Evil God Average 16 (1) – Demande de Réparations

Traducteur & Adapt : Keyleth
Check: Nekoyashiki-san


Plop tout le monde ! I’m back !  Je prévois de rattraper mon retard qu’après la fin de cet arc narratif (le Livre du Mal, qui va jusqu’au chapitre 21). Ah, et n’hésitez pas à postuler pour le poste d’adapteur, vous avez vu ce qui se passe si l’un d’entre nous manque à l’appel… Enfin bref, pensez à bien vous laver les mains en sortant des toilettes (surtout publiques).


En entendant le son des applaudissements résonnant dans la salle du trône, Miss Leonora dirige son regard vers la source —- vers le trône. Sur le luxueux siège du Roi Sans Vie se trouve une étrange poupée de chiffons.

Enfin, c’est une poupée que j’ai faite, puisque j’avais le temps.
J’ai essayé de la faire en prenant Tena pour modèle, mais pour une raison que j’ignore j’ai toujours été mauvaise couturière,donc je n’ai pas pu faire ce que je voulais. J’ai demandé à Tena de me dire ce qu’elle en pensait, mais ça l’a sérieusement faite pleurer. Est-ce que c’était le choc de voir une poupée basée sur elle, ou est-ce que c’était simplement qu’elle en avait peur ? Je ne sais toujours pas.
J’ai pensé à la jeter… ou plutôt, je l’ai jeté, et ce d’innombrables fois, mais elle reviens toujours sans que je ne m’en aperçoive. Mn, elle doit être maudite. C’est parce qu’il m’a fallu plus d’une heure pour la faire, donc je l’ai accidentellement enchantée.

J’ai utilisé la téléportation pour la mettre sur le trône. Mais pour être honnête, il n’y a pas tellement de sens à ça. J’ai apparemment fais quelque chose, quelque part, qui l’a mise en colère. Je voulais essayer de lui parler, mais c’est effrayant de la rencontrer directement, donc je vais lui parler via le coeur du donjon. Mais dans ce cas, elle ne saurais probablement pas où poser son regard, donc j’ai mis quelque chose au hasard à la fois comme interlocuteur, et en tant que ma représentante.
Quand je lui aurais parlé, mon existence sera révélée. Mais bon, dans le pire des cas, si je prépare un certain nombre de monstres du niveau du Roi Sans Vie, je devrais m’en sortir.

『Mais que diable peux tu bien être ?』

『Je suis le maître de ce donjon. Cette poupée est juste là pour me représenter, donc ça ne sert à rien de l’attaquer. SI tu la veux, je te la donnerai quand nous aurons fini de parler.』

『Penses-tu vraiment que quiconque voudrais d’une poupée aussi laide ?』

Bien, elle n’a pas tord, je suppose. Je serais extrêmement heureuse si quelqu’un prenait cette poupée maudite. Mais même si je la donne, il y a une chance pour qu’elle revienne…

『Mais tu dis être le maître du donjon ? Le Roi Sans Vie n’était-il pas le seigneur de ces lieux ?』

『C’était le mini-boss du 10ème étage.』

『Je vois. Donc le seigneur des morts-vivants t’obéis, n’est-ce pas ? Ce grippeminaud… Alors qu’il prononçait de grandes phrases, comme quoi jamais il ne se soumettrait, pas même au Roi Démon… Ce n’était qu’un chien au final.』(ndc : grippeminaud est utilisé pour des juges peu scrupuleux)

Un chien, hein ? Après lui avoir confié la garde du 10ème étage — c’était peut être une femme ?—, je l’ai plus ou moins laissé seul. Donc je ne suis pas sur qu’on ai une relation de maître à serviteur.

『Bien, cela n’a plus d’importance. En revanche… Le faquin arrogant que je cherche, c’est donc toi.』

Miss Leonora jette un regard noir à la poupée. Même si elle est toute contusionnée de son combat mortel avec le Roi Sans Vie, son regard effrayant projeté par l’écran me fais frissonner… Ou pas. Elle voulait probablement me jeter ce regard à travers la poupée, mais la caméra du coeur n’est pas la poupée mais l’angle de la pièce. Donc je ne peux pas me sentir visée par ce regard noir

『Je veux savoir ce qui t’as mise en colère.』

『Hmpf. Me poser la question alors que c’est évident. Je suis venue apporter la mort à l’imbécile qui se fait appeler Dieu du Mal !』

『Dieu du Mal…?.』

『Pourquoi cela t’étonnes-t-il ? La rumeur court parmi les villageois que le Dieu du Mal vit dans ce donjon.』

De quoi ?

『Tu es la première personne à qui je m’adresse en tant que maître du donjon. Je n’ai aucun souvenir de m’être faite appelée Dieu du Mal ou quelque chose qui y ressemble.』

『Quoi…?』

Même si j’avais eu l’occasion de donner mon nom, je n’ai aucunement l’intention de me faire appeler Dieu du Mal. Mais je m’inquiète quand même de cette rumeur à Riemel. Pourquoi cette rumeur est-elle apparue ? Elle doit avoir eu un début, quelque chose qui l’a lancé…

『Tu ne t’es pas donnée ce nom ?』

『Nope.』

『Je… Je vois…』

Maintenant que j’ai clairement dit non, Miss Leonora commence à sentir des sueurs froides dans son dos.. Son regard commence à aller de droite à gauche.

『En d’autres mots… ce n’était qu’un malentendu dû à ton entêtement ?』

Son malaise augmente quand elle s’en rend compte. Elle est un peu comme une enfant grondée par ses parents.

『Euuuh… Je… On pourrait dire qu’il n’y a aucune chance que ça se soit passé ainsi, ou plutôt…』

『Le Roi Sans Vie qui m’a coûté 1 000 000 de mana.』

『Gu-… C’est…』

Je n’ai pas menti. Je peux en créer 3 par jour, donc ce n’est pas si grave en fait.

『Réparations.』

Je m’en moque un peu, mais ses réactions sont intéressantes, donc je vais essayer de faire un peu pression sur elle. Miss Leonora gémit, le visage amer.

『J-, Je n’ai pas le choix… Je veux me faire pardonner. Mais que dois-je faire ?』

『Tu vas travailler comme mini-boss du 10ème étage à sa place.』

『Quo-!? Tu veux que je me soumette à tes ordres !?』

Ah, zut. Est-ce que je suis allée trop loin ? Son visage est devenu rouge d’indignation.

『Un emploi temporaire. Ça me va même si nous ne sommes pas maître et servant.』

『Mais…』

On dirait que Miss Leonora fait vraiment attention aux liens entre maître et servant. Ce que j’ai dit plutôt était en partie une blague, et je voudrais revenir sur mes propos, mais si je disais “C’est une blague”, elle se mettra en colère…

『…Compris.』

Mn ?

『Je ferais le travail du Roi Sans Vie à sa place.』

Geh-, je serais bien embêtée si tu faisait vraiment ça, tu sais ?

『Néanmoins ! Je refuse de travailler sous les ordres de quelqu’un dont je n’ai jamais vu le visage ! Je n’accepterais qu’après t’avoir rencontré directement et t’avoir évalué. C’est quelque chose pour lequel je ne ferais pas de concessions !』

En d’autres mots, elle veut un entretien d’embauche ? Un plan pour une attaque sournoise…? Ça n’en a pas l’air. Elle n’a pas l’air doué pour ces stratagèmes. Une fois qu’elle m’aura rencontrée, elle sera sûrement déçue, et refusera de m’obéir. Je suis niveau 1 après tout.

『Compris. Dans ce cas—–』

J’arrive. C’est ce que j’aurais aimé dire, mais elle m’interromps et déclare avec détermination :

『Très bien, dans ce cas, je vais immédiatement te rejoindre au niveau le plus bas. Attends–moi deux minutes !』

Peu importe sa puissance, il lui faudra minimum 2 jours pour arriver au 31ème étage. En plus, les étages 11 à 20 sont des puzzles et des énigmes contre lesquels la force brute est inutile. Si elle reste coincée sur un, ça va lui prendre des siècles pour arriver. Est-ce que je dois l’attendre tout ce temps ?
Même si je dis ça, si j’en juge par son regard, elle n’écoutera rien de ce que je lui dirais. On y peut rien. Je vais la laisser continuer jusqu’à ce qu’elle soit satisfaite, et une fois qu’elle abandonnera je l’inviterai à venir à mon étage.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

6 commentaires sur “Evil God Average 16 (1) – Demande de Réparations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s