JIM – Chapitre 10 : Préparatifs

Auteur : Vhail
Check : Miss X, comme toujours


Salut à tous, voila le chapitre 10 … avec trois jours de retard, plus ou moins. Désolé et bonne lecture.


Clément retourna dans la salle d’entraînement où Alice et Faé l’attendaient. Il alla se placer au centre de la pièce, d’où la chaise avait été enlevée, à côté d’Alice. Une fois en place, Faé fit apparaître un hologramme de la ville des anges où se tiendrait l’exécution selon les dires de Néphariel.

L’estrade destinée à l’exécution se situait au centre d’une place circulaire de 50 mètres de rayon. Elle était entourée de plusieurs immeubles de cinq étages maximum et était desservie par trois artères principales. L’archange leur avait dit que les entrées menant à la place seraient sous haute surveillance et leur avait indiqué qu’il y aurait des gardes sur les toits des immeubles. Cependant, il y avait une faille dans la sécurité, un endroit très peu surveillé si quelqu’un parvenait à l’atteindre. Le quatrième étage d’un des immeubles donnant sur la place était en travaux et aucun garde ne surveillerait cet endroit. Le tout était de l’atteindre.

« En premier lieu, il faut qu’on accède au Paradis. » dit Clément.

« Ma mère m’a dit qu’il existait plusieurs portes pour y accéder depuis la Terre. Le souci, est qu’il y a des détecteurs à ces entrées pour détecter si la personne qui va traverser possède la magie angélique ou non. Ça va être un problème pour toi, tu penses à une solution ? »

« En fait, ce n’est pas vraiment un problème. Copie des capacités d’Alice. » dit-il.

[Acquisition et assimilation des magies angéliques et démoniaques effectuées avec succès.] résonna la voix de Faé dans sa tête.

« Toujours ce problème d’annonces Faé ? »

« J’ai bien peur de ne pas avoir trouvé comment m’en défaire et de ne jamais pouvoir m’en débarrasser. »

« Est-ce que vous pouvez m’expliquer ce qu’il se passe ? » demanda Alice irritée d’être mise de côté.

« C’est ce qui s’appelle une Magie Multivers. Je peux copier les capacités des gens que je rencontre… non, en fait, je peux copier n’importe quelle capacité que j’ai vue. Pour faire simple. » expliqua-t-il.

« C’est…complètement beaucoup trop fort comme capacité. »

« Oui, surtout que j’arrive à maîtriser les capacités copiées plutôt rapidement. On est mercredi donc d’ici samedi, je devrais maîtriser ça de manière très correcte. »

« … » fit Alice bouche bée.

« Bref, ce problème étant réglé, il ne devrait pas être trop dur d’accéder à l’immeuble et d’aller au quatrième étage. J’ai bien une idée pour la suite, mais vas te reposer Alice. Je vais voir si ça peut marcher et je t’expliquerai demain. »

« Très bien, je te laisse. » répondit-elle en baillant et elle quitta la pièce sans se faire prier.

Clément passa le reste de la nuit à discuter avec Faé de son plan et à réaliser différents tests. Au matin, il avait construit deux petits disques de 5 centimètres de diamètre et un socle circulaire d’un mètre de diamètre. Il était 6 heures et il alla se coucher pour deux heures. Lorsqu’il se réveilla, il attendit que Alice se lève et lui expliqua son plan partiellement. Les trois jours suivants leur permirent de s’améliorer dans la maîtrise de la magie, pour cacher leur magie démoniaque et ils firent quelques combats amicaux. Clément continua aussi à construire son vaisseau, la construction avançait rapidement mais Faé n’avait pas résolu le problème du moteur car elle se concentrait sur la recherche de la magicienne multivers.

Grâce à l’émetteur placé sur Néphariel, ils avaient pu surveiller ses déplacements et constater qu’il n’était pas revenu sur Terre. Le dimanche matin, ils partirent bien avant l’aube pour rejoindre la porte qui les emmènerait au Paradis. La mission de sauvetage venait de commencer.

Le point de passage le plus proche se trouvait en Italie, au pied du Stromboli. L’énergie naturelle dégagée par le volcan permettait de masquer l’énergie émanant du portail. En arrivant à la porte, la première chose qu’ils remarquèrent était sa démesure. La porte faisait 10 mètres de haut pour 5 de large et il était pratiquement impossible de la manquer si on possédait la magie angélique pour ne pas être affecté par le sort d’occultation. La seconde chose frappante était le peu d’anges qui gardaient la porte. Moins d’une dizaine étaient présents pour gérer le flot de personnes traversant la porte pour assister à l’exécution. Grâce à cela, ils n’eurent aucun mal à passer la porte en se mêlant à la foule. Aucune alarme ne se déclencha, la porte n’avait pas détecté les autres magies en leur possession. Une fois de l’autre côté, ils se retrouvèrent dans la ville des anges. La ville était belle, vivante et chaleureuse si on oubliait que l’on venait assister à une exécution.

Ils s’écartèrent discrètement de la foule et en empruntant les petites ruelles peu fréquentées, ils atteignirent l’immeuble en question. Ils accédèrent au quatrième étage et se dirigèrent vers les fenêtres donnant sur la place. Clément sortit le plus grand disque, le posa au sol et l’alluma. Une porte bleuâtre apparut au-dessus et Clément la traversa. Il revint quelques secondes plus tard.

« C’est bon, le téléporteur est bien relié à celui de la base. Tu as bien compris ce que tu dois faire ? Quand tes parents seront dans la pièce, tu leur fais traverser le téléporteur et tu attends que je revienne. Surtout, tu ne quittes pas la pièce. »

« Ne t’inquiète pas, j’ai compris. »

« Faé, des infos de l’extérieur ? Est-ce qu’ils vont bientôt arriver ? »

« Rien à signaler à l’extérieur. » dit Faé en matérialisant son hologramme. Elle contrôlait deux mini-drones qui lui permettaient de surveiller la zone. « Ils devraient arriver d’ici cinq minutes. »

« Parfait, voyons où est Néphariel. Les autres archanges devraient être avec lui. »

Il sortit une tablette de son sac et scruta l’écran où un petit point rouge clignotait. Cette marque indiquait un endroit à l’exact opposé de là où ils se situaient. En regardant attentivement à cet endroit, ils distinguèrent Néphariel accompagné d’une dizaine de personnes qui semblaient êtres des archanges.

[Ça risque d’être un problème qu’ils soient aussi nombreux.] songea Clément.

Ses pensées furent interrompues par des roulements de tambours. Un cortège arrivait par une des artères avec des joueurs de tambours précédant un char où étaient enchaînés les parents d’Alice. Celle-ci hoqueta en les voyants habillés de haillons et malgré la distance, ils pouvaient voir qu’ils avaient été blessés.

Le char arriva à l’estrade sous les huées et les vindictes de la foule et les parents d’Alice furent descendus du char, agenouillés sur l’estrade et enchaînés en attendant leur exécution.

Un homme monta sur l’estrade et commença à parler.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

5 commentaires sur “JIM – Chapitre 10 : Préparatifs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s