Evil God Average 16 (2) – Demande de Réparations

Traducteur & Adapt : Keyleth
Check: Nekoyashiki-san


Plop tout le monde ! On rattrape petit à petit notre retard. Mais c’est pas évident. Surtout avec la chaleur. C’est de votre faute à tous. Que les idiots qui pensent que le réchauffement climatique n’existe pas restent toute une journée comme aujourd’hui dehors. Bref, pensez à bien vous hydratez et évitez de sortir pendant les heures les plus chaudes…


Miss Leonora a réussi l’exploit d’arriver au 10ème étage en un jour, mais comme je m’y attendais son rythme n’est plus que d’un étage par jours depuis le 11ème.

Jour 1, les quizz du 11ème.
Un étage pour lequel vous devez répondre à 10 questions qui ont 3 choix de réponse chacune. Vous répondez bien, vous passez à la question suivante, sinon, vous revenez à la première question, et vous devez tout recommencer.

『Aahh, j’avais pourtant atteint la 8ème question !』

『C’est malheureux. Tu recommences depuis le début.』

『ESPÈCE DE——!』

Jour 2, le 12ème étage et son sol qui se déplace.
Quand vous marchez sur une case avec un flèche, le vous êtes automatiquement déplacés dans cette direction. Voler est interdit. Vous ne pourrez pas progresser comme vous le voulez si vous ne prévoyez pas soigneusement vos déplacements. Sur l’écran d’un jeu avec un vue de dessus, la solution de ce puzzle serait très simple, mais c’est à l’inverse assez compliqué si vous l’avez en face de vous.

『Arghhhh ! Je peux voir les escaliers juste devant moi…!』

『Tout vient à point à qui sait attendre.』(ndc : Serait pas un tantinet sadique ? ^^)

Jour 3, le 13ème étage au sol rotatif.
C’est une épreuve dans laquelle le sol tourne dans tous les sens. Toutes les pièces sont circulaires et les sorties sont toutes placés de la même façon. Une fois que la pièce tourne, on ne peux plus savoir par où aller. Et si vous restez à tourner trop longtemps…

『J, j’me sens pas bien…』

『Par respect pour ta dignité de samouraï, je vais fermer les yeux et les oreilles.』

Quand est-ce que j’ai dit que je n’était pas un samouraï déjà ? Comme on pouvait s’y attendre, j’ai pitié d’elle et je lui téléporte un verre d’eau.

Jour 4———

『C’est le moment d’abandonner, tu ne crois pas ?』

『N-Ne te moque pas de moi, j-je peux continuer…』

C’est ce qu’elle dit. Mais peu importe comment on regarde, elle a perdu pas mal de volonté par rapport au début. N’importe qui peux voir que son mental va lâcher.
D’ailleurs, comme elle a supposé que c’était un petit donjon, elle est venu quasiment les mains vides, et bien sûr elle n’avait même pas de rations de survie avec elle. Je n’ai pas pu la laisser résoudre les puzzles avec un estomac qui criait famine. Je lui ai envoyé du pain et de la soupe. Le premier jour, têtue, elle a refusé d’y toucher. Mais le lendemain, elle a mangé, probablement parce qu’elle ne supportait plus la faim.

『P-Pour commencer, qu’est-ce donc que ce tas de pièges !?』

『Mesures anti-bourrins.』

『Qui traites-tu de bourrin !? Toi, une fois que je serais au niveau le plus bas, tu recevras un bon coup de poing !』

『Je me demande si je dois arrêter d’envoyer de la nourriture.』

『Quoi !? L-les tactiques qui affament sont pour les pleutres !』

Je ne veux pas entendre ça venant de quelqu’un qui n’a pas pensé à amener des provisions. Pour commencer, aucun autre donjon ne fourni 3 repas par jour, donc j’aimerais qu’elle soit un peu reconnaissante.

『A propos, il y a quelque chose que je voudrais savoir. Combien ya-t’il d’étages dans ce donjon ?』

Ah-, est-ce qu’elle s’en serait enfin rendu compte ? Je pense honnêtement qu’elle aurait du demander dès le début. Savoir combien il y a d’étages permet d’établir une stratégie pour le conquérir, donc je ne peux pas vraiment rendre cette information publique. Mais si c’est juste elle, je suppose que ça ira. Grâce à nos conversations, je peux dire qu’elle n’est pas du genre à raconter ça à tout le monde.

『31 étages.』

『Tren…-!?』

Miss Leonora pâlit, et ne dit plus un mot. Même si elle a avancé en endurant de nombreuses épreuves, elle n’est pas encore à mi-chemin. Mais même si les étages 21 à 30 existent, ils ne sont pas terminés, donc la partie la plus dure du donjon, c’est les étages du milieu. Je ne pense pas que je vais le lui dire.

『T’abandonnes ?』

『Gu-… C’est sûr qu’à ce rythme, je suis obligée d’admettre qu’il sera difficile d’atteindre le dernier niveau, mais… Si je n’y arrive pas, je ne pourrais pas te rencontrer, n’est-ce pas ?』

『Quand je t’ai parlé au 10ème étage, je prévoyais de venir où tu te trouvais.』

『Quoi !? Donc, mes trois jours de dur labeur étaient…』

『C’est ce que tu gagne à décider de ne pas écouter.』

J’ai appuyé là où ça fait mal. Elle se tait.

『J’ai compris. C’est frustrant, mais j’abandonne.』

Soulagée, je pose la main sur ma poitrine. On dirait que conquérir les étages à partir du 11ème lui a fait accumuler de la colère. Si elle était parvenue jusqu’à moi grâce à sa propre force, je me serais faite tabasser. Je tremblait de peur en secret. Elle n’est probablement pas du genre à revenir sur ses paroles, donc je ne risque plus rien maintenant qu’elle a abandonné et que je l’ai invitée à me rejoindre.
Depuis le départ, je n’avais pas l’intention d’en faire le mini-boss. Mais après avoir parlé avec elle pendant 3 jours, je sais qu’elle est quelqu’un de plaisant, et je serais contente si nous pouvions établir une relation amicale.

『Compris, je vais préparer un cercle de téléportation, donc met toi dessus.』

Au début, j’avais prévu de l’inviter dans la zone résidentielle, mais au cas où les négociations deviendraient violentes, j’ai prévu de la rencontrer ailleurs. Enfin, si j’en juge par sa personnalité, ça ne devrait pas arriver.
La salle du boss du 30ème est juste une salle vide pour l’instant, donc ça fera l’affaire.
Ah, j’ai déjà mis un mini-boss au 20ème étage, il s’agit d’une armure vivante faite d’orichalque (ndt : donc un golem de métal légendaire ultra-solide utilisé par les Atlantes), que j‘ai essayé d’enchanter avec la protection divine pendant que j’y étais, mais c’est devenu quelque chose de brutal.
J’ai pensé mettre un dragon au 30ème étage, mais puisque j’y suis autant attendre pour avoir le dragon le plus fort. Donc je vais économiser le mana dans le coeur pour l’instant.

Hein ? Est-ce que je ne me limite pas qu’aux créatures non-vivantes pour éviter qu’elles ne tuent quelqu’un, vous me demandez ? Eh bien, les guerriers héroïques qui ont réussis à arriver aussi loin devraient s’en sortir.
…Mn ? Je pensais que les monstres non-vivants seraient plus sûrs parce qu’ils ne me désobéiront pas puisqu’ils sont dépourvus de conscience, mais quand miss Leonora a vaicu le Roi Sans Vie, il a parlé n’est-ce pas ? Je me demande pourquoi…

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Je monte au 30ème, et je m’assois sur le trône. Ni ma personnalité, ni mon apparence ne dégagent de dignité. Je dois faire de mon mieux pour paraître convenable.
J’ai mis des trônes comme celui du Roi Sans Vie aux 20ème et 30ème étages. Mais maintenant que j’y pense, aucun de ces boss ne peut s’y asseoir…. Ils ne servent à rien en fait. Enfin, là ça va m’être utile.
Pendant que je réfléchissais, les larges portes se sont ouvertes avec un grincement. Le cercle de téléportation qu’elle a pris l’a amené dans la pièce juste avant celle-ci. Je regarde vers l’entrée, et j’aperçois une jeune femme aux cheveux d’argent dans une robe rouge renforcée par des morceaux d’armure.
J’attends qu’elle entre mais elle ne montre aucun signe de mouvement. Est-ce qu’elle ne peux pas rentrer tant que je ne lui en donne pas la permission ? (ndt : non Anri, Leonora est un démon, pas un vampire… / ndc : Cherche plutôt du côté de tes compétences ! ^^). Elle fini par s’avancer lentement dans la pièce.
De mon point de vue, elle est tellement pâle que je m’inquiète pour elle. Je peux voir la sueur perler sur son front. Elle avance lentement, et après un moment elle s’arrête à 10 mètres de moi. Ça va être compliqué de discuter comme ça, j’aurais aimé qu’elle s’approche un peu plus, mais bon elle est suffisamment près pour qu’on s’entende donc ça ira.

« Enchan- “Je vous prie d’excuser mes actions !” -tée…? »

Elle se met soudainement en dogeza en face de moi. Je crois me souvenir que l’explication des Yeux Mystiques disait que l’effet était assez fort pour forcer un Roi Démon à se mettre en dogeza. L’effet de terreur doit donc aussi s’appliquer à la fille du Roi Démon je suppose…

« Heu- “Je m’excuse sincèrement pour mes impolitesses ! Si c’est dans mes moyens, je ferais n’importe quoi pour me faire pardonner ! Donc, je vous en prie, épargnez mes compatriotes !” -… »

Pourquoi est-ce qu’on en est arrivé à une situation où je donne l’impression que je vais attaquer le Territoire des Démons ? Je n’ai pas la moindre intention de faire ça, tu sais ?

« Non, tu dois vraiment- “Je vous en supplie, ne punissez que moi !” – m’écouter… »

Cette conversation ne va nulle part. Sous le coup de la colère, j’ai inconsciemment sorti mon tantô et je l’ai jeté. La lame maudite s’est plantée dans le sol juste devant sa tête. Miss Leonora émet un cri muet.

« Relève la tête et mets toi debout.

– N-, Néanmoins…

– Fais-le. »

Je parle sur un ton autoritaire et je la force à se lever. Miss Leonora se redresse en vitesse et reste droite comme un “i”.

« Je ne suis pas en colère.

– Hein ?

– Je n’ai pas l’intention de te punir non plus.

– V-, Vraiment !? »

Miss Leonora a l’air réellement soulagée, et elle a les larmes aux yeux. Je ne lui en veux pas pour ce qui est arrivé jusqu’à maintenant. Mais ses interruptions incessantes m’ont énervé…

« Et aussi, pour ce qui concerne le boss du 10ème niveau….

– O-, Oui ! Bien sûr, je vais accomplir mon devoir de tout mon coeur !

– Tu n’as pas besoin de le faire.

– Je te demande pardon ? »

L’autre jour, j’ai dis ça en plaisantant à moitié, mais si elle le faisait vraiment j’aurais des problèmes. Si la fille du Roi Démon travaillait en tant que mini-boss dans mon donjon, les humains et les démons deviendraient mes ennemis. Quant au mini-boss du 10ème niveau, je peux juste recréer un Roi Sans Vie. Ou plutôt, pendant qu’elle progressait, j’en ai déjà créé un nouveau. Mystérieusement, il connaissait déjà mon nom, je me demande pourquoi.

« En échange, j’ai une faveur à te demander.

– T-, Tout ce que vous voudrez !

– Je veux que tu deviennes mon amie.

– A-, Amie ? »

Même si c’était au travers d’un écran, j’ai apprécié les trois jours passés à discuter. C’est dommage qu’elle soit effrayée à cause de mon aura. Mais malgré ça, j’aime penser qu’il y a de la place pour qu’on s’entende suffisamment bien pour qu’elle ne s’enfuie pas.
Dans le pire des cas, je sais qu’on peut discuter normalement si on est séparées par un écran. Si je prends en compte mes sentiments et sa position en tant que fille du Roi Démon, j’aimerai m’entendre avec elle si c’est possible.

« B-, Bien compris ! Permetez-moi de devenir humblement votre amie.

– On est amies, donc pas besoin d’autant de politesse.

– Bien comp… OK. »

Ma première amie dans ce monde, GET (ndt : ça signifie “obtenu”, mais les japonais l’utilisent comme ça. On se moque du niveau d’anglais des français, mais les japonais sont parfois pire.)
Je ne l’ai pas menacée pour ça.
…N’est-ce pas ?

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “Evil God Average 16 (2) – Demande de Réparations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s