Ordure et Pièce d’Or de Qualidea Vol.1 Chap.1-2: Haruma (2)

Traducteur : TraducteurFou
Adapt & Check: Soreyawari


Version anglaise.


 

Tandis que je laissais l’infirmerie derrière moi, de fortes voix retentirent autour de moi. La pause déjeuner venait juste de se terminer, et la cavalcade des pas résonnait dans l’allée et les salles de classe.

Je haïssais le mot japonais pour foules :hitogomi, je n’aimais pas les gens (hito) et je n’aimais pas la poubelle (gomi), donc je ne voyais aucune raison d’aimer les deux choses mises ensemble. Par contre, j’aimais le mot japonais pour ‘un froid’ : kaze. Il était fait des caractères pour le ‘vent’ et le ‘mal’. C’était totalement exagéré et c’était pourquoi je l’aimais.

Pour être franc, j’ai tout de même fait de mon mieux à un certain moment pour aimer les foules.

Quand j’étais petit, j’avais tenté beaucoup de choses : la league de baseball junior, la natation, le tutorat de calcul mental, les cours de calligraphie, les leçons de piano. Presque toutes ces activités, c’était Amane-chan qui m’y avait traîné. Soit ça soit c’était dans son intérêt. Je n’y ai jamais vraiment pris plaisir. Pour tout ça, cela a été très peu rentable pour mon argent. Je demande un remboursement.

Il n’y avait qu’une leçon que j’avais prise à cœur.

« Vous devez imaginer les humains comme des citrouilles ! »

C’était ce que mon professeur de piano m’avait dit quand j’étais nerveux avant une représentation de piano. Des mots plutôt bien usés, mais vu que c’était la vieille mégère qui les disait, je devais leur donner une chance. On doit respecter ses aînés non ?

En fait, il y avait un brin de vérité dans les mots de la vieille mégère. En effet, quand on pensait en terme de pourcentage d’eau, humains et légumes n’étaient pas si différents. Quand on considérait ce trait commun —tous les deux des sacs d’eau— ils étaient sur un plan d’existence quasiment égal. Bonne vieille mégère. Plus on était vieux plus on était sage, ou quelque soit le dicton. Elle avait dit quelques bonnes choses. Merci, grand-mère.

Grâce à elle, depuis je faisais l’hypothèse que les humains étaient des légumes. Bien que les mots de la vieille morue ne m’avaient pas aidé avec ma nervosité — j’avais tout de même foiré ma performance de piano et arrêté peu après. Désolé, grand-mère.

À présent, je regardai le ciel à travers la fenêtre du couloir. Là-bas, je pouvais voir des nuages légèrement inhabituels avec une forme de cloche de temple à minuit. Les citoyens d’internet devaient effectuer leur travail frénétique en ce moment même : Whoa ! Est-ce que ce sont des nuages de tremblement de terre? (ndt : probablement une référence à ça)

Quels idiots. Honnêtement, ce monde était rempli de têtes de citrouilles. Chaque fois que des signes de tremblements de terre apparaissaient les nuages eux-même se transformaient en présages. La majorité d’entre eux, il semble, étaient en fait juste des nuages normaux. Les gens décidaient juste arbitrairement de les lier aux tremblements de terre, trompant les autres avec leur ignorance.

Il y avait un aspect positif à déformer la logique à sa propre convenance. Si vous pouviez vous y autoriser, vous pouviez vous tromper vous même en croyant que les humains et les légumes étaient identiques parce qu’ils avaient un niveau similaire de concentration en eau. Tout ceux qui pensaient ça étaient des crétins profonds.

Bon ben, pour l’instant.

Pourquoi je ne vous donnerais pas une autre similarité entre les humains et les légumes ?

J’ai déjà dit que je détestais les légumes. Cependant, j’exclue les fraises et les melons de cette liste.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s