Dragon Maken War 22 : Épée Draconique (1-2-3-4)

Traducteur : Ilanor
Adapt : Keyleth
Check : Nekoyashiki-san


Un peu en avance (Oui oui…) Le chapitre 22 ! Qui en vaudrait plusieurs… Quand je pense que c’était un sponsorisé (Sore : le sponsorisé est le 24 ^^). Je me demande ce qui était le plus monstrueux, le dragon ou la longueur du chapitre ? Enfin, amusez vous bien ! Dernier chapitre de baston, et un peu d’humour dans le 23, qui devrait bientôt arriver, il est déjà traduit


 

Partie 1

À ce moment-là, sur l’ensemble du continent, chaque existence possédant du sang de dragon frissonna.

« Un nouveau Qi draconique est né… ? »

Cela fut murmuré par une femme perdue dans sa méditation, au coeur des ténèbres. Elle avait une forte énergie magique enveloppant son corps, et pouvait faiblement sentir l’évènement se dérouler au loin.
Le Qi draconique.
Étant la forme raffinée du pouvoir d’un dragon, il était créé en utilisant une âme comme ingrédient, c’était la définition même d’une véritable arme magique.

Une autre voix se fit entendre dans les ténèbres.

« As-tu dit Qi draconique ?
– Comment est-ce possible ?
– Il est impossible qu’un Qi draconique naisse pendant cette ère.
– Cette époque a même oublié le Rituel du Tueur de Dragon. »

Avec la première comme déclencheur, plein d’autres voix résonnèrent.

La femme parla.

« Cette sensation… J’en suis sûre. Un nouveau Qi draconique est né en dehors de notre territoire.
– J’approuve. Cette sensation… Je ne pourrais jamais l’oublier.
– Cependant, il n’y aucune chance qu’un nouveau Qi draconique soit né.
– Il n’y a pas de coïncidence quant à la naissance du Qi draconique.
– Tout le monde devrait interrompre la transmission, et nous aider à entraver la vision de l’Ordre Spirituel. »
Ils parlaient de faire quelque chose d’horrible. On ne pouvait dire ce dont il s’agissait, mais en observant le ton de leur discussion, il était clair qu’ils étaient sur le point d’accomplir un acte de dimension historique.

« Cependant, cette explication aussi est possible. Il pourrait y avoir un contrôleur de Qi draconique que nous avons échoué à tuer. Quelqu’un pourrait s’être réveillé de son sommeil, et il y a une chance pour qu’il ait récupéré son Qi draconique…
– Selon nos témoignages, le dernier contrôleur du Qi draconique, qui n’était pas de notre côté, est mort il y a 60 ans. Il n’y a aucune chance que quelqu’un puisse dormir aussi longtemps.
– Cela pourrait être vraiment la naissance d’un nouveau Qi draconique. Peut-on garantir que notre travail fut parfait ? Ce monde est grand, et n’y a-t-il pas beaucoup d’humains ?
– Mmmm… »

Dans les ténèbres, un bref silence s’ensuivit.
Bientôt, la femme parla.

« Actuellement, j’imagine que nous n’avons d’autres choix que d’observer. Attendons que le nouveau maître du Qi draconique se révèle au monde… »

Partie 2

Ses cheveux rouges tourbillonnaient parmi les particules de lumières se dispersant.
Une fois qu’il eût attrapé l’épée draconique, parcourue par une lumière bleutée, Azell sentit le pouvoir déferler dans tout son corps. Le sentiment d’impuissance, qui l’avait écrasé depuis son réveil, disparut. Son ancien lui, qui avait balayé les champs de bataille de la Guerre des Dragon-Démons comme une tempête, fut ressuscité. L’énergie l’excitait, et il essayait avec difficulté d’apprécier calmement la situation.

‘Son état est meilleur qu’au moment où je me suis réveillé.’ (ndt : J’imagine que c’était ça la poussée de pouvoir quand il s’est réveillé.)

L’épée draconique n’était pas en bon état, même si elle émettait un puissant pouvoir. Comme une personne qui avait du mal à se lever quand elle était malade.
Évidemment. Alors que l’épée draconique hibernait au travers des hivers, elle était semblable à un animal sauvage perdant toute son énergie accumulée.
Elle avait même oublié le nom qu’il lui avait donné le moment de sa naissance. Azell ne pouvait exploiter ses vraies capacités qu’il avait aiguisées avec elle.

Elle et Azell s’étaient réunis après une longue période, et la seule chose qu’elle pouvait faire était brûler sa propre existence.

Koo-roo-roo-rooo… (ndt : Le dragon grogne…)

Le Dragon de Terre frémit. La qualité du pouvoir de l’humain qui l’avait défié était très différente comparée à avant. Il émettait une pression suffisante pour effrayer même un dragon.

Booom !

Le frêle humain avança d’un pas, et la terre trembla.

Booom !

Après un pas de plus, l’atmosphère vibrait, et une rafale de vent se leva.

« Maintenant, ramène toi. »

Azell provoqua le dragon en souriant.
L’humain avait une présence similaire à celle du dragon. Même si le Dragon de Terre se trouvait dans une situation qu’il ne pouvait comprendre, il continua à bouger.
Le Rituel du Tueur de Dragon avait déjà commencé. Il ne s’arrêterait pas à moins qu’un des deux ne meure.

Grrrrr…

Le Dragon émit une puissante vague magique. L’instant d’après, il regarda vers le ciel et rugit.

ROOOAR !

C’était l’ultime technique de destruction d’un dragon, le Rugissement du Dragon.

L’attaque qui avait retourné la terre sur un rayon de plusieurs centaines de mètres était activée. La forêt, déjà dévastée, allait subir une autre catastrophe.
Cependant, la silhouette d’Azell disparut au moment où le rugissement allait résonner.

Kwa-haha-hat ! (ndt : Choc d’une épée sur le dragon.)

Le Dragon de Terre, qui s’apprêtait à rugir, ravala son cri et vacilla. Une longue blessure apparut sur son cou avant que le Rugissement du Dragon ne puisse être utilisé, et son sang s’en échappa.

Koo-uh-uh-ung ! (ndt : Souffrance du Dragon.)

Le Dragon de Terre hurla de douleur. C’était la première fois qu’il expérimentait la douleur. Après l’éclosion de son oeuf, plus de 100 ans auparavant, il était devenu indépendant. Il s’était installé dans un coin de la forêt de Balan, et depuis aucune existence n’avait été capable de le blesser.

Le Dragon de Terre entendit la voix d’Azell.

« C’est donc un jeune dragon. »

Azell l’observait depuis la cime d’un arbre à moitié brisé.
Le dragon avait un corps plus large qu’une maison, donc il était étrange d’entendre le mot ‘jeune’. Les Dragons avaient une espérance de vie de plusieurs milliers d’années, mais ils grandissaient pendant 30 ans. Après cela, ils devenaient les tyrans ultimes sans ennemis naturels.
Celui devant lui avait fini sa croissance, et avait un corps d’adulte. Après la fin de sa croissance, il avait continué à grandir imperceptiblement, mais il était dur de voir la différence même 200 ans plus tard.
Pourtant, Azell avait décidé que ce Dragon de Terre était jeune. Il pouvait dire après un échange qu’il n’avait pas beaucoup d’expérience, et était encore immature.

‘Les humains ont oublié le Rituel du Tueur de Dragon, mais pas les dragons. Mais même en le connaissant, j’imagine qu’il n’a pas l’expérience d’un duel à mort.’

Le Rituel du Tueur de Dragon était une tradition immémoriale, un pacte forgé entre un puissant magicien inconnu et les Dragons.
Les Dragons étaient peut-être idiots, mais la connaissance du Rituel était ancrée et transmise par leur sang, De la même manière que tout être vivant savait naturellement comment respirer, chaque dragon savait d’instinct ce qu’était le Rituel du Tueur de Dragon.

Cependant, même s’il savait ce que c’était, un dragon n’en avait pas forcément fait auparavant.
Normalement, les Dragons ne savaient pas très bien se battre. Les armes avec lesquelles ils naissaient étaient trop puissantes, et les laissaient remporter la victoire juste en les agitants.
Par conséquent, il y avait une grande différence entre un Dragon expérimenté en combat, et un bleu. De plus, un Dragon ayant déjà survécu au Rituel du Tueur de Dragon était largement plus dangereux.
Ce Dragon de Terre ne tombait dans aucune de ces deux catégories. C’était la première fois qu’il traversait le Rituel du Tueur de Dragon, et il n’avait jamais combattu un autre Dragon. Azell en était sûr.

‘S’il était expérimenté, il n’aurait pas utilisé le Rugissement du Dragon de cette manière.’

Utiliser le Rugissement du Dragon pour tuer un simple humain était une exagération, comme utiliser une arme de siège pour écraser une fourmi. Si cela permettait de relâcher toute sa puissance dans un unique coup, la défense en devenait vulnérable. Le pouvoir protégeant le corps du Dragon s’affaiblissait, et une attaque qui normalement ne l’égratignerait pas pouvait le blesser.
Azell avait précédemment pu laisser une profonde blessure grâce à cette logique.

Koo-roo-roong ! Ka-roong !

Le Dragon de Terre laissa s’échapper un grognement intimidant.
Azell était le premier puissant adversaire que le Dragon ait affronté. Jusqu’à maintenant, il avait facilement massacré toutes ses proies. Le niveau de danger d’Azell était proche de celui de sa propre race !
Pendant ce temps, la blessure de sa nuque se refermait rapidement. Si un humain avait reçu la même, il serait à moitié mort, cependant, elle avait guéri comme si elle n’avait jamais été là.
Le Dragon avait une capacité de régénération phénoménale.

‘Il va probablement devenir sérieux maintenant ?’

Comme Azell l’avait prédit, la terre sous ses pieds explosa, projetant vers lui des éclats de pierre comme des flèches.

Puh-puh-puh-puh-pung !

La force des pierres était si grande qu’elles firent des trous dans les magnifiques arbres.
Mais Azell avait déjà disparu de cet endroit. En un éclair, il utilisa la méthode de Déplacement Instantané pour changer de localisation, et courut vers le Dragon de Terre.

Bien sûr, le Dragon n’était pas resté immobile, et se cacha en s’enterrant.

‘Bien ! C’est mieux comme ça !’ (ndt : Maso…/ ndc : Accro aux combats ? ^^)

Azell réalisa son excitation.
En y repensant, ça ne ressemblait pas à Azell d’attendre que le Dragon ait guéri après l’attaque initiale. Il aurait du profiter de sa confusion pour l’achever en un seul assaut. En faisant cela, il aurait facilement réussi à tuer son adversaire.
Cependant, durant les quelques jours depuis son réveil, son impuissance l’avait beaucoup stressé. Maintenant qu’il avait l’Epée Draconique entre ses mains, son désir d’en exploiter le pouvoir était amplifié, d’où l’acte illogique de prendre une pause en affrontant un dragon…

‘J’ai été faible, j’ai cédé à l’ivresse du pouvoir. J’imagine que c’était inévitable, même pour moi…’

Azell corrigea son autosuffisance et se reconcentra. Il n’avait pas suffisamment d’informations à propos du monde actuel, et tant qu’il était ignorant, il pouvait facilement perdre la vie s’il ne faisait pas attention.

Koo-goo-goo-goo-goo-goo…

Le dragon se déplaçait à haute vitesse sous la terre, provoquant des secousses sismiques.
Azell estima la position du Dragon. Tant qu’il avait ses pieds au sol, le Dragon connaissait son emplacement exact.
Cependant, Azell aussi le savait. Maintenant qu’il avait récupéré son pouvoir à l’aide de l’Epée Draconique, ses sens pouvaient détecter ce que ses yeux ne voyaient pas.

‘Maintenant !’

Très vite, Azell se déplaça comme l’éclair, et entoura son corps de Magie de Protection.

Pa-hak !

Le Dragon de Terre bondit, et son corps traversa la lumière bleutée.

‘C’était superficiel !’

Le sang s’échappa de la longue blessure infligée au corps du Dragon.
Cependant elle était trop superficielle. Elle avait ouvert l’épaisse carapace, mais seul du sang coulait. Pour un humain, c’était comparable à un humain recevant une petite coupure sur la peau.

Au contraire, Azell était celui qui avait souffert. Il fut projeté haut dans le ciel, et ses muscles le faisaient souffrir comme s’ils avaient été déchirés.

‘Merde ! Comme je m’y attendais, dans mon état actuel je ne peux pas juste utiliser la force brute.’

L’Ordre Spirituel permettait de manier une force au-delà des limites humaines, mais au final ce pouvoir était utilisé par un corps humain. L’énergie magique était employée pour soigneusement renforcer le corps, et plus il était fort, plus le renforcement serait efficace.
Cependant, le corps actuel d’Azell était pathétique. Après son réveil, il avait récupérer une forme humaine, mais c’était tout. Il n’avait pas des fondations suffisantes pour utiliser le pouvoir qu’il avait reçu de l’Epée Draconique.

‘Les tours de passe-passe ne marcheront pas.’

Jusqu’à maintenant, il avait tactiquement vaincu tous ses adversaires, mais il devait s’adapter. Généralement, il obtenait une situation avantageuse en trompant les sens, et utilisait des faux-semblants pour prendre au dépourvu ses ennemis.
Le problème était que ces méthodes ne fonctionneraient pas contre un Dragon.
On ne pouvait pas tromper les sens d’un Dragon.
Il était impossible de distordre artificiellement l’esprit ou les sens d’un Dragon en utilisant la magie ou les techniques de l’Ordre Spirituel. Ceci limitait la plupart des tactiques qu’Azell pouvait employer.

Kyah-ah-ah-ah-ah !

Le Dragon, qui nageait sous le sol, bondit. Il commença à rugir, et la terre trembla. Les puissantes vibrations faisaient qu’il était presque impossible de se tenir debout. De plus le sol déjà retourné de la forêt se mit à onduler comme une vague.
Un homme, pour déployer sa force, devait avoir une posture stable. S’il était magicien, il aurait volé comme un oiseau, cependant il utilisait les arts martiaux et ne pouvait utiliser sa force correctement quand le sol était instable. C’est pourquoi il était important d’entraîner le bas du corps, et de renforcer son équilibre. Dans le temps, Azell aurait pu se tenir sur le fil d’une épée agitée par son adversaire, ayant entraîné son équilibre à l’extrême.

En revanche, même cette qualité d’équilibre serait inutile dans cette situation.
Le sol continuait de s’écrouler, comme une fosse de fourmis-lions (nda : ou fourmillion ^^). Que pouvait-il faire d’autre quand le sol s’érodait et tremblait ?

‘Il est plus intelligent que je ne le pensais.’

Azell regrettait d’avoir laissé l’opportunité au Dragon de Terre d’utiliser sa force, et il essayait de trouver une contre-mesure.
Il ne devait pas tomber. L’Ordre Spirituel n’avait pas de techniques de vol. Il en existait qui permettaient de changer de direction en l’air, ou de sauter de nouveau.
Malheureusement, il n’y avait aucune surface stable sur laquelle il pouvait prendre appui, donc il ne pouvait pas utiliser la méthode de Mouvement Instantané. Tout d’abord, il monta sur un arbre, à une certaine distance du sol. Cela lui offrit un peu de liberté de mouvement.

Cependant, le Dragon n’allait pas rester sans rien faire pendant qu’Azell s’échappait.
Le sol ondula, et se rassembla en un seul endroit. La terre commença à former la silhouette d’un grande main. Plusieurs de ce genre-là se formèrent et foncèrent sur lui.

‘C’est une structure !’

Le dragon utilisait le pouvoir des éléments qu’il dominait. Il était capable de produire plusieurs entités qu’il pouvait contrôler librement. C’était appelé la Structure du Dragon.

Ooooooooooooooooooh ! (ndt : bruit de la structure…)

Les Structures du Dragon convergèrent vers lui en faisant d’étranges sons.

Partie 3

Azell pouvait se déplacer en marchant sur l’air, mais il y avait une limite. Au moment où sa mobilité diminuait, les Structures du Dragon se jetèrent sur lui.

« Hmmm ! »

La lumière bleutée de l’épée dansa sauvagement. A chaque fois qu’il frappait de sa lame, un éclair aiguisé de lumière suivait sa trajectoire, et les Structures heurtées étaient découpées facilement.
Il pouvait trancher les Structures du Dragon, mais il ne pouvait les retenir. Est ce qu’une existence formée de terre recevait des dégâts en étant coupée ?

Pourtant, l’énergie de l’épée d’Azell était comme un orage.
A chaque fois que la lame était agitée, l’espace tremblait. De plus, tout ce qui se trouvait dans sa zone d’influence était réduit en pièces, puis dispersé.

Hoooooooooooon ! (ndt : Bruit de la queue du dragon.)

La queue du Dragon se détendit comme un fouet, plus épaisse qu’un arbre entier. Azell se défendait contre les rochers, et fut pris par surprise. Le timing était tel qu’il n’avait pas une chance de l’esquiver.

Azell hurla.

« Merde ! On va la jouer comme ça ! »

Boooom !

Un bruit d’explosion résonna.
Un cratère se forma à cause de l’impact, faisant trembler la terre. Au milieu, Azell et le Dragon de terre valsèrent dans des directions opposées. Azell tourna plusieurs fois sur lui-même en l’air, avant d’atterrir sur le sol, et de glisser sur quelques douzaines de mètres.

« Ooh… J’ai failli mourir… »

Il avait limité les dégâts en sautant. Sa main s’approcha de son nez. Du sang en coulait. Puis la main qui tenait l’Epée Draconique se déchira. (nda : La chair fraiche de la main qui tenait l’Épée Draconique explosa, répandant autour d’elle des morceaux de phalanges… Nyah~ ? / ndc : Naaan ! C’est plutôt sa main qui finit écorchée vive et sanguinolante à cause de la force du coup que son corps peut pas supporter ! ^^ En charpie quoi ! ^^)
Pourtant, c’était un faible coût pour avoir affronté de face un assaut pouvant détruire un château entier. De plus, son adversaire n’en était pas sorti indemne.

Koo-roo-roo-roo-roo… (ndt : Vous les reconnaissez maintenant les bruits non ?)

Le Dragon laissa échapper un grognement douloureux. De manière surprenante, le Dragon aussi avait fait plusieurs tonneaux après la collision avec Azell.
De plus, la queue qui avait heurté l’Épée draconique était dans un état déplorable. L’os avait était découpé, et la queue ne tenait que par un fil, alors que des flots de sang coulaient.

Dans cet état, les yeux du Dragon rencontrèrent ceux d’Azell, et il fut terrifié. Il rugit, oppressé par la peur.

Kaaaaaaaaaaaah !

Le Rugissement du Dragon explosa retournant la terre (ndt : Encore ? Elle est à l’endroit à nouveau non ? / nda : x) c’est clair, et après on voit un fermier qui passe en commentant “hum bien labourée la terre par ici…” / ndc : puis le géologue commente “hum 5 à 6 sur l’échelle de Richter ça…”).

« Donc tu veux encore continuer le concours de force ? »

Azell chancelait encore de l’impact. Il était trop tard pour esquiver avec la méthode de Déplacement Instantané.

‘Alors… C’est ma chance !’

Azell brandit son Épée draconique avec détermination. L’énergie magique circula à haute vitesse entre son corps et sa lame. Puis la lumière explosa.

« Haaaaaaaaaaaah ! »

Le sol sur lequel il était explosa, mais Azell garda sa position sans bouger. La lumière qui environnait son corps bloquait les vibrations et la terre projetée. En revanche, son corps se recouvra d’innombrables écorchures.
Azell se concentra tellement, qu’il en oublia toute sa douleur. À ce moment-là, il mourrait si son courant d’énergie magique était ne serait-ce que légèrement perturbé !
Son Anneau de Vie vibra vigoureusement, semblant même sur le point de se briser. L’énergie magique accéléra dans son pouls magique, comme si elle allait brûler. Cela lui rappela les souvenirs de la Guerre des Dragons-Démons. Au moment où il affrontait un puissant adversaire avec sa vie en jeu, il se rappela de la technique ultime qu’il utilisait au travers de son épée.

« Me voilà ! »

Après le cri, son corps sanglant commença à bouger.

Ggwaroo-rong! Ggwa-roong ! (ndt : Tonnerre. Vous le connaissiez pas encore celui là…)

Sous le ciel bleu, la foudre tomba, et le tonnerre résonna.
Des éclairs bleus apparurent autour de l’Épée Draconique. Elle flamboya alors qu’elle tranchait à travers des flots de terre. Les yeux bleus d’Azell s’illuminèrent de l’intérieur.

‘La corne du Dragon du Tonnerre !’

Son corps, qui avait survécu aux vibrations de la terre, accéléra et passa le mur du son. C’était la technique secrète qu’il avait utilisé pendant la Guerre des Dragons-Démons, qui lui avait permis de tuer un Dragon-Démon protégé d’une puissante magie en un seul coup.

Booom !

Le son d’une explosion retentit après que le trait d’éclair bleu se soit séparé du Dragon de Terre.
Il résonna une seconde plus tard. De la même manière la vague de terre fut elle aussi séparée en deux par Azell, et un tourbillon se forma entre lui et le Dragon.

Koo-rook, ggooo-goo-gook ! (ndt : Attention, elles se compliquent !! :p)

Un grognement sonnant s’échappa de la gueule du Dragon, et l’impact provoqua l’élévation d’un vaste nuage de poussière. A l’intérieur de ce dernier, le corps du Dragon de Terre fut découpé en diagonale, et s’écroula alors que son sang ruisselait.
D’au-delà de la poussière, Azell arrivait clairement à voir l’ombre de la chute du Dragon.

Boooom !

Le gigantesque corps du Dragon chuta, et le son de son affaissement résonna.

Partie 4

C’est longtemps après que le sol ait cessé de tanguer qu’Azell, couvert de poussière, commença à marcher en titubant.

« Kof kof… Ça me rend fou. » (ndt : La poussière je pense. / nda : ou son impuissance ? / ndc : pillule bleue (l’épée ici) ? ^^)

Il avait vaincu le dragon relativement facilement, mais Azell était en mauvais état. La perte de sang due à ses blessures superficielles (ndt : SUPERFICIELLES !!? / ndc : Je pense qu’Azell doit être à peu près dans cet état ! ^^) lui donnait des vertiges, et il avait de nombreuses blessures internes.
De plus…

‘Ah ah’

Le pouvoir qui emplissait son corps s’échappait lentement.

Le pouvoir qu’il avait reçu de l’Epée Draconique était temporaire.
L’Épée Draconique utilisait son âme comme ingrédient, et avait été raffinée en utilisant son énergie magique et le pouvoir du Dragon. C’était une arme ultime unique en son genre, qui n’existait que pour lui.
Pour qu’elle puisse exister, Azell devait être là. Il fallait qu’elle résonne avec son âme, reçoive ses pensées et son énergie magique pour maintenir son existence.
Ce qui voulait dire que durant le long sommeil d’Azell, l’Épée Draconique était destinée à lentement perdre sa conscience d’elle-même, et à cesser d’exister. Carlos méritait son titre d’Archimahe juste pour le fait qu’il avait pu préserver l’Épée Draconique pendant 220 ans. Même si elle avait traversé les âges pour retourner entre les mains d’Azell, elle ne pouvait pas se recharger sur lui. À la place, elle était sur le point de tomber en poussière après lui avoir donné la puissance qui la formait.

« Je suis désolé… »

Azelle s’excusa envers l’Épée Draconique.
Pour Azell, les armes n’étaient que des outils, et il ne leur donnait pas plus de sens que cela. Il n’avait aucune raison de s’y attacher. En revanche, l’Épée Draconique était faite de son âme, elle était comme son alter ego. Elle ne pouvait pas parler, mais avait sa volonté propre. Il y avait un lien de sympathie entre Azell et l’épée.
C’était la raison pour laquelle Azell s’excusait envers l’Epée Draconique comme si elle était en vie.

Sssssssssssssss…

Après avoir perdu sa conscience d’elle-même, l’Épée Draconique se désintégra. Azell regarda l’écume bleutée se dispersant, et fit une promesse à l’Épée Draconique.

« Tôt ou tard, nous nous rencontrerons à nouveau. »

Il ressusciterait l’Epée Draconique le jour où il retrouverait sa force d’antan.

Une fois que l’Épée Draconique disparue, Azell chancela vers le cadavre du Dragon de Terre.
Le Rituel du Tueur de Dragon était terminé. Il était temps pour lui de réclamer le prix du vainqueur.
La frappe d’Azell avait balayée la moitié du cadavre. Son coeur avait à moitié disparu, mais il battait toujours alors que du sang s’en échappait.
Étant le vainqueur du Rituel du Tueur de Dragon, il devait boire le sang du Dragon pour obtenir une partie de sa force.
Cependant, il n’avait pas à en boire une grande quantité. C’était un geste symbolique, qui complétait le rituel.
Azell plaça ses mains près du coeur déchiqueté, et récupéra le sang ruisselant. Puis il les leva lentement à sa bouche, et le but.

Doo-goon ! (ndt : Battement de coeur.)

Son coeur pulsa.
L’énergie vitale de son corps blessé circula, et ses blessures commencèrent à guérir rapidement.

Doo-goon! Doo-goon! Doo-goon !

Son coeur commença à battre la chamade, l’obligeant à s’asseoir.
Devant lui, le corps entier du dragon commença à luire, même les parties éparpillées,
Les lueurs lévitèrent et convergèrent vers Azell. Le rituel avait été transmis depuis les temps anciens, et le perdant devait tout donner au vainqueur.

Ooooooooooooooooh ! (ndt : Siphon d’énergie.)

La tourbillon de lumière s’enroula autour de la silhouette d’Azell, et au milieu de ces lueurs Azell perdit conscience.

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

9 commentaires sur “Dragon Maken War 22 : Épée Draconique (1-2-3-4)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s