Evil God Average 2.18 – Conclusion


Traducteur : Ethan Nakamura
Adapt : Yurane
Check : MissX


Ma pile de chapitre diminue à vue d’œil, je commence à être inquiet hmm.


L’équipe des six obtient le record d’être descendue au plus bas du donjon, mais à la dernière étape, le 30e étage – la Mort Impériale – les avait vaincus.

Aussi, parce qu’ils ont été vaincus dans le donjon, il n’y avait aucune raison de les exempter de la tradition de prendre leurs armes et objets même s’ils sont des Héros ou des grandes personnalités, ainsi l’Épée Sacrée, la Lance Sacrée, l’Arc Sacrée et l’Épée Démoniaque ont été confisqué. Bien sûr, les autres objets et l’or sont un bonus.

A cet instant, on peut considérer qu’il leur est devenu impossible de conquérir le donjon.

La source de la force des Héros sont leurs Armes Sacrées qui détiennent la bénédiction de Sophia, et maintenant qu’elles sont confisquées, les Héros ont vu leur force réduite.

Quant à Ojisama, il dépendait moins de son équipement, mais comme on pouvait s’y attendre, il y avait une énorme différence dans sa force de combat une fois qu’il n’avait plus l’Épée Démoniaque.

Avec la perte de leurs armes, ils perdent la puissance nécessaire pour conquérir le donjon.

Avec cette victoire, ça signifie la fin de la capture du donjon.

Entre temps, depuis que Sophia et Anbaal m’ont demandé les armes, je les ai mis sous clé temporairement et décidé que je les rendrais après la fin du match.

Maintenant que je les ai rassemblés, elles étaient toutes à moi, j’aurais pu ignorer les deux, cependant, comme les armes sacrées ont les bénédictions de Sophia, elles ont la fonction de retourner au propriétaire quand ils l’appellent, et il n’y a rien de plus dangereux que des armes volant dans le donjon.

Pour l’instant je les jette dans une pièce fermée de l’extérieur. D’après les bruits dans la pièce, on peut voir qu’elles se déchaînent. Les Héros continuent probablement à les appeler désespérément.

Personnellement, je veux retourner ces armes troublantes dès que possible. Compte tenu de la situation, je ne serais pas en mesure de les vendre ou de les utiliser dans le donjon.

L’épée démoniaque n’a pas cette fonction mais si je renvoie les Armes Sacrées, il ne serait pas juste de ne pas renvoyer l’Épée Démoniaque. Enfin, l’Épée Démoniaque est transmise à chaque génération, et elle serait un jour transmise à Léonora, alors en tant qu’ami, j’ai senti que je devais les rendre.

Mais bon, je n’ai vraiment aucune obligation de les rendre, alors ça devrait aller si je demande une compensation, n’est-ce pas ?

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Dans seulement trente minutes, une année entière se serait écoulé depuis le début du match.

Afin de vérifier la『Preuve de Capture』que j’avais placée au 31ème étage était toujours là, nous nous sommes tous rassemblés là-bas.

“La『Preuve de Capture』est…
— Ne me dites pas que c’est ça ?”

Voyant la『Preuve de Capture』, les expressions de Tena et de Leonora se sont contractées. Sophia et Anbaal le savaient déjà malgré que  je ne les avais pas informé.

Il y avait un piédestal en forme de table ronde au milieu de la pièce, et sur le dessus se trouvait une étrange poupée en patchwork.

C’était la『Preuve de Capture』que j’avais laissé là, et c’était le proxy que j’ai utilisé quand Leonora est venue ici pour la première fois ; la poupée Tena maudite.

Aussi, depuis que je suis devenu moi-même membre de la Race Divine, j’avais vaincu le problème de l’équipement maudit, mais cela ne voulait pas dire que la malédiction sur la poupée en elle-même avait disparu. À cause de ça, si quelqu’un d’autre que moi ou un de mes subordonnées comme Tena la touchait, la poupée serait leur cadeau – malédiction et autres surprises. Où du moins c’était mon plan.

Ce n’est pas comme si je pensais quelque chose de détestable comme “Conquérir mon donjon hein ? Soyez maudit !”. C’était une nuisance, alors j’espérais que quelqu’un m’en débarrasserai.

“Il ne reste que peu de temps
— Ts
— Hii !?”

Bien que ma victoire avait signifier leur défaite lorsque les Héros et l’Ojisama avaient perdu leurs armes, Sophia et Anbaal n’ont jamais déclaré forfaits. Mais à ce stade, comme on peut s’y attendre, ils n’ont d’autre choix que d’abandonner. Sophia semble découragée et Anbaal est clairement de mauvaise humeur.

Parce que l’irritation d’Anbaal est trop évidente, Lili a peur et se cache derrière mon dos.

“Aucun envahisseur n’a jamais réussi à arriver ici à temps, donc je suppose que ton match est réglé, hein.
— Félicitation Anri-sama.”

En entendant Léonora et Tena me féliciter, ma victoire semble finalement être réelle. Afin de ramasser la « Preuve de Capture » comme trophée de victoire, je me dirige… ou du moins j’essaye de me diriger vers le piédestal, mais je l’ai fait tomber.

Ayant perdu mon équilibre, je commence à tomber, je regarde en arrière et j’ai vu que Lili se tenait sur mon ourlet. Apparemment, quand elle s’est cachée derrière moi dans la crainte d’Anbaal, elle a marché sur ma robe par accident. Contrairement à la robe que je portais, la tenue était assez longue, et si je ne faisais pas attention, elle pouvait marcher dessus.

Comme j’étais tiré par derrière, pendant que je tombais, je me suis approché par réflexe pour saisir la table devant moi, et j’ai réussi à éviter de tomber au sol.

“Tout va bien Anri-sama !?
— Je-, je suis désolé…”

Tena se dépêcha de m’aider. Et Lili … tu n’as pas à t’excuser, alors s’il te plaît, fait attention.

“Oioi, qu’est-ce que tu fais ?
— Eh bien, il semble que vous ayez réussi à éviter de tomber.”

Anbaal et Sophia m’interpellent avec étonnement.

“L’ourlet est plus long que vos vieux vêtements, donc si vous ne faites pas attention, ça va être dangereux, vous savez. De plus, tu as projeté la poupée ici. »

Ça s’est passé en un instant, donc je ne m’en suis pas rendu compte, mais quand j’ai attrapé la table plus tôt, apparemment la poupée Tena maudite avait été envoyée voler aux pieds de Léonora. 
En pensant à ça, elle se pencha et ramassa la poupée.

“…………………… Ah.”

Voyant cela, Tena laissa échapper un son. Tout le monde dans la pièce a entendu cela, et après le regard de Tena, nous avons bougé nos yeux vers Léonora.

“…………………… Ah.
— …………………… Ah.
— …………………… Ah.
— …………………… Ah.”

Tout le monde laisse sortir la même voix stupide.

“Eh ?…………….Ah.”

Léonora était perplexe quand le regard de tout le monde se tourna soudain vers elle, mais elle suivit notre regard jusqu’à ce qu’elle tenait dans sa main, et après avoir réalisé ce que c’était, elle laissa échapper le même son.

““““AAHHHHHH !? ””””

Au milieu de cette pièce remplie de cris, la magie de la téléportation s’activa, et Leonora disparut.

Léonora, espèce d’idiote…

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

“Je ne peux pas accepter ça”

Etant allée à la table ronde du bureau, c’est la première chose que je dis.

“Le gagnant est celui qui, avec sa race favorisée, touche la 『Preuve de Capture』en premier, vous n’avez aucune raison de vous plaindre.”

Il est vrai que puisque Léonora est un démon, c’est la victoire d’Anbaal basée sur les règles. Mais je ne peux pas accepter un accident comme celui-là qui bouleverse le résultat du match. Pour commencer, tout a commencé lorsqu’il a effrayé Lili.

“Qu’en penses-tu, Sophia ?”

“Voyons voir. C’est vrai que c’était une manière bâclée de décider des choses, mais selon les règles, je ne pense pas que nous puissions empêcher de reconnaître la victoire d’Anbaal. “

De son point de vue, peu importe la victoire, elle serait toujours perdante, alors je suppose donc peu importe que l’on change les règles. 
Je savais que mon opinion était illégitime. Mais, c’était un peu … non, c’était très frustrant.

“A-, Anri … j’étais en tort, alors tu ne peux pas me pardonner maintenant ?
— Non. Continue à rester en seiza.”

Une voix m’appela du coin de la pièce, mais je répondis froidement. C’était Léonora, tout à l’heure je l’ai fait asseoir en seiza pour réfléchir à ses actions. 
C’était en partie ma faute aussi pour avoir fait tomber la poupée de la table, c’est pourquoi je n’ai pas l’intention de la réprimander durement, mais c’était en grande partie dù à sa négligence, alors je voulais qu’elle y réfléchisse.

“Puis, en laissant le seiza de côté, pourriez-vous au moins m’enlever cette poupée … ?
— Non. Elle reste avec toi pour le moment.”

Sur les genoux de Léonora, assise en seiza, se trouvait la poupée maudite Tena. À l’origine, la malédiction de la poupée faisait en sorte qu’une fois que vous la jetiez, elle revenait soudainement à vous à un moment donné, mais la malédiction s’est développée, et à cause de ça, Léonora ne pouvait pas s’en débarrasser, même si elle le voulait, ainsi elle l’avait donc gardé tout le temps.

“Eh bien, vous pouvez occuper de son action avec elle comme bon vous semble. Mais peu importe comment c’est arrivé, gagner est une victoire, yanno. Sache qu’il faut savoir reconnaître sa défaite.
— ………………ok.”

Au rappel d’Anbaal, j’accepte à contrecœur ma défaite. C’était frustrant cependant.

“Je vais essayer de faire de mon mieux pour distribuer les 『Autorités』.”

En disant cela, Anbaal s’assit à la table ronde et un nombre incalculable de lettres apparurent autour de lui. Ensuite, la même chose s’est produite autour de Sophia.

“On va juste touchée aux 『Autorités Secondaire』. Il n’y a rien de nouveau à nous ajouter, donc nous ne ferons que remettre une partie de ce que nous avons déjà.

— On en remet combien précisément ?
— Voyons voir… les 2/5 me semble pas mal. »

Chacun d’eux séparent 2/5 de leurs 『Autorités Secondaire』. Et notre rapport est devenu 6 pour Sophia, 6 pour Anbaal, et 8 pour moi.

“Alors je suis le seul à en avoir plus. C’est injuste.
— Tant que nous ne perturbons pas l’équilibre il n’y aura pas de problème.”

C’est vrai que nous avions fait ce match parce qu’ils en voulaient un peu moins, donc je n’avais pas l’intention de me plaindre de la distribution injuste. 
Ce dont je me plaignais, c’était que c’est seulement moi qui en recevais le plus. 
Celui qui a gagné le match est Anbaal, donc ça aurait dû être bon s’il en rajoutait à Sophia et à moi, donc je ne pouvais pas accepter que je fusse la seule cible.

“Pourquoi est-ce seulement moi ?
— Tu es débutant, alors tu as besoin d’expérience. Je te donne du travail par bonté de mon cœur, alors sois reconnaissant.

Je le fusille du regard, mais Anbaal m’ignora avec une expression nonchalante. 
Ou plutôt, c’était vraiment un mensonge. C’est sûr que c’était une revanche de la difficulté du donjon. Mais c’était dans les règles que le gagnant déciderait des ratios. Et comme la différence n’était pas assez grande pour modifier l’équilibre, je devais accepter. Même si c’était frustrant, je ne changerais rien même si je faisais des histoires. »

“Alors qu’est-ce que je vais vous donner comme Péché Mortel.
— Aller, je te donne 『Gourmandise』, 『Avidité』, 『Désir』et『Jalousie』 ».

Hah ? Par les Péchés Mortel, il entend les Sept Péchés Capitaux ?  Ils y avaient le même concept dans ce monde aussi ?

Mais quand même, les péchés qu’il m’avaient confiés était cruelle. Je ferais mieux de protester.

“Je ne suis pas gourmand
— Bien sûr que si, une Divinité qui n’a même pas besoin de nourriture mange trois repas par jour, n’est-ce pas de la gourmandise ?”

Cela dit, je ne peux dire que “Guu …” dans la frustration. Mais dernièrement, est-ce que toi et Sophia mangent trois repas aussi … ?

“Donc à propos de la『Gourmandise』.
— Non, ça te colle parfaitement.”

…………D’accord, je lui ai vraiment donné une excuse. Je suppose que je n’y peux rien.

Cependant les deux derniers ne me conviennent définitivement pas.

“Le『Désir』et la『Jalousie』 « ne me corresponde en aucun point ».
— Hé bien ça aide quand y a une référence, sinon ça n’a pas vraiment d’importance. »

C’est très différent de ce que tu as dit tout à l’heure.

Enfin, si les Péchés Capitaux sont les mêmes que les Sept péchés Mortel, alors il reste la 『Paresse』, l’『Orgueil』, la『Colère』,… Il les a définitivement gardés parce qu’il pensait qu’ils étaient cool… ce mec alors.

En outre, le ratio est faussé car il m’a donné plus de la moitié.

“Quant à moi, je vais t’en remettre quelques-unes de mes『Types de Vertus』. Je te donne la『Modération』, l’『Économie』et l’『Endurance』.”

Whoa, whoa, ça fait très étrange mélanger avec les Péchés Mortel. On ne peut pas avoir la『Gourmandise』avec la『Modération』après tout.

Cela signifie qu’elle garde l’『Application』, la『Virginité』, la『Compassion』, l’『Humilité』 ; Entre autres, elle a gardé les meilleurs pour elle.

Pendant que j’étais sous le choc à quel point que c’était déraisonnable, les lettres qui flottaient autour de Sophia et Anbaal volaient vers moi. 
Je n’en veux pas. Je ne veux pas, dis-je.

“Alors, voici les types d’être vivants, hein …”

Attendez, s’il vous plaît attendez. A ce rythme, quelque chose d’extravagant va aussi …

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Quelques heures plus tard, m’ignorant alors que j’ai la tête sur la table, Sophia et Anbaal quittent la pièce avec une expression satisfaite après avoir fini de me remplir de différentes 『Autorités』sur moi.

“Um, Anri-sama… Est-ce que tout va bien ?
— Je suis…pas.”

Relevant la tête, je regarde les mots qui flotte autour de moi. Ils sont complètement aléatoires. Gouvernant sur un tel méli-mélo d ‘『Autorités』, je ne sais même plus si je peux être appelé le Dieu du Mal.

À la fin, Anbaal a dit : « Puisque vous avez fait tout ce bordel sanglant, cela vous va très bien. » Et il a laissé le mot『Chaos』devant moi, alors je me suis mis en colère.

『Vous avez obtenu le titre « Dieu Étrange ».』

J’ai entendu la voix du『Système』qui ne s’était pas manifesté depuis un moment, mais『Dieu Étrange』? Qu’est-ce diable『Dieu Étrange』.

Tu es supposé au minimum me faire “Dieu du Chaos”, non ?

Comment puis-je censé me débarrasser de cette humiliation.

“Ummm … P-, Puis-je bientôt arrêter avec le seiza ?”

Pendant que j’étais en train de penser, ce qui atteignit mes oreilles était la voix de Léonora, qui avait été assise en seiza. Il semble que l’engourdissement dans ses jambes avait à peu près atteint la limite, et juste en remuant un peu, cela enverrait une stimulation incroyable sur ses jambes, ainsi elle était coincée, gelée, incapable de bouger.

De toute façon, c’était en partie de sa faute.

Trouvant un endroit pour me défouler, je fis intérieurement un sourire de chasseur qui avait trouvé sa proie.

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant


Publicités

5 commentaires sur “Evil God Average 2.18 – Conclusion

  1. Merci pour le chapitre.

    PS : Pour la dernière phrase se serait pas plutôt ; « Trouvant un endroit pour me défouler, je fis intérieurement un sourire de chasseur qui avait trouvé sa proie. » ? C’est plus logique non question placement ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s