Galactic Dark Net 53 : La Visite du Vieux Jack

 Traducteur : Nekoyashiki-san
Adapt : Soreyawari
Check : MissX


Devinez qui vient pour le dîner aujourd’hui ? ^^

C’est Jack !

Non non, pas Jack Sparrow ni Jack l’Éventreur, mais Jack l’Écorcheur ! XD

Bonne lecture ! 😉

Amicalement vôtre,
Nekoyashiki-san


Quelques jours après son arrivée à la base de Nazca, la routine journalière de Han fut complètement rétablie. Il s’entraînait tous les jours, développant la tactique du Croc de Loup avec le groupe, posant sans arrêt des questions à Sans-Voie, et en plus de tout cela, Han étudiait aussi le livre de pharmacologie que Marcheur Nocturne lui avait donné.

Han pensait à l’origine que la pharmacologie serait quelque chose de particulièrement barbant à apprendre, mais, quand il commença à lire, il découvrit qu’être un pharmacien pouvait en fait être plutôt amusant.

La domaine principal à la base de la pharmacologie était l’alchimie. Par exemple, la coûteuse fumée orange de Shirakawa pouvait accélérer le métabolisme cellulaire, et si cette denrée vous était trop chère, alors il était aussi possible d’utiliser un mélange d’extrait de terre jaune roulée, de vanille de l’ouest, et de Hualien pour obtenir le même effet.

L’un dans l’autre, l’ère de la pharmacologie interstellaire était un domaine concernant une technologie composite vraiment subtile. En passant par le processus de purification, jusqu’à l’interaction entre les drogues, leur temps d’élaboration, la gestion de la température, et même parfois aussi l’ajout de bactéries dans le remède, tout cela afin d’élargir les effets pharmaceutiques.

Han avait l’impression que la pharmacologie était comme un microcosme, plein de changements mystérieux, et que les vrais maîtres étaient des existences ayant maîtrisé l’art de modifier l’efficacité des produits pharmaceutiques.

Évidemment, l’apprentissage de la pharmacologie de Han n’était qu’un passe-temps, il n’y consacrait pas beaucoup de temps. Sa mission principale en ce moment était d’aider tous ses coéquipiers à maîtriser la tactique du Croc de Loup.

Quelques jours plus tard, Han reçut un mail du Vieux Jack sur le Dark Net lui disant qu’il venait d’atteindre la bordure du système solaire, transportant des ensembles d’équipement pour un bataillon d’un million d’unités, quelques herbes basiques et les outils de laboratoire que Marcheur Nocturne voulait lui donner, ainsi que l’équipement personnel de Han.

Han en fut très enthousiaste et lui obtint le permis nécessaire pour pénétrer l’espace aérien de la Terre de Long Chuan, avant de s’envoler précipitamment pour le désert du Sahara pour voir le Vieux Jack.

……
Shua~

C’était toujours le même vieux vaisseau industriel décrépi, il apparut à l’horizon et atterrit dans l’immense désert.

En tant qu’homme d’affaire faisant du trafic illégal sur le Dark Net, le Vieux Jack était toujours prudent quand il prenait contact avec des étrangers. Han devait donc le rencontrer seul, et le Falcon s’était caché au loin après avoir déposé Han. De plus, Han avait aussi dit à Long Chuan de ne pas essayer de rentrer en contact avec ce vaisseau, parce que le vigilant Vieux Jack ne voulait pas laisser ne serait-ce qu’une communication enregistrée derrière lui.

Après tout, le Dark Net était un endroit sombre, à l’abri de la lumière, la plupart des hommes d’affaire de ce milieu étaient aussi vigilants que le Vieux Jack. Il était prêt à livrer la marchandise sur Terre personnellement, ce qui montrait déjà la grande confiance qu’il accordait à Han.

La porte s’ouvrit, le Vieux Jack et quelques robots sortirent. Il ne portait pas de tenue de protection donc son vrai visage était visible, et Han pensa qu’il ressemblait à un pangolin, ses yeux étaient petits, portant des lunettes de soleil, et son corps était couvert d’écailles bleues. (ndt : le pangolin ressemble à une sorte de tatou en plus allongé)

« Vieux Jack ! » Cria Han en le saluant.

Vieux Jack regarda le soleil brûlant dans le ciel, et dit avec sincérité, « Un si bel endroit et personne n’y vit ? Vous les Terriens gâchez vraiment de précieuses ressources. »

Han sourit et regarda les dunes aux alentours, « Quel bel endroit ? C’est juste un désert et vous n’y trouverez pas la moindre goutte d’eau. Nous les Terriens n’aimons pas vivre dans les déserts, nous préférons vivre près de la mer ou dans les plaines. »

Vieux Jack secoua la tête, soupira et répondit « Avant d’atterrir, j’ai observé attentivement la Terre. Une planète aussi belle que celle-ci est vraiment rare dans la Voie Lactée, pas étonnant que tant d’empires veuillent vous coloniser… Même moi je voudrais bien passer mes vieux jours ici. »

Han ne répondit rien, n’importe qui vivant sur Terre savait parfaitement que l’Empire n’était pas avide d’obtenir la Terre pour sa beauté, mais plutôt à cause de son inestimable Domaine Éteint de Classe B.

« As-tu amené toute la marchandise ? » demanda Han.

Vieux Jack fit signe, ses robots travailleurs ouvrirent la porte arrière du vaisseau et déchargèrent quelques containers en alliage, et Vieux Jack retira l’Anneau Spatial Bleu de son doigt et le tendit à Han.

« Ne t’inquiète pas, j’ai complètement décontaminé mon vaisseau, maintenant mon Vautour n’a plus aucune radiation, il est totalement sûr. Regarde, les objets dans l’anneau sont tes effets personnels, et là ce sont les marchandises que tu as achetées pour la Terre. »

Vieux Jack guida Han et ouvrit un conteneur pour vérification.

« Oh c’est vrai, cette boîte fait aussi parti de tes affaires. Marcheur Nocturne m’a demandé de te donner quelques matières premières et un ensemble d’équipements pour fabriquer des remèdes. Cette boîte contient aussi tes propres remèdes, comme les pilules d’Énergie Nucléaire et d’autres trucs du genre. Sans Voie m’a également dit de te donner ça, une combinaison d’entraînement polyvalente. »

« Il disait que ta méthode d’entraînement actuelle n’était pas assez pratique quand tu fais des trajets longue distance, il m’a donc donné cela pour que je te le transmette. Avec cette combinaison, tu peux t’entraîner n’importe quand et n’importe où. » Le Vieux Jack ouvrit une des boîtes et lui expliqua comment l’utiliser.

Han observa avec curiosité l’équipement pour la fabrication de drogues, il semblait plutôt avancé et Han ne reconnaissait pas la plupart des outils. Han prit ensuite la combinaison d’entraînement donnée par Sans Voie.

C’était une combinaison vraiment lourde avec de complexes circuits installés et semblant comporter une sorte de sac à dos en alliage, le manuel disait que la combinaison pouvait ajuster la température, la gravité et même imiter la douleur reçue lors d’une attaque.

Han était vraiment heureux, ce vieil homme Origine Sans Voie, passait son temps à l’engueuler comme s’il n’y avait pas de lendemain, mais secrètement il était vraiment bon envers lui. Cette combinaison d’entraînement polyvalente avait probablement une grande valeur. Avec cela, Han pourrait voyager sur de longues distances sans avoir à transporter avec lui une énorme piscine, et avait aussi un objet avec de nombreuses autres fonctions.

Pour finir, Han activa l’Anneau Céleste Bleu. Ce stockage para-dimensionnel était vraiment pratique, quiconque le portant pouvait l’activer, et il était seulement nécessaire d’insérer un peu d’énergie du point d’origine dans l’anneau.

La puissante tenue de combat de métal souple en Kylin Noir, la Lame de Croissant de Lune Argenté, la dague d’os blanc, l’argent, ils s’y trouvaient tous.

Vieux Jack continua, « J’ai vendu pour toi le cristal de pouvoir pour 12 millions de GC, et j’ai déjà transféré la somme sur ton compte. »

Han gloussa, « Merci merci infiniment ! Pour exprimer ma gratitude, j’ai préparé de quoi boire et manger. Il fera bientôt nuit, partons après avoir dîner. »

Vieux Jack réfléchit un instant, et décida de rester un peu pour essayer la délicieuse cuisine de la Terre dont Han parlait.

Ainsi, Han sortit la table pliante militaire préparée au préalable, la déplia, et tira de son sac 12 paniers repas isothermes, ainsi qu’une bouteille de Maotai. Il utilisa la marmite portable et réchauffa la nourriture. Han s’assit sur le sol avec le Vieux Jack et passa un simple mais plaisant dîner. (ndt : au cas où vous ne l’auriez pas deviné, le Maotai est un alcool chinois. Avec un procédé de fabrication un peu particulier et une histoire touchante/amusante ! ^^)

La cuisine chinoise jouit d’une grande renommée à travers les âges, et tous les plats amenés par Han étaient des classiques : Tête de lion Braisée, crevettes cuites à l’eau, poulet épicé, émincé de bœuf à la sauce Beijing, poisson poché, et plein d’autres, et le plat principal était évidemment le préféré de Han, le pain à la viande. (ndt : dans l’ordre des plats, https://en.wikipedia.org/wiki/Lion%27s_head_(food) , http://rasamalaysia.com/beijing-beef-recipe/2/ , http://www.hmfoodmachinery.com/series3_2.jpg https://fr.wikipedia.org/wiki/Baozi)

La vie toujours loin de la civilisation que vivait le Vieux Jack, ne lui permettait évidemment jamais de prendre le temps de profiter d’un repas aussi délicieux. Il prit une cuillère à soupe et remercia littéralement les dieux à chaque bouchée. Dans la culture Kui, chaque chose était un don de Dieu, chaque membre de la race des Kui était très pieux.

Han but deux verres, s’assit et regarda Vieux Jack tout manger. La délicieuse cuisine et la magnifique vue de la Terre avaient amélioré de manière significative l’impression de Vieux Jack de la Terre. Au milieu du repas, il mit les restes dans le réfrigérateur avec attention et dit qu’il les mettait de côté pour plus tard afin d’en profiter lentement quand il en aurait envie.

Apparemment, quelque soit la culture ou la race, l’amour de la bonne nourriture était le même, et la délicieuse cuisine chinoise avait facilement conquis l’appétit de Vieux Jack.

En dehors d’aimer les pains à la viande et le chocolat chaud, Han appréciait la plupart des autres cuisines. En comparaison, il appréciait bien plus les robot de Vieux Jack.

Depuis sa visite, le nombre de robots de Vieux Jack avait un peu augmenté jusqu’à atteindre la vingtaine, et il lui avait dit que c’était parce qu’il en avait réparé durant le voyage quand il n’avait rien d’autre à faire.

Voyant à quel point Han était intéressé par les robots, Vieux Jack lui expliqua patiemment, de l’histoire des robots jusqu’aux différents types de robots actuels, leur structure interne, et tout ce qu’il pouvait savoir.

Malheureusement, Han restait un novice, et ne pouvait comprendre qu’une petite partie de la technologie robotique laissée par la civilisation préhistorique.

Inutile de le dire, les robots pouvaient améliorer l’efficacité de travail, et la clé était à quel point ils étaient loyaux et obéissants. Quand le Vieux Jack mangeait avec Han, ils étaient simplement restés là sans expression puis vinrent nettoyer une fois le repas du Vieux Jack et de Han fini. Ils faisaient juste tout ce qu’on leur disait de faire.

Vieux Jack soupira.
« La Terre a une cuisine délicieuse et un environnement généreux, mais malheureusement, il est déjà temps pour moi d’y aller » déclara Vieux Jack en ayant déjà l’air nostalgique.

Han rit et lui répondit, « Si tu te plais ici alors reste ! Avec ton savoir en robotique, tu pourrais facilement devenir le chef mécanicien fédéral, et pendant ce temps-là, tu profiterais d’une délicieuse nourriture préparée pour toi tous les jours et pourrais vivre où bon te semble, et n’est-ce pas mieux que de partir pour de lointains champs de bataille en vivant chaque jour dans la peur ? »

Han était complètement sincère, même si la Terre manquait d’argent, elle n’en avait pas moins désespérément besoin de talents. Si le Vieux Jack pouvait réparer des robots aussi complexes, il était évidemment un mécanicien compétent.

Vieux Jack dit d’une voix grave, « J’aimerais cela aussi, mais malheureusement je n’ai pas encore atteint l’âge de la retraite. Quand j’étais jeune j’ai fait un souhait, si je dois devenir un Écorcheur, alors je serai le meilleur d’entre eux, et je ne m’arrêterai pas tant que je n’aurai pas récupéré un ensemble d’équipement divin sur le champ de bataille. »

« Cette fois-ci, je vais à un endroit vraiment bien. Bien que ce soit un peu plus risqué, mais il est très probable que j’y accomplisse mon objectif. »

« Alors faisons un marché, si je réussis cette fois-ci, alors je te promets de venir te trouver sur Terre. D’ici là, tu as juste à me trouver une petite maison ici et je serai satisfait. »

« Aucun problème ! Compte sur moi. »

Han sourit et demanda, « Tu as mentionné des équipements de classe Ares toute à l’heure, qu’est-ce que c’est ? » (ndt : non non, vous ne rêvez pas, l’auteur a coupé le chapitre à ce moment là ! ^^ )

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

6 commentaires sur “Galactic Dark Net 53 : La Visite du Vieux Jack

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s