Maître des Âmes 9 : Arcane

Auteur : Nightgale
Check : Soreyawari


Petite anecdote d’auteur : Ping n’était pas censé exister. Quand j’ai commencé à écrire le chapitre 2, je me suis dit : « Le pauvre Fang, faut qu’il ait au moins un ami, sinon ça craint… »

Et c’est comme ça que Ping est né. Au final, ça a permis d’ajouter plus de profondeur au scénario, donc on peut dire que ça c’est bien emboîté au final. Ha ! Ha !

Bref, enjoy.


Après avoir quitté Dizz et compagnie, Ping le harcela sans cesse pour savoir comment il avait réussi à s’améliorer autant en si peu de temps. Malgré l’insistance de son ami, Fang préféra rester vague sur le sujet.

Une âme enfermée depuis des millénaires dans le pilier sacré du village avait fusionné avec la sienne. C’était l’âme d’une personne appelé Shen et ils avaient formé un pacte pour lui permettre de retrouver un corps. Grâce à Shen, il avait pu faire tout ces progrès spectaculaires…

Qui croirait ça ? Même Fang aurait pris cette explication pour l’histoire d’un fou si ça ne lui était pas arrivé en personne. Ping était quelqu’un de simple et honnête, remarquant que Fang ne voulait pas en dire plus, il garda ses questions pour lui et se contenta de lui faire confiance.

Après quelques discussion frivoles, Fang trouva une excuse pour échapper à son ami qui devenait insistant. Celui-ci commençait à débiter des anecdotes les unes après les autres sans que personne ne puisse plus l’arrêter.

Avant de se séparer, Fang l’avertit toutefois d’éviter la bande à Hong pendant quelques temps par mesure de précaution.

Fang retourna ensuite dans son coin habituel. Il ne perdit pas de temps avant de s’asseoir rapidement en tailleur, méditant de nouveau comme à son habitude sur son rocher. Avec un air concentré, il repassait dans son esprit le combat de toute à l’heure.

« Alors petit, tu te sens mieux maintenant que tu t’es défoulé ? » Lui demanda Shen d’un ton amusé.

« Hum.. pas mal ! Mais bon, il me reste encore quelqu’un sur ma liste et celui là ne sera pas aussi facile », répondit Fang.

« Hong… On en revient donc à notre discussion de tout à l’heure, avant que nous soyons interrompu. »

Fang ouvrit les yeux, ses pupilles brillaient d’une lueur remplie d’excitation et d’anticipation.

« Tu m’avais dis que si j’atteignais le 8ème niveau du stade humain, tu m’apprendrais un arcane ! Tu as intérêt à tenir ta promesse ! » S’exclama Fang d’un air impatient.

Un arcane ! Fang avait longuement rêvé pouvoir en posséder un. Un arcane était un art qui permettait de puiser dans l’énergie naturelle autour de soi et dans son corps pour créer une technique permettant à n’importe quel combattant de surpasser ses limites.

Il existait une infinité d’arcanes aux effets aussi divers que variés. Les arcanes étaient divisés en plusieurs catégories selon leur puissance.

Il y avait tout d’abord le stade de l’arcane. Le schéma était identique au stade que les combattants utilisaient. La différence était que les arcanes n’étaient pas divisés en 10 niveaux comme pour les humains, mais en 3 sous-catégories : inférieur, intermédiaire et supérieur.

Par exemple, Fang savait que dans le village de Mura, le meilleur arcane était détenu par Han, le chef du village. C’était un arcane au stade humain de rang supérieur !

Les arcanes les plus puissants étaient aussi rares que précieux. Ils constituaient un véritable trésor. On raconte que les arcanes de légende étaient capables de faire trembler la terre et de fendre les cieux ! Des pays seraient même entrés en guerre pour pouvoir se les approprier !

Mais sans besoin de mentionner ces anciens arcanes légendaires, Fang serait déjà aux anges s’il pouvait obtenir ne serait-ce qu’un arcane au stade humain de rang inférieur.

Il y avait de cela un moment, Hong avait réuni tous les jeunes du village pour se vanter de l’arcane au stade humain de rang inférieur qu’il venait de maîtriser.

Il n’était qu’au niveau 7 à l’époque. Pourtant, en utilisant son arcane, il était arrivé à donner un coup aussi puissant qu’une personne au niveau 8. Tous les jeunes de Mura avaient alors été ébahis par ce spectacle.

Combien d’entre eux désiraient pouvoir obtenir un arcane après avoir assisté à cette démonstration… et Fang ne faisait pas exception à la règle.

C’était pour dire à quel point un arcane pouvait être puissant. Un haut niveau de méditation et des arcanes surpuissants, c’étaient deux conditions indispensables à réunir si quelqu’un voulait se hisser au sommet.

Évidemment, Fang aspirait à de telles ambitions et il avait hâte de savoir quels arcanes Shen avait à sa disposition.

« Bien sûr que je venir tenir ma promesse ! Si je ne t’ai pas enseigné un arcane jusqu’à maintenant c’est qu’il y avait une raison… » Poursuivit Shen.

Fang était exaspéré. Durant les semaines passées, il avait commencé à saisir la personnalité de Shen à travers leurs conversations. En résumé, Shen était comme un vieux grand-père qui aimait radoter !

Quand Fang lui fit la remarque, Shen s’énerva et commença alors à le sermonner durant des heures sur la chance qu’il avait de pouvoir profiter de son savoir, de son expérience, etc…

Fang savait que quand Shen se mettait à déblatérer comme ça, le mieux était encore de prendre son mal en patience et de faire semblant de l’écouter attentivement.

« Les arcanes que j’enseigne ne sont pas à la portée de tout le monde. C’est pour ça que le minimum requis était que tu atteignes le 8ème niveau du stade humain. Et même là encore, il a fallu que je réadapte ces quelques arcanes pour que tu puisses les utiliser. Bien sûr le processus n’est pas si simple. Si ce n’était pas moi… »

Fang commençait à avoir davantage mal au crâne que lorsque qu’il s’était pris le coup de Dizz de plein fouet. Il serra les dents et prit son mal en patience tandis que l’avalanche de mots lui martelait l’esprit.

« … Et c’est pourquoi tu devrais être reconnaissant de m’avoir à tes côtés », conclut finalement Shen après un long monologue.

« J’espère bien qu’après t’être vanté autant, tu me donneras au moins un arcane supérieur du stade humain », répliqua Fang d’un ton irrité.

« Qu’est-ce que tu racontes ? » Demanda Shen, surpris.

Fang fut pris de court. Avait-il placé la barre trop haute ?

« Alors… un arcane de rang intermédiaire ? » Dit Fang timidement.

« …… »

En constatant l’absence de réaction de la part de Shen, Fang commençait à avoir des gouttes de sueur froide qui coulaient de son front.

« Un arcane inférieur, ça me suffit largement tu sais », concéda finalement Fang.

« Les arcanes que j’ai à te proposer sont tous au stade guerrier de rang intermédiaire », répondit simplement Shen.

Fang eut l’impression qu’un éclair avait frappé son cerveau. Intermédiaire !? Mais plus que le rang, c’était le stade de l’arcane qui l’avait abasourdi. Le stade guerrier !?

Fang était complètement sous le choc tandis que Shen se mit à ricaner en voyant l’expression du jeune garçon.

« Je crois que tu n’as pas encore bien compris qui j’étais. Ne compares pas les arcanes que ce pauvre village de campagne possède avec les miens je te prie. C’est une honte pour moi. »

Il fallut de longues secondes à Fang pour se remettre de ses émotions. Avec l’attitude qu’il possédait, il avait encore du mal à réaliser que Shen était quelqu’un d’extraordinaire. Après s’être finalement calmé, ses yeux se mirent alors à briller de mille feux.

Après une courte pause, Shen poursuivit :

« Bien que j’ai plusieurs arcanes à disposition, je ne t’en laisserais choisir qu’un pour le moment. Tenter d’apprendre plusieurs arcanes en même temps ne te rendra la tâche que plus longue et difficile. »

Fang acquiesça en silence. Comme le disait le proverbe: « Essaie d’attraper deux lièvres en même temps et tu n’en auras aucun. » Fang comprenait très bien ce principe.

D’après ce qu’il avait entendu dire, l’apprentissage d’un arcane pouvait être extrêmement difficile. Bien entendu, la difficulté pouvait varier selon les personnes, le talent était toujours un facteur en prendre en compte.

Cependant, il ne faisait aucun doute que si les arcanes proposés par Shen étaient bien au stade guerrier comme il l’affirmait, les apprendre ne serait donc pas chose aisée. Fang ne savait même pas s’il allait pouvoir en utiliser un correctement. Alors plusieurs en même temps ? Il n’y pensait même pas une seconde.

« Bien, alors… entre un arcane offensif ou un arcane défensif, quel genre d’arcane préfèrerais-tu apprendre ? » Demanda Shen.

Quand Fang entendit la question, il ne prit pas longtemps pour réfléchir. Il avait déjà une idée sur le type d’arcane qu’il souhaitait.

La réponse lui était venue en repensant à son affrontement avec Dizz et les autres. C’est alors avec une expression plus déterminée que jamais qu’il s’adressa à Shen d’un ton ferme.

« J’ai décidé ! Le type d’arcane que je désire avoir est… »

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “Maître des Âmes 9 : Arcane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s