JIM – Chapitre 8 : Duel (plus ou moins)

Auteur : Vhail
Check : Miss X


Round 2 contre un ange. Qui va gagner ? Mystère.


Clément chargea sa magie et … l’éteignit immédiatement ce qui eut pour effet de surprendre méchamment Néphariel.

« Deux secondes, est-ce qu’on est vraiment obligés de se battre ? Je veux dire, nous sommes tous les deux des adultes responsables et civilisés. Est-ce qu’il ne serait pas possible de discuter et de trouver un terrain d’entente ? » demanda-t-il.

Alice et Néphariel le regardèrent avec un air ahuri. Restée à la base, Faé éclata de rire devant la scène qu’elle voyait à travers un drone. Rire qui fut diffusé à travers le micro jusqu’à l’oreillette de Clément qui jugea bon de l’ignorer.

« Tu … tu es quand même celui qui m’a attaqué en premier et tu demandes de discuter maintenant ? Tu ne penses pas que c’est un peu tard ? » s’exclama l’archange.

« Ben … non. Tu ne semblais même pas m’avoir remarqué et tu nous prenais de haut, au propre comme au figuré vu que tu volais mais laissons ça de côté. » dit-il pour virtuellement chasser son propos. « Est-ce que tu m’aurais écouté si j’avais attiré ton attention un tantinet moins violemment ? »

« Honnêtement, je ne pense pas. Je suppose qu’elle t’a raconté son histoire pour que vous vous baladiez comme ça ensemble dans Paris, pour des escarpins en plus. » dit-il en regardant Alice de haut en bas. « Du coup, tu dois connaître mes exigences. »

« Oui et les miennes vont à l’encontre des tiennes vu que j’aimerais que tu libères ses parents. C’est vrai que trouver un terrain d’entente va être compliqué maintenant que tu le dis. Je vais être sympa et revoir mes exigences à la baisse. Dis-moi où sont retenus prisonniers ses parents, fais en sorte qu’ils ne soient pas déplacés jusqu’à ce que je les libère et ça devrait le faire. »

« Tu ne manques pas d’air, mortel. » dit Néphariel en éclatant de rire. « Tu me demande sérieusement de trahir les miens ? Tu ne vas pas bien ! »

« Je suis on ne peut plus sérieux. »

Le visage de l’archange se ferma et il retrouva son air sérieux habituel.

« Je ne peux pas accéder à ta requête et tu ne me semble pas prêt à accéder à la mienne en me livrant la Nephilim. Il semblerait que nous soyons dans une impasse. Il va falloir qu’on se batte au final. » constata Néphariel.

« Ton opinion sur Alice me semble … comment dire … indécise. »

« Qu’est-ce que tu insinue ? » Il paraissait circonspect.

« Quand tu es arrivé, tu l’as appelée par son prénom et là, tu la traite comme si elle était une chose désagréable à tes yeux en l’appelant, je cite : la Nephilim. Décide-toi, merde. Soit tu déteste les métis soit tu n’en as rien à faire et ils ne te dérangent pas. Tu ne peux pas avoir le cul entre deux chaises, c’est inconfortable. »

L’archange paraissait de plus en plus perdu.

« Regarde, ton pote Adriel, il la détestait vraiment pour ce qu’elle était. Si je n’étais pas intervenu, il l’aurait tuée. » continua Clément.

Cette dernière phrase semblait avoir reconnecté les neurones de Néphariel.

« Quoi !? » éructa-t-il. « Où est-il ce misérable que je lui apprenne ce qu’il se passe quand on ne respecte pas mes ordres ? »

« C’est une tâche. » répondit sincèrement Clément.

« Ce n’est pas la question, je sais bien qu’il n’est pas très futé. Je veux savoir où il est. » rétorqua l’archange qui paraissait prit de court par la remarque de Clément.

« Nan mais quand je dis une tâche, c’est littéralement une tâche. Sur le sol des Alpes. Il est mort à cause d’une subite augmentation de la gravité que j’ai peut-être générée en le combattant. »

Pour la deuxième fois en peu de temps, Néphariel ouvrit grand les yeux et sa mâchoire se décrocha d’étonnement. Derrière Clément, Alice retenait non sans mal le fou rire qui menaçait de l’emporter en voyant la tête de l’archange. Celui-ci secoua la tête pour se remettre les idées en place et regagner un peu de dignité.

« Je suis partagé entre le fait de te tuer pour venger mon subordonné ou te remercier de l’avoir corrigé à ma place. » déclara-t-il finalement.

« Pourquoi pas les deux ? De toute façon, on doit finir par se mettre sur la gueule donc bon… »

« Tu as raison. Donc d’abord merci et prépare-toi à souffrir. » dit l’archange en se mettant en position de combat.

« Dernière chose avant de commencer. » demanda Clément. « Est-ce que je peux mettre une barrière pour éviter que ma magie ne soit détectée ? J’ai un peu merdé en balançant une attaque sans protection mais mieux vaut tard que jamais. D’une ce serait pénible que notre combat soit interrompu par des mages paniqués qui auraient détecté ma magie et d’autre part, j’aurais encore plus de problèmes avec les anges et les démons si votre existence était révélée par ma faute. »

Néphariel acquiesça et Clément déploya une barrière pour capter les effusions de magie. Il ne fit pas en sorte que sa barrière les rende invisible car l’archange semblait avoir placé une barrière de ce type en arrivant.

« Bien, tu es prêt maintenant ? » demanda Néphariel.

« Je t’attends papy. » répondit Clément provocateur.

Alice s’était éloignée des deux combattants sachant très bien qu’elle ne serait d’aucune aide à Clément et regardait son avenir se jouer devant elle.

Néphariel attaqua le premier en lançant un rayon de magie angélique en direction de Clément. Celui-ci leva un mur de vent mais au moment où les deux magies se rencontrèrent, il se jeta instinctivement sur le côté. Le rayon de magie, qui avait traversé son bouclier sans aucune difficulté, lui laissa une entaille sur la joue.

[Ok, donc je ne peux contrer sa magie qu’avec une autre de même nature. Voyons ce que donne la magie sainte à défaut d’avoir copié celle d’Alice.] pensa-t-il.

« Dommage, je pensais t’avoir sur ce coup. Enfin, ce n’est qu’une question de temps. » dit Néphariel.

« Gravité fois 10. »

L’archange ne broncha même pas.

« C’est avec ça que tu as tué Adriel, je le pensais plus fort, mais je peux concevoir que ça l’ait surpris. »

Pendant qu’il parlait, Clément fonça sur lui et lui mit un coup de pied retourné dans la tête. À cause de la gravité plus forte, Néphariel n’eut pas le temps de lever le bras pour se protéger et il décolla sous la force du coup pour retomber 3 mètres plus loin, un peu sonné mais il se releva quand même.

« Dommage, je pensais t’avoir avec ce coup. » répliqua Clément ironique.

Il coupa son sort de gravité qui risquait de lui drainer dangereusement ses forces s’il ne faisait pas attention et attendit l’assaut de son ennemi. La réponse à son coup ne se fit pas attendre car Néphariel lançait de nouveau sa magie angélique.

Clément réagit de nouveau : « Bouclier saint. » Un bouclier d’un blanc étincelant apparut à son bras et il put ainsi bloquer l’attaque sans difficulté.

« Il semblerait que j’ai trouvé une parade à ta magie. Il va falloir que tu trouves autre chose. »

Néphariel ne releva pas la remarque et lança une nouvelle attaque. Clément leva de nouveau son bouclier mais au dernier moment, le rayon dévia, contourna la protection pour le frapper de plein fouet et se fut à son tour de faire un vol plané. Il se releva rapidement juste à temps pour éviter un autre rayon puis dissipa son bouclier qui ne lui servait à rien désormais et observa l’archange. Celui-ci semblait confiant dans sa capacité à gagner le combat mais restait quand même sur ses gardes.

[Il va falloir que je le surprenne si je veux gagner.] songea Clément.

[Vu que tu lui as brisé les ailes, tu devrais appuyer là-dessus, c’est un poids mort pour lui.] dit Faé à travers l’oreillette.

Pendant qu’il réfléchissait, l’archange se préparait à lancer un nouveau sort. À la fin de son incantation, un énorme pilier de lumière tomba directement sur Clément.

« Non mais sérieusement !? » soupira-t-il en levant les yeux sur ce qui lui arrivait dessus. Et le sort frappa, faisant trembler le sol.

Alice laissa échapper un cri de surprise et de désespoir mêlés. Une fois la lumière dissipée, Néphariel et Alice constatèrent qu’il ne restait rien à l’endroit où le sort avait frappé.

« C’est triste de devoir vaporiser un mortel avec un potentiel aussi élevé. » se désola l’archange en se tournant vers Alice. « Tu n’as plus personne pour te protéger maintenant et je n’ai pas envie de te blesser plus que nécessaire donc suis-moi sans faire d’histoire. »

« Arc de foudre. »

Une voix se fit entendre dans le dos de Néphariel qui se retourna pour se retrouver face à Clément qui tenait un arc parcouru par de nombreux éclairs le visant.

« Tu sais, il n’est pas passé loin ton sort, j’ai failli y rester. Mais il faudra faire mieux que ça si tu veux te débarrasser de moi. »

« Comment as-tu pu survivre à ça ? Tu aurais dû au minimum être gravement blessé par ce sort. » demanda l’archange dont le visage montrait un mélange d’émotions entre la colère, le soulagement et la surprise.

« Oui j’aurais dû être blessé … si ton sort m’avait touché. »

« Comment tu as réussi à éviter ça ? »

« Transfert. » Clément disparut et se rematérialisa entre Néphariel et Alice. « Le souci de ce sort, c’est que je ne peux le faire que sur de courtes distances et peu souvent pour le moment. » expliqua Clément.

« Enfin, tu as bien vu que je pouvais te battre assez facilement donc arrête cette résistance futile et rends-toi. »

« En fait, c’est toi qui as perdu. »

Clément banda son arc et des flèches de foudre apparurent formant une demi-sphère avec la pointe dirigée vers le centre, occupé par Néphariel. Clément lâcha la corde et tous les projectiles foncèrent vers leur cible qui ne put éviter le déluge. Des décharges électriques traversèrent son corps et il s’évanouit sur le coup. Clément s’approcha prudemment pour s’assurer qu’il n’était pas mort et soupira de soulagement. Son arc disparut et il se tourna vers Alice.

« C’est bon, il n’est pas mort. Il va pouvoir nous révéler où sont tes parents. »

« Merci de vouloir les sauver et moi par la même occasion mais vu le combat d’aujourd’hui, tu ne fais pas le poids. » s’inquiéta Alice.

« Pas de soucis. J’ai juste à trouver un moyen efficace de contrer leur magie et il n’y aura plus de problèmes. Enfin, je n’aurais plus de problèmes de ce côté, pour toi, c’est plus le manque de puissance qui est un problème. Avec ta magie, tu devrais pouvoir les contrer facilement. »

Il se dirigea vers Néphariel, camoufla les ailes cassées de l’ange et le prit sur son épaule. Il répara les quelques trous dans la pelouse créés par le combat et dissipa la barrière, celle de Néphariel était tombée lorsqu’il avait été assommé. C’était la fin de l’après-midi et la nuit commençait déjà à tomber à cette période de l’année. Peu de personnes se trouvaient aux alentours et ils n’eurent aucun mal à retourner à la cave par laquelle ils étaient arrivés. Clément réactiva le portail et ils rentrèrent à la base.

Une fois à l’intérieur, il récupéra une chaise qu’il plaça au centre de la salle d’entraînement et à laquelle il attacha Néphariel.

« Annulation de magie sainte. » incanta-t-il et une zone cylindrique de deux mètres de diamètre se déploya autour de leur prisonnier.

« Bien, ça c’est fait. Ce combat m’a donné faim. Tu veux manger quelque chose Alice ? » demanda-t-il en sortant de la pièce.

« Non merci. Je n’ai pas faim. » répondit-elle un peu gênée. « Même ce midi je n’avais pas très faim. J’ai l’impression que ma nouvelle condition fait que mes besoins sont réduits. » avoua-t-elle.

« C’est bien possible. » répondit Clément, qui au soulagement d’Alice ne releva pas qu’elle avait mangé par principe le midi même. « Enfin, fais ce que tu veux moi, j’ai la dalle. Faé, préviens-moi quand il est réveillé s’il te plait. »

« Roger that. » répondit l’hologramme.

« Tu regardes trop de séries US, ça va t’affecter durablement. »

En franchissant la porte de la salle, il se dit qu’il avait oublié de dire quelque chose d’important à Faé mais il ne se rappelait plus de quoi il s’agissait.

[Enfin, tant pis, ça me reviendra bien à un moment ou à un autre.]

Effectivement, la chose en question lui revint à l’esprit quand une heure plus tard, la même alarme qui avait sonné le matin résonna dans la base.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

4 commentaires sur “JIM – Chapitre 8 : Duel (plus ou moins)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s