Death March 6-26: La Bataille de la Cité de Muno (4)

Traducteur: Hina-sama
Adapt: Yurane
Check: MissX


Ça fait un petit moment que je n’ai pas posté moi-même d’article! On peut dire que ça me manquait un peu 😉 La Cité de Muno est l’un de mes arcs préférés.
J’ai eu beaucoup de plaisir à traduire ces chapitres ^^
Bonne lecture à vous !


Ici Satou. Si on voyage dans un pays étranger sans apprendre sa coutume, on s’attire soi-même des ennuis.
C’est un peu plus sévère dans un monde parallèle.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

J’entends Pochi dire « Des os pourchassent les gens, nodesu. », tout en se faisant encore câliner par la fille.

« Des os ? Est-ce qu’il y a des squelettes dans la cité ?
– Ouais, on dirait qu’il y a des gens qui peuvent utiliser la magie fantôme. Les personnes âgées ont probablement peur des morts-vivants à cause de leur expérience avec l’encerclement de l’armée du Roi Sans-Vie pendant la période du marquis Muno.
– On n’y peut rien alors. Ce n’est pas comme si on pouvait les aider d’ici.
– Comme il n’y a que 20 squelettes à l’intérieur de la cité, je vais faire quelque chose à leur propos avec [Flèches à Distance], même si ça peut être futile. Je ne viserai pas les utilisateurs de la magie fantôme puisqu’ils pourraient en mourir. »

Je suis allé sur le balcon en utilisant une porte différente de celle du baron et des autres.

Le sort, [Flèches Magiques] dont [Flèches à Distance] est un dérivé est écrit dans le livre magique des débutants que j’ai acheté.

Il est dit que : “[Flèches Magiques] est la base et la magie ultime. Plus on la maîtrise, plus la distance de tir augmente ainsi que le nombres de flèches en un lancer. Si on la maîtrise jusqu’à la limite, et qu’on possède une magie illimitée, il est possible de détruire l’armée entière d’un pays avec ce sort.”
Évidemment, c’est probablement exagéré. Cependant, quand moi, qui possède la compétence au niveau 10 l’utilise, je peux utiliser ma carte et verrouiller sur les ennemis pour tirer. Comme la puissance d’une flèche magique est bien plus faible qu’un coup de poing, une flèche ne peut que vaincre un ennemi de niveau 5 au mieux. Je peux tirer de 1 à 125 flèches à la fois. Ça consomme au minimum 10 points de mana, et la consommation augmente avec le nombre de flèches et quand elles dépassent une certaine portée. Pour être franc, ça a l’air d’être inférieur aux magies anti-armée comme une explosion ou des boules de feu magique.

« A…Attendez. Ne me dîtes pas que vous allez utiliser [Flèches à Distance] ?
– Si. Je tirerai discrètement, bien évidemment. »

Je brandis une courte baguette d’un endroit où le baron et les autres ne peuvent me voir et génère le sort pour cibler les squelettes. Les flèches ont l’air d’être faites de verre.

Sur la carte, les balises des squelettes sont accompagnées de marques de verrouillage qui ressemblent à celles qu’on voit habituellement dans des simulateurs de combat de jeux d’avions.
Les cibles verrouillées, c’est sympa. Quel que soit le nombre de fois que je vois ça, ça stimule mon instinct masculin.

Je fixe la trajectoire des flèches pour qu’elles n’entrent pas dans le champ de vision du baron et des autres, et les tire. Bien assez tôt, les squelettes sur la carte sont pulvérisés. La magie est bien pratique, hein.

« Hé, hé. »

La voix d’Arisa tremble.
Mince, ce type de lancer à longue distance est normalement impossible ?

« Ne me dîtes pas que vous ne pouvez en tirer que 20 ? Comment pouvez-vous penser combattre un ennemi de niveau 30 avec ça ? Ayez conscience de votre situation. »

La façon de parler d’Arisa est exceptionnellement dure. Le nombre de flèches était si faible ? En regardant la puissance des flèches, je pourrais facilement gagner en ne tirant que 20 flèches, mais comme l’adversaire est un démon, je me demande si ça serait facile pour lui de résister à la magie élémentaire.

Le nombre de flèches dépend du niveau de compétence d’après le livre. Devrais-je lui dévoiler un peu moins de la moitié de mon niveau, alors ? Bien que ce n’est pas comme si je voulais le garder secret, mais si je voulais le divulguer Arisa me dirait en se fâchant [Dissimule-le]. Si le niveau 10 peut générer 125 flèches, alors je devrais lui dire que je suis de niveau 5 comme sa compétence [Magie Mentale]. Mais, comme c’est du niveau expert, je devrais lui dire plutôt que je suis au niveau 4, et que je suis donc capable de générer 50 flèches en un tir. Dix flèches sont suffisantes pour vaincre l’adversaire même s’il possède une défense magique de toute manière. Alors, cette excuse devrait être suffisante, je crois ?

« Je peux tirer 50 flèches au mieux. Si j’attaque en buvant une potion de MP, je pourrais probablement le vaincre en recommençant environ 10 fois, n’est-ce pas ?
– Bien sûr, hein~ Si vous en tirez autant, tout va bien, hein. »

Arisa retourne dans la salle sans rien dire et après avoir piétiné le sol tout en me tournant le dos, elle me jette un regard noir. Elle expire bruyamment et des larmes sortent de ses yeux déterminés.
Le baron et les autres invités continuent de regarder la cité du balcon. Il ne semble pas qu’ils regarderont par ici.

« Vous, à tout hasard, êtes-vous en train de cacher votre niveau ? »

Hein ? Alors c’était un interrogatoire orienté ?
Je me demande où je me suis trompé. Je croyais que ce n’était pas un problème, puisque tirer 50 flèches en un coup consomme 50 PM, la quantité de PM d’un niveau 12 devrait suffire pourtant.
« Oui, je le cache. Ce n’est pas toi qui m’as dit de le faire ?
– Oui, c’est vrai. Mais dire que vous pouvez cacher vos compétences et votre niveau, qui plus est.
– Mais tu as bien deviné. Je n’ai besoin que de 50 PM pour 50 flèches. Il n’y a rien d’étrange sur ce point, non ? »

Le visage de Arisa se fige, et elle pousse un profond soupir en mettant sa main sur son front. Elle marque une petite pause, et me réprimande d’une petite voix évincée. J’ai l’impression d’être tout le temps grondé par Arisa.

« Quel homme étourdi ! Faîtes en sorte de mieux connaître le bon sens de ce monde.
– Je comprends que j’ai échoué, mais où me suis-je trompé ? Même les livres magiques disent que les flèches peuvent être tirées indéfiniment, tu sais ?
– Ce n’est que la『Théorie』. À l’heure actuelle, le meilleur magicien qui est aussi le fondateur de ce pays ne peut en tirer que 49 au mieux. »

Si peu, hein. Tirons-en seulement 30 en public à partir de maintenant.

« Je pourrais dire que celui-ci est une erreur.
– Pas que ça, il est impossible d’utiliser que 1 PM pour 1 flèche.
– Je consomme au minimum 10 PM pour chaque tir. Et au-delà de 10 flèches, 1 PM est consommé pour une flèche supplémentaire.
– C’est ça qui est bizarre. Une attaque magique avec la même efficacité qu’une flèche magique parmi la magie de lumière, utilise au moins 15 PM pour chaque tir. D’après Nana et le scientifique d’art magique que je connais, on a en général besoin de 5 à 10 PM par flèche. De plus, vous n’utilisez même pas une longue baguette, mais un bâton court bon marché qui n’a même pas d’amplification magique ou d’effet de réduction de l’utilisation de la puissance magique. Si quelqu’un m’en parlait, je penserais qu’il se vante.
– Alors, disons que j’ai besoin de 10 PM pour chaque tir. »

Qu’il y ait une si grande différence individuelle. Alors, je dois prétendre manquer de mana après 12 flèches devant tout le monde. C’est un peu problématique.
On dirait qu’elle n’aime pas ma réponse. Elle empoigne ma robe et frotte sa tête contre mon ventre en disant « Qu’est-ce que vous voulez dire par ‘alors’~ ». S’il-te-plaît, arrête ça car c’est légèrement douloureux.

« Et aussi ! La distance de portée est aussi bizarre ! Les 49 flèches du magicien dont je vous ai parlé sont capables de toucher les ennemis à 2 kilomètres. Mais ce n’est que dans les prairies avec une bonne vue. Je n’ai jamais entendu que quelqu’un était capable de tirer sur des ennemis cachés avec autant de précision dans ce type de zone urbaine.
– C’est parce que le tir peut s’enclencher à partir de la carte.
– Tch. Une compétence unique. Je pensais que vous étiez quelconque, mais vous avez de sacrées caractéristiques cachées. Je ne peux vraiment pas vous prendre à la légère. »

Bien qu’elle lâche des remarques discutables, il semblerait qu’elle ait deviné mon niveau élevé au bon moment, donc je peux dire que tout va bien.

« Voila, j’ai caché mon niveau, j’ai en réalité un niveau élevé.
– Je comprends. Je ne vous demanderai pas plus de détails. De toute façon j’ai un peu saisi votre niveau avec notre discussion. »

Elle l’a compris, hein. Comme on pouvait s’y attendre de Arisa. Demandons-lui des détails la prochaine fois.
Mais, heureusement que je ne lui ai pas dit que je pouvais en réalité tirer 125 flèches. Plutôt que d’être rassurée, elle aurait sûrement été confuse. Elle doit penser que tirer une flèche de plus que le meilleur record est une marge d’erreur. Les personnes transportées sont généralement abusées de toute façon.
Cependant, elle m’a fait promettre de dormir avec elle pendant une semaine en compensation de toutes ses inquiétudes jusqu’à maintenant. Je lui rappelle « Pas de ecchi. » pour en être sûr, mais il semble qu’il sera difficile de garder ma vertu pendant une semaine.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Cependant, les citoyens continuent à se rassembler près des portes principales et aux portes du château. Bien que les squelettes aient été éliminés, il reste des agitateurs ?

« C…c’est terrible ! Les morts-vivants attaquent !”

Le Majordome-san de tout à l’heure accourt dans la salle.

« Calmez-vous, Meyer. Si ce sont des squelettes qui sont apparus à l’intérieur de la cité, on dirait qu’ils ont été anéantis par les villageois.
– Non, ce n’est pas à ce propos. Une nuée de zombie est apparue de la forêt des géants.
– Oh là, c’est effrayant desuwa. »

Êtes-vous vraiment effrayée, fille-san.

« Tout va bien, Soruna-hime. Je vous protégerai.
– Oui, mon héros-sama. »

Je laisse tranquille ce couple idiot.

Le baron et les autres vont sur le balcon qui fait face à la forêt pour aller vérifier ce qu’il se passe au-delà du mur.

« Ils arrivent plus rapidement qu’on s’y attendait. Fuyons rapidement de la cité. Nous sommes trop peu nombreux. Votre magie pourrait faire quelque chose avec une centaine de zombies, mais s’il y a en a des milliers, c’est impossible, n’est-ce pas ?
– Ça ne serait pas plus facile de les abattre à l’intérieur du mur ?
– Le démon n’attendra pas qu’on ait fini. Ses sbires sont sûrement parmi les citoyens et ils les poussent à ouvrir les portes de l’intérieur, il n’y a aucun doute là-dessus. »

On dirait que la prédiction de Arisa était juste. Les gens fuient vers les portes principales. Il semble qu’une personne les a ouvertes de l’intérieur. J’en parle à Arisa.

« Le démon et son groupe viennent par ici.
– D’accord. C’est enfin la bataille décisive, hein.
– Avant ça, le clone arrivera en premier. Le chevalier Eral de la dernière fois est avec lui.
– Qui ça ?
– C’est le chevalier qui allait tuer Hayuna-san quand elle a été prise en otage.
– Uwah, ce type ? Alors, il viendra te découper si tu attaques le clone ?
– Peut-être. Je l’en empêcherai.
– Laissons faire Pochi. Si c’est cette fille, elle pourra faire face à des attaques du niveau de ce chevalier facilement. Vous, surveillez s’il y a un risque d’embuscade au sein de la famille du baron .
– Et si je neutralise le clone en l’envoyant au tapis ?
– Hmm, comme les attaques physiques pourraient ne pas fonctionner sur lui, je le ferai à la place.
– Compris. »

J’appelle Pochi, lui donne une dague depuis l’Inventaire et la mets au courant de la situation.
Enfin, je lui ai seulement dit « Si le chevalier attaque, repousse-le. ».

Et alors, comme si on attendait que nos préparations soient terminées, la porte s’ouvre sans même qu’on ait frappé.

« Baron ! Consul-sama arrive.
– Sire Eral. Appelez Baron-sama correctement, pas moi. »

Le baron revient du balcon et voit les deux personnes qui sont entrées.

« Ah, on vous attendait, Consul. C’est terrible, des morts-vivants attaquent à l’extérieur des murs. Peut-être que le Roi Sans Vie a été ressuscité ?
– Baron-sama, j’ai prévu une calèche à grande vitesse. S’il-vous-plaît, fuyez avec héros-sama jusqu’au domaine du Duc.
– Mais alors, le peuple va…
– Tout va bien, je vais rester dans le château et faire quelque chose à ce sujet.»

Ça serait problématique qu’il s’approche trop près du baron. Je devrais bientôt commencer.

« Alors, vous comptez transformer tous les citoyens en morts-vivants, Consul-dono, démon à Petite Corne.»

Arisa attaque le consul (démon) qui s’est retourné avec un regard étonné accompagné d’une onde de choc.
Le consul (démon) s’effondre, impuissant, au sol.
Il a l’apparence d’un parfait démon avec sa peau sombre et ses ailes de chauve-souris.

Mais, même après avoir vu cette forme, le chevalier Eral crie.

« Bâtard ! Qu’avez-vous fait à Consul-sama ? »

Le chevalier Eral dégaine son épée.

Le clone s’élève.

La fille crie quand elle voit le clone.

Et le Baron et Ossan n’arrivent pas à se relever.
Le faux héros tente de protéger la fille et sort son épée de sa gaine bleue.

Et Pochi qui, avec sa dague, repousse habilement la grande épée du chevalier Eral qui me visait.

Avec la compétence Compréhension de l’Espace, je sais tout ce qui se passe dans cette salle.

Au moment où la grande épée du chevalier Eral se coince dans le sol, je donne un coup de pied dans la lame et la brise. Puisque le corps immense du chevalier Eral est gênant, je l’assomme et le rend inconscient dans mon élan.

Actuellement, il ne semble pas y avoir d’embuscade de la famille du Baron.

Arisa sort une longue baguette avant que je m’en aperçoive et la pointe vers le démon.
On dirait qu’elle ne peut rien faire tant que le faux héros combat le clone.

« Uuh~ Comme ils bougent dans toute la salle, je ne peux pas viser avec Dague de Lumière. »

Vraiment ? Ils n’arrêtent pas de s’arrêter, tu sais ?

Le clone arrête l’épée du faux héros avec ses griffes. Il est fort pour un niveau 1.

« Ô épée sacrée Gjallarhorn ! C’est le moment de m’accorder ton pouvoir pour vaincre ce démon ! »

J’ai failli éclater de rire involontairement. De toutes les choses, ça devait être ce nom ?
Le faux héros coupe le clone avec la magie de son épée qui brille d’une lumière indigo. Il réussit à couper les griffes, mais le démon reste bien portant.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “Death March 6-26: La Bataille de la Cité de Muno (4)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s