Konjiki no Wordmaster Chapitre 34 : L’Invitation de l’Enfoiré de Chat

Traduction : Nekoyashiki-san
Adaptation : Yurane
Check : MissX


Et voici la suite tant attendue (ou pas) de KnW ! XD

Joyeux Noël ! o/


D’après son apparence, c’était un Homme-Bête. Son pelage était d’un noir pur, et ses yeux froids ne dégageaient pas une impression amicale.

(Un Homme-Bête… est-il du type Panthère noir…?)

Mais d’après son allure et son atmosphère, Hiiro pouvait dire qu’il n’était pas une personne ordinaire. Il sentait que celui devant lui était un adversaire plus embêtant que la Vipère d’Argile. Qu’il était quelqu’un dont il ne voudrait pas se faire un ennemi.

Cet Homme-Bête ouvrit lentement la bouche.

« Est-ce que c’est toi qui l’as tué, nya ? »

Hiiro faillit en tomber à la renverse. Son apparence et son aura laissaient penser à une existence dangereuse de bête sauvage explosive, mais sa voix aiguë comme celle d’un enfant et son toc de langage… Avec ce visage, le 『Nya』n’était pas mignon du tout. C’était plus flippant qu’autre chose.

« Laisse-moi reposer ma question, nya. Es-tu celui qui l’a tué, nya ?

– Est-ce que j’ai quelque obligation que ce soit de te répondre ? »

L’Homme-Bête mit sa main sur son menton et réfléchit un instant. Puis, il referma une main en un poing et frappa la paume de son autre main avec.

« Oh~ c’est vrai que tu n’es pas obligé de le faire nya. »

La personne à laquelle il faisait face était un peu à côté de la plaque, mais malgré tout, Hiiro ne pouvait pas se permettre de baisser sa garde. Son instinct lui disait de ne pas relâcher sa vigilance. Derrière son dos, ses mains étaient déjà prêtes à utiliser la《Magie des Mots》.

« Bon, je suppose que ça n’a pas d’importance qui l’a tué nya. J’ai juste à l’emporter avec moi nya.

– Hmm ? Attends un instant, l’emporter ? Lui ?

– Oui nya. C’est ma mission nya. »

(Mission ? Emporter quelque chose d’aussi gros ? En plus, c’est un cadavre !)

Plusieurs questions traversèrent l’esprit d’Hiiro, mais il avait l’impression qu’il valait mieux ne pas s’impliquer plus. Il était préférable de ne pas s’impliquer avec ce chat d’origine mystérieuse.

« Bien, fais comme tu veux. Avant cela, laisse-moi récupérer la preuve que je l’ai vaincu.

– Si c’est juste ça, alors vas-y, nya. Mais fais-le rapidement s’il-te-plait, nya. »

(Hmm ? Il est étonnamment docile. Il n’est pas venu ici pour voler la gloire…?)

Hiiro regardait l’Homme-Bête immobile, et attendait que celui-ci se mette en mouvement. Mais comme rien ne se passait, Hiiro s’approcha du cadavre de la Vipère d’Argile.

(Finissons-en simplement avec ça et partons.)

Hiiro tendit la main pour prendre le《Crochet de Vipère d’Argile》comme preuve de sa victoire, mais dès qu’il s’en approcha, il sentit une soif de sang. Hiiro sortit immédiatement son épée et se mit en position mais cet enfoiré de Chat était déjà devant lui, tenant sa lame à main nue.

« Qu-Qu’est-ce que tu fiches !? »

En réponse, le chat sourit et projeta Hiiro d’un coup de pied.

« Gu-! »

Hiiro glissa en arrière, mais il put raffermir ses jambes pour ne pas tomber. Cependant, les dégâts dûs à l’impact firent grimacer Hiiro.

« T-toi…!

– Comme je le pensais, tu es fort nya. Assez fort pour l’avoir tué, nya »

Le visage joyeux du chat était énervant.

« Est-ce que tu cherches à te battre, enfoiré de chat !? »

Cria Hiiro alors qu’il s’apprêtait à donner un coup d’épée, mais son adversaire apparut immédiatement devant lui.

(Il est plus rapide que moi !?)

Hiiro se mit en un instant en garde avec son katana, mais il fut repoussé de nouveau. Cette fois, il tomba au sol, mais se releva immédiatement et se remit en position.

(Mince… Comment peut-il rivaliser avec mon katana à mains nues ?)

Normalement, il ne devrait pas pouvoir saisir la lame ou la frapper. Particulièrement s’il s’agissait du tranchant. Ses mains auraient dû être déchiquetées. Malgré cela, l’adversaire d’Hiiro était sans aucune égratignure.

« Nyaha ! Tu sais te battre nya. Tu es fort nya. Si nyu essaye un peu plus fort, je pourrais t’engager en tant que mon subordonné nya. »

Le mot ‘subordonné’ fit battre une veine à la tempe de Hiiro.

« Ne te fous pas de moi, enfoiré de chat… Je vais te montrer quelque chose que tu vas regretter. »

Sans le quitter des yeux, il concentra sa magie dans son doigt.

(Imaginons la Muir juste avant)

« Prends ça ! »

Il écrivit le mot『Foudre』et l’envoya aux pieds de son adversaire.

Bien que ce ne soit pas comparable à celui de Muir, un puissant arc électrique longea le sol pour frapper son ennemi.

« Nya !? »

Le chat ouvrit grand les yeux de surprise un instant, mais il recommença à sourire tandis qu’il tenait devant lui ses deux bras. Et, l’électricité disparut comme si elle était absorbée par ceux-ci.

« Quoi !?

– Nyaha ! Nyu étais un utilisateur de foudre nya ? C’était plutôt puissant, mais ce n’est pas suffisant pour me battre nya. »

Hiiro ne pouvait pas comprendre ce qu’il venait de se passer.

(Je comprends que l’électricité a disparu d’une manière ou d’une autre dans ses mains… mais qu’est-ce que ce foutu chat a fait ?)

Il pourrait utiliser『Épier』pour rassembler des informations, mais cela demandait du temps à utiliser. S’il réattaquait avec la vitesse de tout à l’heure, Hiro ne pourrait pas parer..

(Alors…)

Hiiro écrivit un mot sur son corps. Et…

Il apparut devant son adversaire.

« Nya !? »

Le chat était encore plus surpris qu’avant. La vitesse d’Hiiro était grande à ce point.

(En écrivant『Vitesse』sur moi, je peux augmenter mes propres capacités ! Maintenant laisse-toi te faire transpercer !)

En utilisant son accélération, Hiiro frappa d’estoc avec 『Perceur』. Mais malgré tout, son adversaire l’avait vu venir, et Hiiro trancha dans le vide. La facilité avec laquelle son attaque avait été esquivée faisait penser à Hiiro qu’il affrontait une vraie bête sauvage.

(Mince ! Il a esquivé. Il n’était donc pas encore sérieux.)

Attaque, vitesse, aura etc, en prenant tout cela en compte, Hiiro supposa que son adversaire était d’un haut rang parmi les Hommes-Bêtes. Il faisait passer les monstres de rang S pour des adversaires mignons. Il ne voyait pas la profondeur de sa puissance.

(Je ne peux pas me relâcher un instant)

S’il faisait une seule erreur, il pourrait mourir. Hiiro se demandait continuellement comment il pourrait bien vaincre cet individu. S’il voulait s’enfuir, il aurait pu, mais il ne serait pas satisfait de s’en aller après avoir été traité comme un idiot.

(Je suis toujours un gamin… mais j’ai l’impression que je ne peux pas tourner les talons ici. Plus important, ce chat… ME TAPE SUR LES NERFS !)

Hiiro lança de nouveau un regard noir vers son ennemi et écrivit『Vitesse』une fois de plus.

(Je vais te surprendre de plus en plus !)

Avec la vitesse du vent, Hiiro combla la distance. Il augmenta sa vitesse encore plus qu’avant, surprenant son adversaire.

Mais en une fraction de seconde, les yeux de son adversaire devinrent perçants, et ses jambes gonflèrent de façon non naturelle. Il esquiva agilement l’assaut de Hiiro.

(Quoi !? Il peut même réagir à cette vitesse !?)

Hiiro avait utilisé l’écriture parallèle pour écrire『Vitesse』sur son corps plusieurs fois. Les effets s’accumulaient, lui donnant une vitesse accablante. Mais même avec ça, son adversaire avait esquivé.

Hiiro tranchait encore et encore, mais tous ses coups étaient vains. Mais c’est alors qu’il réalisa que quelque chose clochait.

(Cet enfoiré peut attraper une épée à main nue, alors pourquoi a-t-il esquivé tous ces coups-là…?)

En effet, d’après ses premières actions, ce chat pouvait bien prendre à mains nues la lame. Donc, il pourrait tout aussi bien se défendre ici aussi, Hiiro ne comprenait pas pourquoi il ne le faisait pas.

(Vu qu’on en est arrivé là, je vais en rajouter un de plus…)

Hiiro accéléra encore plus en pensant que son adversaire ne serait plus en mesure de se défendre. À ce moment, il entendit un rire.

« Nyaha ! Oui, oui, tu passes nya !

– Hah ? »

Soudainement, il avait sorti une réplique inattendue.

« Si c’est nyoi, nyu peux même devenir mon successeur nya.

– Depuis tout à l’heure, de quoi es-tu en train de parler ?

– Quel est ton niveau ?

– Hah ? 33, mais… ah. »

Il s’était laissé emporté dans le rythme de son ennemi et avait, de façon non intentionnelle, révélé son niveau. Hiiro était empli de regrets.

« 33 !? Et tu es aussi fort nya !? Oui, je t’aime de plus en plus nya ! »

Hiiro se repentait en son fort intérieur.

« Mon nom est Crouch nya. Et nyoi ?

– …Aucune idée.

– Est-ce que ça pourrait être ce fameux cas de l’amnésie nya !? »

Crouch semblait choqué alors que sa bouche était grande ouverte.

« C’est sérieux nya ! C’est sérieux nya ! Ah, je devrais demander au professeur de t’ausculter nya !

– Professeur ? Non, je vais bien ! C’était une blague !

– A-ah bon nya ? C’est un soulagement nya. »

Crouch s’essuya le front avec son bras. Il semblerait qu’il était vraiment inquiet.

(Qu’est-ce qu’il y a avec ce gars ? Ne casse pas mon rythme… Ce chat pourrait bien être plus ennuyant que le vieil homme.)

« Alors, quel est ton nom nya ?

– … Tanaka Tarou. (ndt : l’équivalent de notre Dupont ou du John Smith des anglais ^^)

– Oh, ainsi c’est ton nom nya ! Alors, Tarou, viens avec moi nya !

– Pardon ?

– La guerre va bientôt commencer nya. Je vais t’utiliser comme mon subordonné nya ! »

C’était terriblement mauvais. La tête de Hiiro se vida. Il n’avait jamais pensé qu’il serait invité à participer à la guerre.

(Et en tant que subordonné, ca sonne comme si cela venait avec un certain statut. Si c’était basé sur ma force, alors je peux le comprendre, mais cela reste mauvais… vraiment.)

Crouch était complètement enthousiaste. À ce rythme, Hiiro allait être enrôlé de force.

(J’ai plus le choix. Bien que je déteste ce genre de situations.)
Tandis qu’il pensait cela, Hiiro pointa son katana.

« Je ne servirai jamais sous les ordres de quelqu’un de plus faible que moi. Si tu me veux, alors tu devras me battre ! »

Les yeux de Crouch s’écarquillèrent aux paroles de Hiiro. Il semblait pris par surprise, mais son visage se détendit et un croissant de lune se forma. (ndt : imaginez le chat de cheshire à ce moment là ! ^^)

« Comme c’est intéressant nya… »

Des étincelles volèrent entre eux, et on avait l’impression qu’ils allaient se sauter dessus à tout instant. Mais tout à coup, Crouch fronça les sourcils.

« …Eh ? Vraiment nya ? …Compris nya. »

Crouch se tint la tête avec déception.

« Tarou, notre combat est suspendu nya.

– … »

Disant cela, Crouch toucha le corps et la tête de la Vipère d’Argile. Et l’instant suivant, le corps disparut comme s’il avait été absorbé par ses mains.

(Q-quelle est cette magie ? Non, c’est un Homme-Bête, donc est-ce du《Binding》?)

En quelques secondes, l’énorme Vipère d’Argile disparut complètement. Crouch regarda Hiiro.

« C’est un boulot urgent nya. Je voulais t’emmener, mais on y peut rien nya. Il y aura une autre opportunité nya. De toute façon tu vas à【Passion】, pas vrai nya ?

– Qui sait ?

– Nyahaha, ton comportement impudent me plait également. Bien alors, Tarou, à la revoyure nya. »

En disant cela, le chat disparut comme s’il était absorbé par le sol. Hiiro tout en étant sur ses gardes marcha vers l’endroit où Crouch se tenait, mais il n’y avait plus rien.

Il semblerait qu’il ait attiré l’attention d’un sacré personnage.

(Je risque d’avoir à filer de【Passion】rapidement.)

Hiiro ne voulait pas revoir ce sinistre enfoiré de chat de nouveau. Il haussa les épaules… Et c’est alors qu’il réalisa quelque chose.

« …La preuve d’extermination… »

C’était impossible de la récupérer.

 

Chapitre précédent <~ Sommaire ~> Chapitre suivant

 

Publicités

4 commentaires sur “Konjiki no Wordmaster Chapitre 34 : L’Invitation de l’Enfoiré de Chat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s