PC#1 – Chapitre 2 : La Cité Magique d’Atmos

À la cité-état Atmos, surnommée “La Cité Magique”, ledit père, quant à lui, faisait affaire avec Barry Blythe, le PDG, d’une entreprise d’informatique magique florissante ; Gate. Gate qui fournissait à l’origine une interface simplifiée pour la création de magie, avait été détourné de multiples manières pour enfin arrivé à une version stable entièrement customisable, utilisable pratiquement pour tout. De la communication à l’armement, Gate était partout. Et c’était avec lui que le roi parlementait lorsque sa fille tomba la Faille.

“Donc comme je le disais nous pouvons vous donner accès à la technologie Gate en échange de dix tonnes de mana cristallisé quatre-vingt pourcents chaque trimestre, et ce pour une durée de dix ans. Alors votre Majesté, affaire conclue ? Votre Majesté ? Allez-vous bien ?
— Oui. Je vais bien, une affaire familiale. Donnez-moi juste deux minutes.

— Bien, prenez votre temps, monseigneur.”

Le PDG quitta ensuite la pièce d’un pas assuré

Dies Atmos envoya ensuite ses gardes chercher les oracles en insistant sur son empressement.

Après un court moment, arriva un groupe d’individus en robes de cérémonie.

“Les oracles sont arrivés mon Roi.

— Je suis pressé, je serai donc concis. La connection avec ma fille a été rompue et je veux sa localisation dans les plus brefs délais. Vous pouvez disposer.”

Après avoir donner ses instructions, le seigneur se tourna vers les gardes royaux et fit rentrer Blythe.

“Avez-vous réglé le problème votre souveraineté ?

— Ce n’est pas le propos de votre présence M. Blythe. Reprenons la conversation là où nous l’avons laissée, je peux vous offrir la moitié de votre demande. Comprenez, les cristaux de mana sont la source de quatre-vingt sept pourcents de l’énergie produite par ce pays. Et si nous voulons que cela reste possible, nous devons respecter leur temps de formation par le biais d’une collecte modérée. Cela vous convient-il M. Blythe?

— Vous avez, certes, raison, mais le fait est que Gate diminuera votre consommation de plus de vingt-cinq pourcents, ceci est aussi une des principales utilisations du produit. Je propose de couper la poire en deux avec sept tonnes et demi. Avons-nous un accord ?”

— J’espère que vous avez raison, Mais. Blythe, J’espère que vous avez raison. ceci dit cette affaire est conclue.

Les oracles revinrent le lendemain certains ayant l’air stressés, d’autres plus… Concernés.

“Au rapport ! Alors, où est ma fille?!

— Et Bien… commença l’un.

— C’est que… continua un autre.

— Parlez ! ordonna le souverain

— Votre fille est indétectable et son dernier emplacement est… La Faille, Monseigneur. déclara froidement un oracle plus confiant.

— La Faille ?! s’exclama le roi. Si je revois cette Rehna…

— Il s’avère qu’elle arrive Votre Majesté. Elle sera là d’ici une semaine. dit l’oracle autoproclamé représentant

— Bien. Disposez. les renvoya le roi. Envoyez une wyverne chercher Rehna. Je la veux ici dans trois jours. ordonna Sa Majesté aux gardes

— Bien entendu Monseigneur.”

3 jours plus tard, arriva Rehna, le regard vide, apeurée.

“Rehna, tu connais le propos de ta visite et je ne veux entendre ni ton histoire, ni ta défense. Je me chargerai de ton procès plus tard. Pour l’instant, tu te chargeras simplement d’envoyer les Golems de combats et de ravitaillement les plus lourdement protégés contre les perturbations magiques dans la Faille. Equipe-les avec un localisateur de signature magique à moyenne et courte distance. Et rappelle-toi que ton châtiment sera bien pire que la mort si tu échoue cette fois, Rehna.

— Oui Votre Majesté.

— C’est bien que tu comprenne Rehna. Maintenant hâte toi.”

2 jours après cela, fut organisé un conseil sur l’utilisation prochaine de Gate au niveau national. Barry Blythe étant purement Atmosien, et son invention s’étant vite imposée comme une révolution, l’état devait vite s’adapter pour ne pas tout simplement devenir obsolète. Fort heureusement, l’exportation fut assez lente pour que nous soyons encore largement supérieurs sur les autres contrées. Et si les estimations sont justes nous aurons une technologie 2 fois plus développée d’ici à ce qu’un autre état adopte Gate au niveau national.

Il faut savoir savoir qu’Atmos n’était pas appelée cité magique pour rien. Le petit pays avait toujours été le leader en terme d’avancée magique, et ce depuis sa création. Sans entrer dans les détails, Atmos fut créée grâce à son avance magique sur le pays. À l’origine cité étudiante d’Albert Atmos, la ville était là où se rassemblaient tous les génies de ce temps. ‘Ville’ jusqu’à ce que ces génies décident de déclarer leur indépendance. Indépendance qui, après quelques escarmouches démontrant la supériorité de la nouvelle ‘Atmos’, fut humblement accordée.

Depuis ce jour, les rois et reines d’Atmos furent passionnés par la magie de génération en génération, règle instaurée en 5100 Après le grand cataclysme par le grand roi Noct Atmos.

Le roi se devait ainsi de rendre ses recherches tous les 5 ans, celles-ci seraient alors publiées et mises dans les vitrines de toutes les librairies de la cité.

Alors, quand le roi contemporain ouït dire de Gate, il fut intéressé et intrigué. Il se dépêcha de faire passer les requêtes. Et c’est ainsi que 10 ans après la version 2.0 dont le roi avait entendu parler, fut adoptée la 15.2 au gouvernement.


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Publicités

Un commentaire sur “PC#1 – Chapitre 2 : La Cité Magique d’Atmos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s