Réincarné en Œuf de Dragon 65 : Le Banquet

Traducteur : SamiHuunter
Adapt : Keyleth
Check : Soreyawari


Les derniers seront les premiers.


 

Les Singes Oranges sont plus utiles qu’on pourrait le croire.

Mes quatre sbires se sont préparés et sont partis à l’extérieur. Ils ont chassé des monstres et sont revenus.

Le Singe Orange Supérieur ne semblait pas les accompagner souvent.

« A ! »

Les Singes Orange inclinent légèrement la tête et me présentent le butin de leur chasse.

Il y a là des Loups Gris, des Lapins Géants et des noix.

Qu’est-ce que ça veut dire ? Ne seraient-ils pas super doués ?

« A, ao. »

L’un des Singes Oranges étend sa main avec une expression joyeuse, je l’approche alors pour inspecter en détail les noix qu’il me tend.

Cependant, dès que j’essaie de les saisir, ils détournent leurs regards vers l’extérieur de la caverne.

Ah, c’est pour la viande séchée ?

Ce gars agit de la sorte uniquement pour gagner des faveurs auprès de son nouveau chef.

« Gaa. »

Les quatre compères singes se précipitent à l’extérieur dès que je leur en donne la permission.

Quelque chose est bizarre.

Ils ne veulent pas manger ce qu’ils ont attrapé ?
C’est probablement l’influence d’une philosophie bestiale du genre “Plus tu en attrapes, plus tu peux manger”.

Je démantèle la viande apportée par les Singes Oranges avec mes griffes et place les os ainsi que les boyaux dans un gros pot pour m’en débarrasser.

C’est devenu une routine quotidienne.

Je rajoute du sel et des Phi mûres dans le pot contenant la viande à sécher, puis ajoute la viande et mélange le tout.

« Aa ? »

L’un des Singes Oranges s’approche de moi, des morceaux de viande séchée dans les mains.

Deux dans celle de gauche, un dans la droite.

Il commence à manger la viande qu’il tient dans sa main droite en produisant un bruit fort de mastication.

Eh bien… je l’autorise si ce n’est que trois morceaux.

Il a l’air intéressé par ce que je fais.

Est-ce que je devrais prendre avantage de ça et marteler le savoir sur la fabrication de viande séchée dans sa tête ?

Je vais lui bourrer le crâne et le forcer à s’en occuper à partir de maintenant.

J’explique en faisant des gestes et enseigne au Singe Orange à frotter la viande avec du sel et la mélanger avec les épices.

Je lui montre quel est le pot de sel et celui de Phi mûres et lui apprend les étapes.

Après m’être assuré qu’il a compris dans l’ensemble, je coupe la viande, ajoute du sel et de la poudre de Phi mûre et frotte les épices sur la chair, puis commence à empaqueter la viande devant lui.

Puis je fais un pas en arrière et lui ordonne de faire de même du bout du doigt.

« Ao. »

Le Singe Orange commence immédiatement à s’occuper de la viande.

Je prends une petite pause. Quand je suis parti, il manipulait les pots de façon grossière. Mais à mon retour, je constate qu’il commencé à prendre le coup.

Fumu, j’ai décidé d’enseigner aux Singes Oranges de cette manière dans le futur.

Quand le pot est rempli de viande épicée, je le met dans un coin.

Avant de se mettre à la sécher, il est nécessaire de laisser la viande s’imprégner des épices d’abord.
Je me suis inspiré de la manière de faire avec la viande des grisons.
Je lui ai appris ma recette et il a utilisé la moitié de la viande.

Cependant, j’accroche l’autre moitié de la viande sans sel.

Est-ce que j’aurais dû le forcer à apprendre comment faire de la viande séchée ? (ndt : What ? C’est pas ce que tu viens de faire ? Dragonnet lance Phrase bizarre, répétitive et inutile. C’est super efficace ! Traducteur Sami est confus !)

… Oh, si seulement ils pouvaient commencer à chasser et à faire de la viande séchée sans que je fasse quoi que ce soit…

Qu’est-ce que c’est que ça ? Est-ce qu’ils se précipitent dès qu’ils entendent [Sifflement de Singe] ?

Non, c’est bien d’y aller mollo.

Étonnamment, être le boss me laisse beaucoup de temps libre.

Même si je ne fais rien, les ingrédients sont récoltés, est-ce que je devrais laisser la préparation aux singes aussi ?

Eh bien, quand les HP du Lézard Noir seront récupérés, on recommencera à chasser ensemble pour monter de niveau.

Ma vie quotidienne deviendra stable, c’est déjà ça.

Bien que tous mes HP n’ont pas été récupérés, est-ce que je devrais recommencer à faire des pots à partir de l’argile de l’[Ours d’Argile] après tout ce temps ?
Comme il y a 4 résidents de plus, il devient nécessaire d’avoir des plus grosses réserves de nourriture.

Afin d’y parvenir, la première étape est d’augmenter la quantité de stockage.

Alors que j’avais sorti de l’argile et que j’étais concentré sur ma poterie, un autre singe apparaît.

Il a plein de morceaux de viande dans une main et il en a même un accroché à sa fourrure.

Ce mec, il en a pris un paquet.

Bon, tout va bien.

Il est devenu plus facile de faire de la viande séché. S”il en gâchent un peu plus que d’habitude c’est pas grave.

Plus important que ça, ce singe a l’air intéressé par la poterie.

Une compétence spéciale de ce singe est [Dextérité], et ses doigts sont longs et fins.

Je suis certain qu’il sera bien meilleur que moi dans ce domaine, moi qui ai des larges écailles couvrant mes mains.

Malheureusement, je ne pourrais jamais atteindre les sommets de cet art avec mes mains.

C’est regrettable d’abandonner, mais je vais simplement me contenter de confier mes rêves et mes espérances à ce Singe Orange.

Je mélange de l’argile magique avec de la terre et pétrit le tout devant mon observateur. (nda : il avait pas dit que ça la rendait de mauvaise qualité…?)

Quand la forme est en place, je vais chercher du charbon, entoure le pot avec et le chauffe avec mon [Souffle de Bébé].

Je le couvre de sable une fois que le pot prend une couleur blanche afin de dissiper une partie de la chaleur.

Les étapes de fabrication ont été dévoilées, alors je presse le singe pour qu’il en fasse un à son tour.

Essayer de faire la forme n’a pas fonctionné comme il faut.

Je le conseille et pointe ses erreur, mais même après ça, la forme n’est toujours pas excellente.

Je le laisse avec son pot médiocre, parce que le souvenir de la manière de faire est le plus important.

Il pourra être utilisé pour mettre des trucs dedans, et il est stable, donc ça ne devrait pas être trop problématique dans la vie de tous les jours.

« Ao… »

Le singe verse quelques larmes en comparant son œuvre à ma création.

Oi oi, arrête de pleurer.

Même moi j’ai dû m’entraîner nuit et jour.

Eh bien, il faut une première fois à tout.

En combinant sa compétence spéciale [Dextérité] avec ses mains, il pourrait me dépasser complètement.

J’amène plus de charbon et laisse le singe enterrer son pot dedans.

Je le chauffe avec mon souffre.

Le singe jette du sable sur le dessus de son pot pour éteindre le feu une fois le charbon retiré.

On va à la rivière avec nos nouveaux pots.

Je sens un regard peser sur mon dos. Pensant que c’est un monstre, je fais volte-face.

Le Lézard Noir a sorti sa tête des arbres et fusille le singe des yeux.

Quand ce dernier remarque que je regarde en arrière, le Lézard Noir disparaît rapidement dans les buissons.

C’est quoi son problème ?

Non, il est possible que ce soit un autre Lézard Noir…

Mais la taille et les traits sont identiques…

Parce que nous sommes ensemble depuis un bout de temps, je peux dire avec certitude que je suis capable de le reconnaître.

Eh bien, allons laver les pots.

Submergée par les courants de la rivière, la surface du pot est polie par l’eau qui retire les grains de sable.

M’observant, le singe commence à tremper son pot dans l’eau à son tour.

La forme de son pot est toute tordue, mais après l’avoir fait cuire et trempé dans l’eau, la couleur est magnifique et le résultat a l’air étonnamment correct.

Il a une expression extatique en frottant sa joue contre la surface ainsi qu’en la caressant avec ses mains.

C’est bon, je l’ai assez éduqué pour qu’il soit capable de faire de la poterie tout seul.

Il va sans aucun doute devenir un bon potier.

En revenant à la caverne, je vais lui en faire faire quelques autres pour être sûr qu’il s’améliore.

Pour le moment, la cuisine et la poterie ont été décidées.

Puisque c’est comme ça, je veux aussi que les deux autres s’occupent de quelque chose.

J’avais pensé bientôt agrandir la caverne. Est-ce que je devrais demander de l’aide aux deux sbires restants ?

Ah, aussi, je veux que des images soient peintes.

Quelque chose similaire à une fresque serait bien, comme par exemple, un dragon souriant, afin d’éviter que les gens ne viennent m’attaquer.

Nous sommes arrivés à l’entrée de la caverne.

Est-ce que je dois faire les briques pour la rénovation pendant que le singe fait des pots ?

De l’autre côté, j’entends le son de l’argile se faisant pétrir, et après m’être approché, je vois le Lézard Noir, essayant désespérément de mixer l’argile avec ses petites pattes.

Qu’est-ce que tu fais ? Tu t’amuses ?

À la différence de moi qui peut marcher sur deux pattes, le Lézard Noir marche à quatre pattes.

Je ne pense pas que tu puisse faire quelque chose comme ça

« Gaa… »

Quand je l’appelle, il sursaute et s’enfuit immédiatement dans la forêt.

Qu’est-ce que c’était que ça ?

Est-ce qu’il est lui aussi intéressé par la poterie ?

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

10 commentaires sur “Réincarné en Œuf de Dragon 65 : Le Banquet

  1. Keyleth , tu t’es demander pourquoi il a melanger l’argile avec de la terre dans le chapitre … c’est principalement car il n’en avait plus beaucoup comme dis dans un chapitre précédent … merci pour ce chapitre .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s