A scientist in a Dungeon 22

 

Auteur : Hykar
Check : Nekoyashiki-san


Je doit avouer que la viande de pork est vraiment délicieuse.

J’ai hésité à la faire cuire mais je pense pas que allumer un feu dans un donjon soit une très bonne idée.

Et impossible de trouver du bois de toute façon, peu importe, la saveur de la viande glissant sur ma langue est un bonheur indicible, j’en avait tellement marre de manger du vieux pain rassis c’est tellement bon.

Quel dommage que je ne puisse pas conserver le reste du cadavre, ce sera probablement mon seul repas appétissant avant encore au moins quelques jours, je vais devoir dire adieux à mon petit cochon.

Je doit avouer que je ne ressens pas tant de peine que ça, il m’a quand même cassé le bras. je n’ai pas vraiment de quoi le soigner d’ailleurs, j’ai utilisé ma potion de soins précédemment et même si il m’en restait elle ne fonctionne pas sur des blessures internes.

Je me suis enroulée le bras dans un tissus pour l’empêcher de bouger mais la douleur m’assaille à chaque mouvement, et bien qu’avec ma montée de niveau mon bras se soignera plus rapidement je ne peut pas me permettre d’attendre que je sois rétablie pour continuer.

Heureusement pour moi la fracture fermée semble nette et l’os ne s’est visiblement pas déplacé, il me faudrait probablement 1 à 2 semaine et quelques pour avoir un bras relativement utilisable.

La décision la plus logique serait d’attendre ici au moins 3 jours, assez pour que je puisse en tout cas me déplacer sans me tortiller de douleur à chaque mouvement un peu trop brusque, la viande de pork me permettra de ne pas entamer mes réserves.

Je suis actuellement au 5eme étage, j’estime avoir exploré et nettoyé la moitié de l’étage, les squelettes suivent un parcours définie qu’ils suivent en permanence et qu’ils ne quittent que lorsqu’ils aperçoivent des ennemies, ce sont des sortes de sentinelles. Les porcks et les gobelins eux sont des monstres errants, ils peuvent se déplacer partout dans le donjons voir changer d’étage mais ils restent généralement dans leurs territoires.

De ce point de vue là on pourrait dire que je suis plutôt tranquille, je suis dans un coin isolé de l’étage et la seul menace qui pourrait me tomber dessus durant ces quelque jours de repos serait un pork vagabond ou une horde de gobelin. Mais j’ai juste à creuser dans le mur avec mon seul bras valide, et même si par hasard un gobelin vient par ici ça m’étonnerai qu’il pense à creuser derrière le mur sur la gauche de l’entrée pour tomber nez à nez avec moi en culotte en train de me taper mon meilleur bouquin.

MAIS.

Le problème c’est que j’ai atteint un étage à partir duquel je ne suis plus sûre de ce sur quoi je peux tomber, enfin moins sûre.

Le pork sur lequel je suis tombée je l’ai trouvé à la moitié de l’étage et j’ai par la suite trouvé une pièce qui semblait être son repère vue l’odeur et le nombre de déjections et cadavres de gobelins.

Cependant je croise de moins en moins de gobelins, donc si ce monstre vivait ici il aurait forcement dû remonter d’un ou deux étages pour trouver sa nourriture, les gobelins se reproduisant rapidement même en dehors des périodes de reproduction pour remplir les places vacantes dans le groupe après que l’un des adhérents ait oublié de renouveler son abonnement à l’existence.

Les porks ne devraient donc pas trop avoir de problèmes à s’alimenter, de même pour les gobelins se nourrissants des différents rongeurs et insectes grouillants dans les donjons se nourrissant eux même des plantes qui poussent dans l’enceinte du dit donjon.

J’ai mal à la tête.

MAIS, le retour.

En descendant des étages on voit apparaître des monstres qui de part leur taille ont forcement besoin de beaucoup de nourriture pour subvenir à leurs besoins, or la densité en monstres doit devenir de plus en plus faible à mesure qu’on descend les étages puisqu’on remonte la chaîne alimentaire et que les monstres forts se reproduisent beaucoup plus rarement.

Pour finalement arriver à une constante d’équilibre entre la force des monstres et leur densité dépendant du type de monstre présent dans le donjon.

Mais comment un monstre de rang A pourrait survivre dans un donjons dans lequel les monstres plus faible que eux sont en nombre limité et ne peuvent pas se reproduire aussi rapidement qu’il ne doit en manger.

Pour faire simple il y a un déséquilibre apparent dans la chaîne alimentaire parce que je vois mal un ogre manger des rats à longueur de journée. L’écosystème d’un donjon ne peut pas fonctionner, les monstres à l’intérieur ne devraient pas survivre dans un endroit dans lequel leurs ressources sont insuffisantes, et pourtant c’est le cas.

Hm…

Vous croyez que d’autres monstres sont aussi bon que les porks à manger ?

Fiche Gobelin MageNdc : Et voici une nouvelle page à l’encyclopédie d’Artémis. Le Gobelin Mage sera la cible prioritaire à abattre si vous faites face à un groupe de ces petits démons, à moins que vous vouliez vous prendre des sorts dans la tronche évidemment. x)

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Un commentaire sur “A scientist in a Dungeon 22

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s