JIM – Chapitre 44 : Récapitulatif

Auteur : Vhail
Check : Miss X


Et voici un nouveau chapitre de JIM. Je me désespère en rajoutant encore des trucs qui n’étaient pas prévus du coup l’arc sera plus long que ce qu’il devait être à la base. Mais bon, je vous laisse à votre lecture, à la semaine prochaine.


 

Clément et Faé se dirigèrent tous deux vers la salle de pilotage du vaisseau. Celui-ci avait repris vie après que Clément ait annulé le verrouillage absolu. Clément sentait que Faé scrutait ses souvenirs des derniers jours afin de voir ce qu’elle avait manqué en étant cloitrée dans le vaisseau.

« Dis-moi Clément, à quoi ça te sert d’avoir un protocole pour chercher des mages multivers pour former une équipe si tu les recrute sans utiliser ledit protocole ? » demanda Faé en découvrant ce qui lui était arrivé en compagnie d’Etna.

« Je n’ai pas recruté Exrine dans un premier temps, je lui donne juste un coup de main. Et si elle doit suivre quelqu’un, ce sera plutôt Etna que moi, si tu veux mon avis. » répondit-il.

« Pas faux. Surtout quand tu la transforme en déesse Xénorienne. » s’esclaffa-t-elle.

« Oui ben en même temps, elle pourra se venger plus facilement et sans mon aide en devenant plus puissante comme ça. »

« Reste à savoir si ses pouvoirs de déesse fonctionneront dans notre univers. »

« C’est vrai que ça pourrait être gênant mais je ne vois pas ce qui poserait problème. Surtout que les pouvoirs de l’autre qui m’a donné la mission fonctionnent ici. »

« Bon point. »

Faé continua à scruter les souvenirs de Clément.

« J’espère que tu ne m’as pas remplacée par l’autre robot parce que sinon je serais vexée. » dit-elle.

« Franchement, je ne pourrais pas supporter cette voix monotone très longtemps donc non je ne t’ai pas remplacée. » répondit-il.

« Hum, en tout cas très intéressante les simulations qu’elle est en train de faire. »

« Pourquoi est-ce que ça ne m’inspire pas confiance quand tu dis ça ? » demanda-t-il.

« Oh, tu verras bien quand ce sera terminé mais je pense qu’il se peut que ça te surprenne. » dit Faé sur un ton vague.

Clément leva un sourcil interrogateur en regardant sa camarade mais constata qu’elle était peu encline à lui en dire davantage.

« Elle est bizarre cette Ysis. » continua Faé.

« Qu’est-ce qui te fait dire ça ? » demanda Clément.

« Je sais pas, un pressentiment. Une intuition. »

« Ben tiens, elle a bon dos l’intuition féminine. » dit Clément pour la taquiner.

« Je ne relèverai pas cette remarque sarcastique. »

« En disant ça tu la relève quand même tu sais. »

« Tu sais que tu es chiant quand tu t’y mets ? » demanda Faé.

« Hum, oui. Et sinon, tu as eu d’autres souvenirs qui te sont revenus ? »

« Pas grand-chose qui pourrait nous aider à connaître les intentions de Noa. »

« Dis toujours. » demanda Clément.

« Mes souvenirs les plus lointains sont lorsque j’avais accompagnés mes parents chercheurs sur une planète dans un autre univers. Nous étions en train de rentrer pour qu’ils puissent rendre leur rapport et pendant le trajet, notre vaisseau a été attaqué. C’était un vaisseau personnel plutôt petit, de recherche de surcroît donc peu armé pour se défendre. Ils nous ont capturés sans grande difficulté même si mes parents ont tout tenté pour me protéger et ont tué plusieurs de nos assaillants.

Après je me souviens m’être réveillée terrorisée dans une cellule en compagnie de mes parents. Tous les jours, ils me torturaient en me posant des questions mais je n’arrive pas à me souvenir de quoi il s’agissait. Je sais que Noa était présent tous les jours. Je n’arrive même pas à me rappeler des détails du lieu où j’étais. Un jour, ils ont poussé leur torture trop loin, j’ai dû mourir et mon âme a du te rejoindre lorsque tu acquérais ta magie multivers. » raconta Faé.

Clément réfléchit quelques instants.

« Donc la seule chose dont on est sûr est que Noa participait à tout ça. Et il détient peut-être toujours tes parents. » dit Clément.

« Tu te rends compte que tu sauves les parents de beaucoup de monde ? » demanda Faé.

« Comment ça de beaucoup de monde ? »

« Ceux d’Alice, fort probablement ceux de Maé et Mia. N’essaye pas de me faire croire que tu n’aideras pas Etna et maintenant tu veux sauver les miens. » énuméra-t-elle.

Clément grimaça.

« C’est quand même pas de ma faute si quand je veux aider les gens, ça soit ça le plus important. »

« Oui enfin bon, ton karma qui te fait rencontrer tous ces gens … Tu as quelque chose à te faire pardonner ? Tu dois te racheter pour quelque chose ? » demanda-t-elle sur un ton moqueur.

« J’ai rien à me faire racheter ou pardonner ! » s’exclama-t-il.

« Je ne sais pas si ça se dit vraiment dans le cas présent, d’avoir quelque chose à se faire racheter. »

« Sérieusement ? A ce point-là ? Venant de ta part ? Bref, puisqu’on parle de Maé et Mia, est-ce que tu ne saurais pas où elles se trouvent par hasard ? » demanda-t-il en changeant le sujet de la conversation.

« Pas du tout. C’est toi qui les as téléportées donc tu devrais savoir où elles se trouvent. »

« Alors d’une, c’était un système de téléportation d’urgence donc sans point d’arrivée prédéterminé, donc je ne peux pas savoirs où elles sont allées. Et de deux, tu as piraté le système de téléporteur de la station pour me faire venir ici et tu veux me faire croire que tu ne peux pas les repérer ? »

L’hologramme regarda ailleurs pour tenter d’esquiver la question.

« Est-ce que, par le plus grand des hasards, tu n’essayerais pas de me cacher quelque chose Faé ? » demanda-t-il inquisiteur.

« Moi !? Te cacher quelque chose !? » s’exclama-t-elle sur un ton offusqué.

« Tu sais, ton niveau de crédibilité est à peu près aussi élevé que la probabilité qu’un trou noir s’ouvre spontanément en plein milieu du vaisseau. »

« Remarque quand même que vu ce qui nous sert de moteur, la probabilité est plus élevée que dans bien d’autres endroits du multivers. »

« Est-ce que tu veux bien arrêter cinq secondes ? Tu as très bien compris ce que je voulais dire. Si tu sais où elles sont, dis le moi. »

« Bon d’accord, elles sont dans un bâtiment qui se trouve sur les quais à quelques rues d’ici. » répondit-elle.

« Pourquoi est-ce que tu ne voulais pas me le dire ? » demanda Clément, intrigué. « Elles sont justes à côté et j’aimerais voir si Maé n’est plus blessée. »

« Le problème étant que le bâtiment est bien gardé. »

« Mais il appartient à qui ce bâtiment ? C’est pas parce qu’elles sont dedans qu’elles sont prisonnières où quelque chose comme ça. »

« Et si elles sont enfermées dans une cage avec un sort anti-magie autour de la cage ? » s’enquit Faé.

« Et tu sais ça parce que … »

« Parce que j’ai piraté les caméras de vidéosurveillance de l’intérieur du bâtiment. Ils ne les ont même pas mises sur un circuit fermé. L’académie Oméga est plus sécurisée que ça. » expliqua-t-elle en affichant une vidéo de l’intérieur du lieu sur l’un des écrans du poste de pilotage.

« Ce que j’aimerais savoir, c’est pourquoi il faut toujours que les choses ne se passent pas bien. Il appartient à qui ce bâtiment ? »

« A elle. » dit platement Faé en affichant une autre vidéo filmant ce qui semblait être des bureaux au-dessus de la salle précédente.

Sur la vidéo, le visage d’Ysis était parfaitement visible ainsi que celui de Maj et tous deux semblaient être dans une discussion très animée.

« Bon et bien au final c’est quand même moi qui vais aller la voir. » soupira Clément en regardant l’écran et en soupirant.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

6 commentaires sur “JIM – Chapitre 44 : Récapitulatif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s