JIM – Chapitre 19 : Demandes et concessions

Auteur : Vhail
Check : Miss X


Pourquoi deux chapitres d’un coup me demanderez-vous. Parce que je ne pourrais pas en poster la semaine prochaine et du coup je ne le sentais pas de vous faire patienter deux semaines entre ces deux-là. Voilà, sinon, c’est bientôt la fin de l’arc 1 et je vais me mettre à réécrire les chapitres déjà postés pour les améliorer. Je vous tiens au courant. À plus et bonne lecture.


« Bien, alors dites-moi commandante, qu’est-ce que vous voulez savoir ? » demanda Clément en s’asseyant dans la cuisine.

« Premièrement, arrêtez de m’appeler ‘commandante’, c’est agaçant que vous vous référiez à moi par mon grade. J’ai un prénom. Ou si ça vous gêne tant que cela, utilisez au moins mon nom de famille. Deuxièmement, quelle est la proposition que j’ai acceptée sans la connaître ? »

« Très bien Irène, j’aimerais que Zara ici présente puisse réintégrer l’académie sans soucis. » répondit Clément en désignant la jeune femme qui était arrivée dans la pièce avec Alice et Néphariel.

« C’est tout ? » répliqua Irène étonnée.

« Heu, oui. Vous vous attendiez à quoi ? »

« Quelque chose de plus compliqué, pour être honnête. » concéda-t-elle. « Je devrais pouvoir arranger ça mais il faut que vos informations vaillent le coût pour mes supérieurs. »

« Bien entendu. » dit Clément.

« Alors parlez-moi de cette histoire d’anges et démons. Si j’ai bien compris. »

« Désolé, mais je ne peux pas. » répondit Clément un peu gêné.

« Comment ça vous ne pouvez pas ? »

« En fait, ce n’ai pas vraiment que je ne peux pas mais plutôt que je ne préfère pas. Je ne connais pas bien les anges et les démons, je connais juste ce qu’Alice m’a raconté et une brève visite au Paradis. Donc si vous voulez des informations précises, je vous suggère de demander directement à Néphariel par exemple. » dit Clément sincèrement.

« Pourquoi ça me retombe dessus ? » demanda l’intéressé.

« Parce que tu es un ange et que je n’ai été élevée ni au Paradis ni en Enfer donc tu es le mieux placé pour en parler. Et Clément n’a pas plus d’infos que moi de toute façon. » supposa Alice.

« Hum … vous me poserez vos questions quand nous serons partis d’ici dans ce cas. » dit l’archange, absolument pas convaincu, à Irène.

« D’accord, enfin bref. Mon autre question était à propos de la capacité que mademoiselle Lenz possède et aussi d’où provient votre force car vous êtes un fantôme pour nous. Vous n’apparaissez dans aucun registre ce qui est étrange pour un mage aussi puissant que vous. » dit Irène.

« Alors, ma force provient probablement de l’entraînement que je m’impose mais aussi grâce à une capacité du même type que Zara. » répondit Clément

« D’ailleurs, tu ne m’as pas dit quelle était la tienne de capacité. » reprocha cette dernière.

« Bon, je vais essayer de faire la version courte. » soupira-t-il en ignorant volontairement Zara. « Notre capacité est appelée magie multivers. Il y a au maximum deux personnes qui peuvent en posséder une dans un même univers. Ces capacités permettent d’être plus puissant que les limites imposées par les capacités inhérentes à l’univers en question. Même en étant expérimenté, vous avez eu du mal à capturer Zara qui utilisait sa maîtrise du temps. »

La commandante acquiesça : « Et la vôtre de capacité ? » demanda-t-elle en ramenant le sujet sur la table.

« Je peux grosso-modo copier les capacités que je veux. C’est pour cela que je possède la Magie des Dix sans être un utilisateur inné, de même pour les magies angélique et démoniaque. Chose intéressante, une fois copiée, je sais maîtriser la capacité relativement correctement. »

Les trois autres restèrent bouche bée, Alice les regardant avec un regard compatissant.

« Cela voudrait dire que tu peux copier ma maîtrise du temps ? C’est n’importe quoi !! » s’exclama Zara.

« Pas vraiment, il me faut ton accord étant donné qu’il s’agit d’une magie multivers. »

« Ah. » soupira-t-elle soulagée.

« C’est quand même fort comme capacité. Vous pouvez maîtriser des pouvoirs presque instantanément alors que cela devrait vous prendre plusieurs années. » dit Irène presque sur un ton de reproche.

« Hé ho, je n’y suis pour rien moi. » se défendit Clément. « Irène, j’aimerais bien que vous gardiez cette histoire de magie multivers pour vous si possible. Et mon existence aussi. » demanda-t-il.

« Ça fait beaucoup quand même. Surtout cachez votre existence. Mes supérieurs veulent savoir qui a pu organiser une évasion dans ce complexe. » répondit-elle.

« Si vous leur donnez l’existence des anges et des démons à la place, ça ne suffira pas ? »

« Je peux essayer. » concéda Irène.

« Et vous vous moquez de mon avis ? » s’enquit Néphariel avant de se retrouver avec la lame de la commandante sous la gorge.

« Vous, vous la fermez pour le moment. »

« Je vais prendre ça pour un oui donc. » dit l’archange qui avait du mal à déglutir.

« Bref, votre réponse Irène ? » demanda Clément qui avait suivi cet échange.

« C’est bon, je ne vais pas parler de vous et de votre magie. Et elle pourra réintégrer l’académie. » répondit-elle en désignant Zara. « Comment sort-on de votre base ? »

« Je m’en occupe. »

Il attrapa Irène et Néphariel par les épaules et tous trois se retrouvèrent dans les bois proches de l’académie.

« Je vous laisse là, nous sommes à deux kilomètres au nord de l’académie. Bonne route et à une autre fois. » dit-il et avant qu’ils n’aient eu le temps de réagir, il disparut.

« Il va falloir que l’on ait une longue discussion vous et moi. » dit la commandante à Néphariel en se mettant en route.

Ce dernier soupira et la suivit en se demandant dans quels ennuis il s’était fourré.

« Bien, ça c’est réglé. Zara, tu devrais pouvoir retourner à l’académie normalement et revoir tes parents sans problèmes. ». dit Clément en réapparaissant dans la cuisine.

Zara le serra dans ses bras en pleurant de joie.

« Merci, merci beaucoup pour ton aide. »

Clément la repoussa gentiment, légèrement gêné.

« Du coup, tu préfères retourner chez tes parents ou à l’académie d’abord ? »

« J’aimerais revoir mes parents de préférence en premier. »

« Pas de soucis. Par contre, je ne peux t’emmener qu’à Paris pour que tu prennes l’avion. Je ne peux pas t’emmener directement chez toi. »

« Pas de problèmes, je vais m’en contenter. Tu en as déjà fait assez. »

« Bon moi vu que j’ai ma réponse, je vais rentrer chez moi. À plus Clément. » dit Alice.

« Salut, à une prochaine fois. Et n’oublie pas ta montre en cas de besoin. » lui rappela-t-il.

« J’y penserai. Faé, tu peux ouvrir le portail s’il te plaît ? » demanda-t-elle à l’hologramme en sortant de la pièce.

« Ne bouge pas Zara, j’ai quelque chose à te donner avant que tu ne parte. » dit Clément une fois Alice sortie.

Il sortit à son tour de la cuisine et revint quelques minutes plus tard avec deux objets.

« Alors, premièrement, cette montre te permettra de me contacter et en cas de besoin, d’envoyer un signal de détresse. Et cette plaque est un téléporteur que tu pourras mettre pour faire un lien entre un lieu de ton choix et ici. Tu peux bien sûr le déplacer à tout moment, il n’est pas fixe. » dit-il en lui tendant les deux objets.

« Il n’y a pas de problèmes à ce que j’ai ça ? »

« Non, Alice a les mêmes et si ça posait un problème, je ne te les donnerais pas. »

« Merci, je vais y aller moi aussi du coup. »

« Bien suis-moi. »

Ils passèrent le portail que Faé avait ouvert et redirigé après avoir renvoyé Alice chez elle. Clément conduisit Zara à l’aéroport puis retourna à la base après qu’elle l’ait remercié une énième fois.

« Pfuii. Elle était animée cette journée. » dit-il en s’effondrant dans son canapé.

« En même temps, tu attires les ennuis. » dit Faé.

« C’est bien possible. »

« Au fait Clément, j’ai trouvé une autre solution pour le moteur du vaisseau. »

« C’est vrai ? Cool, on verra demain. Je vais pouvoir m’y mettre franchement. Beau boulot Faé. »

Il s’abandonna à sa rêverie en pensant aux différents univers qu’il pourrait visiter bientôt.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

5 commentaires sur “JIM – Chapitre 19 : Demandes et concessions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s