Soul Olympia Burst : Chapitre 08

Auteur : Griffpm
Check : Yurane


Salut Salut Salut ! Pour une fois que je suis pas en retard…heu non, vaux mieux pas que je le dise! Voici le chapitre 8 et il y a une surprise dedans et seul ceux qui ont lu Soul Olympia pourront trouvé de quoi il s’agit.
Encore merci à Yurane pour les checks et bonne lecture à tous!


Lorsque Long parvint enfin de l’autre côté de la montagne, le soleil commençait à se lever. Sa traversée avait duré toute la nuit, mais au lieu de ressentir la fatigue liée à un effort physique conséquent, il se sentait bien. Le jeune homme leva la tête vers le ciel dont les nuances orangées lui rappelèrent un passé lointain. Un sourire mélancolique étira ses lèvres quand il se rendit compte de ce qu’il venait d’accomplir.
Avec son combat contre les bandits, il s’était rendu compte que sa force physique avait tellement augmenté qu’il était incapable de la contrôler, mais ce n’était pas seulement ses bras qui s’étaient améliorés, tout son corps irradiait d’une énergie nouvelle qui détruisait tout sur son passage.
Lors de son ascension, il avait dû traverser une rivière en sautant de rocher en rocher mais lors de ses premiers bonds, les pierres s’étaient brisées sous la force de ses pieds.
Lorsqu’il avait dû escalader une falaise, tout ce qu’il arrivait à faire était réduire ses points d’appui en poussière et tomber.
Ces obstacles naturels étaient de vrais terrains d’entraînement où contrôler sa force était nécessaire, et plus il montait, plus son contrôle devait être précis et c’est finalement lors des dernières ténèbres de la nuit qu’il atteignit le sommet..
Ce dernier était recouvert d’une épaisse brume qui s’étendait sur plusieurs centaines de mètres autour et qui ne semblait pas naturelle alors il ne s’en était pas approché et l’avait contournée.
Lorsqu’il sortit de cette brume, deux points lumineux apparurent au milieu de celle-ci et semblaient scruter le dos du jeune homme.

Profitant d’une descente tranquille sous la lumière du soleil levant, il avait, en accord avec les ordres de son maître, cherché des plantes spirituelles pouvant lui servir et put ainsi constituer une petite réserve.
Il récolta surtout des plantes servant à la régénération du ki mais aussi de quoi panser ses éventuelles blessures et contrer certains poisons ; il en trouva de nombreuses en cherchant entre les rochers et les crevasses autour du sommet.

Bien qu’il était heureux de trouver autant de plantes spirituelles sur son chemin, il s’inquiétait de la raison pour laquelle il n’avait pas encore rencontré de bêtes.
Généralement ces créatures étaient attirées par ces trésors de la nature et les dévoraient dans le but d’absorber leur énergie et de devenir plus fort mais dans cette partie de la montagne il n’en avait rencontré aucune, ce qui n’avait que deux explications possible à l’heure actuelle : il se trouvait soit dans le territoire d’une puissante Bête spirituelle qu’il n’avait pas encore eu le malheur de rencontrer, soit dans une zone managée par des humains qui chassaient les bêtes.

Parmi ces deux hypothèses, il ne pouvait pas déterminer laquelle était juste et finit par atteindre la partie boisée qui se situait à mi-chemin entre le sommet et le pied de la montagne.
Dans cette forêt, il trouva encore plus de plantes différentes telles que : l’Herbe aromatique violette, la Rose bleue, le Houx infernale ou encore la Racine azurée.
Ces plantes étaient rares mais cet endroit en regorgeait.

Il atteignit le pied de la montagne alors que la douce lueur de l’aube brillait à l’horizon et étrangement, il ne se sentait pas fatigué après ce périple ce qui lui permettait de réaliser une nouvelle fois à quel point son corps était devenu puissant.

Alors qu’il se réjouissait d’avoir obtenu toutes ces plantes rares, il entendit un cri.
Le son provenait d’une voix féminine qui de toute évidence rencontrait un problème. Habituellement, Long ne se souciait pas des appels à l’aide mais lorsqu’il l’entendit, son âme vibra. Il sentait qu’il devait se rendre là-bas, c’était comme si on l’appelait.
Guidé par ce sentiment étrange, il se précipita dans la direction du cri et arriva finalement devant une scène qui lui rappela de nombreuses histoires qu’il avait lues par le passé.

Se trouvait devant lui une femme à la longue chevelure violette et habillée d’un chemisier blanc et d’une longue jupe blanche, qui se faisait attaquer par une bête spirituelle. Elle était à terre, la jambe droite ensanglantée.
La créature ressemblait à un loup mais était deux fois plus gros, ses griffes étaient plus longues et plus acérées et son pelage ressemblait à des aiguilles de fer.

Les auras qu’il ressentait lui indiquèrent que la jeune fille était au neuvième niveau du Domaine de l’Origine et que la bête était de Rang 2, soit trop puissante pour l’humaine. Normalement, Long qui venait juste d’entrer dans le domaine de la vérité aurait dû craindre ce genre de créature mais, avec le boost de force qu’il recevait de sa technique de renforcement, il s’avança sans peur.

D’un élan, il se retrouva à quelques centimètres du loup et lui infligea un coup de pied dans le flanc qui l’envoya voler plusieurs mètres plus loin. Ne s’arrêtant pas là, Long attaqua une nouvelle fois avec un coup de poing sur le crâne de l’animal qui explosa sur le coup.
Bien que cela put paraître facile, Long sentit une légère douleur aux doigts, le loup était très dur.
Ignorant la douleur et la bête maintenant morte, il s’approcha de la jeune femme et lui demanda comment elle allait.
La jeune fille semblait avoir le même âge que lui, son visage était fin mais possédait un air de sagesse qui ne correspondait pas à son âge. Ses yeux bleus étaient aussi pur que des saphirs, son nez finement taillé et ses fines lèvres roses, tout cela faisait d’elle une beauté.
Elle le regarda dans les yeux un moment et il en fit de même.
Tous deux étaient en transe devant la vision de l’autre et ils pouvaient sentir leur âme résonner plus puissamment que jamais. Le lien invisible qui les reliait se renforçait et ils furent de nouveau unis.
Les deux se reconnurent.

[Paul !]

[Athéna ! ]

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

4 commentaires sur “Soul Olympia Burst : Chapitre 08

  1. Très intéressant comme suite ! Un changement radical qui nous fait passer d’un Paul surpuissant et
    inarrêtable à un Long plus humain, plus faible et qui a surtout besoin d’apprendre à travers les enseignements de son maître. Il repose notamment plus sur son statut au début et sur l’intelligence et là il commence à devoir se défendre par lui-même. L’explication des différentes techniques et du système de comparaison est simple et efficace, il n’y a plus qu’à espérer qu’il se complexifie avec une partie mentale et une partie physique, pour faire jouer le combat sur deux terrains opposés et obligé le protagoniste à se diversifier.

    L’évolution de la syntaxe est un peu fouillis cependant. L’utilisation des crochets, tirets, guillemets et apostrophes changent entre les chapitres ce qui rend la lecture et tout petit peu plus fastidieuse. Si je devais te donner un conseil c’est écrire un code de rédaction au niveau du dialogue, pour ne plus perdre tes lecteurs. Tu pourrais même, si je peux me le permettre, donner ce code au début de chaque chapitre pour rendre la lecture vraiment confortable.

    Sinon, ton histoire reste toujours très plaisante à lire et très divertissante, agréable et sans prise de tête. Les enchaînements sont plutôt claire et le mélange de la médecine et mythologie chinoise avec la mythologie grec est toujours aussi sympathique. Peut-être que tu pourrais introduire les Dieux Primordiaux Grec ou d’autres mythologie comme la mythologie scandinave, ça pourrait rendre le récit encore plus riche et donner lieu à des moments encore plus cocasses.

    Bref, tout ça pour te remercier une deuxième fois en deux jours par ta série littéraire sans prise de tête et légère, un plaisir à lire quand on ne veut pas réfléchir jusqu’à s’exploser le cerveau mais juste se divertir. Continue comme ça.

    Merci pour ta réponse, je suis honoré et ravi de t’avoir envoyer un commentaire qui t’as tant plu. Maintenant je préfère ne pas envoyer des commentaires à chaque chapitres pour qu’ils ne soient pas vide et un minimum riche.

    Ceci était un message d’un fossoyeur pas très normal, Kenavo!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s