Newsletter n°20 (septembre 2017)

Yahoooo~!

C’est la quatrième Newsletter en temps et en heure !
Ce mois-ci, beaucoup d’absentéisme du côté des trads (non pas du tout, je suis pas du tout parti 3 semaines en voyage, laissant le pauvre Faust tout seul comme adapt, parce que notre petit loup Keyleth (ou Fenrir) n’a toujours pas réapparu) mais les auteurs tiennent le bateau et maintenant… C’EST LA RENTRÉE !
On accueille aussi une nouvelle check, Kama-chan ! Elle travaille pas mal du côté des auteurs 😉

Avant toute chose, je rappelle que nous avons un serveur Discord, donc si vous voulez venir échanger avec nous ou simplement d’autres lecteurs, n’hésitez pas à y faire un tour : https://discord.gg/PCP2W96

Comme toujours, commençons par un tour de l’équipe :

Soreyawari -> Sore / Wari
SamiHuunter -> Sami
Nekoyashiki-san -> Neko(-senpai)
[ ] -> … (NM : Ca c’est moi, hein)
Keyleth -> Fenrir (†)
Kairos -> Weaver (†)
Ilanor -> Faust
Endgel -> Yuki
Nightgale -> Nile
Sinei -> Doll
MissX -> Lucy
Vhail -> Styx
Teldryn -> … (†)
Harken -> … (†)
Llaurence -> …
Hina-sama -> …
JetonS -> …
Saulot -> …
Kama-chan ->
(NM : Les jolis crucifixs c’est pour dire qu’on a pas ou peu de nouvelles :c )

Et sur ce, on enchaîne directement le PoPro (ou le Point sur les Projets) :


Le Popro (soit le moment où on se rend compte qu’en fait les vacances, c’est pas de tout repos) :

Un mois à vide viens de passer, mais nous partons (comme à chaque fois) pleins de motivation pour ce mois de Septembre.

Comme toujours, si vous lisez le Japonais, le Chinois ou le Coréen, ou si vous voulez vous lancer dans la traduction d’anglais, rejoignez-nous !

  • Death March stagne, oui je sais~
  • Réincarné en Oeuf de Dragon, reste toujours au gré de la motivation de Sami. On n’abandonne pas !
  • The New Gate, est toujours en chantier, la première partie est presque traduite entièrement !
  • Galactic Dark Net est en fin au chapitre 60 ! Ça devient super intéressant non ?
  • Dragon Maken War continue avec motivation (merci Faust) !
  • Concernant ma Réincarnation en Slime, et bien, la rentrée lui fera du bien !
  • Konjiki no Wordmaster continue son petit bonhomme de chemin…
  • Kuzu to Kinka no Qualidea, en arrêt officiel. †
  • Evil God Average, Fenrir disparu, Faust lorgne dessus… † Peut-être bientôt repris~ ?
  • Les inquiétudes de Tilea… Tu nous manques mon loup… †
  • Release That Witch, JetonS, toujours aussi régulier 😉

Quelques promesses ou annonces apparaîtront sur le chat de Discord, et si vous voulez savoir quand le prochain chapitre sortira, c’est là qu’il faudra demander.

Et je m’arrête là pour le Popro.

Si vous vous sentez l’âme d’un écrivain les portes de notre section oeuvres originales sont grandes ouvertes et celles de la trad aussi, n’oubliez pas ! Vous pourrez échanger avec nos auteurs, ceux qui sortent ce mois-ci, mais aussi d’autres qui préfèrent attendre plus tard~

Place aux petits mots de l’équipe !

(NM : A nouuuuuuuuus !)



Soreyawari : Je reviens de voyage~



SamiHuunter n’a rien à dire pour une fois… RARE !



Neko sur le… transat. Ce mois je me suis pris des vacances du coup presque pas de chapitres à part au début. Car oui, même les matelots combattant IRL ont besoin de repos de temps en temps ! Je vais essayer de vaincre TNG ce mois-ci (il m’a vaincu le mois précédent… ce truc vous pompe votre âme… ^^’), et attendez 2 nouveaux chapitres de GDN dans les semaines à venir pour enfin avoir la suite de la bataille ! XD (qui n’est pas encore fini avec le chapitre 61).
Et maintenant c’est parti pour les Chasseurs de mites ! Mythes !

Alors que je profitais de l’ambiance agréable de ce café qui était devenu un de mes endroits préféré pour me relaxer, j’ai entendu une grande explosion. Tournant le regard je vis des troupes lourdement armées charger à travers un portail, IRL, pour se faire attaquer la seconde qui suit par des hordes de démons déchaînés créant ainsi un magnifique bain de sang.

Voyant la façon joyeuse dont ils s’entre-tuaient, j’ai décidé de lancer un sort de réanimation de cadavres avec comme seules instructions de ne pas attaquer les membres de la guilde et le personnel de ce café.

S’ensuivit un carnage des plus chaotiques au cours duquel tout le monde attaquait ceux juste à côté d’eux sans distinction hormis les morts-vivants qui savaient se reconnaître les uns des autres. Une fois les troupes d’IRL balayées, je désactivais le sort et utilisait des flammes purificatrices avec mes shikigamis pour les renvoyer à leurs enfers et néants respectifs (et qui sait peut-être le paradis aussi ?).

Comme je le disais, encore un jour paisible en enfer sans trop savoir ce que deviennent les autres membres et les nouveaux, maintenant la guilde dans les airs (Publications de RTW).

« Ces flammes sont vraiment jolies, on dirait des insects partant en flammes à cause d’un piège à insect électrique~ » dis-je en contemplant les flammes bleues purificatrices qui terminaient de brûler les mort-vivants.

(Je me demande ce que Vhail va penser de tout ce qui s’est passé pendant son absence des enfers ? Cookies~)

Sur ce, profitez bien de votre rentrée à ceux qui en ont une et conservez le plaisir de lire pour tous ! 😉

Amicalement votre,
Nekoyashiki-san



[ ] / Sinei :

Le petit mot de Sinei : Hey tout le monde ! Pour ce mois-ci, petite expérience ! c’est une NL collaborative ! On est parti, avec [Loux] de rien du tout, et on a écrit une phrase chacun, pour donner ça ! Je sais pas trop ce que ça va donner à lire, mais en tout cas c’était assez rigolo (et casse-tête) à faire :p Bonne lecture !

Le mot de l’autre compère : J’ai bu. Je suis pas sobre. J’ai taquiné la bouteille. Je suis pote avec mon voisin… J’ai pas de voisin… J’ai pas bu… Je sors pas…

Sur la capitale, les derniers rayons du soleil allaient bientôt laisser place à l’obscurité et le ciel, illuminé d’une belle couleur ambrée, reflétait ses couleurs irisées sur les pièces métalliques qui s’alignaient. Les devantures des magasins de l’allée principale se vidaient peu à peu, tout comme la place… Chacun savait que de sa vie dépendait l’avenir de la ville.

Cependant, cette jadis glorieuse ville n’était plus que l’ombre de ce qu’elle était… Auparavant, les allées étaient pavées de marbres, et sur les rues s’étendaient des dômes en argent qui, de jour, reflétait les rayons du soleil, et s’illuminaient la nuit pour donner aux ruelles un aspect féérique. Cette ville portait bien son nom de Capitale, elle était la plus peuplée, elle possédait les plus grandes richesses ainsi que les personnages les plus éminents du pays, elle était un vrai paradis pour les habitants y résidant, et un rêve pour ceux n’y vivant pas, ceux n’étant que de passage.

Aujourd’hui, elle faisait bien pâle figure, car face à la corruption et à la pauvreté, les gens étaient devenus acerbes, volaient, pillaient, tout cela à cause du drame qui s’est produit il y a 25 ans…

Ce drame qui a ravagé la vie de nombreux inconnus, réduits les rêves de tous les habitants du pays au néant, tout ceci fut causé par des intérêts politiques douteux du pays voisin qui revendiquait faussement ce qui ne lui appartenait pas… Ce qui suivit choqua profondément les citoyens, auparavant en paix avec leurs voisins. Un pays puissant, un pays qui avait bâtit sa gloire sur sa milice, et sur sa force, avait pourtant du mal à conquérir le royaume. Tout ceci à cause de seulement six hommes…

Ces six hommes qui à eux seuls ont su repousser une armée entière composée d’archers, de mages et de toutes sortes d’infanteries. Ces six soldats d’élites étaient accompagnés d’une arme sournoise, mais redoutablement puissante, contrairement à son apparence : petite, aux cheveux bouclés, qui eût cru qu’une telle perle d’innocence puisse contribuer à la ruine d’un royaume ? En effet, elle n’était pas imposante de par sa puissance d’attaque, mais par sa réflexion et sa capacité à élaborer des stratégies gagnantes ; depuis sa naissance elle n’avait jamais connu l’échec, ses stratégies se révélaient toujours exactes, et l’escadron sous ses ordres le savait bien.

Un guerre ouverte, en plus de causer des problèmes diplomatiques, aurait était compliquée à mener de front contre un pays si puissant, c’est ainsi que les sept élites furent envoyées en infiltration, afin de causer la ruine du pays d’une manière plus sournoise, et assez inhabituelle des pratiques de ce pays. Leur plan consistait en une chose simple, l’anarchie : il leur fallait instaurer l’anarchie au sein de la capitale, provoquer une rébellion totale du peuple aurait pour effet de diviser et briser le pays mais cela leur permettait également d’agir dans l’ombre sans trop de possibilités d’être découvert.

Usant de son innocence et de ses charmes, la petite fille a ainsi pu s’immiscer dans l’appareil politique sans trop de problèmes, tandis que les 6 élites assassinaient ça et là, ou dégradaient les rues, volaient les citoyens, couverts par leur cerveau qui leur garantissait la sécurité d’en haut.

Rapidement, leur plan fit mouche, comme tous ceux mis à exécution précédemment… Les citoyens commençaient à avoir de plus en plus peur, ils osaient de moins en moins sortir et vagabonder dehors à partir d’une certaine heure, la terreur pris d’abord le dessus sur les citoyens, dépassés par la violence à l’oeuvre dans leur ville, mais surtout dépassés par le manque d’actions et de protections par le gouvernement en lequel ils croyaient tous. Très vite, la ville devint de plus en plus mal famée ; ceux qui avaient été pillés, pillaient à leur tour, et la violence se répandant petit à petit, l’argent fit son oeuvre car les seuls qui pouvaient vivre confortablement étaient ceux qui pouvaient se payer une protection privée.

Cependant, les protections privées n’étaient pour la plupart pas assez nombreuses mais surtout pas assez entraînées pour faire face à des vagues de population déchaînée ; c’est ainsi que l’escadron envoyé pour détruire la ville parvint à atteindre les hauts placés de celle-ci, en proposant leurs services et leurs compétences, affûtées par le temps, à ceux qui pouvaient susciter leurs intérêts.

Les citoyens, sans le savoir, avaient perdus une guerre, lorsque tout à coup, alors qu’elle possédait une place stable et sûre, et que ses arrières étaient assurées, la petite fille fût assassinée. La mission fut alors immédiatement annulée, et l’escadron fut lui, dissout. La ville fut alors laissée en proie au chaos pur, plus personne ne pouvait rétablir la paix dans cette ville… Du moins… C’est ce que tout le monde pensait.

Au mois prochain ! Maidement vôtre ! Lolifiquement,
Sinei, [Loux]



Keyleth a disparu de la circulation… Pas pour trop longtemps on l’espère~



Kairos n’est pas présent pour cette NL… (encore~)



Ilanor :

L’homme soupira.

“Lire ou dormir, telle est la question…”

Un sbire A vint lui amener le courrier du jour, et l’homme soupira de plus belle. Dans tous les cas, le courrier en retard gagnait toujours, alors pourquoi se battre ?

“M’enfin… Pas trop le choix, IRL s’approche, et ça servira au moins à me remotiver. Quoi de mieux qu’une baïonnette dans les fesses pour se bouger ? Bon, on va quand même essayer de l’éviter.”

Ilanor soupira de plus belle, avant de jeter un regard haineux vers la pile de papier sur son bureau, et finalement de se jeter à corps perdu dans cette bataille perdue d’avance.

“Et quand je pense que cette… Va boire pendant ce temps… Screugneugneu…”

Et ainsi, marmonnant, grognant et jurant, l’homme s’appliqua à acheminer l’humanité vers un monde meilleur.

“Voyons voyons, qu’est ce que ça dit ? DMW et PN en panne ? Parce que Sinei est en grève ? Ça va pas durer ça, je vous le garantie. Ah. KNW. N’y pensons pas. Oh, et GDN est en mer ? Bon, va falloir s’y coller là.”

Au loin, par le hublot, ce n’était plus le paysage sinistre (quoiqu’amusant) des enfers, mais celui du coeur de la Voie Lactée.

“Ah, j’aurai pas dû réessayer la méthode d’accélération de Vhail. Je suis allé un peu trop loin, et je sais même pas comment ils font pour encore pouvoir m’envoyer du courrier. Bah ! Tant que j’y suis, autant m’amuser. C’est pas tous les jours qu’on peut aborder un vaisseau spatial de combat, et j’ai pas encore testé le gros bouton rouge. Avec un peu de chance, ça donnera des boutons d’un autre genre à Sore. Hmphf !”

Et sur ce, l’homme, ou plutôt, la liche, dont la présence dans la salle de contrôle était plutôt incongrue, appuya sur le gros bouton rouge, placé à côté d’une console de gestion tactique.

“Le courrier en retard pourra bien attendre un peu plus ~”

(Un DMW bonus si quelqu’un trouve la référence, et elle est facile à trouver ~)



Endgel est brièvement apparu



Nightgale :

Un autre jour, dans la bibliothèque de la guilde.

J’étais venu me protéger de la chaleur infernale qui régnait dehors quand un petit carnet attira mon attention.

Curieux, je l’ai ouvert pour en voir son contenu et là…

lOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolIlOliLoliloLilolI…

Clap !

Je l’ai alors violemment refermé.

Après l’avoir rangé, je suis vite parti en n’espérant ne jamais rencontrer l’auteur de ce carnet à l’avenir.



Sinei : (voir avec la Maid [    ])



MissX est partie en vacances~ (on espère qu’elle rentrera parce que sinon on va souffrir)



Vhail :

Vhail toqua à la porte d’où provenaient les cris et attendit une réponse. Aucune ne se fit entendre et il essaya une deuxième fois. Toujours rien et les cris se firent plus vifs. Kathysse le regarda avec un air interrogateur, attendant de voir ce qu’il allait faire.

« Ils me tapent sérieusement sur le système ! » pesta-t-il avant de mettre un grand coup de pied dans la porte, faisant violemment claquer les deux battants contre les murs. « C’est pas bientôt fini vos disputes incessantes ? » demanda-t-il d’un ton énervé en entrant dans la pièce.

Kathysse le suivit et put enfin distinguer les personnes présentes. Le silence s’était fait dans la pièce. Il s’agissait d’une grande salle circulaire au centre de laquelle trônait une table rectangulaire. Autour de cette table était installé trois personnes et aussi de nombreuses chaises vides.

Dans le bout de la table, dos à la cheminée éteinte, était assis un homme avec des tentacules pendant au menton. A sa droite se tenait un personnage encapuchonné dont les traits n’étaient pas visibles et à sa gauche, une femme vêtue d’une robe violette moulante et dont l’agressivité qui émanait d’elle était palpable. Tous trois regardaient dans la direction des nouveaux arrivants.

« Dis donc Vhail, fais comme chez toi, on ne te dira rien. » dit l’homme au bout de la table.
« Vous n’avez qu’à répondre quand quelqu’un frappe à votre porte. » répondit le démon.
« Nous étions au beau milieu d’une discussion de la plus haute importance. » reprit l’homme.
« A d’autres ! Vous étiez encore en train de vous engueuler comme d’habitude. D’ailleurs ils sont où les autres ? »
« Ils n’ont pas répondu à mon invitation. Bon, qu’est-ce que tu veux ? »

« Je tenais à vous présenter Kathysse, une humaine que j’ai récemment transformée en démone. » dit Vhail. « Kathysse, je te présente Cthulhu le mec aux tentacules, Azathoth celui dont tu ne vois pas le visage et Shub-Niggurath mais personne ne l’appelle comme ça, on l’appelle tous Shub. »
« Enchantée. » salua Kathysse.
« Tu veux te battre Vhail ? » demanda la femme en robe sur un ton menaçant.
« C’est ça, amène toi vieille sorcière. Tu n’as encore jamais gagné contre moi. »
« Non je vais laisser passer cet affront si tu me la laisse. » dit Shub avec un regard plein d’envie.
« Vous … vous voulez que je reste avec vous ? » demanda Kathysse hésitante en se pointant elle-même du doigt.
« Oui je parle de toi chérie. » dit-elle en se levant. Elle s’approcha et commença à tourner autour de la démone à la manière d’un prédateur.
« J’en connais une qui va se prendre une raclée. » murmura Azathoth avec un petit rire.
« Comme d’habitude. Tu penses qu’elle va tenir combien de temps cette fois ? Je parierais sur 10 minutes maximum. » dit Cthulhu.
« Je ne fais pas ce genre de pari avec toi, tu le connais depuis plus longtemps que n’importe lequel d’entre nous. »
Cthulhu poussa un soupir de dépit et reporta son regard sur Shub pour voir si son estimation allait s’avérer correcte.

La suite le mois prochain.

Diaboliquement vôtre,

Vhail.



Teldryn est invisible ?



Harken est peut-être quelque part~



Llaurence participe dans l’ombre…



Hina-sama n’est pas là pour la NewsLetter mais toujours présente pour les traductions ! 😉



JetonS prend ses marques.



Saulot se fait discret.



Kama-chan est timide~



Voilà qui conclut cette Newsletter n°20 !

Merci d’avoir lu jusqu’au bout et on vous souhaite comme toujours une bonne lecture !

La Guilde des Chasseurs de Mythes : Soreyawari & Co

Publicités

3 commentaires sur “Newsletter n°20 (septembre 2017)

  1. J’ai pas lue la moitier en voyant les nom des personnes je me disais c’était pas rassurante, surtout avec la couleur de police de Neko……….
    Si vous recherchez les personnes manquantes allez voir Mark si il les a pas enterrer avec les chats.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s