaver
Ilanor -> Faust
Endgel -> Yuki
Nightgale -> Nile
Sinei -> Doll
MissX -> Lucy
Vhail -> Styx
Teldryn -> … (†)
Harken -> … (†)
Llaurence -> …
Hina-sama -> …
JetonS -> …
Saulot -> …
Yurane -> …
Lux Lewin -> …
Shasha -> …
Ethan Nakamura -> …
(Les jolis crucifixs c’est pour dire qu’on a pas ou peu de nouvelles :c )

Et sur ce, on enchaîne directement le PoPro (ou le Point sur les Projets) :


Le Popro (soit le moment où on sait qui tient le radeau) :

Comme toujours, si vous lisez le Japonais, le Chinois ou le Coréen, ou si vous voulez vous lancer dans la traduction d’anglais, rejoignez-nous !

  • Death March est notre traduction la plus régulière, le dernier interlude est sorti ! Bientôt on attaquera le volume 7 de l’oeuvre.
  • Réincarné en Oeuf de Dragon, reste toujours au gré de la motivation de Sami.
  • The New Gate, est en adapt.
  • Galactic Dark Net est en reprise, le début des vacances pour les étudiants les rendant plus actifs
  • Dragon Maken War a beaucoup de mal à sortir
  • Concernant ma Réincarnation en Slime, continue son chemin~
  • Konjiki no Wordmaster a beaucoup de mal à sortir
  • Evil God Average, vient de se trouver un traducteur motivé et commence donc à ressortir.

Quelques promesses ou annonces apparaîtront sur le chat de Discord, et si vous voulez savoir quand le prochain chapitre sortira, c’est là qu’il faudra demander.

Et je m’arrête là pour le Popro.

Si vous vous sentez l’âme d’un écrivain les portes de notre section oeuvres originales sont grandes ouvertes et celles de la trad aussi, n’oubliez pas ! Vous pourrez échanger avec nos auteurs, ceux qui sortent ce mois-ci, mais aussi d’autres qui préfèrent attendre plus tard~

Place aux petits mots de l’équipe !



Soreyawari sors de son état végétatif.



SamiHuunter a eu la flemme.



[ ] a disparu à nouveau.



Keyleth est toujours disparu.



Kairos se bat sur un champ de bataille lointain.



Endgel est toujours disparue.



Nightgale :

Comme le dit le dicton : “Pas de nouvelles, bonnes nouvelles…”

Ouais… piètre excuse.



Sinei se remet toujours de son indigestion.



MissX se remet toujours de son indigestion.



Vhail :

L’attaque dura pendant un petit moment avant que Vhail ne reprenne la parole.

« Je ne m’attendais pas à ce que la reine des succubes soit présente. Que fais-tu là Hélièna ? Il me semblait que tes déplacements étaient limités et que tu n’avais pas l’autorisation de venir ici. » demanda-t-il en s’adressa à la femme en face de lui après que les assaut eurent cessé devant l’infructuosité de la démarche.

Celle-ci avait des yeux bleu pâle, de long cheveux brun et son visage changeait de forme selon le désir des personnes qu’elle tentait de séduire. Les ailes attachées dans son dos et sa queue au bout pointu battaient l’air, témoignant de l’irritation qu’elle ressentait à voir Vhail.

« Occupe-toi de tes affaire Vhail, tu ne peux pas m’empêcher d’agir comme bon me semble et je n’ai aucune raison valable de te révéler mes intentions. » répondit-elle en reniflant de dédain.

À peine eut-elle terminé sa phrase qu’un portail s’ouvrait dans son dos et commençait à l’attirer de force.

« D’accord, d’accord ! » céda-t-elle immédiatement, prise de panique sachant très bien ce qui lui arrivait. « Pas la peine de faire étalage de tes pouvoirs de gardien, je vais tout avouer. »

Le portail se referma et elle put reprendre son souffle lorsque la force de traction cessa d’agir subitement.

« Même si tu nous dis de nous battre à fond, c’est pas comme si on avait une chance contre toi. Salaud. Je suis là pour essayer de la convaincre de dire à sa fille de me laisser la liche (mâle). avoua-t-elle en jetant un regard à la personne qui était derrière lui.
– Ah, donc tu es derrière le fait que des succubes trainent tout le temps aux côtés de Faust ? Il est peut-être un peu plus innocent que ce que je pensais dans ce cas. »

Hélièna acquiesça.

« Donc dans le même temps, tu avoues que tu t’arroges le droit de commander des âmes en enfer ? » demanda-t-il avec un sourire qui ne présageait rien de bon. Le semblant de confiance qui transparaissait sur le visage de la succube disparut à l’instant en même temps qu’elle pâlissait.

« Bien, il semblerait que Kathysse va pouvoir s’entraîner un peu à la torture. »

A ces mots, la succube fut téléportée de force dans un cachot en enfer en attendant l’heure de l’application de sa peine.

Il se retourna ensuite vers la deuxième femme qui était présente lorsqu’il était arrivé. Celle-ci avait la peau couleur claire de lune avec des yeux d’un noir profond et une longue chevelure rouge sombre mouchetée de noir.

« Comment se porte Eléonore ? demanda-t-elle de but en blanc.
– Il me semblait qu’Elizabeth, la grande déesse des vampires pouvait connaître l’état de ses sujets en temps réel, qui plus est lorsqu’il s’agit de sa fille. ironisa Vhail.
– Grâce à une certaine personne, les enfers sont hors de ma juridiction. Je ne peux donc pas y avoir accès. rétorqua-t-elle sur un ton de reproche.
– C’est bien pour ça qu’elle a décidé d’y aller de son plein gré. C’était probablement l’un des seuls endroits dans l’univers où elle pouvait pleinement échapper à ton emprise.
– C’est une vampire pur-sang. Je n’ai pas mélangé mon essence avec une partie du flot de magie primordiale pour qu’il en soit autrement. J’avais de grandes attentes pour elle. s’emporta la vampire.
– Quoi qu’il en soit, ce n’est pas mon problème. Je suis juste venu te donner un passe-droit pour que tu puisses te rendre en enfer. coupa Vhail qui sentait que la discussion pouvait durer un certain temps.
– Et en quel honneur ? demanda Elizabeth dubitative.
– La liche (mâle) du nom de Faust a ressuscité ta fille par amour et ils s’apprêtent à vivre ensemble et faire toutes les choses en rapport avec ce que font habituellement les couples. » expliqua le démon.

Elizabeth resta bouche bée et disparut instantanément et cette fois, Vhail n’en était pas à l’origine.

[Bonne chance Faust, vu son caractère et à quel point elle tient à sa fille, tu vas en avoir besoin.] pensa-t-il.

Diaboliquement vôtre,

Vhail.



Nekoyashiki-san :

Ah~ procrastination quand tu nous tiens… Un nouveau chapitre ou deux de KnW ce mois-ci ? Avec tous ces examens et le boulot, les membres sont dispersés aux quatres vents, mais heureusement il reste quelques irréductibles qui ne se laissent pas abattre et continuent à vous offrir vos chapitres adorés ! Et je compte bien pousser mon radeau pour les rejoindre ! o/
Sur ce, place aux Mythes !

Je n’arrive pas à croire que je sois de retour au temple de la procrastination…

Mais cette fois c’est pour un office qui arrive peu souvent ici, un mariage ! Et pas des moindres ! Celui de notre liche (mâle) Faust, et de sa vampire fraîchement ressuscitée Éléonore. Lui en chair et en os avec un costume noir et une chemise blanche, une rose rouge dépassant de la poche de poitrine droite. Elle dans une robe noire constellée de pierres précieuses comme le ciel nocturne parsemé d’étoile, qui avec ses cheveux d’ébène et ses lèvres rouge faisaient resplendir avec éclat sa blanche peau.

Et comme on pouvait s’y attendre, Faust était comme envouté par Éléonore et ne pouvait pas la quitter des yeux. Et ce regard empli de joie elle le lui retournait comme un miroir, habitée de la même allégresse à la pensée que leurs destins seraient liés à tout jamais, l’éternité s’étalant devant eux.

Partageant l’heureux évènement avec eux, une congrégation composée de quelques membres de la guilde dont Miss X au premier rang avec Sore à ses côtés, qui était là depuis un moment déjà, discutaient avec émotion en regardant les futurs mariés tandis que les divers mort-vivants tout autour d’elles faisaient de même. On pouvait entendre à l’occasion des commentaires comme, “Enfin ! Des siècles qu’on attend ça !”, et autres banalités comme la beauté de la robe de la mariée et le beau couple qu’ils forment.

M’éclaircissant la gorge je commençais mon office :

« Hum hum ! Nous sommes réunis en ce jour, pour célébrer l’union de deux âmes. Deux âmes qui se sont cherchées par-delà les mondes et les enfers pour enfin se retrouver et s’unir en ce jour d’allégresse. Long et tortueux aura été le chemin, nombreux les obstacles et barrières abattues… et je crois bien que de nouveaux obstacles viennent d’arriver donc je vais directement poser la question fatidique. Si quelqu’un s’oppose à cette union, qu’il parle ou se taise à ja…
– JE M’Y OPPOSE~! » dirent un cœur de vampires et de succubes à l’unisson.

(C’est quoi ces armées de vampires et de succubes qui débarquent et font une file d’attente pour s’y opposer ?! ET C’EST QUOI CE BOSS DE FIN QUI DÉBARQUE JUSTE DERRIÈRE ????!!!!!!!!)

Les vampires et les succubes ne voulant pas mourir immédiatement s’écartèrent pour laisser passer la masse de soif de sang et d’intentions meurtrières qui n’était autre que…

Découvrez la suite dans la prochaine Newsletter de Faust et profitez bien de vos lectures et passez de bon exams ! 😉

Amicalement vôtre,
Nekoyashiki-san



Ilanor / Faust :

Bon.

Récapitulons.

Il y a quelques heures, j’étais tranquillement en train de mettre le bordel aux Enfers (sans passer par les bordels). Il fallait bien que je distraye un peu Vhail, non ? Et si en plus ça me permettait de récupérer ma vampire… C’était tout bénéf ! Et donc, dans la joie et la bonne humeur, je m’occupais de libérer les âmes en peine que je trouvais, et d’inciter quelques démons à s’amuser un peu.

Et puis, il y eut un éclair tout blanc, et puis il fit tout noir.

Là, il y a un trou dans mes souvenirs.

Quand je me suis réveillé, des succubes m’habillaient en tremblant, sans même essayer de flirter. À ce moment, j’ai flippé. Bien sûr, elles ne répondaient pas à mes questions, et je sentais encore mes mouvements restreints par une étrange magie. Évidemment, je connaissais cette magie, ce n’était malheureusement pas la première fois que je la subissais, et les regards craintifs que les succubes lançaient vers la porte me renseignaient sur ce qui m’attendait.

Ou plutôt, c’est ce que je croyais.

Mon corps commença à bouger tout seul (ça, c’était nouveau. Elle avait innové en quelques siècles…) et à se diriger vers la porte. C’est le problème quand on est un mort-vivant, les morts-vivants de rang supérieur ont la désagréable aptitude à vous piquer le contrôle de votre corps…

La porte s’ouvrit, et derrière elle, un de mes propres portails. Qu’est-ce qu’il faut pas voir…

Et puis me voilà là, devant un autel, habillé comme à l’enter- erm – comme pour un mariage. Et devant mes yeux, la plus merveilleuse des visions, celle dont je rêvais depuis des siècles. Et une assemblée pour y assister, et des étoiles dans ses yeux de source, et…

Et il serait temps qu’elle me rende le contrôle de mon corps, je vais pas m’enfuir.

« Oui oui, ça c’est ce que tu dis à chaque fois, et puis je te retrouve sur un autre plan trois secondes après. Cette fois-ci, je ne prends pas de risques Faust. »

C’est que ton mariage a une clause un peu particulière…

« La mort par décapitation si tu tournes ton regard vers une autre ? Je la trouve bien. Et puis, tu n’as aucune raison de craindre quelque chose de cela, n’est-ce pas ? »

C’est que… Comment dire…

« N’est-ce pas ? »

Non, à réflexion, rien à redire.

Neko entame la cérémonie.

Il aurait presque l’air ému, mais il a l’air d’attendre quelque chose.

Ce n’est jamais bon signe.

Il sourit. J’ai peur. Qu’il en finisse vite, j’ai pas envie de rester ici.

« Quelqu’un s’oppose-t-il à cette union ? »

Oh non… Ne pose pas cette question…

« OUI ! JE M’Y OPPOSE ! »

Et merde.

♫ Éléonore, je ne peux pas parler, je te laisse t’en occuper ♫

« Faust ? Quelque chose à dire ? »

Je secoue intérieurement la tête. Et mon corps m’obéit. Et meeeeerde ! Pourquoi elle me rend le contrôle maintenant…

Les succubes et les vampires de l’assemblée s’écartent pour laisser le passage à une créature des plus sublimes. Mais beaucoup moins qu’Éléonore, bien sûr.

« Éléonore, c’est moi ou il y a un petit air de famille ?
– Je ne vois pas de quoi tu veux parler. »

Tu plaisantes, c’est ton portrait en beaucoup moins joli.

« QUI EST MOINS JOLIE !!
– Oh, belle-maman, vous êtes charmante.
– …
– Vous arrivez pile à temps pour l’échange des voeux, mais quel timing extraordinaire ! Regardez, je signe et… »

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Oh, non, ce n’est qu’un sortilège d’entrave. Et mal fait avec ça. Bref.

« Comme je disais, je signe. »

Et je signe.

« Éléonore, c’est ton tour. »

Et elle signe.

« Belle-maman, venez pour la photo !
– … »

C’est étrange, elle n’a pas l’air d’apprécier. Je me demande pourquoi.

« Pourquoi en effet, reprit-elle, je me le demande. Oh ! Mais j’ai une solution toute simple ! »

Ce disant, elle s’approche d’un air angélique. Et Éléonore de s’interposer.

« Maman… Pas un pas de plus, s’il te plait. Tu ne peux plus rien y faire. »



Teldryn est toujours disparu.



Harken est toujours disparu.



Llaurence se remet toujours de son indigestion.



Hina-sama se remet toujours de son indigestion.



JetonS se remet toujours de son indigestion.



Saulot se remet toujours de son indigestion.



Yurane :

Kon-konchiwa

En ce moment, je croule sous la paperasse et dans mes heures perdues, je nourris biches et cerfs.

Je commence aussi doucement à succomber au printemps…

Yurane



Lux Lewin n’est pas là.



Shasha :

Nya~

Chers lecteurs assidus de Soreyawari & Co Traductions, accordez-moi quelques instants afin que je me présente enfin à vous.

Je me nomme ShaSha-senpai, ce qui, vous vous en doutez bien, n’est pas mon vrai nom — même si ça pourrait être drôle … et bizarre à la fois — mais un pseudonyme dont les origines sont tellement alambiquées que je ne rentrerai pas dans les détails. Bref passons.

Certains diront que je suis un vieux chat mais pour ma part, je me considère plus comme un chat avec de l’expérience, un chat qui a de la bouteille, comme on dit par chez moi. Je suis passionnément lié à une chatte malicieuse que j’aime satisfaire et à nous deux, nous élevons plusieurs chatons qui réclament des câlins bien trop souvent. A dire vrai, j’adore les câlins…

Malgré des journées intenses remplies de siestes, de balades au grand air, de chasse à la souris mais aussi de siestes, j’ai rejoint la bande de Sore afin de contribuer au travail de traduction que j’ai tant apprécié en découvrant ce recoin du net. J’ai désormais une double casquette : traducteur et checkeur, même si je n’ai pour l’instant, que peu exercé dans ces domaines. Actuellement, j’œuvre dans l’ombre et vous m’avez probablement déjà croisé au détour d’une publication ou peut-être lors d’une mise à jour d’une page sans même le savoir.  Mais j’espère que vous pourrez prochainement apprécier mon humble travail pour Soreyawari. À très vite.

Votre serviteur,

ShaSha-senpai.



Ethan Nakamura se présentera peut-être la prochaine fois~



Voilà qui conclut cette Newsletter n°28 !

Merci d’avoir lu jusqu’au bout et on vous souhaite comme toujours une bonne lecture !

La Guilde des Chasseurs de Mythes : Soreyawari & Co

Publicités

3 commentaires sur “Newsletter n°28 (juin 2018)

  1. Résultat : JetonS a réussi a sortir du DD malgré ses indigestions et pas les autres, c’est louche !!!!
    Faust ta oublier d’annoncer que tu reprenais PN.
    Je voulais savoir qui fais a manger ? Pour qu’il ait tous des indigestions ils ont du manger ensemble.
    Sa va bientot faire 1 ans le derniers mois bleu hmmmmmmmmmmmmmm

    J'aime

  2. j’encourage l’effort de tout le monde pour pas perdre l’habitude !
    ( cette escuse passe ?)
    Je vais allez commenter ça quand je serais liberer des jeux actuels O_O

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s