God By Interim, Chapitre 3 : Le Conseil

Auteur : Andecarus
Check: Samihuunter


Donc voilà le chapitre 3 de GBI, comme je n’ai pas grand-chose à dire de plus je vous souhaite une bonne lecture et vous incite à laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir et ça donne de la motivation pour continuer à écrire.


 

Encore une fois, pour pas changer depuis mon arrivée, j’étais encore totalement perdu, je ne savais pas du tout de quoi il pouvait parler.

Je me doutais bien sûr qu’il devait être question d’un conseil avec des divinités de la mort, mais cela voudrait-il dire que j’allais rencontrer une assemblée de vieux dieux de la mort ?

C’était plutôt effrayant tout de même, déjà que ce que j’avais rencontré me paraissait plutôt étrange et embarrassant, alors si je me retrouvais devant des vieux papys et mamies tous fripés avec le même sorte de style vestimentaire, je n’étais vraiment pas sûr que mon estomac pourrait tenir le coup.

« Bon, c’est toi qui les appelles. C’est ta bourde, c’est à toi de la réparer, moi j’ai rien à voir avec tout ce foutoir ! »

Je les regardais tous les deux, tout en me disant qu’ils avaient dû complètement oublier ma présence.

« Bon OK, je m’en charge tout de suite, même si c’est vraiment pas de gaieté de cœur »

Elle commença à fouiller dans le lierre qui cachait ses parties intimes, je ne ne savais pas trop comment réagir à cette scène d’ailleurs.

Je me demandais si tous les dieux avaient pour points communs leur manque de pudeur et de gêne, surtout je ne voulais pas voir leur repas de famille.

Après quelques minutes d’intenses recherches au niveau de son intimité, la femme sortit une sorte de branche de lierre en forme de téléphone, mais surtout ce qui me posait problème, c’était comment elle avait pu cacher cette branche au niveau de son entrejambe.

« Allô, c’est Méliana, c’est pour faire une demande de réunion du conseil des mondes majeurs. »

Elle attendit quelques secondes en ne faisant que des petits bruits d’approbations.

« Oui, il y a un petit problème de réincarnation, … , non rien de bien gra … »

C’est à ce moment que Riléniar arracha la branche de lierre de ces mains, il alla tellement vite qu’il me donna un coup de coude au passage, mais encore une fois je fus surpris de ne pas ressentir de douleur.

Pourtant, quand je me touchais ou quand le bras m’avait percuté, j’avais bien ressenti la sensation, je ne comprenais pas vraiment la logique de cette endroit mais bon après tout, j’étais à un endroit après la mort, donc de base, la logique « humaine » n’avait pas trop sa place ici.

« Ce que cette idiote finie oublie de dire, c’est qu’elle à ramener une âme 51 ans trop tôt et que donc elle ne rentre pas dans les quotas de réincarnation. »

Je ne savais pas ce qu’il s’était dit de l’autre côté mais il affichait un grand sourire, suite à ça, contrairement à Méliana qui, elle, affichait une tête boudeuse, en récupérant et rangeant sa branche à sa place première.

Juste après qu’elle ait rangé la branche, je remarquai que je n’étais plus du tout au même endroit.

Je me retrouvais au milieu d’une pièce carrée, devant moi était installé des gens tous plus étranges les uns que les autres et juste à côté de moi j’avais la femme au lierre et l’homme au serpent qui regardaient les personnes installés.

« Bon, vous dites donc, que cette âme à 51 ans d’avance sur le planning ? »

C’était une petite fille avec des cheveux bleus et roses et les yeux de couleur orange qui prit la parole, elle avait un chapeau haut-de-forme sur la tête et des habits de gentilhomme.

« Oui, Silénia déesse de la mort du monde premier, une erreur a eu lieu. »

Ouah, cette gamine et censée être la régente du premier monde, c’est  à peu près ce qui me passa dans la tête à ce moment.

Pour être franc, j’étais plutôt rassuré de ne pas voir de vieux croûtons à moitié dégoulinants et totalement nus.

Pas que j’aime pas les croûtons, mais je les préfère largement dans une soupe, que vivants devants moi et avec si peu de vêtement que même une prostituée en rougirait.

L’homme serpent qui se trouvait juste à côté avec un grand sourire et une jubilation très mal dissimulée répondit à Méliana qui venait de répondre à l’enfant.

« Oui, une erreur que tu as commise je tiens à le préciser »

Juste à côté de l’enfant, un homme qui était juste totalement nu et qui ne prenait clairement pas la peine de s’habiller ou peut être que c’était le style qu’il préférait, je ne sais pas trop.

En tous cas, même si personnellement je pensais un peu étrange de laisser un homme nu a côté d’une enfant, personne ne prit la peine de dire quoi que ce soit quand il prit la parole.

«  Riléniar, ça suffit maintenant, on a bien compris qu’elle a fait une bourde, mais le rabâcher nous aide pas du tout à savoir comment régler le problème »

L’intéressé de la remontrance perdit son sourire et commença à faire une moue boudeuse.

J’étais clairement en train de me dire que ces dieux de la mort avaient vraiment la personnalité d’enfant de primaire.

« Bon si je résume la situation, nous avons une âme sur les bras pour les 51 année de temps mortel à venir, donc la vrai question est : qu’allons-nous faire d’elle en attendant ? »

Encore une fois j’étais le simple spectateur de la direction qu’aller prendre ma mort je n’avais en aucun cas mon mot à dire.

Je ne pensais pas non plus que ça serait cet homme qui venait de résumer la situation qui me donnerait cette occasion à mon avis.

Il était, je pense, le moins étrange des dieux que j’avais vu jusqu’à présent il avait juste un look de gothique.

Pour résumer cheveux noirs, traits noirs sous les yeux, vernis noir et rouge à lèvre noir et pour compléter la panoplie, habits totalement noirs avec des chaînes qui pendaient de son pantalon.

Oui, j’étais réellement arrivé à un tel point que voir un gothique pour moi était un look considéré comme normal, ou en tous cas, le cliché que je me faisais de ce style.

« oui merci Captain Obvious, très bon résumé de la situation qu’on connait tous très bien depuis bien 2 heures ! »

Cette fois c’était un castor qui avait parlé, oui oui, un castor avec la queue plate et tout le reste.

« castro, calme toi, il voulait juste faire un résumé de la situation »

Je me suis dit à ce moment-là qu’ils avaient tous vraiment de gros problèmes pour nommer des animaux.

Merde, appeler un castor, Castro c’était vraiment de mauvais goût.

« Bon, j’ai sûrement une idée qui nous débarrasserait de ce problème et qui en plus nous permettrait quelques libertés supplémentaires. »

C’était une femme avec un bec et des plumes noirs qui cachaient ses parties intimes qui parla.

Tout le monde tourna donc la tête vers elle pour l’encourager à parler, même moi je me surpris à la regarder fixement pour enfin savoir à quelle sauce j’allais être mangé, passe que l’air de rien, tout ce bazar durait depuis un certain temps.

« Bon alors, ce n’est qu’une idée, il faut vraiment que vous donniez votre avis. Je suis pas vraiment sûr de si c’est possible ou non et si c’est réellem … »

Tout le monde l’écoutait parler avec un air dubitatif jusqu’au moment où la voix de Castro retentisse dans la petite salle carrée.

« mais tu vas la fermer ta gueule avec tes excuses à deux balles, soit tu nous la donnes ta putain d’idée soit tu fermes ta grande gueule. »

Après cette intervention poétique du castor, la femme au bec reprit son souffle et exposa son idée.

« Donc, je disais, mon idée, ça serait, vu qu’il a 51 ans d’heures mortelles à passer ici pourquoi ne pas faire de lui un dieu de la mort suppléant. Comme ça, chaque dieux, chacun leur tours, vont pouvoir aller prendre des petites vacances. »

Toutes les personnes applaudirent dans la pièce et la jeune fille au haut-de-forme lui dit avec une voix enjouée.

« C’est une très bonne idée, géniale, donc vu que c’est ton idée tu t’en occupes ; Aller, bon courage. »

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

5 commentaires sur “God By Interim, Chapitre 3 : Le Conseil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s