Evil God Average 2.05 – La Réunion Continue

Traducteur & Adapt : Keyleth
Check : Miss X


Uooooon ! Et voilà le chapitre qui montre tout l’enjeu de cet arc.  Pour ceux qui hésiteraient à se lancer sur Les Inquiétudes de Tilea, la page de résumé/sommaire est par ici.


« Les 『Fonctions』sont les choses que les Administrateurs gouvernent… Il y en a pour toutes choses, phénomènes et concepts. Et pour nous, ces 『Fonctions』 sont notre 『Pouvoir』, notre 『Responsabilité』 et notre 『Devoir』

– Chaque Administrateur a une 『Fonction』 principale avec tout un tas de 『Sous-Fonctions』, ainsi que des 『Fonctions Libres』 qui n’appartiennent à personne. »

Les dieux m’expliquent ce qu’il y a à savoir sur les 『Fonctions』, ce qui est la raison principale de leur venue. J’aimerais prendre des notes, mais l’ambiance me dit que je ne peux pas, donc je fais de mon mieux pour tout mémoriser.

« La 『Fonction』 principale d’un Administrateur ne peut pas être modifiée car il s’agit de son attribut. Je suis 『Ténèbres』, cette femme bien trop sérieuse est la 『Lumière』, et quant à toi tu es… Sérieusement !? 『Peur』 ? C’est un attribut plutôt sale que tu as choisi là, hein ? »

Je n’ai pas choisi. Je n’ai pas choisi j’ai dit.
Je peux consentir à leurs attributs, mais je ne peux pas accepter le mien.

« Peu de personnes peuvent choisir une 『Fonction』 basée sur une émotions, mais en échange, elles peuvent recevoir de la foi par elle, vois-tu. Mais tu as l’air de n’absorber que la peur que tu engendres. »

Je sens que quelque chose vient de mes fidèles et s’écoule en moi, mais c’est à cause de ça ? À quelle point suis-je crainte exactement ?
…Mn ? Il y a quelque chose de troublant dans ce qu’elle vient de dire.

« Est-ce que je peux aussi absorber la peur engendrée par autre chose que moi ?

– Évidemment. Les 『Fonctions』 permettent de gérer le monde, tu sais. Tant que tu les utilises correctement, peu importe ce qui l’engendre, tu pourras la convertir en foi. Mais enfin, les émotions que tu engendre ne nécessitent pas d’effort conscient de ta part, donc je suppose que c’est plus efficace, hein ? »

Je ne savais pas. Je ne savais pas… J’ai décidé de ne pas utiliser mes pouvoir d’Admin parce que je ne savais pas ce qu’il pouvait arriver. Mais tant que c’est lié au fait “d’acquérir de la foi”[remplir mon estomac], c’est plutôt important. J’y jetterai un coup d’oeil plus tard.

« Bref, ce qui reste c’est les 『Sous-Fonctions』 et les 『Fonctions Libres』, mais on les répartit entre Administrateurs. Les 『Fonctions Principales』 et les 『Sous-Fonctions』 forment la spécialité d’un administrateur, tu sais ?

– Une 『Sous-Fonction』 attribuée ne peut être utilisée par les autres. À l’inverse, les 『Fonctions Libres』 peuvent être utilisées par tous.

– On ne peut pas les laisser toutes libres alors ?

– S’il n’y avait que ça, il n’y aurait aucun problème. Mais on ne peut obtenir de la foi quant elles sont libres. Et si on ne peut pas distinguer ce qui est de la responsabilité de l’un ou de l’autre, la résolution de problèmes devient lente et risquée. »

Je vois. C’est pour ça que ce sont le 『Pouvoir』, la 『Responsabilité』 et le 『Devoir』, hein ?
Donc en échange de 『Pouvoir』, on obtient autant de responsabilités (ndt : Anri-sama n’a pas vu Spiderman de Sam Raimi…)

« Ceci étant dit, si toutes les 『Fonctions』 étaient attribuées, il n’en resterait aucune pour les autres administrateurs. C’est pour ça que celles qui présentent un haut risque sont des 『Sous-Fonctions』, alors que les autres sont laissées libres. »

– Bref, le point le plus important. Jusqu’à maintenant, toutes les 『Sous-Fonctions』 étaient divisées entre elle et moi. Mais soudainement ce nouvel Administrateur apparaît. On doit donc de nouveau décider de la répartition. »

Je comprends mieux pourquoi ils sont venus tous les deux. C’était pour tenir une réunion qui décidera de la direction du monde.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Une fois les explications générales terminées, et après avoir fait un peu plus de thé, la réunion reprend. C’est moi qui ai fait le thé, pour éviter de déranger Tena et de la faire venir dans un endroit aussi dangereux. Ils ont l’air en proie au doute, mais je n’accepterai aucune plainte.

« Bien, je suppose que nous allons vite en finir. D’abord, je prends la 『Race Démone』. C’est non négociable. »

« Je ne céderais pas non plus la 『Race Humaine』 »

Si ça continue comme ça… La fameuse “scène-de-harcèlement-du-nouveau-où-on-prend-tout-ce-qu’il-y-a-de-mieux-et-on-lui-laisse-tout-le-reste” !?

Vont-ils dire des trucs comme :
“『Les Gobelins』 ou 『la Vulgarité』 sont parfaits pour “une personne de basse naissance”[une honte pour les divins] comme toi.” ou “Tu ne pense quand même pas qu’un accident comme toi peut se considérer comme notre égale ?”
Ils m’ont expliqué pleins de choses avec soin, donc j’ai baissé ma garde. Mais maintenant que j’y pense, il n’y a aucune chance qu’une humaine qui a mis en péril leurs territoires en devenant une divinité──même si je n’ai pas souhaité ça──soit facilement acceptée.

Mais je ne peux pas me contenter de rester assise.
Si je perds cette lutte de pouvoir, ça signifie aussi que les pays voisins nous regarderons de haut. Je menacerai les vies paisibles de Tena et des autres. Je ne veux pas imprudemment abuser de mon influence, mais j’ai besoin d’un minimum de pouvoir comme appui.

Je dois être têtue et ne rien lâcher.

« C’est hors de──

– Tu peux avoir le reste.

– Je te confie le reste. »

──question ?

« Je suis consciente de la difficulté de la tâche, mais j’ai foi en toi (ndt : pour des dieux, avoir foi en un autre dieu…).

– T’as qu’à voir ça comme un stage. »

C-, Ces types… Ils prévoient de me laisser tout le sale boulot ?
Bien. Même si je prends l’histoire de Leonora avec des pincettes, ils ne se préoccupent pas des détails tant qu’ils sont aimés par leurs races respectives. Même si là on parle de la Déesse de la Lumière, cette situation s’applique aussi au Dieu des Ténèbres.
Est-elle vraiment “bien trop sérieuse” ?
Jusqu’à maintenant, ils ont fait ce qu’ils ont voulu pour protéger leurs races. Mais maintenant qu’il y a quelqu’un pour faire tout le boulot qui les ennuyaient, ils ont prévu de me forcer à le faire et de ne prendre la responsabilité que des choses qui leur tient à coeur.

Il n’y a pas de quoi rire.

Je veux le minimum de pouvoir pour éviter de me faire envahir, mais je ne veux pas tout faire non plus. Je veux pouvoir me détendre en période de paix. Ça n’a aucun intérêt si mon emploi du temps est si occupé que j’en meure.

Je dois être têtue et ne rien lâcher.

« C’est hors de question. »

– Ah ?

– Ah ? »

Ils me jettent des regards mauvais. Comme je le pensais, Sophia est la plus effrayante. Mais je ne peux pas abandonner.

« Si vous me forcez à avoir toutes les 『Fonctions』, alors je pourrais détruire les humains et les démons avec 『Épidémie』. Ça ne vous dérange pas ?

– ─────!

– ─────! »

Les deux dieux se lèvent immédiatement. Ils continuent de me jeter des regards noirs, mais la pression est d’un autre niveau.

« T’as des tripes pour oser dire ça. »

Anbaal concentre du mana dans ses mains, mais Sophia lui fait signe d’arrêter, et elle s’adresse à moi.

« Viens-tu de dire que tu détruiras la race humaine ?

– Le fait que j’en aurais le pouvoir est le problème. Si un dieu a toutes les 『Fonctions』, il sera inarrêtable.

– Je vois. Tu veux dire qu’un équilibre doit être établi entre nous trois. Tu marques un point. Toutefois── »

Sophia s’arrête, sort une énorme épée aussi grande qu’elle, et l’abat sur la table. Un bruit tonitruant résonne dans la salle, et la table ronde est coupée en deux.

« ──la prochaine fois que tu exprime une idée aussi ridicule, je t’anéantis. »

Elle fait peur… Oui, je vais m’assurer de garder ça en tête.
Je lève les mains pour montrer que je me rends avant de poursuivre ma défense.

« C’était seulement un exemple. Je n’ai aucune intention de le faire.

– J’espère sincèrement que tu dis vrai. »

J’ai réussi à lui faire rengainer son épée.
Évidemment, je n’ai jamais eu l’intention de détruire les humains ou les démons, mais comme ce risque est présent j’ai voulu l’utiliser comme exemple pour illustrer la nécessité de l’équilibre des pouvoirs. Mais à partir de maintenant je vais faire attention à ne rien dire de stupide sur les humains quand elle est là.

Je peux plus ou moins comprendre à présent pourquoi Anbaal dit qu’elle est “bien trop sérieuse”. Mais quitte à ce qu’elle soit sérieuse, je préfèrerais que ce soit à propos d’autre chose.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Après avoir réparé la table coupée -par Sophia, alors pourquoi est-ce que c’est moi qui…?- nous avons repris la réunion.
Mais les négociations n’en finissent pas, et nous n’avons fait aucun progrès. Même si j’ai empêché qu’ils ne me donnent tout le boulot, ils font tout pour en faire le moins possible. Au final, la situation est devenue “si l’un d’entre nous devient destructeur, les deux autres vont coopérer pour l’arrêter”, et nous continuons de nous rejeter le travail.
Si je me relâche, ils me donneront tout à faire, mais à cause de ça, nous sommes tombés dans un cycle improductif.
Les anciens contre la nouvelle, l’homme contre les femmes, la déesse positive contre les dieux négatifs, un combat frénétique à 2 contre 1 avec des camps qui changent sans arrêt, et nous avons fini par oublier qui est contre quoi.
Comme nous n’avons ni besoin de dormir ni de manger, cette dispute n’aura pas de fin.

« Hahh… Hahh…

– Huu… Nous n’avons fait aucun progrès, n’est-ce pas ?

– Franchement, vous êtes des têtes de mules toutes les deux. »

Même si nous n’avons pas besoin de respirer, nous nous jetons des regards noirs, essoufflés.
J’aurais voulu lui dire qu’il est aussi têtu que nous, mais comme l’a dit Sophia, nous n’avançons pas.

« Bien. J’ai une idée qui nous permettra de prendre une décision.

– Hmm, dis-le nous je te prie.

– Ou plutôt, si t’avais une idée pour tout régler, t’aurais pu commencer par ça. »

Anbaal. La ferme.
Je viens juste d’y penser, j’y peux rien.

« Nous allons faire un match, et le gagnant décidera de la répartition des tâches. Mais il doit garder en tête l’idée d’équilibre entre nous trois.

– Ohh ? C’est intéressant.

– Je vois. Même si nous continuons cette conversation, nous n’en finirons jamais. Je pense que cette idée peut fonctionner. Mais à quel genre de match penses-tu ? »

Naturellement, je ne compte pas les affronter en combat. Et ce ne sera pas non plus un jeu ou quelque chose du genre. Il est clair qu’ils me battront dans les deux cas.

« Le match sera…. un donjon. »


Règles pour une réunion efficace ; comme appris par Anri-san
1. Décider à l’avance de la durée de la réunion,
“Une réunion sans fin est dangereuse”.
2. S’assurer que quelqu’un dirige la réunion,
“Sans personne pour diriger, la réunion est hors de contrôle”.
3. Prendre des notes,
“Si tout est enregistré, vous ferez attention à ce que vous dites… probablement”.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

11 commentaires sur “Evil God Average 2.05 – La Réunion Continue

  1. C’est bien Anri-sama il faut pas ce laisser faire!! =^.^=
    Mais…
    HaHaHa
    Trois Dieux qui joue le destin de leurs monde au dés (ou presque)!
    Sérieusement?!
    il n’y a que moi qui sent le plan foireux, là ?!
    Et bien je n’aimerai vraiment pas être à la place des habitants de cette planètes! ^^’
    Ils sont marrant ces Dieux!!
    En tout cas J’ai hâte de lire la suite! ^^ ❤
    J'aime bien l'idée du donjon, ça promet d'être intéressant!

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s