EGA Commémoration SS — « Anri et ses heureux amis »


Traducteur : Ethan Nakamura


Voici le chapitre finale (mais pas la dernière publication héhé) très court en passant, je ne vais pas écrire une tonne pour que vous puissiez en profitez, sûr ce…


« …Rien à faire. »

Un murmure a quitté ma bouche. 
Mais je n’y pouvais rien. Il n’y avait vraiment rien à faire.

L’argent que j’ai reçu du moi resté au Temple était bonne somme. Assez pour vivre encore un bon moment. De ce fait, je n’avais pas besoin de travailler. 
Contrairement à l’époque où j’étais un maître de donjon, il n’y avait personne non plus qui tentait de mettre à mal ma vie. La vie paisible que je souhaitais avoir… Même s’il y avait quelques perturbations occasionnelles, c’était surtout un quotidien paisible pour moi.

J’avais en fait tout ce que j’avais souhaité, donc je ne pense pas que c’est extravagant de se plaindre à ce sujet, mais j’ai vraiment, vraiment rien à faire. (ndt : T’a bien de la chance de mon point de vue ^^)

Parce que j’avais beaucoup de temps libre, j’ai même essayé des choses que je n’aurais normalement jamais envisagées de faire.

« Je sais. Je vais écrire une autobiographie. »

Plus tard, quand je me suis senti plus tranquille, j’ai réalisé que j’aurais dû y penser un peu plus prudemment.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Loin d’être jetée dans un monde avec seulement des vêtements sur le dos, j’ai été abandonnée dans une forêt sans même un lambeau de tissu sur moi. Puis je suis entré dans une guilde, suis devenu un maître de donjon, suis devenu une divinité, me suis disputé avec la Déesse de la Lumière ainsi que le Dieu des Ténèbres et, finalement, suis redevenu un humain. En y réfléchissant, vous pourriez dire que ma vie était l’illustration parfaite d’une vie « rempli de hauts et de bas » ... 
Ou alors j’aimerais le dire, mais vu mon âge, c’est peut-être un peu trop tôt pour réfléchir à ma vie comme ça. Par ailleurs, cette année seulement a été suffisamment riche en événements pour l’équivalent d’une vie entière.

« ……………… »

En y réfléchissant maintenant, beaucoup d’événements m’ont en réalité provoqué des maux de tête – ou plutôt, presque tout ce qui s’est passé m’a induit des maux de tête – mais vu à quel point toutes mes expériences m’ont fait voir ma vie de toutes les couleurs, je dirais qu’au moins mon autobiographie ne manquera pas de contenu. 
En pensant cela, je suis allé chercher le matériel que j’ai utilisé pendant la période où j’écrivais les Écritures, mais ce faisant, j’ai soudainement réalisé que j’avais oublié un grave problème.

« Que vais-je faire à propos de la malédiction ? »

La dernière fois, j’ai écrit les Écritures sur la façon de vivre un style de vie vertueux, mais c’est devenu un livre maudit qui a été classé dans le monde entier comme appartenant à la classe d’objet la plus terrifiante et dangereux. 
C’est arrivé à cause de la compétence d’enchantement divin qui m’a été attribué quand je suis venu dans ce monde. Une habileté agaçante qui d’enchantait instantanément quelque chose avec la protection divine du Dieu du Mal, mais qui s’activait également après environ une heure de contact. 
Si la cible était un être vivant, il devait alors accepter la protection divine, mais si elle était inanimée comme un ensemble de papeterie, elle s’activerait d’elle-même.
Même un livre de morale s’est transformé en une écriture maudite, je ne pouvais donc même pas imaginer ce que mon autobiographie pourrait devenir. Je ne pouvais pas l’imaginer, mais je pouvais dire avec certitude que ce ne serait rien de bon.

Tirant les leçons de mes erreurs précédentes, cette fois, j’ai pris soin de ne pas activer l’enchantement.

« …C’est dur. »

J’ai décidé d’éviter le contact avec le papier et d’écrire avec ma main avec le stylo en l’air, mais cela s’est avéré assez difficile. 
Normalement, j’écrivais avec la main gauche qui tenait le papier et avec le petit doigt de ma main droite sur la feuille, alors écrire de cette façon s’est avéré plus difficile que prévu. Si vous ne me croyez pas, essayez-donc. (ndt : sans façon)
Ma main n’arrêtait pas de trembler et mon écriture se transformait en gribouillis. 
Mais il était évident qu’abandonner serait la même chose que de crier « Deuxième livre maudit, nous voilà ! », alors j’ai continué à écrire alors que je tentais de corriger les choses encore et encore.

« Que diable faites-vous ? »

Léonora arriva par hasard. Elle jeta un regard étonné en me voyant me débattre sérieusement avec le papier dans mes mains tremblantes, toutefois je décidai de ne pas m’en soucier. 
Certes, je veux me poser la même question, mais je sens que je perdrais si je renonçais à ce stade. J’ai donc décidé de ne pas regarder en arrière.

« Un nouveau jeu ? »

Non, Lili, j’écris très sérieusement ici. Cela pourrait ressembler à un jeu de punition pour un outsider, mais je dois l’ignorer.

« S’il te plaît, ne te force pas, Anri-sama. »

La gentillesse de Tena a tellement rempli mon cœur que ma vision s’est estompée et je ne pouvais plus voir le journal.

 

 

Avec les encouragements chaleureux (et quelque peu étouffés) de tout le monde, j’ai réussi à terminer mon autobiographie. 
Son titre était…


Ce fut une courte histoire pour commémorer la publication de Evil God Average. 
Aujourd’hui, le 7 septembre 2015, le premier volume a été publié par Takarajimasha. 
C’est grâce à tous mes lecteurs, et j’en suis reconnaissant. 
Si vous le voyez dans le magasin, veuillez en prendre un exemplaire.

– Kitaseno Yunaki

 

 

Incidemment, Anri-san écrivait désespérément avec des mains tremblantes, mais honnêtement, elle aurait pu prendre une pause toutes les heures et la malédiction n’aurait pas été activé.

– Kitaseno Yunaki


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Un commentaire sur “EGA Commémoration SS — « Anri et ses heureux amis »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s