Vivre trois fois – Chapitre 8

Auteur : StarLight
Check : Yurane


Salut ! Nouveau chapitre ! Retard, désolé, enjoy ! 


 

Après avoir tué tous les kobolds, le groupe se réunit et fouilla rapidement le campement, cependant ils ne trouvèrent rien d’intéressant, et décidèrent de repartir.

C’est après quelques minutes de marche que Ragna s’arrêta brusquement.

– Qu’est-ce qu’il y a Ragna ?

Aidan l’interpella, la journée commençait à décliner et il ne voulait pas traîner trop longtemps hors de la ville.

– C’est le mana maître, il est plus dense dans cette direction.

Elle désigna une zone d’arbres près de la colline par laquelle Aidan avait attaqué le camps.

– Et alors ? Ça veut dire quoi ?

Aidan ne comprenait pas encore bien le mana.

– Ça veut dire qu’un sort a été posé et qu’il fait stagner le mana là-bas.

– Mm… on a encore du temps, allons jeter un œil.

Aidan était curieux à propos de ça.

Guidés par la mage, ils arrivèrent au pied d’une petite colline assez banale si ce n’est une fissure suffisamment grosse pour laisser passer un humain. Ragna affirma que le mana venait de cette colline, ce qui renforça la curiosité de son maître qui se dirigea vers le trou.

– On y va ?

Bien qu’inquiètes, les deux femmes acquiescèrent et traversèrent le passage, qui, bien qu’étroit au début, s’élargit rapidement et laissa place à une cavité.
La cavité en elle-même n’était pas très grande, et seule une porte imposante fermée de 3 mètres de haut était visible. Elle était faite de marbre et était entourée de deux colonnes, elles aussi en marbre. D’étranges symboles couraient le long des colonnes et de la porte.

– Maître, ce sont des runes.

Ragna reconnu immédiatement ces symboles.

– Ca sert à quoi ?

– Voyez les runes comme des sorts, elles ont énormément d’utilisation. Je ne suis pas sûre mais je pense que celles-ci servent à maintenir la porte fermée.

– Tu peux ouvrir la porte ?

– Cela me prendrais beaucoup de temps, je n’ai que très peu pratiqué le décryptage des runes. Cependant je pense pouvoir affirmer que c’est l’entrée d’un donjon.

– Merde… je ne pensais pas en trouver un de sitôt, cependant je n’ai pas non plus envie de le partager, une idée ?

Ragna proposa dans un premier temps de cacher l’entrée et d’aller acheter les provisions qui leur manquaient.

– Quel genre de provision ? Nous n’avons rien utilisé lors de la visite de la tombe, on en a même récupéré.

Lisa était intriguée par les propos de Ragna, après tout c’était elle qui les avait achetées.

– En fait, en allant acheter un nouveau sort, j’ai pu voir des parchemins runiques. Il s’agit d’un sort à usage unique utilisable par tout le monde avec divers effets variés, comme par exemple la paralysie, ou servir de pièges. Ils pourraient nous être utile.

– Pas bête, on a un peu d’or donc ça ne devrait pas être un problème.

Cette information plut à Aidan.

– Ils ne sont pas chers, aux alentours de 5 pièces d’or l’unité car ils sont plus faciles à écrire qu’un livre d’apprentissage de sort.

Cette nouvelle information ravie Aidan. Il décida de ressortir. Ils ne pouvaient rien faire pour le mana alors ils décidèrent de se dépêcher pour cacher l’entrée avec des branchages. Ils décidèrent de revenir le lendemain matin en pleine forme pour s’attaquer au donjon Malheureusement, dans cette précipitation et secoué d’avoir découvert un donjon si proche de la capitale, ils ne firent pas attention à la présence qui les observait non loin de là.

À peine en ville, Ragna alla acheter plusieurs parchemins. Lisa, elle, alla acheter un nouvel arc de meilleur qualité car selon elle, le sien commençait à se détendre.

Aidan qui d’ailleurs, s’était précipité à l’auberge après avoir prévenu ses compagnons pour prendre une chambre, il leur avait demandé de ne pas le déranger car il sentait qu’il pouvait passer au rang Intermédiaire à tout moment. Et ce fut le cas, après quelques heures à cultiver, il passa enfin au palier supérieur. Cependant, il sentit un amas d’énergie se débattre dans son ventre, ne sachant quoi faire avec, il le laissa sortir, ce qui lui fit perdre connaissance.

Il ne se réveilla que le lendemain matin, avec la sensation d’avoir bien dormi, ce qui lui parut étrange car il s’était évanoui la veille.
Bien qu’il se posait beaucoup de questions, il sortit retrouver ses deux compagnons à une table du hall de guilde et leur expliqua sa situation.
Ragna le rassura, cela ne faisait que deux mois qu’il cultivait, il ne contrôlait donc pas encore très bien son mana.

– Tu me rassures. Je ne savais pas vraiment quoi faire de cet amas d’énergie… Enfin bref, montre-moi l’un des parchemins que tu as achetés, ça m’intéresse.

Ragna lui passa un parchemin de paralysie. Les tracés et gravures présents dessus étaient totalement incompréhensibles pour Aidan. Il ne voyait que des écritures étranges avec des formes géométriques.
Ragna lui expliqua qu’il suffisait de poser le parchemin sur un ennemi ou une surface pour qu’il s’active.
Une fois le parchemin inspecté, il proposa de partir en direction de leur découverte de la veille. Malgré sa légère inquiétude, il voulait savoir ce que cachait cette imposante porte.

Alors qu’ils s’apprêtaient à partir, un homme s’assit à leur table.

– Restez assis voyons, pourquoi être si pressés ?

Aidan l’ignora complètement et voulu partir mais l’homme ne le laissa pas faire et annonça d’un ton moqueur

– Si tu t’en vas, je révèle l’emplacement du donjon à tout le monde…

Cette simple phrase figea Lisa sur place. Ragna resta debout sans savoir quoi faire et Aidan s’assis immédiatement. Il ne voulait absolument pas que le donjon soit révélé aux yeux de tous.

– Bien, moi aussi je tiens à pouvoir explorer ce donjon, mais seul ça serait trop dangereux, on ne sait jamais ce qu’il nous réserve.
L’homme souriait.

– Que voulez-vous ?

Le regard d’Aidan était sombre. Cet aventurier allait visiblement leur voler ce donjon.

– Rien de bien compliqué. Je vous ai aperçu hier en train de cacher un petit trou, cela m’a pas mal intrigué alors je suis allé voir. J’ai été très surpris de tomber sur une porte scellée, alors je me suis dit que ce serait sympa d’y aller ensemble non ? Rassurez-vous contrairement aux apparences, je ne suis pas là pour vous voler, je tiens juste à partager le butin.
L’homme insista étrangement sur le mot ‘’partager’’, à tel point qu’il sonnait faux.

– Avons-nous vraiment le choix ?

Lisa cherchait une échappatoire à cette situation.

– Non. Et je propose d’y aller tout de suite, les murs ont des oreilles ici.

Sans même que quiconque ne puisse réagir, l’homme avait pris la tête du groupe.
Lisa regarda Aidan qui semblait perturbé.

ABRUTI ! Pourquoi est-ce qu’on ne l’a pas vu hier ? Aidan s’en voulait.

Il fit un signe de tête pour signifier qu’il fallait suivre cet homme, puis se tourna vers Ragna et dit à voix basse

– Pourquoi est-il si confiant ? Et pourquoi on ne l’a pas senti hier ?

– Maître la seule explication, c’est qu’il a un rang de plus que moi. Il est au moins rang 2 Intermédiaire.

– Et c’est bien le cas. Maintenant arrêtez de déblatérer et allons-y !

L’homme les avait entendus.

Ils se mirent en route et arrivèrent rapidement à l’entrée de la forêt. Durant le trajet personne ne parlait. Aidan réfléchissait de quelle façon il pourrait se débarrasser de ce gêneur.
Éliminer un rang 2 était loin d’être facile, cet homme avait visiblement l’expérience du combat. De plus, son armure imposante ne laissait que très peu d’ouverture, sans parler de son énorme bouclier, aussi imposant que lui. La seule ouverture qui pouvait être visible était sa tête, mais trop risquée à atteindre. Aidan faisait 1m60 et l’homme faisait plus de 2 mètres. Les flèches de Lisa ne passeraient pas son armure et Ragna était dans la ligne de mire de l’homme. Bien qu’il soit confiant dans son rang 2, il se méfiait tout particulièrement des mages.

C’est en entrant dans la forêt que l’occasion d’attaquer se présenta, sous la forme d’un gobelin.
Ce dernier était caché dans un arbre et pensait que l’aventurier dans son énorme armure ne l’avait pas vu et n’aurait pas le temps de réagir, mais cela ne fut pas le cas. La créature eut à peine le temps de sauter de l’arbre qu’elle se heurta à l’imposant bouclier et se fit repousser. Le choc était tellement violent que le gobelin fut tué sur le coup.

Le groupe était sidéré par la stupidité de la créature, elle avait voulu s’attaquer à quatre aventuriers, seule.

– Toujours aussi stupide…

C’est à ce moment qu’Aidan senti un relâchement de la part de l’homme.
Sans même hésiter, il bondit en avant, ce qui alerta sa cible, qui commença à bouger son bouclier pour se protéger de l’assaut. C’est au milieu de sa course qu’Aidan activa son sort d’accélération, ce qui lui permis de passer le bouclier de son adversaire. En effet celui-ci avait cru qu’il était à sa vitesse maximale et ne s’était donc pas précipité pour se couvrir.
Une fois le bouclier passé, il sortit le parchemin que lui avait donné Ragna de son anneau, un sort de paralysie était gravé dessus, et le plaqua contre son le torse de son ennemi, puis s’éloigna pour se mettre hors de danger. Rapidement, les gravures s’effacèrent et le parchemin se transforma en cendre, c’est à ce moment que l’homme compris ce qu’il venait de se passer.

– Un sort de paralysie ? Pas mal gamin, mais dommage qu’il ne soit que de rang 1, ce n’est pas très efficace contre moi !

En effet, il pouvait encore bouger, mais semblait quelque peu ralenti. Lisa et Ragna le remarquèrent tout de suite et attaquèrent. Une boule de feu et une flèche partirent en direction de l’aventurier qui les esquiva sans trop de difficulté.
Cependant, dû à sa vitesse ralentie, il trébucha légèrement. Il releva rapidement la tête pour garder le groupe en vue, et remarqua que Aidan fonçait sur lui. Alors qu’il voulait se défendre, il vit que ce dernier passait au-dessus de sa tête, cela le fit presque rire.

Débutant ! T’as mal jaugé ton saut !

Alors qu’il se reconcentrait sur les deux filles, il senti la main d’Aidan s’agripper à ses cheveux et le tirer en arrière.

Huh ?!

Surpris et ralenti par le sort, il ne put réagir à temps et s’effondra violemment en arrière.
Aidan, qui s’était préparé au choc, atterrit doucement et se précipita sur son ennemi, il plaqua fortement sa main sur le visage du géant, le bloquant au sol.

– OBÉIS !

Il sentait que le lien avait du mal à se faire, et que l’homme résistait beaucoup à son emprise. C’est sans hésitation qu’il mit toute son énergie dans le lien, à tel point qu’il commença à s’évanouir. Il lutta de toute ses forces mais ne réussit pas à rester conscient, et sombra dans l’inconscience.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s