EGA 2.SS01 — La chute d’une certaine religion.


Traducteur : Ethan Nakamura
Adapt : Yurane
Check : MissX


Ohhh, mais que vois-je, un chapitre d’EGA !!! Vite prions notre dieu le traducteur pour la sortie de plus de chapitre xD. Bon je suis quand même sortie de mon lit aujourd’hui, et suis allé très haut dans le ciel, hmm 2000 pieds, il me semble bien. Oups pardon, environ 609.6m d’altitude grml… je dois encore faire de la traduction, vous m’épuisez les néophytes, aller bonne lecture, que je vous entendent pas pendant un moment… Rrrfiouuu, Rrrfiouuu…


“La fondation d’un pays qui adore le Dieu du Mal, vous dites…?
– Ciel…”

La réunion entre les échelons supérieurs de la théocratie de Luxiria a pris une tournure orageuse.

Cependant, étant donné qu’il était évident que la réunion deviendrait sauvage après cette annonce, la situation peut difficilement être qualifiée de surprenante.

Il y avait un bureau carré dans la salle de conférence, au nord, au sud, à l’est et à l’ouest étaient assis les hauts gradés de la théocratie.
Sur le côté étaient assis les membres du Magistère, un cardinal et deux archevêques qui régissent le dogme de l’église de la Lumière Sacrée.

Sur le côté sud, se trouvaient un cardinal, deux archevêques et des membres du Presbytérium, qui dirigent l’entraînement des prêtres.

Ensemble, ces treize personnes composent les échelons supérieurs de la théocratie de Luxiria, ainsi que les plus puissants humain de la plus grande religion de la race humaine, l’Église de la Lumière Sacrée.

Chacun avait ses propres préposés debout derrière eux, et moi aussi j’étais l’un d’eux ; j’ai été autorisé à assister l’un des archevêques du Presbytérium. Cependant, dans mon cas, celui qui aurait dû être ici à l’origine était « tombé malade », alors j’étais là pour le remplacer.

“ÇA N’A ABSOLUMENT PAS DE SENS ! Qui pourrait reconnaître cette existence !
– Pour commencer, l’existence même du dieu du mal est discutable !”

Ceux qui avaient crié étaient les membres du Magistère.

Mais qu’entendent-ils par l’existence du « Dieu du Mal » discutable ? …J’ai commencé à me ressassé  du passé du dogme.

Mais si vous saviez les circonstances de ce qui s’est passé dans les coulisses, le sens de leurs mots serait immédiatement clair.

— Le « Dieu du Mal » tant prononcé par l’église était en faites basé sur des mensonges…

Un ennemi imaginaire tissé dans le dogme pour agiter la peur des croyants, accroissant ainsi leur dépendance à l’égard de l’Église … Leur but était-il – bien que ceux qui l’appliquent étaient leurs prédécesseurs des générations précédentes – quelque chose de ce genre ?  
Bien sûr, pour les pontes réunis ici, ça n’avait aucun sens, et par conséquent, ils ne peuvent pas simplement accepter le fait que le « Dieu du Mal » existe vraiment.

“Il y avait un rapport concernant l’observation du vrai Dieu du Mal par l’armée de Forteran avec leur fer de lance, l’Ordre de la Lumière Sacrée, mais…

– Tout simplement ridicule. Probablement une excuse créée par des lâches qui ont fui après avoir confondu une certaine personne. Ce n’est pas la peine de faire confiance aux personnes impies qui ont essayé de marchander leur contribution à l’Église.”

Parmi eux, le plus jeune membre, un archevêque – bien que déjà dans la force de l’âge – a donné le rapport de Fortera, mais le cardinal de l’Éparchie l’a ignoré considérant ça comme un non-sens. 
Cela dit, cet archevêque lui-même ne semblait pas y croire et pourtant ne manifestait aucun signe de mécontentement de voir sa remarque répudiée.

“Eh bien, à ce stade, si le dieu du mal est un imposteur, en outre cette nouvelle n’a pas d’importance, car ce que nous devons faire n’a pas changé le moins du monde.
– Exactement comme vous le dites. Les mots seuls du « pays des adorateurs du Dieu du Mal » revient à déclarer la guerre contre nous … non, contre toute la race humaine.”

Entendant la déclaration du Cardinal du Presbytérium, le Cardinal du Conseil Pontifical accepta. Et il semblait que c’était la même chose parmi tous les membres réunis ici. 
Bien sûr, y compris le pape assis à l’arrière.

“En tant que serviteurs qui servent la sainte déesse-sama, nous ne pouvons pas accepter une telle déclaration. Évidemment, il n’y a aucune objection n’est-ce pas ?”

Le vieux pape se leva de son siège et fit sa déclaration en négligeant la réunion des chefs.

“Alors, Votre Eminence…
– Déclarez notre rejet de l’annonce sous mon nom. De plus, demandez l’accord des autres nations.
– Comme vous le souhaitez.”

Le Cardinal du Conseil Pontifical a accepté l’édit du Pape, et c’est ainsi que finit la réunion.

“Qu’est-ce que Fortera en pense ?”

En entendant la réaction de Fortera à la précédente proclamation du Pape, une réunion spéciale et urgente fut convoquée.

Cependant, compte tenu des circonstances, on peut dire que convoquer une réunion est naturel.

Ce n’était pas le cas que personne ne s’était jamais opposé au siège de l’Église, Luxiria, mais une nation entière prenant une position d’hostilité n’avait jamais été vue auparavant dans l’histoire.

Cependant, ils ne rejettent pas l’Eglise de la Lumière Sacrée elle-même, mais se plaignent de la corruption des dirigeants actuels, et forment une nouvelle secte basée sur les dévotions aux enseignements – la Faction de l’Origine. 
Une telle action était bien plus dangereuse pour les gens de cette salle qu’une simple opposition.

“La Faction d’Origine …? Rejeter notre dogme ? Quelle absurdité.
– Il est probable que ce soit principalement par vengeance pour notre déploiement précédent de l’Ordre.”

Le cardinal du Magistère a ouvertement désapprouvé le rapport. Le rapport était la même chose que de déshonorer le Magistère, donc c’était compréhensible. 
Le cardinal de l’éparchie semblait lui aussi malheureux, mais c’était pour une autre raison.

“Et alors, quelles ont été les réactions des autres nations ?
– Nous avons essayé de supprimer les nouvelles, mais elles se sont propagées assez loin. Trop ouvertement la supprimer serait susceptible d’avoir l’effet inverse, donc nous ne pouvons pas nous empêcher d’agir avec prudence.
– Je suppose que ça ne peut pas être aidé non plus … EEI ! C’est tellement irritant !”

Ce qui agonisent les membres de l’Eparchia, c’est le contrôle de l’information de l’annonce du Royaume de Fortera sur la malhonnêteté des hauts fonctionnaires de l’Église. De la corruption rampante et de l’abus de pouvoir, à la falsification même des dogmes. Ainsi les nombreuses années de malhonnêteté ont été rendues publiques, et l’Éparchie était complètement absorbé à supprimer la méfiance des croyants.

La théocratie de Luxiria avec sa petite population et sa terre avait un avantage sur les autres nations en raison de l’autorité absolue d’être le siège du siège de l’église de la Lumière Sacrée. En d’autres termes, si cette avantage devient instable, ils risquent de perdre leur supériorité en un instant.

“Pour l’instant, je suppose que nous ne pouvons rien faire mais nous pouvons toujours exhorter les autres nations à ne pas rejoindre la faction créée par Fortera.
– Effectivement. Laissons faire les églises présentent dans les autres pays. Traiter directement avec le Royaume de Fortera devra être reporté, mais je suppose que nous n’avons pas le choix. Après tout, si la secte se répand, elle deviendra ingérable.

L’autorité donne naissance à des droits, et les droits donnent lieu à des autorités. Avec les anciennes racines qu’ils ont formées dans les divers pays, manœuvrer avec leurs connexions devrait s’avérer très efficace.

Cependant, en ce qui concerne le nombre de personnel qu’ils peuvent mobiliser, je ne peux m’empêcher de dire que la théocratie a l’avantage. 
Tant qu’il n’y aura pas d’incident majeur pour renverser cette situation, il sera difficile au Royaume de Fortera de prendre l’avantage.

C’est parce qu’ils comprennent cela, que les gens rassemblés ici étaient malheureux, mais relativement calmes.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

“Ça-, ça ne peut pas être … Pourquoi la Déesse Sacrée-sama…?”

Le jour suivant, la situation a soudainement changé.

Le contenu de la révélation comprenait l’existence du Dieu des Ténèbres, auparavant inconnu de la Race Humaine ; le “Dieu du Mal”, qui est différent de celui connu par la race humaine ; et le fait que la race humaine avait besoin de conquérir un donjon pour qu’elle gagne la lutte de pouvoir à trois issues entre les dieux. 
Si la révélation n’avait été reçue que par une petite minorité, alors elle aurait pu être rangée comme des mensonges, mais maintenant que toute la race humaine avait reçu la révélation, personne dans cette pièce n’avait le pouvoir de leur faire croire qu’elle était fausse.

Et en même temps, cela a également épelé un dilemme majeur pour la théocratie de Luxiria.

Si une partie des affirmations de Fortera est confirmée, cela ferait naturellement croire aux autres que les autres revendications sont vraies. Le reste des revendications … en d’autres termes, les revendications concernant la corruption des échelons supérieurs de l’Église de la Lumière Sacrée. Il est très probable que tous les disciples de la Déesse Sacrée croient que les affirmations de Fortera soient correctes.

“C’est mauvais. À ce rythme-là…
– Nous devons trouver d’urgence une contre-mesure.
– Mais même si vous dites cela, que devons-nous faire. Dans cette situation, prendre une mesure ferme contre Fortera se retournerait immédiatement contre nous. Manœuvrer contre le pays est également interdit.
– Cette…”

En entendant le Cardinal du Conseil Pontifical dire ces mots, les membres présents dans la pièce se sont finalement tus. Tout comme il l’a dit, faire une déclaration sur la mobilisation de l’Ordre de la Lumière Sacrée augmenterait à la place la suspicion à leur égard. 
Même la possibilité de détourner le mécontentement vers la « nation du Dieu du Mal » ait été interdite par nul autre que la déesse sacrée elle-même.

“On ne peut plus rien faire. Il semble que nous n’avons d’autre choix que d’admettre nos erreurs dans le dogme en ce qui concerne les dires de Forteran au sujet du dieu du mal.”

Pendant que la pièce était enveloppée dans le silence, une voix s’éleva derrière les membres du Conseil Pontifical.

“Mais, Votre Eminence…
– Maintenant que Déesse Sacrée-sama a affirmé les revendications de Fortera, nous ne pouvons pas objecter directement. Bien sûr, nous allons nier les autres revendications, et nous devons nous efforcer de réduire un peu les dégâts.”

C’est à ce moment que l’Église de la Lumière Sacrée, qui avait jusque-là dominé l’Humanité de l’arrière-plan, fut forcée de faire des compromis, ainsi ils reconnurent une petite, mais substantielle la défaite. 
Je suis sûr que le Royaume de Fortera ne laissera pas passer cette chance et utilisera ce moment critique pour les persécuter.

L’hiver était venu pour la Théocratie de Luxiria, qui avait tenu son influence depuis longtemps.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

“Et bien cela conclut le rapport.
– Bien joué. Hu hu hu, la reconnaissance de la Déesse Sacrée nous a donné un avantage. Tandis qu’ils sont mêlés à leurs disputes entre leurs factions, planifions le renforcement de notre nation, car c’est la volonté d’Anri-sama.
– Par votre volonté.
– Maintenant, les prochains jours seront chargés. Nous ne devons pas laisser tomber notre travail de missionnaire non plus. Et cette construction doit aller de l’avant.”


Ndt : Mais silence quoi, je vous ai dit de pas me réveiller, mince alors…


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Publicités

6 commentaires sur “EGA 2.SS01 — La chute d’une certaine religion.

    1. Ouai merci d’avoir vu mon erreur, je sais même pas comment j’ai pu mettre ça… Et c’est bien 2000 pieds ^^. En effet un Cessna 150 aurait bien du mal à voler à 20000 pieds… et si c’était possible, je serai déjà ko.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s