Evil God Average 1 – Un Simple Souhait

Traducteur & Adapt: Keyleth
Check: Nekoyashiki-san


 

La partie de mon apparence que j’aime le plus, c’est mes cheveux.
Ce sont les cheveux noirs qui sont communs aux Japonais, mais je n’en néglige pas l’entretien et ils sont très doux quand j’y passe un peigne.
Ce ne serait pas une exagération de dire qu’ils sont l’exemple parfait de “noir brillant comme les plumes humides d’une corneille”. C’est quelque chose dont je suis secrètement fière.

Au contraire, si vous deviez me demander quelle partie de mon apparence je déteste le plus, alors je répondrais immédiatement que c’est mes yeux.
Mes quelques amis me disent souvent que malgré mon apparence de bishoujo (ndt : belle femme/canon / ndc : et plutôt adressé aux jeunes filles en général ‘shoujo’), mon regard la ruine complètement.
Mais à mon avis —

« J’aime plutôt bien tes yeux. Ils sont … mornes, comme si ils contenaient tous les maux du monde. »

Ils ne sont pas si mauvais, ils ne méritent pas d’être décrits de la sorte … Probablement.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Bien qu’il n’y ait pas une seule lumière en cet endroit noir comme de la poix, je pouvais clairement voir ce garçon avec des longs cheveux noirs.
C’était un bishounen parfait (ndt : comme bishojou, mais en homme / ndc : idem ici pour les garçons ‘shounen’), ou c’est ce que j’aimerai dire, mais il avait des yeux aussi cruels —– non, des yeux même à l’air plus cruel que les miens.
Avant que je ne m’en rende compte, je m’étais retrouvée dans cet endroit. Et lui qui était apparu là m’avait déclaré,

« Je vais t’envoyer dans un autre monde ».

« …Veux pas. »

« Je me moque de ton avis. »

Pauvre type.
À l’intérieur, je suis tellement contrariée que les veines de mon front devraient gonfler mais mon expression n’a pas changé.
Je n’aime pas vraiment mon propre manque d’expressivité je dois dire. Mais là tout de suite j’en suis reconnaissante.
Il est évident que chercher la confrontation directe avec quelqu’un clairement anormal est vraiment trop risqué.
Il m’a dit « je vais t’envoyer dans autre monde. » dans cet endroit clairement anormal. Je me demande si cela signifie que ce garçon est Dieu ou quelque chose comme ça.
Mais quand même, Je ne comprends pas.

« Pourquoi moi ? »

« J’aime plutôt bien tes yeux. Ils sont … mornes, comme si ils contenaient tous les maux du monde. »

Ils ne sont pas si mauvais, ils ne méritent pas d’être décrits de la sorte
Et je ne veux pas entendre ça de toi.
Une autre veine enfle sur mon front. Seulement dans mon esprit.

« Mais penser que tu pourrais rester saine d’esprit même en étant directement en face de moi… Tu as vraiment les qualités auxquelles je m’attendais. »

Y avait-il vraiment la possibilité que je perde la raison ?
Il semble que je l’ai échappé belle !

« Eh bien, puisque ceci arrive à cause de ma propre situation, je t’aiderai d’un peu. Les capacités physiques, la maîtrise de la magie et un inventaire sont les options par défaut, donc je t’accorderai un autre souhait à part ceux-là. »

Capacités physiques, ça ça va. Mais « magie » et « inventaire » ?
Mais dans quelle galère ai-je atterri ?
Et en plus, même si tu parles soudainement de “souhait”—-

« Ça peut être n’importe quoi, tu sais ? Par exemple, je pourrais faire grossir ta poitrine. »

Est-ce que tu veux dire que je suis … plate ? Je ne peux pas vraiment le nier, mais ça ne te regarde pas. (ndc : ce gars cultive son quota sympathie ! ^^)
Honnêtement, il y avait une partie de moi qui était influencée par tout ça, mais j’avais l’impression que si j’acceptais, j’aurais perdu sur plusieurs plans.
Et en plus, demander de modifier le corps que j’ai obtenu par mes parents est irrespectueux.

« Alors, se pourrait-il que tu ne souhaites rien ? »

« Rend mes yeux et l’atmosphère je dégage “normaux” s’il te plaît.”

Hein ? « Est-ce que c’est bien de modifier le corps que j’ai obtenu par mes parents ? » vous demandez ?
Ce sont deux choses différentes.
Avoir une petite poitrine n’est pas vraiment une bonne ou mauvaise chose, mais mes yeux et mon atmosphère m’ont en réalité posé des problèmes.

Depuis que je suis petite, à cause de ces yeux et cette atmosphère, les gens autour de moi ont eu injustement peur de moi.
Même si ce n’est pas comme si j’allais leur faire quoi que ce soit, une fois que nos regards se croisaient, tout le monde détournait les yeux.
Même quand j’ai abordé un senpai délinquant célèbre, il s’est sauvé.
Il y a même eu des moments où des gens ressemblant à des yakuza avec des permanentes se sont mit en dogeza devant moi. (ndt : pensez prosterner / ndc : là ça dépasse le niveaux morne selon moi)

«  »Normal » ? »

« C’est bien même si tu ne me rends pas spéciale, mais je voudrais que tu me rende au moins “standard”.”

« Hm~mm, bien, peu importe. Je vais t’accorder ce souhait. Bien alors, c’est parti. »

En même temps que cette phrase, le garçon devant moi exsuda une aura de ténèbres, des ténèbres si noires qu’elles avalaient tout le reste.
Mon corps était enveloppé par cette aura et j’ai senti ma conscience s’effacer.

Ahh, c’est trop tard maintenant, mais si possible j’aurai aimé encore une chose.

Donnez-moi au moins quelques vêtements !

 

Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

4 commentaires sur “Evil God Average 1 – Un Simple Souhait

    1. Je suis au courant du problème, mais j’ai pas vraiment le temps de m’en occuper pour le moment (j’ai le temps de rien faire en fait ; la preuve, pas de nouveau chap sorti depuis un moment…)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s