Konjiki no Wordmaster 4 – Magie des Mots

Traducteur & Adapt & Check : Keyleth


Plop tout le monde ! On continue les aventures de notre Hiiro, qui décide de faire sa première quête ! 


 

(Je pense que le Plateau d’Asbit est à l’Est d’ici)

Hiiro commença à marcher vers le plateau, tout en se rappelant l’image de l’[Herbe de Chance] qu’on lui avait montré. Après avoir marché un moment, il trouva que c’était plutôt facile. Elle ressemblait exactement à l’image.
Elle était surmontée d’un petit bourgeon blanc et poussait un peu partout.

(Même un gamin pourrait faire cette quête.)

C’était proche de la ville, et l’herbe pouvait être facilement ramassée comme elle poussait en grande quantité. Une tâche facile, même pour un débutant.

(Il n’y a personne ici.)

En regardant autour de lui, il vérifia qu’il n’y avait personne. Il récita «Statut» et regarda à la colonne où apparaissait [Magie des Mots], en la touchant légèrement de son doigt. L’affichage changea et montra les explications sur la [Magie des Mots].

(Donc l’aide apparaît après avoir cliqué. C’est vraiment comme dans un jeu).

Hiiro ne voulait pas seulement des explications. Il voulait aussi essayer la magie.
Si possible, il voulait éviter de mettre en valeur sa magie unique. Il avait peur d’être traîné de force chez le roi si on le remarquait, alors qu’il avait enfin obtenu la liberté.

(Eh bien, ça dépend de la magie de toute façon…)

Si toute magie unique était effectivement puissante, c’était tout à fait possible que ses peurs se révèlent être vraies. Par ailleurs, il était nécessaire de comprendre sa magie pour se comprendre soi-même, comme l’a dit la vieille dame.
Mais il n’avait pas l’intention d’être imprudent à cause de ce fameux [contrecoup]. Hiiro voulait seulement comprendre ce qu’était sa magie, pas mourir bêtement ici.
[Magie des Mots] Coût de mana : 30
Imaginez le mana se concentrer dans votre doigt et tracer un mot. Un effet en accord avec le sens du mot sera produit. C’est une magie unique avec un pouvoir phénoménal pour appréhender et tordre les principes sous-jacents. [Chaîne Simple débloquée] fait référence à la longueur de chaîne de mots possible. Cette magie était ?%&GR!&*

Pour une raison ou une autre, la dernière partie était corrompue et illisible. Ça l’ennuyait pal mal, mais au moins il comprenait un peu mieux sa magie. Toutefois, il ne serait pas sûr d’avoir compris tant qu’il n’aurait pas essayé.

(Donc ça s’appelle la Magie des Mots. Essayons-la pour l’instant)

Il inspira profondément, et concentra son mana au bout de son doigt. La dernière fois, ça lui avait demandé du temps, mais cette fois-ci son doigt s’alluma facilement.

(Un mot, hein ? N’importe quoi fera l’affaire ? Mais puisque c’est juste écrire…)

Il dessina sur le sol avec son doigt. Le motif rayonna d’une lumière pâle. Il avait écrit le kanji voulant dire “dur”, en imaginant le sol se durcir. C’était plus facile à imaginer avec des kanji.
Et au moment où il récita «Activation» dans son esprit, le mana du mot passa dans le sol en émettant un grésillement comme une décharge électrique.

(Ça a marché ?)

Il tapa sur le sol. C’était dur. Incroyablement dur. presque comme du béton. Il y a peu, ce n’était que de la terre meuble sans l’ombre d’un doute.
Il se déplaça un peu partout pour vérifier l’étendue du résultat.
Clonk. Clonk. Clonk… Splat.
Le sol était durci sur une surface d’environ 6,5 m².
Le mot rayonnant se dispersa. L’absence de traces était plutôt pratique, parce que ça diminuait les chances que sa magie soit révélée. A l’aide du kanji “Origine” il rendit à la terre sa consistance.
La décharge électrique signala que la terre était revenue à son état d’avant.

(C’est… bien plus puissant que je ne le pensais.)

Hiiro se rendit compte du potentiel incroyable de sa magie. Une magie qui appréhende et tord les principes sous-jacents. Ça voulait dire influencer tout ce qui l’entoure d’un simple mot.
Par exemple, s’il donnait aux [Herbes de Chance] autour de lui les effets du mot «flétrissement», alors elles faneraient. S’il donnait aux rochers l’effet «séparation», il se casseraient en deux.

(Cette magie peut modifier toutes sortes de phénomènes… De plus…)

Il concentra à nouveau son mana dans son doigt et écrivit un autre mot sur le sol. Un feu s’alluma et brûla la prairie. Il avait écrit le mot «Feu». Mais cette fois, le feu s’éteignit au bout d’une minute.

(Créer à partir de rien… J’ai mis la main sur une magie fantastique !)

Il soupira d’émerveillement, en se rendant compte que sa magie possédait un pouvoir plus grand qu’il ne l’imaginait Il était heureux de la praticité de sa magie. Il devrait pouvoir vivre dans ce monde sans problème. Une magie toute puissante, c’est carrément pratique.

(Mais je ne dois pas oublier qu’il y a encore des choses que j’ignore sur elle. Une partie de la description était corrompue).

Il rappela le [Statut].


Hiiro Okamura
Niv 1
HP 24/24
MP 30/120
EXP 0
NEXT 10
ATK 13
DEF 8
AGL 27
HIT 11
INT 17
[Attribut Magique] Aucun
[Magie] Magie des Mots (Chaîne Simple débloquée)
[Titres] Spectateur innocent – Voyageur d’un Autre Monde – Maître des Mots


 

(Je le savais, ça consomme pas mal de mana…)

Son maximum de mana était à 120, et il était descendu à 30. Il avait utilisé sa magie 3 fois. Elle consomme donc 30 par utilisation, comme le disait la description.
Il ne pouvait pas comparer avec d’autres types de magie, mais la consommation de mana avait l’air plutôt élevée. Son mana plus élevé que les autres nombres devait être une particularité des voyageurs d’autres mondes.
Un nombre à trois chiffres était impensable pour un niveau un normal. Normalement, ce devait être à peu près pareil que les HP. Et la consommation de mana pour la magie de débutant devrait correspondre.
Dans tous les jeux auquel il avait joué jusque-là, il n’y a jamais eu de magie coûtant autant de mana dès le début. C’était un fait établi que la puissance et le coût d’une magie devaient augmenter avec les niveaux.

(Je peux l’utiliser quatre fois avec mon mana maximum actuel. Je dois rapidement monter de niveau.)

Après tout, plus on peut utiliser la magie, mieux c’est. Surtout avec une magie toute puissante comme celle-ci.

(OK, j’ai compris ma magie. C’est l’heure de ramener les herbes.)

Il revint en ville avec un sac rempli à ras bord d’[Herbes de Chance]. C’est habituel de voir des aventuriers se faire attaquer par des monstres dans cette situation, mais par chance, il arriva en ville sans incident.
Il se dirigea vers la Guilde pour rendre la quête.

“Permettez-moi de vérifier les détails de la quête. Hiiro Okamura-sama. Vous aviez accepté la quête de rang F [Récolte d’Herbes de Chance]. Montrez-moi votre récolte s’il vous plaît.”

Il fit ce que lui demandait la femme au comptoir. Hiiro mit le sac contenant les herbes sur une grosse balance.

“…OK, ça fait 22 fagots. Votre récompense s’élève à 7700 Rigins au total. Donnez-moi votre carte je vous prie.”

Il lui remit sa carte, qu’elle amena dans un autre endroit. Elle revient au bout d’un moment et la lui rendit. La colonne de la monnaie qui indiquait 0 affichait maintenant 7700.

“La quête est terminée. Bon travail.”

Elle baissa la tête poliment et lui montra un sourire commercial comme à chaque fois. Hiiro lui fit un petit signe de tête et partit.
(Bien, j’ai de l’argent maintenant. Je suppose que la nourriture vient en premier. Je n’ai toujours rien mangé depuis que je suis arrivé ici.)
En demandant son chemin aux villageois, il chercha un restaurant. [Victorias] était une grande ville fortifiée, divisée entre le quartier marchant, le quartier des artisans, le quartier des plaisirs, et les zones résidentielles dans lesquelles vivaient un grand nombre de personnes.
Chaque quartier était plutôt grand, mais c’était structuré comme si plusieurs villes étaient fusionnées en une seule.
Hiiro alla dans le quartier marchant pour trouver un restaurant. Quand il entra dans l’un de ceux qu’il trouva sur le chemin, il s’avéra qu’on y servait une délicieuse cuisine à base de poisson. Il ne détestait pas le poisson, il décida donc de regarder le menu.
Mais il s’y attendait, les noms des plats ne lui disaient rien Il commanda donc la suggestion du jour.

“OKay~ ! Un plat de [Nouilles aux Fruits de Mer qui rendent Accro] ! Juste un moment~”

La serveuse prit sa commande joyeusement. Pendant qu’il attendait son plat, il vérifia encore sont [Statut].
Il remarqua que son mana avait remonté à 40, après être descendu à 30 à cause de la triple utilisation de la [Magie des Mots].
Il était probablement remonté pendant le laps de temps durant lequel il s’est reposé. Tout comme son endurance. Le taux de récupération n’était pas très élevé, il n’avait récupéré que 10 de mana en une heure.

(C’était pas vraiment du repos, j’ai juste marché en ville sans utiliser mon mana.)

S’il se reposait dans le vrai sens du terme, c’est-à-dire dormir, la quantité récupérée devrait être différente. Pendant qu’il se posait ces questions, son plat chaud lui fut servi.
Beaucoup de fruits de mer baignaient dans un bol de ramen. C’était plein d’œufs de poissons, un truc ressemblant à des crevettes, et du varech ou une autre algue. Il prit ses baguettes et remua.
En faisant ça, un parfum exquis lui chatouilla les narines. Instantanément, il reçut un rapport de son estomac sous forme d’un grognement, exigeant de la nourriture. Il mâchouilla dans quelque chose d’exquis ressemblant à de l’aileron de requin.

“Oh !”

Il ne pouvait pas retenir sa voix. L’aileron était bien assaisonné et le goût se rependit dans sa bouche.
Ça sentait tellement bon et était tellement goûtu qu’il ne pouvait s’empêcher d’en vouloir plus.
.
Puis il but le bouillon avec la cuillère. Il était suffisamment bon pour être servi séparément. Il y avait plein de fruits de mer, et c’était tellement délicieux qu’il aurait pu le boire d’une gorgée s’il ne faisait pas attention. Ce bouillon était légèrement assaisonné, mais le goût était superbe.
Ensuite, il essaya les nouilles. De plus près, il y avait comme des petits grains incrustés dedans. Il prit une bouchée et le parfum de la mer pris d’assaut ses papilles. Du poisson en purée était pétri dans les nouilles. Véritablement des Nouilles aux Fruits de Mer.

(Ouais, le côté “Accro” du nom n’est pas pour frimer.)

Il finit son repas en quelques minutes et aurait pu en redemander deux ou trois fois, mais il résista à la tentation, puisqu’il était un peu juste en Rigins. Mais 450 Rigins pour unh tel plat, ce n’était pas très cher.
Après avoir satisfait son estomac, il chercha une auberge et échafauda des plans pour l’avenir, qui incluaient de monter de niveau et gagner de l’argent.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “Konjiki no Wordmaster 4 – Magie des Mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s