A scientist in a Dungeon 14

Auteur : Hykar
Check : Nekoyashiki-san


2 jours plus tard, et je suis toujours au premier étage.

J’ai exploré les moindres recoins dans lesquels je pouvait me rendre sans craindre de croiser le porck mais je n’ai trouvé que quelques gobelins et aucune trace des escaliers pour accéder au second étages.

Donc il est probable que le porck gardes les escaliers, ce monstre est bien trop fort pour moi il est au rang C tandis que moi, même avec ma monté de niveau récente j’ai à peine atteint le niveau d’un aventurier de rang D, les gobelins sont de rang E et je leurs roule dessus donc il est facile d’imaginer que la différence de puissance entre rang E et D est au moins équivalente à celle entre D et C, pour faire simple au corps à corps je n’ai aucune chance.

Je pourrais tenter de me cacher dans un mur mais je doute que cela fonctionne, les porks on un odorat très développé, il devrait facilement me repérer. De plus il possède largement la force nécessaire pour défoncer le mur de brique de pierre friable et ainsi je me retrouverai piégée dans mon propre piège.

Bref c’est la merde.

Une flèche empoisonnée aurai un petite chance de marcher mais avec ses sens aiguisés il devrait pouvoir l’esquiver sans grande difficulté et me péter le cul après.

HaaaaaaAAAAAAAAAAAA !!!!

POURQUOI JE ME SUIS FOUTU DANS UNE MERDE PAREIL ! QU’ES QUE JE SUIS CONNE JE VAIS DANS UN DONJON TOUTE SEULE ALORS QUE JE SAIS PAS ME BATTRE ET QUE JE SUIS MOINS MUSCLE QU’UN FACTEUR TIMIDE ANOREXIQUE.

PUTAIN CE MATIN J’AI TELLEMENT FORCE EN ESSAYANT DE SOULEVER UNE PIERRE QUE J’AI LÂCHE UNE CAISSE J’AI FAILLI CREVER D’ASPHYXIE ET JE VIENS FAIRE LA FOLLE.

Bon calmez vous.

Il faut que je trouve une solution.

A vrai dire je n’ai pas complément rien foutu durant ces 2 jours, j’ai bien une idée qui me suis venue sur comment atteindre le second étage sans me faire péter la rondelle par un cochon mutant sauvage.

Je vais creuser.

Encore.

J’aurai du faire mineuse.

Le problème c’est que je ne suis pas sûr qu’en creusant je vais tomber sur un couloir du seconde étage puisque sa disposition n’est pas forcement la même que celui de l’étage dans lequel je me trouve, je pourrait très bien creuser tout droit sur 100 mètre jusqu’à atteindre le 4eme étage en ayant esquivé les 2 précédents.

Le seconde problème c’est que je ne connais pas la profondeur qui sépare chaque étage, après si je me base sur le donjon que j’ai déjà exploré il y à a peut près 5 mètres entre chaque étage donc je devrais pouvoir creuser un tunnel en 1 journée si c’est la même chose pour celui-ci.

Si j’obtiens pas la compétence « minage » après cette merde je vais faire un procès au dieu de ce monde et ensuite je lui latterai les couilles.

Enfin, comment je pourrais m’assurer de bien être au dessus d’un couloir du second étage…

Le bruit régulier des gouttes d’eau tombant du plafond commence sérieusement à me taper sur le système, si je reste encore ici trop longtemps je vais devenir folle.

En plus le son se réverbère dans le donjon se qui le rend encore plus fort et pénible, maudite soit les ondes sonores.

Les ondes sonores.

HMMMM ATTENDEZ UNE PETITE MINUTE.

MAIS C’EST CA MON MOYEN DE SAVOIR SI JE SUIS BIEN LA OU IL FAUT

Si je colle mon oreille contre le sol et que je frappe celui-ci pour diffuser une onde selon la manière dont elle est renvoyée je peux déterminer la composition du sol et donc si il y a une cavité en dessous de moi.

Je m’empresse donc de prendre ma pioche et colle mon oreille contre le sol humide, je donne des coups avec l’outil métallique et après une vingtaine de minute de recherche je trouve finalement un endroit où le son de ma pioche sonne différemment.

C’est une bonne indication mais je ne suis pas experte, je n’ai jamais fait ça auparavant donc on va espérer que j’ai raison.

Je me mets donc à creuser, j’espère ne pas me tromper car cette entreprise va me coûter cher en vivres.

Tandis que je creuse mon esprit se tourne vers certaine de mes interrogations quand aux donjons.

Sont-ils réellement vivants ?

Ont-ils une sorte de conscience qui les habite ?

Quel intérêt peuvent-il avoir en hébergeant des monstres et même à les ressusciter ?

Pourquoi disposer des trésors cachés attirant inévitablement des hommes à se rendre dans ceux-ci et à détruire ensuite le cœur ?

Le cœur est-il le cerveau du donjon ?

Comment certaines plantes arrivent à pousser dans les donjons sans lumière ?

TANT DE QUESTIONS

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s