JIM – Chapitre 9 : Interrogatoire

Auteur : Vhail
Check : Miss X


Salut tout le monde, nouveau chapitre qui, je l’espère, vous plaira. Bientôt le chapitre 10 et la fin de l’arc 1 … en fait pas du tout. Il reste pas mal de trucs avant la fin de l’arc. Spoiler, c’est au chapitre 24, vous avez le temps. Sur ce, au lieu de raconter n’importe quoi, je vous laisse à votre lecture. Bye.


 

« Faé, coupe ça tout de suite. » hurla-t-il et l’alarme se tût.

L’hologramme apparut devant lui.

« Ma méthode d’avertissement ne te convient pas ? » demanda-t-elle intriguée.

« Disons qu’elle n’est pas très adaptée pour des cas comme celui-ci. On subirait une attaque, là ça ne me dérangerait pas mais pour me prévenir qu’une personne est réveillée, tu vas devoir trouver autre chose. » expliqua-t-il en se dirigeant vers la salle d’entraînement qui avait été reconvertie en salle de détention pour l’occasion. Il croisa Alice dans le couloir qui semblait paniquée.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? Nous sommes attaqués ? Néphariel s’est évadé ? » demanda-t-elle avec un débit de parole très rapide.

« Tu vois, choisis mieux ta manière de faire. » dit-il à Faé. « Non, nous ne sommes pas attaqués. L’alarme servait juste à m’avertir que Néphariel était réveillé. J’allais lui poser des questions. Tu veux venir ? »

« Bien sûr. Je veux savoir si mes parents vont bien. »

Ils se dirigèrent tous trois vers la salle où était retenu l’archange. Celui-ci était réveillé quoiqu’un peu groggy à cause de toutes les décharges qu’il avait reçues.

« J’espère que ton petit somme t’a permis de récupérer Néphariel parce qu’on a plus beaucoup de temps avant que les parents d’Alice ne soient exécutés. Donc j’ose espérer que tu vas être coopératif. » dit Clément en s’approchant.

« Très bien, je vais vous dire ce que vous voulez savoir. » répondit-il

Clément et Alice restèrent muets d’étonnement.

« Qu’est-ce que tu as derrière la tête ? » demanda Alice suspicieuse.

« Je n’ai rien derrière la tête. Pourquoi ça ? »

« Parce que ça me parait suspect que tu nous donnes les informations sans que l’on soit obligé d’insister ne serait-ce qu’un petit peu. »

« C’est vrai que je demande quand même une contrepartie en échange de ces informations. »

« Dis toujours. » dit Clément qui avait suivi l’échange.

« Mais non, tu ne peux pas céder à ses demandes, il veut tuer ma famille. » dit Alice sidérée.

« J’ai dit que j’allais l’écouter, pas que j’allais lui accorder ce qu’il demande. Ça ne m’engage en rien de l’écouter. Pourquoi tu agirais comme ça en premier lieu ? » demanda-t-il à Néphariel.

« Je sais que vous n’allez pas me laisser partir tant que vous n’aurez pas ce que vous voulez et je n’ai pas envie de prendre le risque que tu lise dans mon esprit. J’ai mes raisons et je n’en dirais pas plus. »

« Mouais … ça se tient. Très bien, qu’est-ce que tu veux ? »

« Je veux que vous me laissiez partir après avoir effacé de ma mémoire notre rencontre et le fait que je vous ai révélé des informations. Faites en sorte que je crois qu’Alice m’a échappé et comme ça, je n’aurais pas trop de problèmes en retournant au Paradis. Je sais que vous pouvez faire ça vu que vous maîtrisez la Magie des Dix. » expliqua Néphariel.

Sa tirade fut suivie d’un long silence.

« Je m’attendais à tout sauf à ça. » lâcha Clément. « Qui te dit que je peux modifier tes souvenirs ? Il se pourrait que ce soit une combinaison de magie de trop haut niveau pour que je la maîtrise. »

« Rien, mais le fait que tu considères cette option me donne bon espoir. »

Clément resta pensif un moment.

« Qu’est-ce que tu en dis Alice ? Tu crois que c’est raisonnable comme option ? »

« C’est envisageable, les anges ne devrait pas avoir de moyen de détecter la modification de ses souvenirs, en tout cas, pas par magie. Et vu qu’ils ne sont pas friands de technologie, il ne devrait pas y avoir de problèmes de ce côté. » répondit-elle. « Mais ne t’avise pas de nous tromper. » dit-elle à l’archange.

« Je ne me sens pas vraiment menacé par vous. Vous ne pouvez pas me battre en combat singulier loyal. Vous êtes dépendants de moi. »

« Que tu crois. » dit Clément en entrant dans le cylindre de restriction. Il tendit le bras dans la direction d’Alice et le corps de cette dernière se transforma en particules lumineuses. Elle laissa échapper un cri de surprise. Les particules se rassemblèrent dans la main de Clément pour reformer l’épée qui avait percée le cœur d’Alice. La lame de l’épée entra en contact avec la gorge de Néphariel ce qui provoqua l’écoulement d’un léger filet de sang à cause du tranchant effilé.

« Écoute-moi bien, si tu nous trahis, nous te retrouverons et tu risques de ne pas apprécier ces retrouvailles. Alors ne crois pas que nous ne pouvons pas te tuer. Vois-tu, cette lame peut tuer les êtres célestes et je ne pense pas me tromper en affirmant que tu ne voudrais pas en faire la connaissance de trop près, si tu vois ce que je veux dire. » le menaça-t-il froidement.

Après avoir proféré ces menaces et s’être assuré que Néphariel avait bien assimilé ses mots, il recula, fit un mouvement ample avec l’épée pour chasser le sang de la lame et la jeta hors du cylindre. En plein vol, l’épée scintilla et Alice réapparut sous forme humaine.

Elle atterrit souplement et jeta un regard noir à Clément.

« Tu aurais pu me prévenir. » fulmina-t-elle.

« Oui mais l’effet de surprise aurait été moins important. Bien, maintenant dis nous tout. » dit-il tout en évitant les différents objets qu’Alice lui lançait de rage.
Néphariel déglutit avec difficulté et leur donna toutes les informations dont ils avaient besoin.

Une demi-heure plus tard, ils avaient tout en leur possession pour l’opération de sauvetage.

« Honorez votre part du marché maintenant. » dit l’archange.

« Bien sûr. Par contre, je ne peux pas le faire si tu es conscient. Et ça risque de faire un peu mal. » dit Clément après avoir écouté les explications fournies par Faé.

Il passa dans le dos de l’archange, annula la zone de restriction et approcha ses mains des ailes brisées de Néphariel.

« Qu’est-ce que … »

« Soin suprême. » incanta Clément en ignorant les protestations de l’archange.
Les ailes de ce dernier émirent un craquement, il hurla et s’évanouit sous le coup de la douleur. Une fois les ailes soignées, Clément s’attela à modifier la mémoire de l’archange. Une fois cela fait, il prit le téléporteur et abandonna l’archange sur le toit d’un immeuble parisien.

[Bien, voilà une bonne chose de faite. Maintenant, réfléchissons à un plan de sauvetage.] pensa-t-il en retournant à la base.

Néphariel se réveilla avec un mal de crâne assez colossal uniquement concurrencé par la douleur provenant de ses ailes. La dernière chose dont il se souvenait était qu’il s’était écrasé sur le toit de cet immeuble en pourchassant la Nephilim. Il avait échoué dans sa mission et devrait refaire des recherches fastidieuses avant de pouvoir la trouver à nouveau. En se relevant, il sentit un picotement au niveau de sa gorge. Il mit sa main à cet endroit et sentit une légère entaille horizontale sous ses doigts. Il n’arrivait pas à se souvenir d’où elle venait mais constatant que la blessure n’était pas alarmante, il décida de rentrer au Paradis pour soigner son mal de tête et reprendre ses recherches. En chassant la furieuse envie de cheesecake new-yorkais qui le tiraillait, il déploya ses ailes et s’envola dans l’air frais de la nuit parisienne sans remarquer le petit émetteur discrètement placé dans la doublure de son vêtement.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

5 commentaires sur “JIM – Chapitre 9 : Interrogatoire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s