JIM – Chapitre 17 : Après le sauvetage

Auteur : Vhail
Check : Miss X


Rien.à.dire.stop. Fin.de.transmission.stop.Bon.chapitre.stop


Cela faisait deux jours que Clément avait réalisé sa mission de sauvetage et Zara ne s’était pas réveillée depuis. Il travaillait donc à la construction de son vaisseau. Le moteur était le principal problème et avec Faé, ils cherchaient la solution la plus simple pour traverser un trou noir sans se faire désintégrer dans la tentative.

« Non Faé ! Je te le répète, fabriquer un moteur à partir du cœur d’une étoile à neutron n’est pas une solution simple ! » s’exclama-t-il exaspéré.

« C’est pourtant la plus efficace que nous ayons à disposition. » rétorqua Faé.

« Et je le récupère comment le cœur d’étoile à neutron ? Je claque des doigts ? »

« Bien sûr que non, ça ne marchera jamais. » dit-elle pragmatique.

« Évidement que non ! C’était une image pour dire que c’est compliqué. Il faudrait repérer une étoile à neutron dans l’espace, pas trop loin de la Terre pour pouvoir y aller rapidement et aussi trouver une méthode d’extraction. Ce serait un bordel pas possible ! »

« Au pire, tu la crées dans ta base. »

Clément resta muet devant l’énormité que Faé venait de dire.

« Tu es sérieusement en train de me suggérer de créer une étoile et de la faire s’effondrer pour créer une étoile à neutron ? Non mais ça ne va pas la tête ? J’ai presque autant de chance que ça marche que d’obtenir un foutu trou noir qui boufferait la Terre en moins de deux ! Non, même moins de chance que ça marche que de provoquer l’apocalypse ! »

« Je n’ai pas de tête. » analysa Faé toujours aussi sensible au second degré.

« Quoi ? »

« Je n’ai pas de tête. Je ne peux pas te dire si elle va bien ou pas. »

Clément se frappa la tête contre le mur le plus proche.

« Par contre la tienne va aller beaucoup moins bien maintenant. » constata-t-elle.

« Tu te fous de ma gueule ou je me trompe ? » demanda-t-il en lançant un regard dépité à l’hologramme de Faé.

Avant qu’elle n’ait le temps de répondre, un hurlement se répercuta entre les murs de la base. Les lumières clignotèrent au même moment tel des stroboscopes lui faisant se demander s’il y avait une corrélation entre les cris et le phénomène.

« Je crois que ton invitée est réveillée et elle doit se demander où elle est. » dit Faé.

« Bon, guide-la jusqu’à la cuisine. Je vais l’attendre là-bas. Elle doit avoir faim et elle voudra surement des explications. »

Clément se lava les mains et se dirigea vers la cuisine pendant que l’hologramme de Faé disparaissait. Un cri de surprise lui apprit que Faé avait dû se matérialiser directement dans la chambre sans aucun savoir-vivre. Il secoua la tête et soupira.

[Elle a encore beaucoup de progrès à faire.] songea-t-il

Il se servit un café et le sirota en attendant que Zara ne le rejoigne. Il n’eut à attendre que quelques minutes avant qu’elle n’entre dans la pièce en jean, chemise et basket.

« Désolé pour les habits, je n’ai pas mieux à te proposer. Au fait, je m’appelle Clément Clerc. Enchanté. » lui dit-il.

« Qu’est-ce que tu veux ? » demanda-t-elle de but en blanc.

« Comment ça, qu’est-ce que je veux ? »

« Tu veux demander une rançon à mes parents ? Me voler mes pouvoirs ? Ou me forcer à t’aider dans ta quête de domination du monde ? » précisa-t-elle sur la défensive.
En entendant cela, Clément faillit s’étouffer avec son café à cause de la crise de fou rire qui menaçait de l’emporter.

« Quoi ? » demanda Zara irritée.

Clément essaya de se calmer avant de répondre.

« Désolé mais ta paranoïa m’a presque fait mourir de rire. Pourquoi tu penses que je veux tirer quelque chose de toi ? C’est vrai que ton pouvoir m’intéresse mais pour savoir comment il fonctionne et uniquement si tu es d’accord pour me le révéler. Si tu ne veux pas, libre à toi. »

« Alors pourquoi prendre tant de risque pour me libérer ? » demanda-t-elle intriguée.

« Pour sauver une camarade. » répondit-il sobrement.

« Comment ça ? »

« Je possède le même type de magie que toi. Certainement parce qu’on est les deux seuls dans cet univers à posséder une magie de la sorte, j’ai ressenti le besoin de te sauver. »

« Oui forcément si tu sais utiliser la Magie des Dix. » rétorqua-t-elle.

« Je ne parle pas de cette magie-là. »

« Qu’est-ce que tu veux dire ? »

« Assieds-toi et mange, ça risque d’être un peu long comme explication. » répondit Clément.

Zara ne protesta pas, s’assit et saisit un croissant.

« Bien. » dit Clément en s’asseyant en face d’elle. « Ta capacité qui peut influer sur le temps, de ce que j’ai vu, fait partie de la catégorie des magies multivers. Non, ne m’interrompt pas, tu poseras tes questions à la fin. Laisse-moi terminer mon explication, il se peut que certaines réponses soient dans ce que je vais dire. » prévint-il en voyant Zara ouvrir la bouche pour parler.

Celle-ci referma la bouche sur son croissant de dépit.

« Les magies multivers sont des capacités qui surpassent celles existantes dans un univers. À aucun moment, la Magie des Dix ne te permet de faire cela si je ne me trompe pas, ou alors, ce n’est certainement pas de ton niveau bien que je ne remette pas en doute ta maîtrise de la {Magie des Dix}. Ces capacités sont très rares, au maximum deux personnes peuvent en posséder une par univers et dix par groupe de réalités. Notre univers est entouré de plusieurs versions de lui-même avec des changements dans l’Histoire. Le plus parlant pour toi serait de dire qu’il existe un univers où la version de toi ne possède pas cette capacité.

« En fait, il n’y a que dans cet univers où tu possèdes cette capacité. Aucune autre version de toi-même ne la possède. » intervint Faé.

« Cela voudrait dire que l’univers dans lequel on se trouve à une direction définitive qui ne peut pas être changée ? » demanda Clément.

« Exact. Tant qu’un mage multivers se trouve dans un univers, celui-ci ne peut prendre qu’une seule direction. S’il sort de l’univers, l’Histoire de celui-ci peut alors prendre à nouveau des directions différentes. » répondit Faé.

« C’est quand même triste de se dire que notre destin est fixé. » dit Clément.

« Oui mais chaque magie multivers est unique donc il ne peut pas y avoir deux exemplaire de la même. C’est plutôt que la présence d’un mage multivers bloque un univers. C’est la loi immuable de la magie multivers. » répliqua Faé.

Le regard de Zara passait de Clément à Faé qui s’étaient lancés dans une discussion enflammée. Elle essayait d’assimiler le plus d’informations possible mais n’arrivait pas à tout saisir. Cependant, elle était soulagée de ne pas être la seule à avoir un pouvoir étrange et se demandait si ces deux personnes pouvaient l’aider.

« Bon. Sinon, à part d’autres réalités, il existe des univers où tout ce qu’on connaît n’existe pas. » reprit Clément qui semblait avoir fini son débat. « Normalement je n’ai rien oublié. Des questions ? »

« Hum non. Il faut juste que j’assimile tout ça. » répondit Zara. « Peut-être savoir pourquoi ça tombe sur moi. »

« Franchement, je n’ai aucune idée de comment sont distribuées les Magies multivers. Soit une entité surpuissante décide de qui peut en posséder une, soit c’est du hasard total. Faé, une idée ? »

« Désolée mais je n’ai pas cette information en ma possession. » répondit l’hologramme.

« C’est bien dommage, ça aurait pu être utile comme information. » sourit Clément.
Une alarme retentit alors dans la base.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

13 commentaires sur “JIM – Chapitre 17 : Après le sauvetage

        1. ah, ben désolé. j’écris un peu comme je le sens donc je ne fait pas forcement attention s’il y a un gros cliffhanger à la fin de chaque chapitre. MB

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s