JIM – Chapitre 33 : Difficultés

Auteur : Vhail
Check : Miss X


Voilà un deuxième chapitre cette semaine simplement parce que je suis content d’avoir fini mon stage et d’être de retour en France. À lundi prochain.


 

Noa et Éric avaient quitté la place, ne laissant que Camille pour s’occuper de Clément. Voyant qu’un combat allait commencer, la foule avait reculé de quelques pas, prudente mais néanmoins curieuse, laissant plus d’espace aux deux combattants.

Clément sortit les deux dagues de leurs fourreaux respectifs en en tenant une en prise inversée. Tous deux s’observèrent pendant une longue minute avant que Camille ne lance la première attaque.

Elle raccourcit instantanément la distance avec Clément qui sauta en arrière pour éviter le coup de poing de l’androïde, celui-ci creusant un trou dans le sol de la place. La violence de l’impact le décida à immédiatement désactiver son limiteur.

Comme son saut ne l’avait pas éloigné de beaucoup, Camille enchaîna avec un coup de pied circulaire qu’il bloqua non sans mal avec son bras gauche. Il repoussa la jambe et, profitant du déséquilibre de son adversaire, lui porta un coup avec l’une de ses dagues.

Le tranchant de l’arme traça un sillon dans le bras de son adversaire qui recula, lui permettant de se remettre en position de combat. Camille regarda la marque laissée par l’arme de son adversaire puis ramena ses yeux sur sa cible alors que la plaie se refermait d’elle-même.

[Je sens que ça va pas être la joie ce combat.] songea Clément.

Sans un mot, Camille commença à tourner autour de lui pour chercher un bon angle d’attaque alors que le bruit feutré d’une lame sortant de son fourreau se faisait entendre sur la place, la foule étant silencieuse. Un poignard à la lame dentelée fit son apparition dans sa main droite.

Clément la suivait du regard mais ne remarqua pas son déplacement suivant. Par pur réflexe il para la lame qui descendait vers sa gorge. Camille semblait s’être téléportée à côté de lui tout en lançant son attaque.

Les lames des deux adversaires se bloquèrent l’une l’autre et tous les deux cherchaient à repousser l’autre. De sa main libre, Clément la poignarda dans le bras, la forçant à rompre l’assaut pour se soigner.

Il profita de ce court moment de répit pour lancer un sort accélérant ses réflexes et sa vitesse.

La tension entre les deux combattants était palpable, le silence la rendant encore plus accablante.

Avant qu’elle n’ait eu le temps de se soigner complètement, Clément passa à l’attaque. Il se lança en avant et attaqua avec sa dague. Camille se tint prête à parer mais il se téléporta dans son dos et lui planta son autre dague dans l’épaule l’obligeant à lâcher son arme.

Elle se dégagea, contre-attaqua à mains nues et malgré le handicape de sa blessure, elle réussit à lui tenir tête. Cependant, les entailles sur sa peau commençaient à s’accumuler plus vite qu’elle n’arrivait à les guérir.

Clément était très concentré sur le combat afin de ne pas laisser d’ouvertures. Soudain, Camille accéléra et le combat devint plus compliqué.

[Ah oui, c’est chaud.] songea Clément qui commençait à reculer sous les assauts de plus en plus violents de son adversaire.

Le coup suivant le força à lâcher ses armes et il dut croiser les bras pour atténuer le coup de pied qui l’envoya à terre glisser sur le dos. Il se releva rapidement mais durant ce temps, Camille avait eu le temps de soigner toutes les blessures qu’il lui avait infligées.

[Je vais devoir l’utiliser.] pensa-t-il

Il porta la main à la garde de son katana en murmurant : « Libération partielle. »

De la fumée rouge commença à s’échapper du fourreau de l’arme alors qu’il dégainait la lame. La lame brillait d’un éclat rouge sang peu rassurant.

« Tranchant céleste. » incanta-t-il.

Camille pencha la tête sur le côté comme si elle avait prédit avec exactitude la trajectoire de l’attaque qui laissa quand même une trace sur sa joue droite. Les spectateurs de la scène n’avaient même pas vu le mouvement du katana de Clément et entendirent seulement le clic caractéristique lorsqu’il rengaina l’arme. La brèche qui était apparue dans le bâtiment derrière montrait qu’une attaque avait bien été lancée.

[Sérieux elle a esquivé ça ?]

« Pas mal. Mais je vais me guérir tu sais. Je suis un androïde avec des nano machines de guérison. » se vanta Camille en prenant la parole pour la première fois du combat.

« Alors d’une, c’est très con de révéler ses aptitudes en plein combat et de deux, ça n’a pas l’air de très bien marcher là. » rétorqua Clément.

Effectivement, les nano machines semblaient mourir en essayant de guérir la plaie d’où une fumée rouge semblable à celle de la lame s’échappait. Clément dut immédiatement utiliser ses bras pour se protéger de la pluie de coups de poings qu’elle lâcha sur lui. La violence de l’assaut le fit reculer de deux bon mètres.

[Merde, elle est passée à travers mon renforcement physique.] jura-t-il en regardant son bras gauche brisé.

Il incanta rapidement un soin et serra les dents pendant que ses os se remettaient en place.

[Il va falloir que je la tienne à distance.]

Joignant le geste à la pensée, il libéra un barrage de sorts sur son adversaire qui les évita sans aucunes difficultés.

[Comment elle peut éviter tout ça ? Je ne sens aucune magie provenir d’elle.]

[Notification : ses aptitudes physiques seules le lui permettent.] répondit Faé-robot.

[Encourageant]

Il se jeta au sol pour éviter un autre coup et au moment où ses mains touchèrent le sol, un cercle magique bleu apparut sur le sol couvrant la moitié de l’aire de combat. Il se releva précipitamment et se remit en position de combat. Son adversaire souriait, ayant compris qu’elle avait le combat à son avantage.

En désespoir de cause, Clément lança une batterie de sorts de plus en plus imaginatifs lançant des sorts ciblés ou de zone mais aucun ne réussit à la toucher.

[Comment j’ai fait pour la toucher tout à l’heure ? Elle n’aurait quand même pas pris l’attaque exprès ?] pesta-t-il.

Alors que Camille souriait toujours, il dégaina de nouveau son katana. Elle sortit à son tour une épée courte recourbée d’une quarantaine de centimètres.

Le bruit des lames s’entrechoquant se faisait entendre à travers toute la place alors que les mouvements des deux combattants devenaient flous à cause de leur vitesse. Tout au long de leur échange, Camille souriait en regardant Clément s’évertuer à essayer de la toucher sans y parvenir.

Son sourire disparut soudain, elle poussa un soupir et lança un regard désolé à Clément avant de l’envoyer voler au loin avec un coup de pied magistral. Celui-ci s’écrasa sur le dos au sol, cinq mètres plus loin.

[Aïe. Pourquoi j’ai gardé cette lance et cette faux dans mon dos. C’est tout sauf agréable pour atterrir. C’est frustrant de voir qu’elle n’était même pas à fond.]

Il releva la tête et vit que Camille approchait. Elle le maintint au sol en appuyant son pied sur sa poitrine.

« Je m’amusais bien, c’est dommage de finir le combat comme ça mais Noa m’a ordonnée de finir rapidement en te tuant. Tu vas devoir mourir. » dit-elle en levant son arme.

« Ah …dans quelle merde je me suis encore fourré ? » soupira-t-il en laissant sa main toucher le sol. « Peut-être un autre jour mais pas aujourd’hui. » répondit-il.

Le cercle magique qu’il avait placé plus tôt s’illumina en réapparaissant, le sol disparut et Clément tomba. Camille fit précipitamment un bond en arrière en prenant appui sur le corps de Clément, accélérant sa chute. Elle se tenait au bord du trou et le regardait sans rien faire pendant qu’il tombait.
[La chute va être terrible.] songea-t-il.

Avec ses dernières réserve, il installa le plus de boucliers qu’il pouvait autour de son corps pour amortir le choc, rengaina son katana et regarda en direction de la station à travers le trou qu’il avait créé. Il vit Camille qui tournait les talons et s’éloignait avant de s’évanouir lui-même.

En haut sur la place, Camille ramassa son poignard et se pencha pour ramasser les deux dagues de Clément.

[Je lui rendrai la prochaine fois.] pensa-t-elle. [Mais Noa va être furieux que je ne l’ai pas achevé. Bah, la chute va le tuer donc c’est comme s’il était déjà mort.]

Ces pensées en tête, elle alla rejoindre Noa.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

2 commentaires sur “JIM – Chapitre 33 : Difficultés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s