Soul Olympia: Chapitre 15: Une conclusion soudaine

Auteur : Griffpm
Check : Nekoyashiki-san


Long vie à Nekoyashiki-san !!! 

Et désolé à tous pour ce retard. Pour certaines raisons je termine aujourd’hui Soul Olympia mais je vais revenir bientôt avec une suite (un volume 2). Bonne lecture.



– Dis moi Sinei, à ton avis, pourquoi suis-je ici ?
Demanda Paul

– N’est-ce pas dans l’espoir que je t’épargne ? Ou peut être veux tu que je libère cette petite fille ? AH Ah ah, non mais regarde toi, tu as tellement grandi depuis la dernière fois et pourtant j’ai l’impression que c’était il y a une heure à peine- ah mais c’est vrai, le temps est tellement lent dans cette dimension que cela fait juste une heure que j’ai exterminé ta famille, Mouahahahahahahahah !!!

Se moqua Sinei, mais Paul restait imperturbable face à ces paroles et repondit.

– Est-ce que c’est censé me mettre en colère ? Tu est vraiment nul pour provoquer les autres. Je suppose que c’est moi qui ai gardé ce talent.

– Ouh- alors comme ça tu sais, c’est intrigant, et moi qui pensais qu’ils te le cacherais jusqu’au bout, je suis surpris.

– Ils ne me l’ont pas dit, j’ai deviné.

– Ton intelligence supérieur prouve bien que tu est une parti de mon être.

– Une parti de toi ? Tu as vraiment la grosse tête, depuis le début je suis le dominant.

– Hé- tu as du répondant on dirais, bah cela ne fait rien, lorsque je détruirai ta conscience et dominerais notre âme, il te sera impossible de pleurer.

– J’arrive pas à croire que mon autre moitié sorte des répliques aussi minables que clichées.

Une veine apparut sur le front de Sinei.

– …On dirait que tu est vraiment plus doué que moi pour énerver les gens. Fini les discussions, on va bien voire qui de nous deux est le dominant. HA- ”

Cette conversation était celle de Paul et de son ennemi juré, Sinei.
Ils se tenaient tous deux dans un espace sombre, à l’intérieur duquel ils pouvaient mystérieusement voir, et se faisaient face.
Paul et Sinei avait la même apparence physique et pouvaient être reconnue comme étant des jumeaux si ce n’était pas pour le visage nettement plus mature de Sinei qui affichait l’apparence d’un homme d’âge mûr.

Les deux se rapprochèrent pas à pas jusqu’à ce que leurs visage ne soient plus séparés que par un simple centimètre et après s’être regardé les yeux dans les yeux leurs fronts se touchèrent.
Une lumière doré émergea du point de contact et illumina les deux avant que leurs corps ne commencent à émettre des lumières, une chacun.
Paul émettait une aura rouge sang alors que celle de Sinei était d’un violet sombre.
Les deux lumière se séparèrent de leur corps et s’élevèrent dans les airs avant de se stopper à quelques mètres seulement de leurs corps.
Une fois à l’arrêt, les deux formèrent chacune une sphère avant de prendre une forme humanoïde devenant de plus en plus proche de l’apparence originel de son propriétaire.

Paul et Sinei, ainsi sans leurs corps physique, juste leurs âmes se regardaient fixement sans un bruit et alors que Sinei allait ouvrire sa bouche, Paul commença à parler.


– Dis moi, Sinei, te rappelle tu ce qui donne leur puissance aux esprits, notamment les dieux ?

– Desquels veux tu parler exactement ? De ces êtres inférieurs que le système a créée, ou de l’être que nous sommes à l’origine ?

– Il n’y a pas vraiment de différence, non ?

– En effet, mais pourquoi cette question ?

– C’est pour voir si je vais devoir tout t’expliquer une fois que tu commenceras à te demander pourquoi tu perds.

– Hum ! Comme tu veux, c’est la dernière fois que tu peux te montrer arrogant alors je vais te faire plaisir.

Sinei se mit donc à raconter:
– Les dieux sont des être créés par le créateur, dont les origines sont inconnue, dans le but de guider les être vivants sur les différentes planètes des différents univers. Ne pouvant pas nous crées avec une vie infinie, ou plutôt ne voulant pas le faire dans le but que nous accomplissions notre missions, il a créé le système des divinités. Nous, ses créations, ne naissons pas avec une forme prédéfinie et sommes envoyé sur le monde que nous devons surveiller et c’est alors que le système prend place, il s’infiltrent dans le subconscient des êtres inférieures et utilise les informations données pour nous donner une forme et une histoire qui comblera leurs peurs de l’inconnue. C’est ainsi que les dieux naissent et c’est comme cela que cela aurait dû se passer pour nous aussi. Mais sur cette planète, les différences de croyance entre les tribus étaient telles qu’ils ont tous adopté des croyances personnelles provoquant ainsi une erreur dans le système. C’est alors qu’ont commencé à apparaître les être que les humains ont appelé des Dieux.
Nous, nous sommes restés en retrait, ne pouvant rien faire contre cela et avons regardé la terre sombrer dans le chaos durant les quelques millénaires de l’existence humaine et alors qu’ils étaient sur le point de disparaitrent, nous avons sauvé les humains en créant les Esprit, des êtres immatériels formés par les différentes croyances des humains. Lors du grand bain de sang la peur des humains était tellement grande qu’elle nous a fourni assez de puissance pour ressusciter la planète. Enfin nous avons absorber tous les sentiments négatifs de tous les humains et esprits et leurs avons ordonnée de construire un monde meilleur.
Mais qui aurait pensé qu’en faisant cela, les dieux que vénéraient les humains seraient aussi créé en tant qu’esprits et existant de la même façon que nous, par la foi des humains.
Quand je pense que notre corps informe est devenue notre forme final parce que nous nous sommes montrés au grand jour et que nous avons enfin pu jouer notre rôle- notre rôle hein… *soupir *, AHAHAHAHAH Et quel rôle nous avons joué, n’est ce pas ? A peine avons-nous enfin pu commencer à faire ce pourquoi nous existions, nous avons été dépassé par les sentiments négatifs que nous avions absorbé et allions devenir un être malfaisant. Nous avons dû nous diviser en deux être distincts et c’est ainsi que sont nés Sinei le malfaisant, le destructeur, et Nisei la douce, la lolita.
Ahahahahahah, lorsque j’y repense, nous avons prit ces forme involontairement, nous sommes devenue l’incarnation du mal et elle est devenue l’incarnation de l’innocence et de la mignonnerie, le système fonctionnait enfin, nous donnant une forme comme il était prévue.
Nous avons disparut de la circulations pendant un bon moments mais consumé par la haine nous avons commencé à semer la destruction et le carnage partout où nous allions.
Finalement, après des années et des années de terreur, un petit groupe d’humain accompagnée par les dix esprits les plus reconnu et donc les plus puissant, ont réussis à nous vaincre et à nous enfermer après nous avoir scindé en deux entité. Le premier s’est vue enfermé dans une dimmensions servant de prison et l’autre a voyager dans le cycle de réincarnation avant de finalement se réincarner après mille ans en un petit garçon humain dans la famille qui nous avait arrêté.
Quel ne fut pas ma surprise lorsqu’une fois sortit pour l’une de mes promenades je retrouvais devant moi ma moitié réincarné et mon autre moi qui s’est incarné et mêlée aux humain. Mais, ne pouvant rien faire à ce moment-là pour redevenir complet, je kidnappa la petite déesse et te/me poussa à partir à ma recherche.
On peut dire que mon plan de cette nuit-là a vraiment bien marché, une fois que je t’aurais absorbé, je serais en mesure de dominer l’autre moitié et nous redeviendrons enfin complet ce qui me permettra de détruire ce monde et tous les autres en absorbant/et d’absorber nos frères éparpillés dans la création, augmentant notre pouvoir de plus en plus et finalement, nos mains atteindront le créateur et nous l’usurperons/usurperons sa place.

– Je t’avais juste demander si tu te souvenais de la source de pouvoir des dieux, pas de raconter ta vie. En plus tu as fait le cliché de raconter ton plan avant d’avoir gagné, méchant de série B.
Paul secoua sa tête avec un aire de pitié sur le visage.

– T- tu!

– Bon aller finissons-en. Donc, la puissance des dieux viens de la foi que les humains leur porte, consciemment ou non. Cette foi est transformée en énergie d’existence qui permet aux dieux et même aux esprit de vivre. Plus un esprit est reconnue et vénéré et plus la puissance qu’il obtient est grande. Maintenant question : qu’est-ce qui se passerait si quelqu’un venait à tuer des dieux et à absorber leur noyau d’existence, qui est la concentration de leurs être ?
Demanda Paul, un air espiègle sur le visage et un sourire aux lèvres.

– …

– La réponse est que celui qui a fait ça devient le récepteur de la foi du dieux et reçoit alors toute l’énergie d’existence à sa place. Maintenant, imagine ce qui se passe si celui qui a fait cela ne s’est pas arrêté à une seul dieu mais à quelques dizaines voire même une centaine et que parmis ceux-ci certains avait des millions de croyants. Tu imagine la puissance alors mis à disposition.
Maintenant, hypothèse : Et si celui qui avait fait cela devait se battre pour la domination de son âme et qu’il avait avec lui sa petite soeur qui se ferait une joie de l’aider, le pauvre petit bout d’âme solitaire va surement mal finir, non ?

– T-tu…c’est impossible, tu ne peux avoir fait cela, ton âme est incomplète, il t’es impossible d’absorber une existence aussi puissante que ces dieux de pacotille. Et puis…et puis Nisei est en sommeil, elle n’a pas encore éveillé ses pouvoirs ni même ses souvenirs d’avant son incarnation, tu bluffes juste dans le vain espoir que j’abandonne.

Sinei était en panique total devant les paroles de Paul.

– Tu crois vraiment ? Mélissa, viens voir grand frère!

– Oui !

– Quoi !?!

Une mignonne petite fille d’environ cinq ans, de long cheveux noire et des petit yeux vert émeraude, vêtue d’une simple robe blanche et chaussée de chaussons rouge, apparut à côté de Paul et sauta dans ses bras où il l’embrassa bien fort.

– Tu as vraiment manqué à grand frère tu sais.

Dit Paul en serrant sa petite soeur très fort dans ses bras

– Hum ! Grand frère aussi m’a beaucoup manqué.

Répondit la petite d’une voix suave.

– Comment !?! Je m’étais pourtant assuré qu’elle ne puisse pas se réveiller, alors comment ?

– Grand frère, le vieux monsieur à la voix qui fait peur.

Se plaignit la petite.

– Je sais, grand frère va le faire partir, ne t’inquiète pas. Mais d’abord tu veux bien mettre tes petites mains sur mon coeur.

– Comme ca ?

Demanda t-elle en faisait ce que lui disait son grand frère adoré.

– Oui, c’est bien, tient un bisous pour la peine.

– Ouais !

Paul fit un bisous sur la joue droite de sa soeur qui devint folle de joie.
Les petites mains de Mélissa brillèrent alors d’une douce lumière blanche qui se propagea sur tout son corps avant de fusionner avec la lumière de Paul pour devenir un halo de lumière rose qui les entourait tous les deux.

– C’est impossible, comment fais-tu cela, comment pouvais-vous fusionner vos pouvoirs sans fusionner vos âmes ?

– C’est très simple pourtant, cela fait longtemps que la partie de l’âme de la déesse Loli est en moi.

– Quoi !

– Tu n’a jamais trouvé cela étrange qu’elle s’incarne en humain aussi soudainement ? C’est parce qu’elle m’a donné la parti de son âme qui contenait ses pouvoirs, puis elle s’est incarné et a scellé tous ses souvenirs pour vivre une vie normal. Grâce aux pouvoirs qu’elle m’a cédé ma psychée s’est suffisamment renforcée pour absorber les noyaux d’existence.
Bon ! Maintenant que les explication sont finie je vais te montrer quelque chose.
Venez à moi !

À cet appelle de Paul, sept esprits apparurent à ses côtés.

– Mais qu’est-ce que…

– Du calme tu va voir ça dans un instant.

Sept esprits et un Paul qui portait Mélissa, formèrent un octogone avant de tous s’illuminer de la même lumière Rose et de se décomposer en particules de lumière qui se rassemblèrent au centre de la formation. L’agglutination des particules pris la forme de Paul, légèrement efféminé, dont la tête était ornée d’une couronne au sept couleurs et dont les cheveux descendaient jusqu’à sa taille.
Paul au corps complètement rose leva son bras et dirigea sa paume vers Sinei qui était ébahi devant ce spectacle.

– Disparaît !

Ce simple mot de la part de Paul qui portait la grâce d’un chant de la nature et l’autorité d’un empereur, causa l’apparition d’une flamme aux sept couleurs qui attaqua Sinei et le brûla rapidement sans qu’il puisse résister. L’âme perdit alors sa forme et sa couleurs pour devenir, en l’espace de quelques secondes une sphère de lumière blanche qui se fit absorber par Paul.

– Deux mille ans d’histoire qui se terminent ainsi…ca aurait du être un peu plus épique. *soupir* Malheureusement ce n’est pas la fin… Bah, nous verrons bien. Sortons d’ici pour commencer.

Le corps de lumière de Paul se décomposa une nouvelle fois en particules qui re-formèrent les huit d’origines.
Les sept esprits disparurent aussitôt laissant Paul et Mélissa seuls.

– Grand frère…je ne veux pas être séparée de toi encore une fois.
Se plaigni la Loli.

– Je ne sais pas ce qui va arriver mais peu importe si nous sommes séparer, car je te retrouverais toujours. Aller viens, on doit sortir.

Paul agita sa main et une fissure blanche se créa dans l’espace noir, puis s’agrandit suffisamment pour que les deux frère et soeur puissent la traverser.
Lorsqu’ils l’eurent traversé, ce qui les attendaient était gigantesque.
Juste devant eux, se trouvait 10 esprits de très grande taille et parmis eux se trouvait le Léviathan qu’il avait combattu durant le tournois de la cité marchande. À ses côtés se trouvait un Tigre blanc de 10 mètres de haut, une Licorne, un Renard à neuf queues, une Dryade, une Tortue noire géante, un Cyclope, un squelette dans un manteau à capuche noir portant une faux sur son dos, un Qilin et un magnifique phénix oriental.
Derrière eux se trouvaient des centaines voire des milliers de personnes qui semblaient prêtes à se battre, des esprits à leurs côtés.

– Hum ? Qu’est-ce que vous faites là ?

Demanda Paul avec un faux air surpris.

– Non mais tu oses le demander, qu’est-ce qui t’as pris de faire ça, et en plus sans nous le dire ?

– Bah quoi, vous m’avez bien caché des chose alors on est quitte. Et puis ce n’est pas le moment. La menace est détruite, tout est bien qui finit bien. Voilà ! Maintenant oust, j’ai des trucs à faire.

À peine avait-il fini sa phrase qu’un vortex d’énergie noire se manifesta sous ses pieds et commença à l’aspirer lui et sa soeur.

– Oh non, pas déjà. Tanpis…* gros soupir*. Bon bah Salut tout le monde, je sais pas si on va se revoir mais bon…. à la prochaine.

Sur ces mots lui et Mélissa furent complètement engloutis par le vortex et disparurent vers une destination inconnue.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

2 commentaires sur “Soul Olympia: Chapitre 15: Une conclusion soudaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s