Konjiki no Wordmaster Chapitre 33 : Le Réveil de Muir

Traduction : Endgel
Adaptation : Yurane
Check : MissX


Surprise ! ^^


« On dirait que c’est la sortie.

– Ah, allons vite à la ville, j’aimerais prendre un bain bien chaud~

– O-oui. C’est vrai qu’on a rencontré pas mal de monstres. »

Alors que les trois tentaient de remonter la pente vers la lumière, des rochers commencèrent à tomber du plafond. Des frissons leur parcoururent la colonne vertébrale.

« H-he, Hiiro…?

– … Ah, sérieusement, c’est comme dans les jeux où l’on affronte le boss à la sortie…? »
Le corps de Muir trembla. Les trois regardèrent en haut simultanément. Et là…

« SHIIIIIIIIII! »

Un anaconda se trouvait là, comme on en voit au cinéma. Il s’accrochait habilement aux stalactites du plafond et se déplaçait en rampant.“Je crois que c’est… une Vipère d’Argile.”

« Hey hey, pour de vrai !? »

Hiiro l’avait vu auparavant dans l’encyclopédie. C’est un monstre de rang S. Sa longueur pouvait atteindre les 30 mètres, et son corps aussi gros qu’un grand arbre était rugueux et d’un noir luisant. Sa face était également menaçante. Et il avait un visage atroce. Sa langue dardait de son immense gueule. Ses yeux rouges émettaient une lueur étrange qui semblait immobiliser toute personne qui les regardait.

« Bien, bien. Pour l’instant, tu ferais mieux de garder tes distances, petite.

– Ah, o-oui… »

Muir n’avait pas d’autre choix que de suivre les recommandations de Hiiro. Il n’y avait aucune chance qu’elle se rende utile face à cette bête féroce.

« Vieil homme, peux-tu faire des attaques longues distances?”

– Eh bien, jusqu’à une certaine distance.

– Alors utilise-les pour le distraire. Je vais l’endormir comme avec le Sanglier Écarlate. »

Mais pour cela, il lui fallait du temps. Écrire les caractères nécessaires demandaient de la concentration, donc il ne pouvait pas se permettre d’être pris pour cible.

« Ok, mais tu ferais bien de faire vite. Mon niveau a augmenté, mais c’est un peu trop pour moi seul, voire beaucoup trop. »

Normalement, ils auraient dû prendre la fuite. Cependant, puisque lors du combat contre le Sanglier Écarlate, l’ennemi avait facilement été vaincu avec la《Magie des Mots》, Arnold avait la certitude que Hiiro pourrait faire quelque chose.

« Il arrive. »

Alors qu’ils discutaient, la Vipère d’Argile avait commencé à s’élancer sur eux avec sa gueule grande ouverte. Tous deux l’esquivèrent en sautant. Mais, la vipère les frappa en plein vol avec sa queue.

« Guh ! »

Ils tombèrent tous les deux au sol. Arnold se plaignit de sa force en se roulant au sol. Il semblait souffrir énormément.

(Mince… il est assez doué avec sa queue)

Hiiro rouspétait alors qu’il prenait ses distances et commençait à écrire un mot. Arnold se releva et confronta la Vipère d’Argile.

Tout à coup, un liquide sortit de sa bouche.

Bien qu’il fut surprit sur le moment, Arnold fut capable de l’éviter en sautant en arrière. Le sol qui entra en contact avec le liquide commença à crépiter pendant qu’il se dissolvait.

« Hey, cette chose est même dotée de poison… »

‘C’est pas une blague’, pensa Arnold alors qu’il serrait plus fort son épée.

« 《Croc de Vent》! Prends ça! »

Alors qu’il frappait de sa lame, un vent magique coupant fut lancé. La lame de vent tranchante coupa la peau de la Vipère d’Argile et du sang se dispersa.

Mais l’instant d’après, la blessure se referma d’elle-même. Il semblait que les attaques faibles n’étaient pas capables de surpasser les pouvoirs de régénération naturels du monstre.

Arnold semblait surpris, mais la Vipère d’Argile comme si de rien n’était commença à se précipiter vers lui.

« Ku ! »

Il réussit en quelque sorte à éviter et se prépara à parer la prochaine attaque. Mais, la Vipère plongea soudainement dans le sol.

« Quoi !? Elle peut même faire ça !? »

Regardant la scène, Hiiro claqua sa langue. Maintenant, il était devenu difficile de le toucher avec sa 《Magie des Mots》 . La Vipère d’Argile se concentrait sur Arnold, donc Hiiro avait pu terminer d’écrire son mot sans aucun problème.

Mais, avec cette vitesse et cette capacité à s’infiltrer dans le sol, il serait plus que difficile de la toucher.

« Mince ! Où es-tu ? Sors maintenant, sale serpent ! »

Cria Arnold, mais il n’y avait pas le moindre signe de son retour à la surface.

Brusquement, le sol commença à trembler. Les deux combattants se concentrèrent sur leur environnement pour savoir où il allait sortir.

« HAAaaaaa! »

L’endroit où il émergea était dans les ombres où Muir se cachait. Il s’enroula autour de Muir avec son corps long pendant qu’il retournait se cacher au plafond.

« MUIIIIIR!

– Mince! »

Même Hiiro n’avait pas prévu que Muir qui ne combattait pas serait attaquée. Il n’avait pas été assez vigilant.

Hiiro pointa immédiatement son doigt et lança son mot. Mais peut-être parce que ses instincts l’avaient averti du danger, il le regarda et se mit dans une position où il pouvait bouger à tout moment. A ce rythme, les chances pour qu’il évite l’attaque étaient grandes.

Hiiro n’allait pas gaspiller le mot qu’il avait perdu du temps à écrire.

« Vieil Homme, tu penses que tu peux arrêter ses mouvements !?

– C’est pas que je ne peux pas, mais Muir va y être mêlée ! »

Arnold grinça des dents alors qu’il regardait la Vipère d’Argile.




Muir pensa que sa situation était pitoyable. Il n’y avait rien qu’elle puisse faire. Alors qu’elle ne pouvait ni se battre, ni se rendre utile,, maintenant elle était prisonnière et elle empêchait Hiiro d’attaquer.

(Pourquoi… je suis toujours protégée…? Même si je ne l’ai jamais demandé…)

Elle pensa au passé. Sa vie allait prendre fin, alors qu’elle ne pouvait rien faire. Elle regardait toujours le dos des autres alors qu’ils se dressaient devant elle pour la protéger. C’est là qu’elle trouvait du réconfort.

(Même si… ce n’est pas bien… Même si j’ai promis à tonton que je deviendrais forte…)

Alors que le corps de la Vipère d’Argile qui se resserait la faisait souffrir, Muir ouvrit les yeux. Le visage mortifié d’Arnold s’y reflétait.

(Tonton… !)

À cause d’elle, il faisait cette triste tête. Dans le futur, peut-être qu’Arnold et Hiiro seraient blessés à cause d’elle. Les paroles d’Arnold lui revinrent à l’esprit comme dans un kaléidoscope.

« Tu es l’enfant qu’il m’a confiée. Même si je meurs, je te protégerai.”

– … Non, même moi je peux devenir forte. Je suis un Homme-Bête comme Tonton! »

Elle avait promis à ce moment qu’elle deviendrait forte. Mais, elle était incapable de croire en elle-même. Elle n’avait jamais été capable de faire quoi que ce soit. Elle passait ses journées à douter de si elle serait même jamais capable d’influencer sa propre vie.

Se battre est effrayant, et être protégée la soulageait. Mais il y avait des gens qui croyaient en elle.

« Tu es toi aussi un Homme-bête. Si on parle de capacités latentes, je pense pas que tu puisses perdre face aux autres hommes-bêtes. Peu importe ce que tu dis, tu as le sang de ce clan qui coule en toi. Et aussi, tu es la fille de ce gars. »

Elle se rappela les mots d’Arnold et ouvrit les yeux pour le regarder encore. Son visage n’avait pas changé. C’était à cause d’elle qu’il faisait ce visage. Alors qu’est-ce qu’elle devait faire ? Il n’y avait qu’une réponse.

« Je dois juste…. faire quelque chose ! »





Hiiro analysait la situation. A ce rythme, Muir allait mourir étranglée, et après ça, la Vipère bougerait encore librement.

(Je n’ai pas le choix, je vais mettre 『Dormir』 en attente pour l’instant. D’abord, je dois m’occuper de ses mouvements…Hmm?)

Le corps de la Vipère d’Argile commença à briller. Non, pour être précis, seule la partie enroulée autour de Muir brillait anormalement. Et soudainement, la lumière se concentra.

(C’est quoi ça?)

Au moment où il pensa cela.

Une violente décharge électrique se produisit. Non, ce n’était quelque chose d’aussi simple. C’était comme si un éclair avait éclaté, un pouvoir jaillit de la zone lumineuse.

« SHAAAAAAA!? »

Avec l’incroyable décharge reçue soudainement, le corps de la Vipère d’Argile s’engourdit. Ni Arnold ni Hiiro ne comprirent ce qu’il s’était passé.

« Maintenant! »

Hiiro jugea que c’était le moment opportun pour lancer . Il atteint facilement la Vipère d’Argile engourdie.

« Bien ! Vieil Homme ! Utilise toute ta force pour couper sa tête ! »

Entendre les mots d’Hiiro ramena Arnold à la réalité. Il commença à concentrer son pouvoir.

« 《Croc de Vent》 ! »

Il prit un peu de temps pour concentrer le pouvoir du vent dans sa lame. L’épée grandit au fur et à mesure jusqu’à avoir la taille de trois adultes.
Et Arnold leva cette lame, visa la tête de la Vipère d’Argile, et frappa de toutes ses forces.

« Libère MUIIIIIIR! »

La chair se sépara facilement. Seule la tête tomba au sol. Et avec ça, la Vipère d’Argile mourut. Mais ce n’était pas encore fini.

Outre l’éclair de tout à l’heure la sécurité de Muir n’était pas encore assurée. Même maintenant, le corps de la Vipère emprisonnait toujours Muir qui restait immobile. Mais finalement, le grand corps perdit sa force et tomba du plafond. Et de ce tas, émergea le corps de Muir.

Muir semblait inconsciente, mais son corps brillait légèrement. Alors qu’Arnold s’apprêtait à la récupérer…

« Gugagagagagagagagagagadadadadada! »

La façon dont il souffrait était celle d’une personne ayant été électrocuté. Il semblait qu’il avait reçu une décharge.

« Vieil Homme ! »

Pourtant, il continua de la serrer contre lui.

« Kuga…. gh… merci seigneur…Mui.. »

Il pleurait alors qu’il l’enveloppait de son large corps. Après un moment, la lumière s’estompa. Au même moment, la décharge reçue par Arnold s’arrêta.

« C’était quoi ça ? »

Hiiro fronça ses sourcils alors qu’il regardait Muir.

« …c’est le pouvoir de l’enfant.

– Donc c’était bien la petite qui a stoppé les mouvements de la Vipère d’Argile ?

– Ouais. Il semble qu’elle ait finalement réveillé son 《Binding》.

– Juste c’est quoi ce binding, à la fin ?

– …Tu sais que les Hommes-bêtes ne peuvent pas utiliser la magie, n’est-ce pas ?

– Ouais.

– Pour compenser ça, un certain chercheur a trouvé un truc fantastique.

– …Quoi ?

– Ça. »

Alors qu’il disait cela, Arnold présenta le bracelet attaché à son bras droit.

« Et c’est ?

– Ça s’appelle le《Bracelet sans nom》. Quand un Homme-bête désire vraiment le pouvoir, il libère leurs pouvoirs latents.

– Quelque chose d’aussi pratique existe ? »

Si c’était le cas, il en voulait un. Mais étant humain, il serait probablement incapable de l’utiliser.

« Ce bracelet établit un lien avec les『Esprits』. Si quelqu’un réveille [l’ me d’un Esprit], le bracelet change de nom, prend une autre forme, et confère un pouvoir à l’utilisateur. Au passage, le mien est le 《Bracelet du Vent》.

– Je vois. C’est donc ce qu’utilise les hommes-bêtes à la place de la magie ?

– Ouais. S’éveiller, c’est établir un contrat avec un『Esprit』. J’ai échangé un contrat avec 『l’Esprit du Vent』. Et elle…

– 『l’Esprit de la Foudre』 … c’est ça ? »

Arnold confirma en hochant sa tête.

« Mais ça m’a surpris. Qu’elle soit capable de générer autant de foudre.

– Plutôt que générer, c’est plus comme si elle était devenue de la foudre elle-même.

– Tu trouves ?

– Bon, j’expliquerai les détails après qu’on soit arrivé à [Passion]. Je veux laisser Muir se reposer.

– Ça marche. Tu peux y aller en premier.

– Pourquoi ?

– Je viendrai après que j’ai pris une preuve qu’on a battu cette chose.

– Compris. »

Arnold quitta la caverne avec Muir sur son dos. Hiiro s’approcha de la carcasse de la Vipère d’Argile.

(Je crois que c’était quelque part par là…)

L’endroit qu’il fouillait était la zone qui s’était enroulée autour de Muir. Ce n’était pas seulement brûlé, les cellules avaient l’air d’avoir été réduites à néant.

« Ça fait une sacrée puissance. Mais avec ça, ils pourront largement se débrouiller contre la magie. La raison pour laquelle je n’ai pas senti de magie quand Arnold a utilisé 《Croc de Vent》 est parce que ce n’était pas de la magie. »

Alors qu’il faisait une analyse rapide, il sentit une présence derrière lui. Pensant que c’était un monstre, il mit sa main sur son épée. Et en se retournant promptement la dégaina. Mais ce qui se dressait devant lui n’était pas un monstre. A la place il y avait…

« … Qui es-tu ? »

Chapitre précédent <~ Sommaire ~> Chapitre suivant

Publicités

5 commentaires sur “Konjiki no Wordmaster Chapitre 33 : Le Réveil de Muir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s