God By Interim, Chapitre 8 : Titre De Naissance

Auteur : Andecarus
Check : Miss X


Bonne lecture !


 

Suite à l’activation de cette commande, bien pratique, je vis la vieille femme se figer dans la position qu’elle avait au moment de l’utilisation.

Elle était donc avec un doigt d’honneur bien visible qui devait m’être adressé, et de l’autre main elle tenait ce qui devait être son dentier.

Clairement je ne sais pas comment elle avait fait pour garder son dentier après la mort c’était plutôt étrange, mais elle avait aussi, bien heureusement, gardé ses vêtements donc après tout.

J’attrapais donc la tablette qui se trouvait dans une des poches au niveau de sa poitrine, encore une fois il s’agissait d’une grande épreuve pour moi, je n’ai pas honte de dire que j’ai bien failli abandonner en cours de route.

Mais après cette terrible épreuve digne de fort boyard je me retrouvais enfin en possession de la tablette afin de pouvoir réincarner cette vieille folle.

Avant de pouvoir la réincarner un dieu de la mort doit au préalable voir la mort de l’âme qui se trouve devant lui.

Je vis donc la mort de cette vieille femme et je compris un peu mieux la situation dans laquelle elle m’avait mis.

Elle était morte dans la salle d’attente pour pouvoir montrer son ticket de loto, ce qui expliquait la confusion, même si pour moi elle me restait tout de même antipathique.

Donc après avoir vu ça, je pus commencer à remplir le dossier pour le faire, selon les informations que j’avais dans la tête, il me suffisait de placer ma main sur la tablette accompagnée de la sienne et de dire les mots d’activation.

Je pris donc le doigt d’honneur qu’elle me tendait toujours dû au “ frizz “ que la vieille femme subissait et avec un son de craquement désagréable je le plaça sur la tablette à côté de ma propre main.

« Activation système de réincarnation »

On aurait pu penser qu’il s’agissait d’une commande d’ordinateur je me demande d’ailleurs s’ils se sont inspirés de la technologie ou si ce n’était qu’un pur hasard.

Après ça je me retrouvais donc dans une salle toute noire avec en face de moi des sortes d’écrans semi-transparents avec des écritures dessus qui flottaient devant moi.

Au moment où j’allais me demander comment je pouvais faire pour finaliser le processus j’entendis une voix retentir dans la pièce avec un ton monotone.

« Bienvenue à vous remplaçant du dieu de la mort “ du monde numéro 17 895 ” et félicitations pour votre première réincarnation »

Les paroles dénotaient clairement avec la voix monocorde et limite robotique qu’elle arborait, mais je ne pus m’empêcher de répondre.

« Merci a vous. »

De cette réponse il y eut un long silence avant que la voix ne reprenne.

« Vous vous trouvez donc pour la première fois dans une salle de réincarnation. Devant vous se trouvent les écrans de contrôle qui vont vous permettre de finaliser le processus. »

Je venais clairement de me faire ignorer mais je ne savais pas trop pourquoi cette voix faisait des silences comme ça. C’était fait pour ménager le suspense ou un truc dans le style ?

Rileniar avait tout de même mal fait son boulot en me transmettant les informations il y avait trop de choses que je ne savais pas.

« Afin de continuer je vous prierais de répartir les 1 000 points de statistiques afin de définir la futur incarnation de cette âme, pour cela il suffit de penser à celle que vous voulez augmenter et le nombre que vous voulez attribuer à celle-ci »

Devant moi les différents écrans affichèrent donc différents tableaux avec des statistiques diverses, cela me rappela un peu la création d’un personnage de mmo.

Les statiques étaient en rapport avec différents aspects d’une personne. Je pouvais voir les statistiques de base comme la force, l’agilité, la sagesse, etc qui étaient plutôt classiques.

Mais il y avait aussi le charme, la chance, la beauté, la méchanceté, la bonté, l’avarice … et d’autres qui étaient un peu particuliers dans le style.

Pour remplir les statistiques de cette vieille femme je l’avoue je fus un peu mesquin je ne mis qu’un point dans les statistiques liées à l’esthétique pour commencer.

Ensuite pour les statistiques de base qu’on peut trouver dans tous les mmo je lui attribua cinquante points dans chacune d’entre elle.

Et pour finir je mis vingt cinq points dans toutes les autres statistiques qui concernaient la bonté et la méchanceté.

En ce qui concernait les différentes statistiques de chance je ne lui attribua aucun point, quand j’eus fini la voix retentit encore une fois.

« Félicitations les statistiques ont bien été enregistrées. En vue des statistiques cette âme sera réincarnée en temps qu’homme, elle verra le jour donc dans un bidon ville avec une mère prostituée, alcoolique et droguée »

Avec cette annonce je me sentis un peu coupable tout de même j’avais vraiment été vache avec elle même si cette vieille femme m’avait énervé je ressentais un peu de pitié à son égard.

Après m’être dit ça un petit  » ding  » fut émis dans la pièce et la voix reprit la parole.

« Suite à différents événements, cette âme a acquis deux titre de naissance dans votre monde où les statistiques primaires et les titres sont visibles elle sera capable de les voir. »

D’après ce que Rileniar m’avait transmis, les titres de naissance était des boost ou malus qui apparaissent selon les actions effectuées lors de la création.

Ils pouvaient concerner directement les statiques ou juste apporter des choses à l’âme en question comme des compétences particulières ou des possibilités d’évolutions professionnelles facilitées par exemple.

Sur les écrans deux titres avec leurs explications furent affichés, les informations étaient divisées en deux parties. La première partie était des informations sur le pourquoi cette âme avait eu ce titre et ne serait pas visible par l’âme réincarnée et la deuxième était les effets de ce titre.

Le premier était  » haï du dieu de la mort  » l’explication de comment elle avait pu avoir ce titre était plutôt simple.

En utilisant la fonction  » contrôle d’âme  » j’avais déjà diminué à un dixième le nombre de point de statistiques dont elle aurait dû bénéficier mais en plus la répartition que j’en avais faite était tellement mesquine que le système lui avait attribué le titre d’office.

Les effets n’étaient clairement pas formidables. A en croire la description toutes les statistiques qu’elle avait, aller voir leur valeur divisée par deux. Déjà qu’elle n’en avait pas de très bonnes avec ce titre sa vie allait vraiment être pourrie.

Le deuxième lui était  » fais pitié  » la raison de ce titre, plutôt violent, n’était pas difficile à deviner, elle l’avai belle et bien eu car j’avais eu pitié d’elle mais pour un titre si j’avais pu choisir je n’aurais pas choisi cette formulation.

Quand je lis la descriptions je fus un peu mitigé elle donnait clairement une image de moi comme étant un dieu totalement mégalo et narcissique.

Ce titre disait donc que si la personne qui le possède vénère le dieu de la mort et voue sa vie à sa religion elle verra toutes ses statistiques boostées de trois cents ce qui inclut également celles qu’elle ne peut pas voir comme les critères liés à la beauté, à la chance et autre.

En y réfléchissante si on voit logiquement les choses et qu’on prend en compte le premier titre le booste pour vouer sa vie à un culte du dieu de la mort ne sera plus que de cent cinquante, je ne sais pas vraiment si ça en vaut réellement la peine.

De toute façon je n’y peux rien moi ce n’était que ma première âme et je ne savais pas vraiment comment cela fonctionnait, même si clairement je ressens toujours un peu de remord.

« L’âme va être incarnée. Merci de votre travail ! »

Bon clairement je voudrais lui dire que je suis désolé mais je ne peux pas elle est toujours figée et elle va disparaître d’ici quelques secondes, mais en tout cas j’aurais tiré des leçons de tout ça et la prochaine fois je ne ferais pas cette erreur.

« Merci à toi mamie, ton sacrifice va me permettre de devenir un meilleur dieu de la mort ! »

Juste après mes paroles elle disparut dans un grand trait de lumière violette et je me retrouva devant le bureau que j’avais quitté juste avant.

Après avoir fait ma première réincarnation une autre tâche m’attendait il fallait que je m’occupe de récupérer une âme.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

5 commentaires sur “God By Interim, Chapitre 8 : Titre De Naissance

  1. « Tu dois passer ta vie a vénérer un dieu qui te hait afin de surmonter les difficultés qu’il t’a imposé à la naissance »
    Grosse vie de m*rde!
    Merci pour le chapitre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s