Réincarné en Œuf de Dragon 67 : Le cri d’une Fille

Traducteur : SamiiHunter
Adapt : Keyleth
Check : Ilanor


Salut c’est Ilanor ! Juste pour dire qu’après une mort lente et douloureuse, Sami a ressuscité au moins à moitié ! Donc, reprise de DE pour le moment, avec, pour changer, un (tout) petit peu de retard. Profitez ! Et puis aussi, ce personnage est… idiot… (et chanceux…)


Le Lézard Noir et moi avons finalement décidé d’aller chasser ensemble aujourd’hui.

Je voulais vraiment faire en sorte que le singe potier fasse une statue de pierre aujourd’hui, mais je n’ai pas été capable d’ignorer le Lézard Noir qui s’est pelotonné contre mes jambes depuis les premières lueurs.
Comme le Lézard Noir et les Singes Oranges ont du temps libre, j’ai pensé que ça serait un bon moment pour se rapprocher les uns des autres.

J’ai fini d’enseigner aux singes les rudiments de leurs jobs dans la caverne, et comme le Lézard Noir ne cessait de rouler autour de la cave durant tout ce temps, j’ai décidé de partir chasser des points d’expérience pour pouvoir évoluer.

« Karubokishimechiru… »

Le Lézard Noir s’écrit joyeusement.
Ou plutôt, il a l’air extrêmement mécontent.

Est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ?
Il doit certainement être question des Singes Oranges qui gambadent joyeusement derrière moi.

« Ah, ao ! »
« Aora ! »
« Ao ! »
« Oh, oh ! »

Un Singe Orange se pavane avec une pelle, un autre avec un marteau en main.
Il semble évident qu’ils désirent s’en servir comme armes, parce qu’ils ont l’air prêt à en découdre avec une proie en les brandissant.

Le résultat de mon [Inspecter le statut] m’a indiqué que la pelle donnait un bonus de [+18 en puissance d’attaque] et le marteau [+28 en puissance d’attaque].

[+28 puissance d’attaque]… wow, c’est pas mal.
L’augmentation de la puissance d’attaque du Singe Orange est proche des 30%.

J’ai moi aussi essayé de manier la pelle, vous savez… mais je ne pense pas que je puisse l’utiliser en combat, alors je vais continuer à me battre à mains nues.
Après tout, les outils sont un avantage pour les primates.
J’ai hâte de voir les Singes Oranges utiliser leurs outils pendant que je fais un massacre.

« Karubokishimechiru… »

Le Lézard Noir pleure amèrement en regardant le ciel.
Qu’est-ce qu’il a ? Il n’a pas assez mangé ?
C’est une chose difficile de ne pas utiliser de mots pour communiquer après tout. (nda : Les mots me manquent devant la stupidité de ce dragon… ndc : Bizarrement, j’ai l’intuition qu’on va avoir encore un protagoniste de harem désespérément aveugle et idiot…)

Tout en nous promenant et en chassant des monstres, j’apprends aux Singes Orange quelles plantes sont précieuses sur le chemin.

Je suis le plus fort dans ce groupe.
Cependant, les Singes Oranges forment une unité puissante.
Avec un seul coup de pelle sur la nuque d’un Loup Gris, la mort est presque instantanée.
C’est une véritable arme létale.

Bientôt, mes conditions d’augmentation de niveau seront remplies. Je ne vais quand même pas continuer à m’amuser. Si je ne chasse pas, mes points d’expériences ne s’accumuleront pas tout seuls.
Ça serait pas une mauvaise idée de faire un panier à partir d’un arbre.
Bientôt, mes mains seront complètement pleines.

Au moment de repartir, je me rends compte que je ne me suis pas battu.
Eh bien, bien que je ne sois venu que pour chasser de l’XP, on a fini par ne rien faire. (ndt : story of my life X’D)

Le Lézard Noir n’avait même pas l’envie de garder ses plaintes pour lui.
Il me fixait en silence.
Cette fois-ci, c’était au tour des Singes Orange d’apprendre à chasser avec nous…

Maintenant que nous sommes repartis sur nos pas et qu’on se dirige vers la caverne, je peux faiblement entendre le cri d’un humain.
La voix semble demander de l’aide.
J’ai déjà entendu cette voix… est-ce que c’est Miria ?

Elle provient des profondeurs de la forêt.
On dirait qu’elle se bat contre quelque chose, mais… pourquoi ?…

Je pensais aller l’aider, mais les Singes Orange sont équipés avec des armes, et Lézard Noir boude.
Si on regarde le scénario le plus probable, sans prendre ses désirs pour des réalités, ça va sans doute se transformer en guerre dès que nous apparaîtrons…
Est-ce que ces types m’écouteront ? Est-ce qu’ils ont une tête bien faite ou c’est mieux d’être patient et ne rien faire ?
Est-ce que j’y vais seul ?

Quand j’étais attaqué, seule Miria est venue me sauver.

Mais je suis également différent de celui que j’étais avant.

« Gaa ! »

J’entends un autre cri et commence à courir en direction de la voix.
Les Singes Orange sont sur mes talons.

« Gaaaaa ! »

Les Singes Oranges s’arrêtent quand je cris avec colère.
Je regarde en arrière, et d’un mouvement de bras, je leurs indique de repartir à la caverne.

« A, Aa… »

Je n’en suis pas sûr, mais mes intentions semblent avoir été transmises aux Singes Orange, qui s’arrêtent.

« Kishii ! »

Les Singes Orange sont restés, mais le Lézard Noir ne s’arrête pas.

Comme les Singes Orange ont l’air malin, je pensais qu’ils comprendraient immédiatement mes intentions.

Je n’ai pas le temps de les persuader.
Pendant que nous parlons, Miria pourrait se faire tuer et manger par des monstres.

J’accélère soudainement avec mon [Rouler] et rejette les intentions du Lézard Noir.

Il utilise à son tour [Rouler] pour me suivre.
Oh, pas maintenant !
Tu penses que c’est une genre de compétitionpour savoir qui va le plus vite ?!

Mais le Lézard Noir ne sera pas capable de me rattraper sur un terrain pareil.

« Kishi ! Kishi ! »

La distance entre nous ne change pas.
L’habilité à sentir le terrain, la vitesse des décisions ou même les différences entre les techniques qui affectent la vitesse, la combinaison de ces facteurs est plus importante que la rapidité originale de l’individu.
Quand je le chassais imprudemment, je fonçais dans les arbres.

Essayer de me pourchasser ainsi, alors que je tangue d’un côté à l’autre en feintant. J’ai choisi un itinéraire difficile et je rebondis en l’air. En faisant rebondir mon corps, je suis capable d’éviter les endroits dangereux.

Le Lézard Noir n’a pas pu répondre à temps et percute des rochers.
Sa compétence s’annule et son corps est projeté en l’air avant de s’écraser au sol.

« Karubokishimechiru… Karubokishimechiru… »

Je m’arrête précipitamment et me précipite vers lui.

« Gaa ! »

Hey, tout va bien… Je suis là…

« Karubokishimechiru… »

Il est un peu faible quand il s’agit d’attaquer, mais ses HP sont suffisant.

« … Tsu ! »

Juste à l’instant, j’entends un autre cri de Miria.

Si elle est dans un état similaire à ce qu’on entend, alors ça pourrait être trop tard.

Je caresse la tête du Lézard Noir puis me dirige vers la voix en roulant.
En courant, la culpabilité commence à me tordre les entailles.

Est-ce que c’est ça que je devrais faire ?
Si je prends avec moi un monstre pour aider un humain, il y a un grand risque que ça rende les choses confuses.
Le Lézard Noir risque de se blesser, ou même de manger Miria, et cette dernière proposition est très probable.

J’ai confiance en mes capacités à encaisser les attaques.
Ça risque d’être douloureux, mais je ne pense pas qu’il y ait un autre moyen.
Si je prends forme humaine, je serais capable de ramasser une arme, mais ça finira sans doute de la même manière.
Pour les Singes Orange et le Lézard Noir, ce n’est pas le cas.

Un monstre ennemi essaiera de combattre pour dominer l’adversaire, et j’ai toujours dû faire ainsi contre les monstres.

Cette fois, ça pourrait être juste une petite chose.
Si je continue avec cette attitude, ça deviendra un combat de monstres contre humains, et on pourrait même affronter un nombre important d’ennemis.

Qu’est-ce que je veux faire ?
Est-ce que je veux encore devenir humain ? Ou suis-je satisfait de comment les choses vont en ce moment ?

Mon esprit tournait à plein régime, encore et encore et encore…
Quand je me suis rendu compte que la réponse n’apparaissait pas, j’ai juste continué à rouler dans la direction de la voix innocente de Miria, puis une voix a résonné clairement dans ma tête.

[Le niveau de la compétence titre [Petit Héros] augmente de 2 à 3.]
[Le niveau de la compétence titre [La Voie du Mal] augmente de 3 à 4.]

Chapitre précédent <~ Sommaire ~> Chapitre suivant

Publicités

6 commentaires sur “Réincarné en Œuf de Dragon 67 : Le cri d’une Fille

  1. j’avais déjà lu le chap en anglais, mais, malgré que ce soit la deuxième fois, je comprend pas pourquoi la voie du mal à monter
    @zesifry de l’épicness, du fight, du GROS fight, et une évolution assez inattendue

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s