Death March 3-8 : Le Héros Masqué

Traducteur : Nekoyashiki-san
Adapt & Check : Soreyawari


C’est reparti pour l’action !
Profitez bien du chapitre !

Nekoyashiki-san


 

Ici Satou. Je m’amusais à imiter un héro se transformant quand j’étais enfant mais je ne pensais pas que je finirais par me retrouver coincé dans le rôle de l’un d’entre eux.


Je retourne au labyrinthe. Couvert du style héro blond au masque d’argent (mdr).
J’ai laissé les filles-bêtes se reposer à l’auberge, donc je suis seul. Vu que Pochi et Tama ne sont pas là, j’active la compétence [Désactivation de Piège].

Ouvrant la carte, je marque le chemin vers là où le démon bras devrait être localisé.
Bien, avec ça je n’aurais pas à vérifier à chaque fois que j’atteints une intersection.

J’avance un peu avec la compétence [Découverte de Pièges] qui trouve leur localisation. Je sais d’une manière ou d’une autre où le piège est avant que la RA ne me l’indique.
Je met de la force dans mon saut, volant au-dessus du piège.

Il semble qu’il y ait 5 soldats squelettes dans la salle suivante. Vu que sortir une épée est fastidieux, je leur donne juste un coup de pied.
Les soldats squelettes sont projettés en morceaux près du mur, mais ils se relèvent immédiatement.

« Oh mince, cette compétence était désactivée. »

J’ouvre l’écran de compétence dans le menu et tape [Combat]. Pas le niveau mais le nom. [Combat Lv 10], l’indicateur passe de gris à blanc. Je l’avais désactivé jusqu’à présent de façon à ne pas frapper à mort les gens du centre-ville, après avoir obtenu la compétence d’enlèvement. Il semble que cette compétence d’enlèvement a un effet non-léthal, c’est pratique.

Je donne un coup de pied au squelette qui approche. Le coup de pied frappe son torse en l’envoyant au loin comme s’il avait reçu un coup de feu, et l’enfonce dans le mur. Le soldat squelette qui a perdu son torse se fige un instant, puis il vole en arrière comme s’il était tiré. Plusieurs autres soldats squelettes se retrouvent pris dans les projectiles et détruits.
Je donne un léger coup de pied au seul squelette restant. Il n’est pas envoyé au loin comme un coup de feu comme plus tôt, mais il vole et frappe le mur en se brisant.

« Je devrais faire en sorte de ne pas oublier de désactiver la compétence combat avant de retourner en ville… »

Vu que cela prendrait beaucoup de temps si je battais complètement tous les ennemis, je décide de combattre seulement ceux qui bloquent mon chemin.

Sautant par-dessus les pièges, donnant des coups de pieds aux ennemis autour, en galopant à travers le labyrinthe.
Je suis tombé une fois dans un piège de drain de vie, mais il a seulement volé une petite portion de mon endurance.

Cependant, il y a un endroit où je suis forcé d’arrêter mes pieds.

『Tu dois répondre à ma question si tu souhaites continuer』(nda: pas d’idée pour faire de ça du vieux français, avis à vos commentaires! Pareil pour la suite de l’énigme^^’)

C’est ce qui est écrit sur la porte. Une énigme hein, c’est aussi un classique des labyrinthes.

『Shonimu redresse l’arbre, Dareson mange le fruit, Yurato plante la graine. Mets-nous à la bonne position.』

Yep, je sais pas.
C’est pourquoi, j’ai décidé d’utiliser la manière forte.

Je sors un marteau lourd de mon Inventaire, et frappe. Frappe. Frappe. Frappe.

« Ça ne marche pas ? Non attends, je n’ai pas activé la branche de compétence marteau. »

J’attribue des points à la compétence [Marteau à Deux Mains] et l’active.

… je comprends plus ou moins que ça ne marchera pas même si je continue de frapper. Est-ce aussi un effet de la compétence ?

Je cesse de m’en inquiéter et balance le marteau lourd de toutes mes forces !
Le manche casse, et la tête vole à l’autre bout de la salle. La porte est un peu cabossée mais c’est tout.

« Cette porte se vendrait magnifiquement si je la ramenais à la maison. »

J’envisage d’ignorer la porte et de juste creuser à travers le mur, mais en se référant à la carte il semblerait que cela prendrait du temps.

« Devrais-je essayer avec des objets aux effets inconnus ? »

La fréquence de mes soliloques augmentent. (nda: monologues à soi-même, discours intérieur…)
Malheureusement il n’y a pas d’autres détours. J’ai aussi vérifié la fosse, mais il n’y en a aucune qui va de l’autre côté de cette porte.

Je n’ai pas d’autre choix que de faire avec, mais c’est le genre d’énigme qui requiert de connaître le préambule d’abord.

« Arbre, fruit et graine hein… Il y a quelques dessins d’animaux à l’air suspect, mais il n’y a rien avec des arbres. »

Je suis perdu.

«『Quelle est la créature qui marche à quatre pattes le matin, deux à midi et trois le soir ?』, si seulement c’était comme ça~ » (nda: vraie version du Sphinx dans la mythologie grecque pour votre culture générale 😉 “Quel être, pourvu d’une seule voix, a d’abord quatre jambes le matin, puis deux jambes le midi, et trois jambes le soir?“)

C’est ça !
Je sors un baton de mon Inventaire, et l’utilise pour inscrire quelque chose sur le mur.

『Quelle est la créature qui marche à quatre pattes le matin, deux jambes à midi et trois le soir ?』

『C’est l’Homme.』

>Compétence [Résolution d’Énigme] acquise]

Merci Sphinx ! Je ne sais pas qui est celui qui a répondu à ça, mais merci à toi aussi ! (nda: C’est Oedipe.)

Je monte la compétence [Résolution d’Énigme] au maximum, et l’active.

Shonimu, Dareson, Yurato, je ne sais toujours pas ce qu’ils sont. Cependant je sais à laquelle de ces images d’animaux à l’air suspects correspondent quels noms.
Et, je sais d’une manière ou d’une autre que l’arbre, le fruit et la graine ne sont pas dans cette salle.

« Compétence obtenue, victoire facile~ je pensais que ça serait comme ça~ »

En dépit de la déception, est-ce que cet instinct découle de la compétence [Résolution d’Énigme] ? Je comprend qu’il y a encore des choses à faire pour résoudre cette énigme. Concrètement, j’ignore comment je sais ça mais…

Dans les jeux, il est commun que les objets clés soient situés dans des salles différentes, je recherche sur la carte les salles ayant l’air d’avoir de forts ennemis.
Il y a 3 salles manifestement suspectes, de plus chacune a des ennemis de niveaux clairement plus élevés que la normale.

« Vraiment comme un jeu eh~ »

J’essaie de voir la salle la plus proche. Le sol de la salle est abaissé excepté au centre. Dans cette espèce de fosse des créatures de type racine se tortillent aux alentours.
Il y a un piédestal au centre de la salle, une statue est posée dessus. C’est très probablement un objet clé pour l’énigme.

Il semble impossible de sauter jusqu’au piédestal d’un seul bond. Cela dit, je ne veux pas atterrir sur ces choses tortillantes.
La RA indique que ça s’appelle des Racines Errantes, vu que c’est une forme de vie en colonie, on dirait que même si je tire dessus directement avec mon pistolet magique et détruit la couche supérieure, il n’en mourra pas, il n’y aura pas de fin à ça.

C’est pourquoi j’utilise les cocktails molotov que j’avais faits auparavant. Vu que j’ai activé la compétence Résistance au Feu, mon corps devrait s’en tirer. Si ma perruque brûle, mon costume sera détruit, alors je verse une bouteille d’eau sur ma tête. Avec ça je ne serais pas facilement brûlé.
J’allume les molotov avec l’outil d’allumage magique (mèche d’amadou). Je jette tranquillement cinq cocktails, et après avoir vérifier que cela brûle bien, je saute dans le feu !

« Comme si je pouvais faire ça ! »

Impossible impossible impossible ! Même si je sais que mon corps ne brûlera pas, c’est quand même impossible.

En comparaison, les arbres vivants brûlent bien. Je peux voir que la fumée ne vient pas par ici, je me demande si il y a des bouches d’aération quelque part ?

Vu que c’est ennuyeux de juste attendre, je vais jeter un coup d’oeil aux autres salles.

La seconde salle est comme un carré.
Au centre, à l’endroit où le niveau du sol est légèrement plus bas, il y a une grande bête démoniaque qui ressemble à un monstre. La RA indique que c’est un Golem de Pierre. Niveau 40. Il a les compétences uniques [Dommages Physiques Réduits de Moitié], [Dommages Mentaux Invalides].

« On s’occupe habituellement du golem standard en barrant le E de EMETH ainsi il devient juste METH, c’est ça ? Il n’y a rien de tel écrit, l’alphabet lui-même est différent ici de toute façon~ » (ndt : il fait ici référence au mythe juif du golem, où le mot EMETH qui signifie “Vérité” est utilisé pour l’animer et METH qui signifie “Il est mort” pour le retransformer en poussière)

Dommages physiques réduits de moitié hein… cela signifie que l’autre moitié fait toujours des dégâts, ouaip.
Je maximise les points de la compétence [Lance] et l’active.
Je sors une lance d’acier de mon Inventaire.

Après avoir bien visé, j’envoie la lance !
Elle frappe le Golem de Pierre en diagonale, passant au travers de lui, et perçant le mur de terre, s’enfonce jusqu’à sa base.
Un moment plus tard, le Golem de Pierre s’effrite à partir de l’endroit où la lance a percé, démoli en un seul coup.

« C’est un overkill~ » (nda: dans les jeux quand les dégâts infligés sont bien au-dessus des HP de l’adversaire. -> Mort instantanée!)

Il y a une gemme bleue dans la bouche du Golem de Pierre. Cela semble être le『Fruit』.

La troisième salle est une salle avec un coffre au trésor à son centre.
Des pièges sont posés partout dans la salle jusqu’au coffre, il y a un unique chemin sûr qui y mène.
Mais bon, du moment qu’il y en a un, ça en devient facile.

J’accroche une rapière noire à ma taille, passant à travers les pièges et arrivant sain et sauf en face du coffre au trésor.

« Who~ah, le coffre au trésor était un Mimic ! » (nda: les “mimic“ sont des monstres qui lorsqu’ils sont immobiles ressemble à des coffres ou des armes, faisant s’approcher les aventuriers imprudents…)

Oui, le monstre dans cette salle est un habitué des donjons, un Mimic.
Pendant que j’équipe la rapière, le coffre aux trésors s’apprête à attaquer en ouvrant sa bouche, ainsi je place successivement plusieurs coup d’estoc avec la rapière. Ça donne le sentiment de destruction de mobilier plutôt que d’un être vivant.

>Compétence [Attaque Continue] Acquise

Le Mimic s’évapore en laissant une fumée pourpre. Je recule involontairement et mon pied est presque attrapé par un piège. Dangereux, dangereux.

Sous l’endroit où était le Mimic, il y a une pierre noire. Celle-ci semble être la『Graine』.

Quand je retourne à la première salle le feu s’est éteint, une fine et blanche fumée s’élève des cendres.
Les Racines Errantes ont évacué quelque part, elles ne sont plus visibles nulle-part.

C’est une chance, je récupère la statue sur le piédestal. C’est probablement l’『Arbre』.
On dirait qu’un rocher ne va pas me tomber dessus même si je prends la statue.

Je laisse la compétence [Résolution d’Énigme] mettre les objets collectés dans la bonne position, puis la porte s’ouvre silencieusement.
Pour que la porte ne se ferme pas quand je reviens, je plante une grande épée adéquate dans le sol.

A partir de là, il n’y a rien qui vaille la peine d’en parler jusqu’à la salle cible, je l’atteints en courant.

« C’est l’endroit où le bras démon devrait être… »

S’il n’est pas régénéré alors je repars pour aller paresser quelque part~.

Il y a quelque chose qui ressemble à un autel au fond de la salle.
Je m’en approche…

Les chandeliers autour de l’autel s’allument soudainement d’un feu bleu.

« Fuhahahaha ! Moi, apparais! »

Un cercle magique avec une lumière pourpre émerge de l’autel avec la voix du bras démon.
Au centre du cercle magique, le bras démon apparaît tranquillement, non, son corps entier a régénéré.

« Muhha~~! Dans la perfection moi, sois réssucité !
– Comme d’habitude, quelle façon idiote de parler.”
– Mumumumu ! Toi bâtard ! Masque d’argent ! Moi, combats ! »

Le démon rugit, et une aura noire s’élève de son corps. Il semble que ce soit une sorte de magie de support. La RA indique que c’est [Dommages Physiques diminués de 90%].

« Le manque de préparation est le plus grand des ennemis ! Moi, fais de ton mieux ! »

Le démon rugit de nouveau encore. Des lumières pourpres sont émises par ses griffes, cornes et queue. La RA indique [Puissance d’Attaque Physique Augmentéé de 300%].

« C’est bon maintenant ? » (ndt : je crois qu’il s’ennuie le garçon ! ^^)

Je mets le fourreau de l’épée sacrée à ma taille en écoutant le démon. Je me demande si c’est aussi appellé fourreau pour les épées occidentales ? (nda: il parle de koiguchi, la “bouche d’entrée“ du katana dans son saya, le fourreau. Satou utilise le vocabulaire pour les fourreaux de katana et se demande si pour l’épée sacrée, épée occidentale, c’est le même voca. Pas d’équivalent français évidemment 😉 )
Reprenant ma concentration qui s’était écartée du démon.

« En compensation pour l’autre fois, c’est mon tour maintenant ! Moi, élance-toi !”

Le démon s’élance à l’attaque !
En laissant un trait de lumière pourpre derrière lui, le démon plante ses griffes empoisonées de sa main droite, mais j’esquive l’attaque et contre avec un iai rapide, tranchant du bas vers le haut. (ndt : un iai est une attaque où on dégaine son épée à grande vitesse de son fourreau.)

La trainée de lumière bleue est superbe comme toujours.
L’épée sacrée déchire à travers la chair facilement sans aucune résistance, tranchant les os.

« Gunununu ! Moi, inflexible ! »

Le démon dont le bras est coupé, utilise à la place une rotation de sa queue pour frapper. En y repensant, j’ai été projeté par cette queue la première fois.
Si je ne baisse pas ma garde, ce n’est pas un problème. Je tranche la queue d’un simple coup d’épée.

« Impossible ! Toi bâtard ! Tu dois être un héro ! Moi étonné ! »

Le démon à le dos tourné vers moi après son attaque de la queue, je le coupe en trois morceaux de derrière…
Yep, je n’ai pas de problèmes. Après avoir battu autant d’insectes, je m’y suis habitué.

« C’est impossible ! Maou-sama… Moi, regrète… » (nda: Maou = Roi des Démons, mais afin d’éviter des frustrations à la Beau prêtre d’âge moyen du temple de Garleon-san, on gardera Maou)

3-8

Après m’être assuré que les HP du démon soient à 0, je collecte la queue et le bras coupés et les mets sur le corps. Ce serait embêtant s’il ressucitait encore comme la dernière fois. Incinérons-le.

Je mets le feu en jetant le reste des cocktails molotov sur son corps d’un peu plus loin.
D’un endroit à l’écart, je surveille le corps jusqu’à ce qu’il brûle complètement. Probablement parce que son existence est déjà ténue, il a brûlé en ne laissant que des cendres en seulement 5 minutes.

Ayant fini mes affaires dans le labyrinthe, je le laisse derrière moi.<

>Titre [Voyageur du Labyrinthe] acquis.

 

Chapitre précédent <~ ~  Sommaire  ~ ~> Chapitre suivant

Publicités

8 commentaires sur “Death March 3-8 : Le Héros Masqué

    1. Je sais, le chapitre est en adapt il devrait apparaître comme par magie quand ce sera terminé dans quelques temps (on est pas mal occupé par les teasers en ce moment du coup de petits décalages peuvent arriver).

      Merci de votre patience et de votre soutient ! 😉
      Nekoyashiki-san

      Aimé par 1 personne

  1. Il y a une différence de caractère entre le haut du chapitre et le paragraphe après le dessin. Le texte est plus foncé, est donc plus lisible depuis un portable 🙂

    J'aime

  2. Je me suis tromper je pensais pour l’énigme il devait manger le fruit pour traverser la pièce, planter la graine afin que l’arbre s’il n’était pas déjà là tout abîmer se dresse pour ouvrir le chemin

    Je me disais bien qu’il devait être plus fort que sa !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s