Maître des âmes 43 : Que le tournoi commence

Auteur : Nightgale
Check: Miss X


Well, enjoy.


 

Le vaste terrain d’entraînement servant habituellement à la garde de Mura était à présent parsemé de nombreuses plateformes circulaires. C’était là que les nombreux combats allaient se dérouler et les gens commençaient à s’agglutiner autour.

Tout avait été soigneusement préparé et les participants étaient séparés du reste des spectateurs. Une tribune en hauteur avait été installée un peu plus loin depuis laquelle il était possible d’avoir une vision d’ensemble sur toute la zone.

C’était la place réservée aux membres les plus importants et les plus influents de Mura et de ses alentours. De là où il était, Fang pouvait voir le chef Han ainsi que Shang. Ils étaient entourés de nombreuses personnes portant des vêtements plus extravagants les uns que les autres. Rien qu’en apercevant ce qu’ils portaient, on pouvait deviner à quel point ceux-ci étaient riches.

Fang soupira un bon coup et décida de jeter un oeil autour de lui. Il reconnaissait les visages d’une grande partie des participants puisque la plupart provenait de Mura. En y regardant de plus près, il s’aperçut rapidement qu’il y avait un groupe qui se démarquait un peu plus loin. Tous les autres gardaient leurs distances comme s’il y avait une sorte de barrière invisible en place.

Sans grande surprise, Fang vit qu’au coeur de ce groupe se trouvait son ennemi : Sung. Celui-ci était entouré de trois autres garçons aux airs robustes. Le groupe de quatre dégageait une pression qui rendait difficile pour quiconque de s’approcher.

Comme un signal prédestiné, au moment où Fang porta son regard sur Sung, celui-ci tourna aussitôt le sien sur Fang. Il était clair que celui-ci ne cherchait même plus à dissimuler son envie de tuer tandis qu’il regardait Fang d’un air féroce.

Ne voulant pas montrer de faiblesse, Fang soutint son regard un moment. Après de longues secondes, il se désintéressa finalement de lui et décida de passer à autre chose.

« Ce n’est pas du regard qu’il pourra me tuer. Très bientôt, l’occasion de régler nos comptes se présentera. Inutile de se presser », pensait-il.

Ce n’était pas seulement sa force et son expérience au combat que Fang avait développé. Au cours de son entraînement mortel, il avait renforcé son mental, et avait appris à garder son sang-froid en toutes circonstances pour pouvoir agir avec le maximum d’efficacité au moment opportun.

Tandis que la foule continuait lentement à s’amasser, Fang sentit quelqu’un qui tirait doucement sur sa tenue. Cette sensation familière le surprit et en se retournant, il confirma que le coupable était bien la personne à laquelle il pensait.

« Meimei ?! Qu’est-ce que tu fais ici ? »

La mignonne et petite Meimei, avec son air apeuré, leva ses yeux vers Fang pour lui répondre.

« C’est grand-père qui veut que je participe. Il a dit que ça ferait une bonne expérience », dit-elle faiblement.

« Il t’a couvée pendant des années et maintenant, il te jette dans la fosse aux lions… »

C’était l’impression que Fang avait mais il s’abstint de la prononcer à voix haute.

C’était la première fois qu’il participait au tournoi, mais il en connaissait toutefois les règles. Il savait que tuer son adversaire était interdit. D’ailleurs les cas faisant état d’un participant mort durant la compétition se comptaient sur les doigts de la main depuis ces dernières décennies.

Le risque de mort était donc quasiment nul, mais les risques de blessures étaient bel et bien présents. Le chef Han avait sûrement ses raisons en faisant participer Meimei, mais il restait quand même inquiet.

« Fais de ton mieux, mais n’en fais pas trop. Si ça devient risqué, n’hésite pas à abandonner. Il n’y a aucune honte à ça », lui conseilla Fang.

« Um… Toi aussi », répondit Meimei en le regardant droit dans les yeux.

Fang se contenta de hocher légèrement sa tête en guise de réponse. S’il avait le choix, il aurait bien aimé participé à ce tournoi de façon saine et sans risque mais ce n’était malheureusement pas le cas.

Contrairement aux autres où la probabilité de mourir était presque inexistante, on pouvait dire que c’était tout le contraire pour Fang, et la raison à cela était Sung. Il était quasiment sûr que celui-ci allait tenter de l’assassiner durant leur combat, profitant de cette occasion et de l’influence de son père pour faire passer ça comme un « accident ».

De plus, Fang avait ses raisons qui le poussaient à remporter cette compétition à tout prix. Très peu avaient conscience de la lutte pour le pouvoir qui se déroulait entre le chef Han et Shang, ainsi que de l’importance qu’allait revêtir le combat entre Fang et Sung.

Fang jeta un oeil à l’expression innocente de Meimei. Bien qu’elle soit la petite-fille de Han, elle n’était probablement au courant de rien. Fang ne voulait pas l’accabler en lui avouant tous les enjeux qui se cachaient derrière sa participation. Son seul et véritable ennemi était Sung et personne d’autre !

Tout le monde était maintenant à peu près installé. Le brouhaha ambiant baissa d’un ton et tous les regards se portèrent vers la tribune. En réponse à l’attention qui se portait sur lui, le chef Han se leva de son siège et s’avança de quelques pas. Il s’éclaircit ensuite la gorge avant de s’exclamer d’une voix forte et autoritaire.

« Bienvenue, habitants de Mura et des villages alentours, pour cet événement que vous attendez tous : le tournoi de Mura ! »

« OOOOHHHH ! »

Han utilisait de l’énergie naturelle pour amplifier sa voix et se faire ainsi entendre par tous les spectateurs. Ceux-ci répondirent à sa déclaration avec ferveur.

« Comme vous le savez, cette compétition a lieu tous les deux ans. Elle a pour but de sélectionner les meilleurs combattants parmi la jeune génération pour représenter notre région lors du prochain grand rassemblement des villages ! »

Fang écoutait les explications d’une oreille. Même si Mura pouvait se targuer d’être l’un des plus grands villages à proximité des Barrières de Meng, il existait de nombreux villages qui étaient tout aussi comparables.

Tous ces villages avaient pour objectif de s’étendre et de grandir en influence. C’est comme ça que le grand rassemblement des villages était né.

C’était une compétition mise en place par les dirigeants du royaume auquel ils appartenaient. Le but étant que les plus grands villages s’affrontent dans un cadre déterminé de façon à éviter un conflit total… d’après ce que Fang avait compris en tout cas.

Fang avait toujours été au plus bas de l’échelle sociale et ne s’était jamais vraiment intéressé au pourquoi du comment. S’il arrivait à vaincre Sung, il était certain qu’il serait choisi pour représenter Mura. À ce moment-là, il aurait à en apprendre davantage sur le fonctionnement de ce monde.

Alors que Fang ruminait ses pensées, le chef Han était en train de poursuivre ses explications.

« Je suppose que vous les connaissez, mais je tiens toutefois à rappeler les règles durant le tournoi.

Le vainqueur est décidé si l’adversaire est dans l’incapacité de combattre, est éjecté du ring, ou bien s’il déclare forfait. Aucun artefact n’est autorisé, ni aucune pilule ou objet permettant de récupérer de l’énergie plus rapidement. Tuer son adversaire est également contraire aux règles !

Pour les blessures éventuelles, nous avons une équipe médicale en place. Tout cela est dans le but d’avoir une compétition juste et équitable ! » Expliqua Han.

Après avoir fini, le silence retomba. Han ne dit plus un mot et balaya du regard la foule qui s’était amassée, puis ses yeux se tournèrent vers la zone où tous les candidats étaient rassemblés. Fang aurait juré que Han avait arrêté son regard sur lui pendant un court instant… ou peut-être qu’il regardait Meimei qui était juste à côté ?

En tout cas, après ce bref instant de silence, le chef Han leva les deux mains avant de proclamer :

« Et maintenant, trèves de bavardages ! Que le tournoi commence ! »

« OOHHH ! Mura ! Mura ! Mura ! » S’exclama la foule hystérique.

L’ambiance grimpa ensuite rapidement en intensité. Le bruit généré par tous les spectateurs était tel que Fang avait la sensation que tout l’intérieur de son corps vibrait. Il jeta alors un oeil à côté de lui, et c’est sans surprise qu’il vit Meimei avec un air effrayé sur son visage. On aurait dit un pauvre animal jeté au beau milieu d’une tempête.

« Respire un bon coup. Ne fais pas attention à tous ces gens. Tu as juste à te concentrer sur l’adversaire en face de toi », dit Fang en posant sa main sur la tête de Meimei.

« D..D’accord… » Se contenta-t-elle de répondre faiblement tout en évitant de croiser le regard de Fang.

Une jeune femme fit alors son apparition un peu plus loin. Elle était debout sur une petite plateforme, ce qui permettait ainsi à tous les participants de la voir.

« Tout le monde ! Votre attention, je vous prie ! Derrière moi se trouve le tableau sur lequel est inscrit le nom de chaque participant ainsi que l’ordre des combats. Après avoir confirmé qui est votre adversaire et sur quelle plateforme de combat vous devez vous rendre, veuillez suivre le chemin indiqué pour débuter l’affrontement. Tout retard sera considéré comme un abandon, alors ne traînez pas trop ! Sur ce, je vous souhaite à tous bonne chance ! »

Une fois son explication terminée, la jeune femme se retira, permettant alors aux participants d’exécuter la marche à suivre. Des membres de la garde de Mura avaient été placés un peu partout pour éviter toute altercation en dehors des affrontements, et le processus se déroula donc sans encombre.

Après une dizaine de minutes, Fang, accompagné de Meimei, arriva finalement devant le tableau en question. Il trouva vite son nom, et son premier réflexe après fut de chercher le nom de Sung.

Apparemment, vu comment se présentaient les choses, Fang et Sung ne se rencontreraient qu’en finale. Il allait de soi que la condition était que les deux gagnent tous leurs combats respectifs.

Les participants avaient été divisés en deux grands groupes : A et B, et les vainqueurs de chaque groupe allaient s’affronter pour le combat final. Sung était dans le groupe A, et Fang dans le B. Après avoir confirmé la situation, il se tourna vers Meimei.

« Alors ? » Demanda-t-il.

« Groupe A… » Répondit-elle d’un air dépité.

« Alors c’est ici que nos chemins se séparent… »

Meimei resta silencieuse et se contenta de fixer pertinemment le sol. Fang laissa échapper un faible soupir en la voyant réagir ainsi.

« Si on faisait comme ça ? Celui qui gagne son combat en premier va assister au combat de l’autre », suggéra Fang.

Meimei releva finalement la tête et hocha la tête pour approuver cette idée.

« Bien sûr, pour ça, il faudrait que tu remportes ton combat. J’espère juste que tu ne te feras pas disqualifier par abandon parce que tu étais trop timide pour monter sur le ring », dit Fang avec un ton moqueur.

Meimei envoya alors son poing vers l’estomac de Fang. Le coup n’avait aucune force et Fang n’avait donc rien senti. Mais il ne s’attendait pas à cette réaction soudaine, et surpris, il regarda le visage de Meimei. Celle-ci était en train de faire la moue. Puis, sans dire un mot, elle se précipita vers le chemin où un panneau indiquait « Groupe A ».

Avant de s’en aller, elle se retourna brièvement vers Fang, et tira sa langue avant de dire à haute voix :

« C’est moi qui vais gagner mon combat en premier ! »

Après sa déclaration, elle disparut à toute allure, ne laissant aucune opportunité à Fang de répliquer.

« Ah, la jeunesse… »

« Tu as dit quelque chose, Shen ? »

« Non, rien. Je me parlais juste à moi-même. »

« … »

Fang se dirigea ensuite paisiblement vers le lieu de son premier combat. Cependant, un détail le tracassait. Un peu plus tôt, il avait pu apercevoir de loin Sung et son groupe au moment où ceux-ci consultaient le tableau. Fang avait remarqué que Sung était parti dans une direction et que les trois autres étaient partis dans une autre.

Sung appartenait au groupe A, ce qui signifiait que les trois autres garçons étaient dans le même groupe que Fang. Vu le nombre de participants, il n’était pas si étrange que le tirage se soit déroulé ainsi, mais Fang restait toutefois perplexe.

« Une coïncidence ? Peut-être que je réfléchis un peu trop… « 

Fang était toujours en pleine réflexion alors qu’il arrivait à une intersection. À partir de là, de nombreux chemins étaient disponibles, tous amenant à différentes plateformes de combat. Il prit la direction qu’il avait lue sur le tableau, le chemin B11, et arriva très vite sur le lieu de l’affrontement.

Un garçon se tenait déjà debout sur la plateforme avec ses bras croisés. C’était apparemment son premier adversaire. Une autre personne se trouvait non loin de lui, il s’agissait d’un garde de Mura qui faisait office d’arbitre.

Une petite clôture haute de un mètre avait été mise en place autour de la plateforme. Un grand nombre de personnes étaient amassées derrière. On pouvait voir dans leurs yeux qu’ils n’avaient qu’une hâte, et que c’était que la compétition commence.

Fang ferma les yeux un instant et vida son esprit de toutes pensées inutiles.

« Sung est dans le groupe A. Il ne fait aucun doute qu’il se retrouvera en finale. Mon premier objectif est de sortir vainqueur du groupe B… puis d’en finir une bonne fois pour toutes avec Sung ! »

Après avoir fait le point, il ouvrit finalement ses yeux, avec un regard plus concentré que jamais. Il s’avança ensuite d’un pas ferme et déterminé vers son adversaire pour entamer le début des hostilités.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

6 commentaires sur “Maître des âmes 43 : Que le tournoi commence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s