Soul Olympia : chapitre 01 : Tigre Blanc

Auteur : Griffpm
Check : [ ]


Hello everybody, c’est Griffpm ! Voici le premier chapitre de Soul Olympia et je prie toujours pour votre santé mentale. Bonne lecture ! Ah au fait, quelqu’un sait ce qu’est un tigreceau ? Il parait que cela n’existe pas.


Andelus, la cité la plus petite du continent d’Asgard ne valait pas mieux qu’un grand village si ce n’était pour les quelques clans de maître des esprits présents en son sein.

Dans une ruelle sombre en périphérie de la ville, des bruits lourds se faisaient entendre.
Des jeunes d’environs 16 ans semblaient se battre mais à y regarder de plus près, 3 jeunes étaient à terre tandis qu’un autre se tenait debout à quelques mètres seulement, une boule de feu à ses côtés.
Les adolescents à terre étaient couverts de brûlures superficielles alors que l’autre riait avec une trace de dédain clairement visible sur le visage.

“Ahahahahah…sales pleutres. Vous avez enfin compris, ceci est la puissance d’un maître des esprits, sans parler que moi, je suis le futur chef du clan Tora, vous croyiez vraiment avoir une chance contre moi ?”

Le jeune homme, habillé luxueusement pour une ville de cette taille se vantait de sa position.
En effet, dans cette ville, le clan Tora est l’un des deux plus grands clans ; les membres de
ce clan étaient très arrogants et n’hésitaient pas à utiliser leur force sur les plus faibles; il était tout à fait compréhensible que le futur chef de famille d’un clan comme celui ci agisse ainsi.
Alors que le jeune héritier se vantait, un voyageur passait à côté de la ruelle et l’entendit.
Il se raidit en entendant ses mots et ses sourcils se touchèrent.
Il marcha en direction de la ruelle et dit

“Que quelqu’un comme toi s’identifie comme un maître des esprits est une insulte à cet art sacré.”

“Qui a osé dire ça ?” Hurla le jeune, en colère

“Moi !”

Le voyageur se plaça entre le jeune homme et ses victimes et regarda celui en face de lui d’un air calme.
C’était un jeune garçon de 16 ans lui aussi, un visage calme, plein d’assurance et de maturité malgrés son âge ; ses cheveux noir mi-longs flottaient au vent.
Il portait des vêtements simples, jean noir, T-shirt noir, mitaines noires et une veste sans manches noire.
Le noir de ses vêtements était tel le noir des abysses, aspirant la lumière.

“Je me demandais qui osait m’insulter mais ce n’est rien de plus qu’un pauvre….Inferno, Brûle-le” dit-il avec un sourire malfaisant.

Lorsqu’il donna l’ordre, la boule de feu, qui était à ses côtés, commença à se mouvoir et pris une forme humanoïde qui leva ses bras vers sa cible et relâcha une boule feu de ses paumes.

“Pitoyable” murmura l’inconnu

Alors que les flammes approchaient il ne bougea pas et laissa le feu le toucher

“Ahahahahahahahahahahahahah, c’est ce qui arrive lorsque l’on me défi.” Alors que les flammes dévoraient leur cible, le jeune héritier éclata de rire.

Mais son rire ne dura pas longtemps, lorsque les flammes disparurent, le voyageur était intact, de même que ses vêtements.

“Impossible, Inferno est un esprit de Rang 3, il est impossible qu’une personne normale puisse résister à ses flammes.”

Le rang, hiérarchisation des esprits par rapport à leur harmonisation avec la planète, la pureté de leurs énergies et la puissance qu’ils pouvaientt relâcher.
Dans le cas d’un esprit de feu comme Inferno, les flammes d’un rang 1 se rapproche de celles d’un briquet ordinaire, celles d’un rang 2 serait proche de celles d’un incendie de grande envergure alors que celle d’un rang 3 feraient fondre la roche.

“En effet, les flammes de rang 3 ne peuvent être supportées normalement, cependant avec ce niveau de maîtrise de la part du maître des esprits, même un esprit de rang 1 seul peut le surpasser et l’énergie spirituelle seule que je relache me protège parfaitement.”

Énergie spirituelle, mystérieuse énergie qui était apparue avec les esprits, vous pouviez manipuler cette énergie pour renforcer votre corps, et elle était utilisée pour nourrir les esprits avec lesquels vous aviez passé un contrat et leur permettre d’utiliser leurs pouvoirs de façon efficace.

La raison pour laquelle les flammes de cet Inferno ne pouvaient pas faire de mal au voyageur était qu’il s’était entouré d’un écran protecteur formé à partir de son énergie ; de plus, comme il l’avait expliqué, le jeune arrogant utilisait mal son esprit ce qui avait pour effet de baisser considérablement la puissance de ces dernières.
Afin de faire ressortir la puissance des esprits, les maîtres des esprits devaient accumuler l’énergie spirituelle dans leur corps après l’avoir filtré du plus d’impureté possible; avec cette énergie stockée, ils alimentaient les esprits en énergie pour qu’ils utilisent leurs pouvoirs.
Le maître devait alors faire parvenir sa volonté par le lien télépathique existant entre maître et esprit.
Si l’énergie n’était pas suffisante en quantité ou en qualité, les effets diminueraient en conséquence, tout était une question de rendement.

“ Impossible, c’est impossible !!!… Inferno ! Tue le ! TUE LE !!!! ”

L’être de flammes se jeta sur sa cible, son feu augmentant en intensité.
Le voyageur ne leva que sa main et attrapa le feu puis broya l’être en refermant sèchement sa main.
Les flammes se dispersèrent dans l’air avant de disparaître complètement.

Pour comprendre ce qui s’était passé, il fallait penser à l’énergie spirituelle. Si elle pouvait vous protéger des flammes ou vous renforcer physiquement, elle pouvait aussi vous permettre de toucher les êtres immatériels.
Il avait donc saisi le coeur de l’esprit et l’avait brisé.
Étant composé d’énergie spirituelle, il était normal que seule l’énergie spirituelle puisse lui infliger des dégâts, et c’était le cas pour tous les esprits sans réceptacle.

“Qu’est-ce que…”

“Ton esprit se régénéra dans quelques temps mais votre contrat a été détruit. Il vaut mieux pour lui de ne pas retomber entre les mains d’un incompétent comme toi.”

Les événements auxquels il venait d’assister ainsi que les mots qu’il venait d’entendre rendirent le garçon du clan Tora fou de rage .

“Tu…TU…TU VAS VOIR….BYAKKO !!!”

À son hurlement, un Tigreceau blanc apparut.

Une fourrure blanche comme neige, des lignes noir de jais, et des yeux bleu saphir ; un bébé tigre d’une taille qui lui donnait l’impression d’être tout juste venu au monde.

L’énergie qui se dégageait de lui était d’un tout autre niveau que celui de l’Inferno d’avant, sans aucun doute un Rang 4.

Le voyageur ressentant l’aura de la bête, fronça les sourcils, et murmura

“Je sens une légère présence divine émanant de cet esprit mais c’est faible… Vu que c’est un tigre blanc je suppose qu’il doit être une progéniture de la bête sacrée de la mythologie japonaise.
Bah, il ne doit être que de troisième génération pour n’avoir qu’aussi peu de présence malgré son ascendance.
Le rang 4 est déjà un exploit mais dans les mains d’incompétents il ne vaut au mieux qu’un rang 3. La disparité entre les rangs 3 et 4 est grande… Mais pour un rang 4 je vais devoir m’y mettre un peu.
Chrono !”

À son appel, une petite fée apparut à côté de lui ; longs cheveux cramoisis, yeux bleus intense à l’intérieur desquels on pouvait voir le cadran d’une horloge, elle portait une longue robe blanche et était d’une taille totale de 10 cm.

“C’est… Hahahahahahahahaha… Et moi qui croyais que tu étais un puissant maître des esprits ou même un guerrier spirituel mais tu n’es qu’un simple contractant comme moi, non, avec un esprit horloge aussi petit tu n’es qu’un moins que rien ; Soit réduit en lambeaux par mon tigre blanc sacré !!! ”

Ne répondant nullement aux aboiements de son opposant, le mystérieux garçon prononça :

“DRIVE ”

A ce moment là, la petite fée entra dans son corps. Dans les yeux du jeune homme un cadran d’horloge, le même que la fée, apparut et ses cheveux noirs devinrent cramoisis.

“T…tu…tu as…tu fusionne avec ton esprit…tu….tu es un Driveur ! “

Driveur, le titre donné aux maîtres des esprits qui parvennaient à fusionner avec leur esprit et à utiliser ses pouvoirs eux-même, à la différence du contractant qui lui devait utiliser l’esprit comme intermédiaire.

“Hahahahaha, même si tu en es un, avec un esprit aussi faible tu ne peux rien contre mon esprit de rang 4.”

Alors que le tigre en bas-âge approchait, le voyageur ne bougeait pas et regardait nonchalamment son approche.
Lorsqu’il ne fut plus qu’à un mètre de distance, il bougea enfin ou plutôt, il apparut soudainement devant le tirgreceau et plaqua sa paume sur le front de la bête.

“Break!”

KACHIN

On put entendre le bruit de quelque chose qui se brise.
Le bébé tigre s’effondra

“T…tu…qu’est-ce-que tu as fait ?”

“J’ai brisé votre contrat, et maintenant…”

il s’entaille l’index et apposa la goutte de sang qui se formait sur le front de la bête.
Le sang entra dans le corps et le tigre se releva.

“ Regarde bien, c’est comme cela que tu te sers de la puissance d’un Byakko.”

Soudainement, le bébé commença à grandir, à grandir, et continua jusqu’à atteindre une taille adulte.
Il se tourna vers son ancien maître.
La présence qu’il dégageait maintenant et celle qu’il dégageait avant étaient complètement différentes.
Rien qu’en se trouvant près de lui on se sentait oppressé, comme devant un dirigeant, un roi, le roi.

“Hurlement”

ROAR !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Avec le rugissement, l’air vibra à un tel point que l’on crut entendre l’espace se fissurer.
Les vibrations n’étaient pas que de simples ondes sonores mais aussi des ondes d’énergie spirituelle, tellement puissantes que les personnes normales ou avec une faible quantité de cette dites energie, s’évanouiraient immédiatement et gagneraient le droit d’aller directement à l’hôpital.
C’est le rugissement du tigre sacré, la bête divine, Le Tigre Blanc, Byakko !

Le jeune du clan Tora s’effondra sur ses genoux, son urine mouillait son pantalon et commença à se répandre sur le sol.

“Break”

KACHIN

Le sang qui était entré dans le corps de la bête s’échappa dans un nuage rouge et le corps du tigre reprit sa taille originale.

Le voyageur tourna les talons et marcha tranquillement vers la sortie de la ruelle.

“Gaaaa!”

Alors qu’il allait rejoindre la route principale, un petit cri se fit entendre derrière lui, à ses pieds.

Le tigreceau se tenait à un pas derrière lui et le regardait d’un air suppliant.
Le garçon poussa un soupir et dit

“Tu es sur de toi ?”

“GA”

“D’accord !”

Il ré-ouvrit l’entaille sur son index et le présenta à l’animal immaculé.
Le petit être blanc approcha sa tête, sortit sa petite langue rouge et lécha délicatement le sang.

“Nous marcherons ensemble…”

“GA”

Une petite lumière apparut sur le front de l’animal ; une douce lumière dorée qui une fois disparue laissa une marque en forme de couronne avec un soleil au dessus.
Lorsque la marque apparut, le jeune homme caressa affectueusement la tête du jeune tigre.
Le dos de sa main droite brilla et le tigreceau disparut dans une lumière blanche, absorbé par cette même main.

Garden, c’était le nom de cette capacité que les maîtres des esprits possédaient. Ils s’en servaient pour mettre à l’abri leurs esprits et leur permettre de se reposer ou de guérir plus vite.
C’était un espace créé dans l’âme même du maître et était directement influencé par cette dernière.
Après avoir vérifié que cette peluche était bien arrivée dans garden, le voyageur continua son chemin et disparut à travers la foule de la ville.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

6 commentaires sur “Soul Olympia : chapitre 01 : Tigre Blanc

  1. Rie qu’elle début est une pure tuerie. Toute mes félicitations griffpm pour l’écriture d’un novel, qui m’as l’air plus qu’intéressant.
    P.S.: ne serait-ce pas mieux que le premier rire du jeune héritier semble un peu plus maléfique comme: Gwahahahaha ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s