Maître des âmes 31 : Bête démoniaque

Auteur : Nightgale
Check: Miss X


Bonne année !

Tous mes voeux de bonheur, de santé, d’argent, etc, etc… et un petit chapitre de MdA en prime.

Enjoy and let’s go 2017 !


La nuit était déjà tombée depuis un moment mais Fang continuait pourtant à marcher inlassablement.

« Pfiouu… Enfin arrivé. »

Après avoir récolté toutes les informations nécessaires, Shen lui avait indiqué la prochaine destination pour poursuivre son entraînement. Plusieurs dizaines de kilomètres à l’est de Mura se trouvait une longue chaîne de montagnes qui s’étendait à perte de vue : les Barrières de Meng.

La raison derrière ce nom était que ces montagnes se situaient à l’extrême est du continent de Meng et représentaient la dernière parcelle de terre du continent. Au-delà s’étendaient seulement d’infinis océans dont nul ne savait si ceux-ci possédaient une fin.

La raison principale dans le choix de cet endroit était la présence de créatures nécessaires dans le régime imposé par Shen : les bêtes démoniaques.

Personne ne connaissait la véritable origine de ces créatures. La théorie la plus commune était que c’était à la base des animaux tout à fait normaux. Au fil des siècles, en suivant le processus de l’évolution naturelle, certains d’entre eux ont développé la capacité d’absorber de l’énergie naturelle, entraînant par la même occasion des modifications anormales dans la structure de leur corps.

Contrairement aux êtres humains qui méditaient pour renforcer leur âme, et par extension leurs capacités physiques, les bêtes démoniaques infusaient directement de l’énergie naturelle dans les cellules de leur corps.

Ne passant pas par le renforcement de l’âme, il était impossible pour des bêtes démoniaques d’apprendre des arcanes. En contrepartie, elles possédaient des capacités physiques largement supérieures à de simples pratiquants humains. Certaines d’entre elles éveillaient même des propriétés spécifiques selon leur espèce d’origine.

C’était la leçon sur les bêtes démoniaques récitée par Shen durant le trajet.

____

Les Barrières de Meng s’étendaient sur des milliers de kilomètres le long de la côte. Fang les avait toujours aperçues de loin depuis le village, mais il devait bien avouer que la vue une fois à proximité était vraiment à couper le souffle. Cependant, il n’était pas venu faire du tourisme. L’objectif de l’entraînement était simple : survivre dans ces montagnes jusqu’à la date du tournoi.

Vu la taille de la zone, Fang allait seulement se contenter de résider aux abords. L’endroit était infesté de bêtes démoniaques. Plus loin il s’enfoncerait à l’intérieur, plus dangereuses et puissantes seraient les bêtes qui l’attendraient.

Fang n’était pas suicidaire. En se fiant aux rapports recueillis dans la bibliothèque du chef Han, les montagnes en périphérie contenaient déjà des bêtes suffisamment puissantes pour représenter un défi à la hauteur.

« Je me demande sur quoi je vais tomber… » Murmura Fang.

Depuis qu’il était entré dans les montagnes, tous ses sens étaient en alerte, prêt à réagir au moindre imprévu.

« Va savoir. En tout cas, laisse moi te prévenir. Même si c’est un entraînement, si tu relâches ta garde, tu risques de mourir », lui rappela Shen.

« Bien reçu, chef. »

Fang était parfaitement conscient du danger. Les rapports contenaient aussi des informations sur les bêtes présentes dans la zone, mais Shen lui avait formellement interdit de les lire. Selon lui, ça lui permettrait de développer ses sens au combat face à un adversaire dont il ne savait rien. C’est pourquoi il était plus concentré que jamais et c’est ainsi que, tout à coup, il finit par entendre du bruit au loin.

« Grr… »

Un faible grognement, puis le son de quelque chose qui se précipitait à toute vitesse dans sa direction ! Fang se tourna vers la source de ce bruit, plus prêt que jamais à en découdre. Une ombre surgit soudainement à l’horizon. Il ne fallut pas longtemps à Fang avant de pouvoir apercevoir en détail la nature de la créature qui se jetait sur lui.

« Énorme ! »

Ce fut sa première impression. Bien que sur quatre pattes, la créature faisait bien deux mètres de hauteur. De là où il était, il était difficile pour lui de déterminer sa longueur exacte, mais elle devait bien faire entre quatre et cinq mètres au total.

La créature avait un aspect très similaire à celui d’un loup, si on faisait abstraction de sa taille bien sûr. Elle avait une fourrure sombre qui se mêlait parfaitement à l’obscurité de la nuit et ses yeux brillaient d’un éclat jaunâtre tandis qu’il avançait la gueule grande ouverte, révélant par la même occasion ses crocs particulièrement acérés.

« Ahouuu !!! »

Fang jeta ses dernières hésitations alors que le loup bondissait sur lui et utilisa rapidement les [huit pas de l’ombre].

Swoooch !

Il esquiva de justesse la charge de la bête. Il se mit ensuite en position pour contre-attaquer avant que la créature ne revienne à l’assaut. Il usa alors de toutes ses forces et lança son poing droit dans le corps de la bête. Cependant, lors de l’impact, la sensation qui passa par son poing ne fut pas exactement celle à laquelle il s’attendait.

Sous la force du coup, le loup fut projeté quelques mètres en arrière. Malgré ça, il retomba habilement sur ses quatre pattes comme si de rien n’était. Il ne semblait avoir reçu aucun dégât notable.

La créature changea ensuite d’approche. Elle ne se lança plus inconsciemment comme au début et commença lentement à tourner autour de sa proie en montrant ses crocs avec un regard féroce.

Pendant ce temps là, Fang était choqué. Il avait mis toutes ses forces derrière sa frappe.De plus, en utilisant les [huit pas de l’ombre], il s’était assuré d’attaquer de façon à ce que la bête ne puisse pas se défendre pour infliger ainsi le maximum de dommages. Malgré tout ça, quel était le résultat ? Quasiment rien !

Au moment de l’impact, il n’avait pas eu l’impression de frapper dans de la chair. Ce qu’il ressentit au contact de la bête était un corps aussi dur qu’un bloc d’acier.

« Quelle résistance ! »

Fang était impressionné. La fourrure qui entourait la bête ressemblait plus à une armure robuste qu’à autre chose.

« Un loup des ombres, une créature commune dans cette zone. C’est là la différence entre une bête démoniaque et un pratiquant humain. Sans une puissance d’attaque suffisante ou sans exploiter ses points faibles, tu n’as aucune chance de l’emporter », lui fit remarquer Shen.

« J’ai mis tout ce que j’avais dans ce coup et ça n’a pas eu l’air de lui faire grand chose… Si seulement j’avais un arcane offensif… » Se lamentait Fang.

« Un arcane offensif est la bonne réponse. C’est ce que les humains ont trouvé pour compenser la différence physique avec les bêtes démoniaques. Si je t’ai fait expérimenter ce combat sans t’en avoir appris un avant, c’était pour que tu réalises l’importance d’avoir un arcane offensif. C’est aussi l’occasion idéale pour toi de percevoir clairement les différences entre un pratiquant humain et une bête démoniaque. »

Ignorant de la discussion mentale entre Shen et Fang, la bête se jeta à nouveau sur le jeune garçon. Cette fois-ci, la créature préféra utiliser ses puissantes griffes pour le déchiqueter. Fang réussit à es esquiver sans problème en utilisant ses [huit pas de l’ombre]. Malgré tout, il pouvait sentir l’énorme pouvoir destructeur derrière ses coups rien qu’avec l’air que ceux-ci provoquaient.

Fang était frustré. La situation lui rappelait le même scénario que lors de son combat contre Hong. Pire encore, cette fois l’ennemi avait une défense sans faille, ne lui laissant que peu de marge de manoeuvre.

« Il n’y a donc rien que je puisse faire ? » Demanda Fang.

Si les choses continuaient à ce rythme, la situation allait tourner au pire.

« C’est vrai que tu n’as pas encore d’arcane offensif », dit calmement Shen. « Cependant, tu n’as pas sur toi un outil qui te permettrais d’augmenter ta capacité d’attaque ? »

En entendant ces mots, c’était comme si un éclair avait traversé son esprit. Fang toucha ensuite rapidement l’anneau qu’il portait à son doigt et sortit l’objet dont il avait besoin. Sa lame reflétait les lueurs de la lune tandis que son tranchant semblait prêt à dépecer sans vergogne ses ennemis. Il s’agissait de l’épée qui appartenait à Hong !

Fang était témoin de l’efficacité de cette arme. Il pouvait ressentir les faibles fluctuations d’énergie naturelle qui en émanait, mais il se demandait toutefois si cela suffirait à percer les défenses de son adversaire.

« Pas de soucis. Si tu y mets suffisamment de force, ça ne devrait poser aucun problème », le rassura Shen, comme si celui-ci avait lu dans ses pensées.

L’assurance de Shen redonna confiance à Fang, qui reporta alors toute son attention sur l’ennemi en face de lui. Bien que puissante, la bête avait une intelligence limitée. Ne réalisant pas le danger que l’arme dans les mains de cet humain pouvait causer, elle se précipita une nouvelle fois sans faillir pour le dévorer.

Même si Fang était encore loin d’être un guerrier aguerri, il avait eu tout le loisir d’observer et d’analyser les mouvements et schémas d’attaque de la bête. À ses yeux, anticiper ses attaques était beaucoup plus facile que de prévoir les coups que Hong avait utilisé lors de leur combat. C’était là aussi une différence distinctive dans la manière de combattre entre humains et bêtes démoniaques.

Fang utilisa donc les [huit pas de l’ombre] pour éviter les griffes du loup. Les bêtes démoniaques partageaient des caractéristiques similaires à certains animaux, et Fang, ayant grandi dans une forêt, avait une certaine expérience en ce qui concernait la faune.

La bête qui lui faisait face était visiblement un loup. Tirant parti de son expérience, Fang décida de planter son épée dans le torse de la bête lorsque celle-ci bondit pour une énième fois.

« Raaaahh !!! »

Profitant de son élan, Fang agrippa fermement la poignée de l’épée et fit circuler la lame tout le long de la créature, de son torse jusqu’à son estomac, déversant sur son passage un flot torrentiel de sang et d’entrailles. Il avait vu juste, cette partie était en général plus vulnérable sur ce type d’animal.

« Aoouuuuuuhhh… »

Au terme d’un long cri lancinant, le loup, qui se tenait faiblement sur ses pattes, finit par s’écrouler soudainement au sol sans montrer le moindre signe de vie.

« Huff, huff… »

Fang était épuisé. Ce combat avait été très taxant pour lui, aussi bien physiquement que mentalement. C’était la première fois qu’il faisait face à une bête démoniaque, ainsi qu’à un ennemi dont il ne connaissait rien au départ.

Il jeta alors un oeil sur habits. Bien qu’il n’ait reçu aucune blessure lors de ce combat, ses vêtements étaient déchirés en quelques endroits. Les griffes de ce loup n’étaient pas passées non loin de sa chair et des ses organes !

Il eut des sueurs froides à cette idée, avant de laisser échapper un soupir de soulagement. Il regarda ensuite sa main qui s’était mise à trembler. Malgré les apparences, ces tremblements n’étaient pas dûs à la peur, mais à l’excitation.

« Ce n’était que mon premier combat après mon arrivée ici et c’était déjà si difficile… »

Qui sait combien de bêtes démoniaques se cachaient dans les environs et de quoi elles étaient bien capables… Et c’est dans cet environnement qu’il allait devoir survivre jusqu’au tournoi ? Shen avait raison, c’était l’endroit idéal pour pouvoir progresser rapidement.

Sans compter la différence de niveau, Fang savait ce qui lui faisait gravement défaut par rapport à Sung : l’expérience au combat ! Shen avait sûrement pris en compte ce fait quand il décida de la prochaine phase dans son entraînement.

« Merci Shen. Je comprends maintenant pourquoi tu as tenu à ce que je vienne ici. »

Il était vraiment reconnaissant envers lui. Sans ses connaissances et son expérience, Fang n’aurait jamais pu trouver un endroit qui puisse aussi bien répondre à ses besoins actuels.

« Hmpf. Garde tes remerciements si tu arrives à survivre jusqu’au bout petit », répondit Shen d’une voix faible.

Fang laissa échapper un ricanement. Shen ne savait vraiment pas comment réagir quand on le remerciait sincèrement.

« Arrête de rire et va voir la dépouille de cette bête démoniaque de plus près. Je vais t’apprendre de nouvelles choses », dit Shen d’un ton sec.

« Oh !? »

Fang était vraiment curieux de savoir ce que Shen avait en tête. Il s’approcha toutefois du loup qui gisait à terre lentement, tout en restant très prudent. Il avait l’habitude de chasser des animaux sauvages après tout.

Par expérience, il savait que même mortellement blessés, il arrivait que ceux-ci fasse semblant d’être morts, pour mieux prendre par surprise leur chasseur dans un dernier assaut désespéré !

Fang n’avait pas l’intention de perdre la vie à cause d’une erreur pareille. Après avoir confirmé que la bête était bien morte, il l’examina finalement de plus près. Même allongé ainsi, ce loup était colossal par rapport à un loup classique et il émanait encore une présence étouffante. Fang avait dû mal à croire qu’il avait réussi à terrasser une telle créature.

« Bon, et maintenant, on fait quoi ? » Demanda-t-il.

« En premier lieu… »

Shen commença à répondre, quand un hurlement se fit entendre soudainement au loin.

« Aaoouhhh ! »

La puissance du cri semblait indiquer que la bête était assez éloignée… Un autre loup ? C’était ce que Fang pensait. Mais la suite des événements fit rapidement couler des sueurs froides dans son dos.

« Aaoouhhh ! »

« Aaoouhhh ! »

« Aaoouhhh ! »

Des dizaines de cris similaires retentirent les uns après les autres autour de lui. Fang tourna alors sa tête vers le cadavre à ses côtés.

« Cette bête démoniaque était un loup… et ce cri avant de mourir… C’était un appel pour sa meute ?!! »

Sans se poser plus de questions, Fang s’enfuit à toute vitesse sans tenir compte de la direction dans laquelle il se dirigeait. Le plus important était de partir d’ici, et au plus vite !

« Je suis vraiment dans la m**de ! » Maudit Fang.

Dans son dos, il percevait la présence de nombreuses créatures… et elles étaient en train de le poursuivre à vive allure !

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

8 commentaires sur “Maître des âmes 31 : Bête démoniaque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s