PC#1 – Chapitre 22

Après avoir récupérer la petite princesse, numéro un c’était envoler vers l’un des autres temple se trouvant dans ce donjon et alors que ses ailes de feu le propulsait à une vitesse ahurissante il observait avec attention celle qu’il tenait dans c’est bras car la discussion qu’il avait eu quelques minutes plus tôt le rendait perplexe.

C’était après qu’il soit sorti du temple alors que cauchemar décimait les humains, il sentit la disparition de son semblable, numéro 13. Que celui qu’il avait du scellé avec l’aide de ces 11 autres semblable après un interminable combat il y a de cela plusieurs millénaires, meurt soudainement le choqua énormément mais il nut pas le temps de s’en remettre car il ressenti bien vite un intrusion dans son esprit mais elle n’était pas malveillante.

Cette intrusion était une tentative de communications de la part de l’esprit de l’un des siens.

Il ferma les yeux et plongea dans son esprit.

Dans l’océan de sa conscience il trouva la silhouette de celui qu’il croyait mort: Chaos!

“Numéro 13 ! Appela t il, visiblement perturbé.

— Salut N°1, ca faisait longtemps n’est-ce pas.”

Chaos était calme ou plutôt serein, il n’y avait aucune trace de colère de haine ou de folie. Il se tenait là, tranquillement alors que son regard était remplie de mélancolie, de tristesse et de solitude.

“N°1, ne dit rien s’il te plait. Mon temps est limité. Ce que tu vois actuellement est un morceau de ma conscience que je t’ai envoyer. Maintenant que j’ai eu ma fin, il est temps que toi et les autre sachiez pourquoi j’ai fait tout cela.

— Comment ca le pourquoi ? N’avais tu pas fait cela dans le but de maintenir l’équilibre naturel ?

— Oui! Mais il y a une autre raison, raison qui a fermé mon coeur derrière un brouillard de haine. Le jour où nous nous somme séparer, je me suis éloigné le plus possible de vous car je n’arrivais plus a supporter ma solitude.

— Solitude ?

— Oui N°1, ma solitude. De nous treize, j’étais le seul à n’avoir personne avec qui partager ma vie. Toi tu avais N°2, les autres aussi avaient formée des paires mais moi, moi je n’avais personne et je devais vous regarder chaque jours, chaque seconde être rempli de bonheur tandis que moi je n’avais rien! Cette solitude que je ressentais alors, était bien pire que lorsque je me croyais seul au monde. Elle me rongeait de l’intérieur et je ne pouvais rien faire contre ça alors lorsque nous nous sommes séparés, je suis parti loin, très loin, au bout de cet terre et ait franchi la grande étendu d’eau au sud.

Je pensais trouver de quoi soigner mon coeur meurtri mais au lieu de cela j’y ais trouvé le désespoir.

Par delà l’océan, se trouve de nouvelle terres, un autre continent peuplé par les humains mais beaucoup plus avancé technologiquement, plus dangereux…pour nous.

— Que veux tu dire par là?

— Je les ais observer. Leurs ville était constitué de tours gigantesque faites de pierre de métaux et de verre et semblaient toucher les nuages.

Ils n’utilisait pas la magie, non, ils utilisait une énergie semblable à celle des éclairs mais moins puissante et qui passait à travers des fils de métal afin d’alimenter des outils en tout genre.

Je pensais tout cela merveilleux mais après quelques années passées parmi eux j’ai réussi a découvrir la source de puissance qui les alimentaient… N°1…nous avons toujours cru être treize, mais…nous sommes, nous étions seize. Les humains…ils ont transformé les 3 d’entre nous qui étaient sur leurs continent en source d’énergie. Ils les ont cristalliser et en ont fait des pierre de mana géante qui accumule le mana de l’atmosphère pour ensuite le redirigé vers un appareil qui le convertit en foudre pour la distribuer au quatre coins du continent.

Je l’ai senti N°1, je l’ai senti…elle était là devant moi…j’aurais du passer mon existence entière avec elle mais….ces humains, ces misérables…ils me l’ont prise…ils l’ont transformer en un vulgaire cailloux.

Mon coeur a sombré et je les ait tué, tous, un par un jusqu’à ce que je la touche…et a ce moment là je l’ai assimilé. Elle a fusionner avec moi et c’est la que j’ai compris…elle était encore vivante, elle était consciente de ce qu’il lui faisait. Elle souffrait, plus que ce que je pouvais supporter et j’ai laisser la folie m’envahir, contrôler mes actes. J’ai absorber nos deux autres frères et ais anéanti les humains de ce continent puis je suis revenue ici et c’est la que je vous ais vue, au milieu des humains et vous étiez heureux! Je ne l’ai pas supporté, je trouvais ça injuste, je vous ais envier, haie mais je n’ai rien fait, je me suis réfugier dans les montagnes afin de m’isoler et c’est la que j’ai découvert une petite tribu humanoïde, légèrement différente des humain et qui vivait en harmonie avec la nature. Je les ais observer durant des siècles et je les ait vue s’en détourner peu à peu, exploiter les ressources et j’ai compris que si je ne faisais rien alors nous finirons par subir le même sort que nos frères.

J’ai anéantie la tribu sauf les plus jeune membre sur qui j’ai utiliser mes pouvoirs afin de les modifier, de les rendre plus obéissant. Je les ait fait se reproduire, se multiplier et j’ai attaqué.

— Mais pourquoi ne pas nous avoir dit tout cela ? Nous t’aurions écouté !

— Peut être…il est trop tard pour regretter maintenant. N°1, j’aimerais que tu me rende un service.

— Tout ce que tu veux N°13 !

— La fille que ton hôte cherche a sauvé…elle est ma descendante directe la plus pure qui soit, de plus elle est jeune et son esprit n’a pas encore été polluer. Actuellement, je lui ais transmit tout mes souvenirs et les pouvoirs contenu dans son sang a été éveillé, s’il te plait, sauve là et laisse la prendre prendre ma place. Guide la poir que son coeur ne devienne pas comme le mien.

— Tu as ma parole N°13!

— Aussi, en regardant les souvenirs des différent hôte que j’ai possédé, un fait inquiétant est apparu.

— Quoi donc ?

— Gates! Bien que ce soit encore assez primitif, ils s’approchent de la technologie qui a tuer nos frères, bientôt ils seront une menace….je dois il aller maintenant, prend soin de toi et des autres ok? Dit a ma petite princesse que je place mes espoirs en elle…Adieu N°1…et dé..s…ol…é.

— N°13!!!”

C’était sur ces dernier mots d’excuses que Chaos avait quitté ce monde. Ces paroles avaient ébranler l’esprit phénix qui finalent en plein vole,alors qu’il arrivait à l’un des temple,  prit une décision, à savoir: réveiller tous ses semblables et décider quoi faire, guider et contrôler les humains ou les détruire !


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s