Soul Olympia: Chapitre 02 : Présage

Auteur : Griffpm
Check : [ ]


Bonjours tout le monde, voici le chapitre 2 de Soul Olympia, Bonne lecture a tous.


Paul était content mais aussi sceptique. La présence d’un byakko dans une cité aussi petite signifiait “qu’il” avait cherché à attirer son attention.
Avant de continuer son enquête, il décida de trouver une auberge et de s’y reposer.

Une fois installé, il s’allongea sur le lit et libéra son nouveau compagnon de garden. Le bébé tigre s’allongea à côté de lui et le regarda d’un air interrogateur.

“GaaGraaagagagra ?” (en penchant la tête sur le côté.)

“Hum ? Ah, tu veux savoir comment j’ai fait pour apparaître devant toi tout à l’heure?”

“Ga !” en hochant la tête en avant

“C’est simple, Chrono est un esprit horloge, soit un esprit du temps, lorsque je fusionne avec elle, je peux stopper le temps et me mouvoir.”

“Ga !
Gaga garaga ?”en penchant la tête de l’autre côté et gonfla sa fourrure comme les chats.

“Pour ta forme adulte, je t’ai juste insufflé suffisamment d’énergie pour te donner temporairement autant d’énergie qu’un adulte pleinement mature possède.
Afin de supporter toute cette énergie, ton corps a mûri, bien que temporairement et t’a donné les capacités que tu auras une fois adulte, enfin tes capacités sans entrainement, et tu peux être sur que je vais faire de toi le byakko le plus puissant, bien plus puissant que l’original. “

“Gaaaaaa ?” (en penchant de nouveau la tête sur le côté.)

“Tu oses douter de moi ? Lorsque le Byakko originel mourra il faudra bien quelqu’un pour hériter de sa puissance, ce sera toi, parce que tu es avec moi.”

“Gaagagaaaa ?”

“C’est un secret de famille”

Lorsqu’il prononça ces derniers mots, une tristesse profonde apparut sur son visage.

“Gaaaaga”

“Tu comprendras un jour ou l’autre. “

“Ga” (pose sa tête sur la poitrine de Paul.)

En voyant l’air paisible et les petits yeux fermés du tigre, Paul sourit légèrement.
************************************************************************************************************

Plus tard dans la journée.

CLAC

Une baffe lourde jeta au sol le jeune héritier du clan Tora.

“P…père…”

“IDIOT !!!
Tu devais révéler la présence de ce Byakko, pas te le faire voler ! ”

“M…mais je n’y pouvais rien…c’était un driver, il a brisé de force le contrat entre moi et le tigre…il a ensuite appliqué un contrat forcé et il a…il a…le bébé a grandi.”

“Grandi ?”

“A…après, il a rugit, peur….j’ai eu tellement peur!
Le contrat brisé, il est parti, mais le tigre l’a suivi….je n’ai pu faire…”

“Si ce que tu dis est vrai, tu n’es peut être pas aussi inutile que ça.”

“V…vous voulez dire que…”

“Oui ! Celui que tu as combattu est surement la personne qu’il recherche.”

“A….alors on peut récupérer le Byakko !”

“Hé, hé, hé, on va pouvoir le récupérer !”

************************************************************************************************************
À la nuit tombée, une ombre traversait les rues.
Enveloppée dans un manteau noir, l’ombre parcourait son chemin à vitesse constante sans se faire remarquer par les quelques personnes encore dehors par une heure aussi tardive.

Elle s’arrêta enfin devant une entrée.
La porte d’entrée du clan Tora était haute de 3 mètres, représentant la puissance du clan.
Dans cette ville, une entrée de cette taille était signe de la plus grande puissance mais à l’échelle du continent, ce n’était même pas dans la moyenne.

“Comment un clan aussi faible peut être aussi arrogant ?” murmura l’ombre en comparant ce qu’il voyait avec un souvenir lointain.

“En tout cas, le manque de sécurité est anormal, c’est clairement une invitation. Et bien, faisons-leur plaisir…”

Paul s’avança vers l’entrée et sans s’arrêter, il envoya un coup de poing dans la porte en acier qui s’arracha de ses gonds et vola sur plusieurs mètres avant de s’écraser par terre et de glisser encore plus loin.
Sur la plaque en métal, une empreinte de poing pouvait être vue.

Du bruit commença à se faire entendre et les gens commencèrent à affluer vers l’entrée.

Un puis deux puis dix, et maintenant une centaine de membres du clan Tora se tenaient abasourdis devant le spectacle de leur entrée, forcée de la sorte. Certains fixaient le morceau de métal et d’autres regardaient d’un air effrayé le jeune garçon qui se tenait à l’entrée.

Paul reprit sa marche et entra dans la propriété.

“Où est Byakko ?” demanda t-il d’une voix ferme.

“Petit insolent comment oses-tu parler de la sorte de Byakko-sama après avoir violé l’entrée de notre clan !”

Ignorant les paroles qu’on lui jetait Paul regarda autour de lui et dit

“Hééé, on dirait qu’il ne veut pas sortir, il va falloir que je me montre persuasif, quoique ce sont juste des pions, il ne va pas bouger si je les tues et si c’est moi qui meurt c’est tout bénef’ pour lui.
Bah pour avoir manigancé contre moi, tous les tuer n’est pas une si mauvaise solution.”

Il leva son bras et orienta sa paume vers le ciel, des flammes apparurent à l’intérieur.
Soudainement des lances de feu transpercèrent tous les membres présents du clan et commencèrent à les brûler de l’intérieur.

“”AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH”

Les membres crièrent alors à l’agonie et devinrent en quelques secondes seulement, de vulgaires tas de cendres.

Alors que la fumée continuait de s’élever dans le ciel, un cri brisa à nouveau le silence de la nuit.

“QUI A OSÉ FAIRE ÇA !!!”

Celui qui prononça ces mots arriva d’un bond dans les airs pour atterrir à quelques mètres seulement de Paul.
C’était un homme dans la cinquantaine, qui portait des vêtements vert foncé, légèrement luxueux.

“OH ! Seriez-vous le chef de clan ? Vous tombez à pic ! Où est Byakko ?”

“Sale petit…c’est donc toi que Byakko-sama veut tuer ? Hé~ une fois que je t’aurais tué Byakko-sama me récompensera suffisamment pour reconstituer mon clan et m’élever au sommet.”

“Quoi~ ? Ton clan ne se résumait qu’à une petite centaine de personnes?
Pitoyable !
Pas étonnant qu’il n’ait eu à payer qu’un seul de ses descendants pour que vous acceptiez de l’aider.
Vos dernières paroles avant de mourir sont tout aussi minable.”

“TU….MEURS !!! KONG KONG !!! DRIVE !!!”

La marque sur le dessus de la main gauche de l’homme brilla d’une lueure rouge et un < Gorille géant des montagnes > apparut à ses côtés pour ensuite entrer dans son corps qui vit ses muscles gonfler jusqu’à trois fois leur taille originelle.

“Prends ce poing et MEURS !!!” hurla l’homme

“Hum… un esprit de rang 3 et il a l’air d’avoir été un peu entraîné mais…la qualité de l’énergie avec laquelle tu le nourris est tellement basse, même un esprit sauvage pourrait te battre.”

Paul ne bougea pas et laissa le coup de son adversaire le frapper mais au lieu de se faire violemment frapper, son corps devint comme de la fumée qui se dissipa à l’impact.

“QUOI ???”

“Tellement nul~. Serais-tu même incapable de déterminer si ton adversaire utilise un esprit ou non ? Tu es un driver, tu devrais pouvoir reconnaître les fluctuations d’énergie venant de moi. “

“Ne sois pas ridicule, un esprit de feu ne peut pas donner ce genre de capacités !”

“En effet un esprit de feu ne le peut pas, mais un esprit des ombres en est totalement capable.”

“Stupide ! Tu as utilisé les pouvoirs d’un esprit de feu et de toute évidence tu utilises le drive avec lui, comment pourrais-tu utiliser un esprit des ombres sans que je le remarque.”

“Pas très intelligent, je vais te donner un indice, observe moi bien !”

“Hein ?”

L’homme d’âge mûr plissa les yeux et regarda intensément.

“Geh…non, c’est impossible…comment…”

“Oh ? Tu as enfin trouvé.”

“C’est impossible, IMPOSSIBLE !!! “

“Vraiment ? Pourtant tu le vois de tes propres yeux, non ?”

“Mais c’est impossible de driver avec 2 esprits, alors encore moins avec 3 !”

En effet, lorsqu’un spirit master drive avec un esprit il était dit qu’il était impossible de driver avec un second.
Cela faisait plus de 2000 ans que les Maîtres des esprits essayaient mais les recherches étaient toujours au point mort.
Cependant, ce n’était pas une question de possible ou pas.

“Oh que si c’est possible ; c’est juste que tous les autres Maîtres des esprits sont trop nuls. Je vais te dire quelque chose : 3 n’est pas ma limite!
Maintenant meurs !”

Tout comme pour les autres, une lance de feu se logea dans le cœur du vieil homme et l’incinéra.

Du visage du jeune homme, trois lueurs pouvaient être aperçues, une lueur bleue de son oeil gauche, une lueur noire de son oeil droit et une lueur rouge d’une marque en forme de flamme sur son front.

Une voix grave et majestueuse se fit entendre au moment même où les cendres touchaient le sol.

“KUKUKU, Excellent ! Je te félicite Paul, être arrivé à un tel niveau après seulement 10 ans… Tu as surpassé tes ancêtres. Je vois que Chrono, Pyro et Shadow sont encore avec toi. ”

“Tiens tiens, si ce n’est pas Byakko. Pourquoi ne te montrerais-tu pas, histoire que je te tue.”

“Pas encore ! Tu n’es pas prêt. Le jour où nous nous battrons sera le jour où tu seras capable de me tuer.”

“Tu es drôlement gentil pour quelqu’un qui veut me tuer.”

“Ne sois pas comme cela ; tu sais bien que moi et les autres ne voulons pas te tuer particulièrement, mais c’est de notre survie dont nous parlons.
Même si on ne veut pas te tuer, tu dois mourir ou c’est nous qui mourrons.”

“Peuh, tu vis depuis des millénaires et pourtant tu as peur de la mort ? Non, si c’est lui qui vous tue, vos âmes seront emprisonnés à l’intérieur de lui et souffrirons pour l’éternité.”

“C’est comme tu le dis, mourir de ta main ne nous effraie pas mais mourir de sa main est pire que la mort.
C’est pour cela que tu dois devenir assez fort pour tous nous tuer mais en attendant, surmonte les épreuves que nous mettrons sur ton chemin.
KUKUKU, à la prochaine fois !
Ah, prend soin de mon descendant, ok ?”

Sur ces derniers mots, la mystérieuse voix disparut.

“Quoi, tu veux dire que tout cela avait pour seul objectif que je prenne le petit avec moi ?
Non, pour qu’il vienne avec moi.

On dirait qu’il a déjà prévu de mourir de ma main et que j’utilise ça sur le petit…
Che, on dirait que j’ai été manipulé cette fois encore.
Bah…c’est l’heure de partir.”

Sur ces dernière paroles il se fondit dans les abysses de la nuit.

****************************************************************************************************

Dans la résidence du clan Tora, un jeune garçon regardait les événements qui se déroulaient à l’entrée. Il vit tous les membres de son clan et son père périr dans les flammes.
Lorsque l’intrus disparut il poussa un soupir de soulagement quand tout à coup, quelque chose de froid s’enfonça dans sa poitrine et ressortit aussitôt.
Face contre terre il ne pouvait pas voir autour de lui mais remarqua une ombre blanche qui marchait à côté de lui.

Graaa !

Les ténèbres envahirent son esprit après avoir entendu ce grognement rempli de dégoût.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s