Evil God Average 10 – Début de ma vie de Hikikomori

Traducteur & Adapt : Keyleth
Check : Nekoyashiki-san


Plop tout le monde ! Deux petites choses. Les prochains chapitres de EGA devraient arriver plus tôt dans la journée. Et pour ceux qui se poseraient la question, un hikikomori est une personne qui ne sort plus de chez elle. Il n’y a pas vraiment d’équivalent en anglais ou en français, mais nolife s’en rapproche, à ceci près que le hikikomori n’est pas forcément un passionné de jeux vidéos. Ce sont juste des personnes qui ne peuvent plus affronter la société. L’article wikipédia sur le sujet vous donnera une bonne idée, mais comme à chaque fois avec l’encyclopédie participative, tout est à prendre avec des pincettes. Je vous conseille aussi la troisième partie du film Tokyo! sorti en 2008, qui vous présente l’hikikomori de façon poétique. (merci Arte).
Bon, c’est raté pour les petites choses…  A demain pour la newsletter !


Ça fait quatre jours que Tena, la jeune esclave, a commencé à vivre avec moi.

Au début, tout la surprenait, mais même elle à l’air de s’être habituée.
Ou plutôt, elle doit simplement avoir arrêté de penser aux choses extravagantes et anormales.

Apparemment, elle aidait sa mère pour les corvées ménagères au village, donc elle peut faire la majorité d’entre elles. Je lui ai aussi laissé les choses que je ne peux pas faire comme cuisiner ou nettoyer.
Non, je veux dire… ce n’est pas comme si je ne savais pas les faire.
C’est juste que quand je ramasse un couteau pour cuisiner, le tantô va le dégager de ma main. Même chose si j’essaie de mettre un tablier, ma robe va le faire s’envoler. (ndc : ^^’)
Même quand j’ai simplement pensé à nettoyer autour de moi, pas moyen de ramasser un balai. Ils ont l’air d’être traités comme des armes.
De fait, quand il s’agit de la lessive, je ne peux pas changer de vêtements, donc elle fait simplement les siens.
Heureusement, grâce à l’[Enchantement Divin], les vêtements semblent subir une restauration après un certain temps. La saleté et les accrocs ne restent pas.

Tena est une esclave. Mais pour l’instant mon seul ordre en tant que sa maîtresse a été “Ne fait rien qui ne me mette en désavantage.”
Elle a l’air d’avoir une dévotion absolue envers moi qui l’ai guéri de sa maladie et qui ai sauvé sa vie. Même si je ne fais pas d’efforts pour lui donner des ordres, elle travaille avec enthousiasme.

Tout en la regardant travailler, je récite “Statut”

Nom : Anri
Race : Humain
Sexe : Femme
ge : 17
Classe : Mage
Niveau : 1
Titre : Enfant du Dieu du Mal, Maître du Donjon [Nouveau]
Mana : 3031504
Compétences :
– Aura du Dieu du Mal (Niv.5)
– Yeux Mystiques d’Autorité Malfaisante (Niv.5)
– Enchantement Divin (Niv.7)
– Résistance aux États Anormaux (Niv.6)
– Magie des Ténèbres (Niv.6)
– Inventaire (Niv.4)
– Création de Donjon (Niv.2)
Équipement :
– Tantô du Démon Malfaisant
– Vêtements Noir du Dieu du Mal
– Nuisette de Dépravation
– Culotte taille basse du Succube
– Escarpin des Ténèbres
Proches:
– Tena

La nouvelle ligne [Proches] a été ajoutée, et le nom de Tena y est écrit.
Je vérifie avec Tena, mais il n’y a que moi qui peut voir la fenêtre de statut. Tena ne peux voir mon statut.
Je lui ai fait réciter “Statut”, mais rien ne lui est apparu.
Je me concentre sur le nom de Tena. Son statut apparaît.
Il est possible que Tena ne puisse pas voir son statut à cause de l’[Enchantement Divin], ou parce qu’elle est mon esclave. Mais son statut est considéré comme faisant parti du mien et je peux le voir.

Nom : Tena
Race : Humain
Sexe : Femme
ge : 14
Classe : Mage
Niveau : 3
Titre : Esclave, Disciple du Dieu du Mal
Mana : 60532
Compétences :
– Résistance aux États Anormaux (Niv.4)
– Magie des Ténèbres (Niv.4)
Équipement :
– Tenue de Miko du Dieu du Mal
Subordination : Anri.

J’accepte son titre d’[Esclave]. C’est quelque chose sur lequel je n’ai aucun pouvoir. [Disciple du Dieu du Mal] est probablement dû à la protection divine.
Son mana est à plus de 60 000 (ndt : it’s over 9000 !). Si on considère que le maître de donjon moyen a entre 10 et 20 mille, c’est probablement une valeur qui dépasse ce que peuvent faire les humains.
Je ne sais pas à combien s’élevait son mana avant la protection divine, mais comme elle n’a aucune connaissance en magie, je peux deviner que c’est bien à cause de ma compétence. “Elle ne s’en était pas rendu compte, mais elle a un talent naturel pour la magie”… La chance pour qu’une telle situation arrive n’est pas nulle, mais il n’y a aucune erreur possible, c’est bien à cause de l’enchantement. Même ses compétences ressemblent aux miennes.

La [Tenue de Miko du Dieu du Mal] est le kantoui modifié pas l’enchantement. Mais le fait que rien d’autre n’apparaisse en équipement ne veux pas dire qu’elle ne porte rien d’autre, mais plutôt que les vêtement normaux sans capacités défensives ne comptent pas.
Au moment où je lui ai acheté des chaussures et des sous-vêtements, Tena s’est sentie redevable, et très hésitante. Mais je l’ai forcée à les porter au nom de ma stabilité mentale. J’ai entendu dire que les maîtres normaux n’auraient jamais donné quoique ce soit à leurs esclaves, mais porter la tenue de Miko sans rien en dessous , c’est tellement déviant que je ne pourrais pas me calmer si elle est près de moi.
Par ailleurs, la Tenue de Miko n’est pas maudite. Tena peut donc changer de vêtements normalement. C’est de la discrimination…

« Tena.

– Oui, Anri-sama. »

J’appelle Tena qui est en train de placer une tasse de thé devant moi, et elle me répond immédiatement. A propos. Au début elle m’appelait “Goshujinsama”, mais je ne pouvais pas me calmer, je lui ai donc demander de m’appeler par mon nom à la place. Je lui ai dit qu’elle n’avais pas besoin d’attacher -sama, mais apparemment c’est là qu’est sa limite puisqu’elle a refusé, têtue. J’ai laissé tomber.

Tena s’apprête à rester debout derrière moi en attente de mes ordres, mais je lui demande de se faire une tasse et de s’asseoir en face de moi. Tena est perplexe à l’idée de s’asseoir avec moi. Elle essaye de refuser, mais j’ai quelque chose à lui dire alors je la force à accepter. Même si elle a été élevée dans un village, pourquoi est-elle si douée quand il s’agit de servir les autres ? Mystère…

« As-tu envie de voir ta famille ? »

Ma question, directe, et probablement inattendue, fige Tena.
On m’a dit que Tena, une esclave de dettes, a été emmenée par un marchands d’esclaves en tant que garantie pour un prêt. J’ai pensé qu’elle voudrais sûrement retourner dans son village, vu qu’elle a été séparée de force de sa famille. J’ai décidé de lui demander ce qu’elle en pense.
Quand à moi, je serais ennuyée si elle n’est pas là, donc je préfère éviter qu’elle ne parte. Mais ça ne me dérange pas qu’elle retourne dans son village pendant quelques jours. Si elle le désire, je compte bien la laisser faire. On va probablement rester ensemble un long moment, donc il faut que j’essaie qu’elle ne soit pas mécontente.

« Je mentirais si je disais que je ne le veux pas.

– Bien.

– Mais honnêtement, je ne sais pas ce que je dois leur dire si je les rencontres. Et je pense que ma famille ressent la même chose. »

Elle a raison.
Une famille qui vend une fille pour de l’argent, et la fille qui a été vendu pour de l’argent. Même si ils n’y pouvaient rien, c’est clair que la situation est compliquée.

« Compris. Si tu sens que tu veux les revoir, après que tu ai fini ton introspection, dit-le moi. Si c’est pour quelques jours, ça me va.

– M- Merci beaucoup ! »

Il y avait des larmes dans ses yeux. Mais son sourire était charmant.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Eh bien, puisqu’elle vit ici, c’est aussi pour Tena que renforcer le donjon est devenue ma priorité n°1. Ces quatre derniers jours, j’ai légèrement modifié le donjon. Chaque jour j’ai ajouté un étage, il y en a maintenant 9. Je n‘ai pas l’intention d’en ajouter sans fin, mais je veux un donjon aussi imprenable que possible pour garantir notre sécurité. Je pense que 30 étages feront l’affaire.
Je ne veux même pas envisager de me battre moi-même. Mais je conserve 1 million de points de mana pour les urgences, et chaque jours j’en dépense 2 millions pour renforcer mon donjon : 1 million pour un nouvel étage, 1 million pour le remodeler et le renforcer.

Le premier jour, j’ai dépensé des points pour ajouter des pièces dans la zone résidentielle, et quelques meubles. J’avais besoin d’une pièce pour Tena. Ce n’était qu’une chambre avec le strict minimum, un lit et une table, mais maintenant ça a vraiment l’apparence d’une maison. La présence ne serait-ce que du bain la rends plus confortable que les auberges en ville.

Le second jour, j’ai créé des cercles de téléportation à chaque étage.
En tant que maître du donjon, je peux me déplacer librement, mais pas Tena. Comme il faut qu’elle puisse aller en ville faire des courses, j’ai besoin qu’elle puisse facilement atteindre l’entrée. Heureusement, j’ai réussi à les paramétrer de telle sorte que seuls ceux dont le mana à été enregistré peuvent les utiliser. Les intrus ne pourront pas s’en servir.
De plus, dans les étages autres que la zone résidentielle, j’ai créé 2 cercles de téléportation : l’un va en sens unique vers l’entrée, Le premier est pour renvoyer les intrus battus chez eux, le second pour m’envoyer leurs objets.

Le troisième jours, je me suis occupée des monstres qui apparaissent.
Au départ, il n’y avait que des Spectres et des Golems d’acier noir. Mais d’un coup, des Seigneurs Squelette et des Élémentaires du Chaos sont apparus. Il s’agit dans l’ordre : des esprits des morts qui sont non seulement insensibles aux attaques physique, mais possèdent aussi une magie puissante ; d’une masse d’acier de 3 mètres de haut comme une grande poupée ; d’un squelette qui peut facilement utiliser une épée à deux mains, type claymore ; et d’une masse de miasme qui peux absorber tous les éléments sauf l’élément sacré.
Bien sûr, je me suis assurée que les nouveaux monstres ne tuent pas non plus. Ce sont tous des créatures non vivantes, ils m’obéiront sans failles.

Le quatrième jour, j’ai mis des pièges à chaque étages.
Le but est d’éviter la mort de ceux qui tombent dedans. Je n’ai donc pas mis de pièges dangereux qui tueraient immédiatement. Il y a principalement des pièges à ours, des chausse-trappes, du gaz paralysant, du gaz soporifique, et des cercles de téléportation pour une personne. De fait, le dernier est le plus vicieux. C’est une cercle magique de petite taille, donc sa portée est limitée à l’étage. Mais téléporter soudainement ailleurs une personne d’un groupe, puis l’entourer de monstres une fois qu’il est seul, ce ne sera même pas un combat. (ndc : tu sais qu’un piège à ours laissé tout seul ça peut être mortel ? ^^’)

Et avec l’étage d’aujourd’hui, le donjon a atteint les 10 étages. 10 est un bon nombre. J’ai décidé de placer une pièce en descendant du 9ème étage avec un boss pour garder l’entrer de la zone résidentielle. Les monstres qui n’apparaissent pas seul et qui doivent être invoqués ou amenés de l’extérieur sont des boss.
Je dépense 1 million de points pour invoquer un unique monstre. J’ai obtenu le Roi Sans Vie. Il ressemble à une monstre Squelette, avec une tunique luxueuse et une couronne sur sa tête. Il émet une aura de mort épaisse. Le roi des morts-vivants est un titre qui va à sa majesté.
Puisque j’y suis, je dépense encore quelques points pour ajouter un trône digne de lui dans la salle du boss.
…Avec ça, si je change l’entrée de la zone résidentielle en porte secrète, même si de puissants guerriers arrivent jusqu’à lui, il me feront la faveur de le prendre pour le seigneur ce donjon.

Bien, maintenant ça ressemble à un vrai donjon. Bien sûr, je vais encore le renforcer, mais pour le moment on peut s’occuper des intrus jusqu’à un certain point.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “Evil God Average 10 – Début de ma vie de Hikikomori

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s